Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 31 mars 2011 | Mise en ligne à 14h44 | Commenter Commentaires (29)

    La vraie Julie Snyder à 3600 secondes

    Julie Snyder, la vraie de vraie, se fera interviewer par elle-même, ce soir à 21h, dans la dernière émission de 3600 secondes d’extase, à Radio-Canada.

    Comme il l’a fait avec Kevin Parent, Christiane Charette et Christian Bégin, Marc Labrèche prendra les traits de son invitée pour l’interviewer. C’est toujours étrange et fascinant. Voilà une rareté, quand on sait que Julie Snyder n’apparaît que très exceptionnellement à Radio-Canada, dont elle a été la démone jadis.

    Il s’agira d’un des volets inédits de cette toute dernière émission, qui reprendra notamment les parodies de Simplement Titine, 30 vies, C’est juste de la TV, 19-2, Denis Lévesque et Monsieur Showbiz. Nous assisterons aux adieux de Melville Boulard, de Julie Couillard, de Thérèse Potvin, de même que de Marc Labrèche et de ses collaborateurs.


    • C’est triste, mais en même temps, en quittant en pleine gloire, c’est un excellent moyen que nous nous souvenions longtemps de ce petit bijou d’émission qui piquait notre curiosité à toutes les semaines. Ce n’était pas toujours égal, pas toujours lissé, mais qu’importe, on sentait le travail et la rigueur des artistes qui s’y produisaient.

      Les déguisements de Labrèche étaient beaucoup plus que du pur déguisement. Il réussissait à incarner ses personnages, à trouver un filon qui les rendait encore plus vrai que l’originale. Le cas de l’ex-ministre des Finances du Québec restera mémorable et elle-même savait l’apprécier à chaque fois.

      Dernièrement on a vu Labrèche en France Castel. C’était, c’était, je n’arrive pas à qualifier la justesse de cette personnification extraordinaire. En Celine, Labrèche est sublime et dans ses Julies, il est magnifique.

      Bravo Marc, Marc, Marc, tu vas nous manquer . . .

      Gilles Pelletier, Québec

    • Hâte de voir ça, ce sera une pièce mémorable

    • Les personnages in situ de Marc Labrèche étaient très très ordinaires (souris, Thérèse potvin, soeur-mère, etc.)… mais Melville Boulard fait partie de ceux qui ne doivent absolument pas quitter notre petit écran. Marc avait trouvé là un fillon très intéressant. J’espère le revoir un jour dans un nouveau projet.

      Ceci dit, tout comme il l’a fait avec “La fin du monde est à 7 heures”, Labrèche nous aura fait découvrir les talents de ses collaborateurs et aura amené un contenu en ondes que seul lui pouvait nous apporter.

      Merci Marc!

    • Je suis surpris que Julie Snyder accepte de se prêter à ça. Les parodies de Labrèche à son endroit étaient certainement les plus méchantes (et les plus drôles !) de l’émission.

      Pas de reprises, ce soir, des sketches de Maère et Mlle Meghan ? Ces deux-là vont tellement me manquer !!

    • Bien heureuse et bien fière de cet événement! Bravo! Bravo!

    • La vraie Julie, on s’en tape.

    • L’art d’être drôle avec zéro contenu. La nouvelle génération de comiques à intérêt a se lever tôt pour arriver à l’ombre de la hauteur de Marc Labrèche.

      Labreque, c’est le meilleur!

    • Surréaliste sa présence à la dernière : la « chimie » n’a pas levé contrairement de celle avec Christian Bégin. Quand même bravo pour la persuasion de Marc Labrèche et son équipe pour avoir réussi à inviter la « première dame » de TVA. Finale quelconque trop édulcorée, mais voir Labrèche, c’est maintenant un… must télévisuel!

    • M. Therrien, vous devriez sortir et prendre de l’air frais régulièrement, ça fait du bien, et ça remet en perspective l’insignifiance de la télévision, tout particulièrement celle du Québec…

      Bonne journée.

    • BRAVO MARC !!! Bon Chance dans tes futur projets !!!

    • Bravo Marc! et comme disait André Sauvé: comme des gâteaux de l’amitié, les instants de bonheur que tu nous auras fait vivre pendant 3600 secondes reviendront nous faire sourire un jour ou l’autre :-)

    • Comme ce dernier épisode était bon. On s’ennuie déjà. Julie s’en est très bien tiré.

    • @mprime4

      D’accord avec toi, autant les parodies de Labrèche étaient bonnes, autant ses personnages étaient ordinaires. Sauf Melville Boulard, c’était son meilleur.

    • Durant l’intervention de Julie Chneider je suis allé pisser….

    • Bon matin,

      j’ai regardé et j’ai vraiment bien rigolé de voir la vraie Julie… Entous cas elle y et allée pas mal fort sur les giffles dans la figure de M. Labreche!

      À telle enseigne que j’ai même pensé à un moment donné “envoye Marc donne-lui en une toi aussi” juste pour rire ! Mais non le Marc s’est laissé tapoché tout le temps c’en était encore plus drôle. On aurait dit que Julie la vraie se vengeait!

      À la fin elle s’est penché vers lui pour l’embrasser sur la joue en guise d’Aurevoir et j’ai vraiment eu l’impression qu’elle le faisait avec beaucoup d’affection comme si elle lui disait :” Tu m’as mis en tabarn.. pendant longtemps, j’ai pris ma petite revanche en giffles, mais là c’est fini!”. Bon peut-être que c’est moi qui interprète un peu fort!

      Anyway, ça a été un drôle de moment de télé!

    • Moi mon top, c’est la parodie de 19-2 ! Labrèche qui prend le faciès déprimant de Bossé à la perfection, une situation banale qui dégénère soudainement en séance de hurlements à qui mieux mieux, puis coupe soudaine à une scène silencieuse … Mouhahaha ! Génial !

    • Souris News et Mégane. A en pleurer de rire.

      Je me demande si Mégane va retrouver ses parents (qui étaient déménagés pendant qu’un psychologue l’évaluait dans une pièce voisine, la semaine dernière).

    • Toute l’émission, déjà teintée de nostalgie, était très bonne hier soir; je m’ennuie déjà car c’était vraiment mon rendez-vous télévisuel de la semaine! J’ose espérer qu’ils sortiront un coffret afin qu’on puisse encore se régaler post mortem…

    • les anges de la rénovation m’ont encore fait brailler de rire.

    • Paul Houde va me manquer aussi.

    • @disjonctator: LOL……… non mais quelle commentaire Épais

    • Patrice Coquereau a su seconder Labrèche avec brio. Son Yves Desgagnés était aussi hallucinant que le vrai. Sans oublier ses imitations de Micheline Lanctôt et Michael Ignatieff.

    • bonne chance m. labrèche, entertainer par excellence!!! le meilleur!!! Bonne chance pour les prochains projets.

    • Je regardai régulièrement 3600 secondes, mais ce que je déplore, c’est qu’avec tout le talent de Marc Labrèche et de ces collaborateurs, les personnages étaient trop souvent mal exploité, il y avait un manque d’imagination dans les textes et les sketches. Un Melville Boulard était vraiment très drôle comme participant au quiz paquet voleur, mais en entrevue avec Céline Galipeau c’était plate! Les entrevues de Thérèse Potvin avec un mur, une porte, la terre, je ne vois pas ce qui est drôle là dedans. Certains sketches étaient du bonbon, j’aimais beaucoup les parodies de Jean Luc Mongrain, l’émission ou Jean Luc Mongrain parle de l’obligation des enfants d’apporter leurs boites de papier mouchoirs, aurait été une parodie très drôle, mais on a fait cette platitude endormante du cueilleur de pommes qui dans le verger voit que les pommiers sont vides. Souvent j’ai eu l’impression que les sketches n’était pas fait pour faire rire les gens mais pour amuser ceux qui était les participants. Je souhaite revoir Marc Labrèche (QUEL TALENT), peut-être qu’avec d’autres scripteurs son talent serait mieux exploité! Ce serait un bon coup pour le canal V de signer M. Marc Labrèche!

    • Mdr. @disjonctator @pierrecollard
      Vos commentaires inutiles me jettent à terre. Pourquoi le “modérateur” de Cyberpresse les laissent-ils passer.
      J’ai beaucoup aimé les Julie. Marc, en faisant le pitre, a su soutirer des confidences à la vraie Julie (ex. accompagner son amour dans des soirées plates). Étonnant. Julie la vraie a augmenté dans mon estime par le seul fait de s’être prêtée au jeu.
      Remettre à Marc son trophée, était une bonne idée.
      Bref, on voit que Marc Labrèche est très respecté dans le milieu et auprès du public.
      En entrevue à la radio cette semaine, nous avons pu apprécier son immense talent (imitation spontanée d’Elizabeth May), son intelligence, sa gentillesse et sa sensibilité.

    • J’ai trouvé Julie bon joueur mais j’ai aussi pensé qu’en allant sur le plateau de Marc, elle lui ouvrait les portes toutes grandes pour un show a TVA. Il ne faut jamais perdre de vue que Labreche a longtemps travaillé à TVA et qu’un talk show de fin de soirée est peut-être dans la mire de la direction.

      Ce qui manque à notre TV au Québec, c’est un bon talk show à 22h30. Voir Radio Can nous refiler les insignifiantes Lionnes tous les soirs et TVA miser sur Denis Lévesque, V sur son Call TV, me semble qu’il y a place à l’amélioration.

      CBC anglais fait un très bon talk show tous les soirs avec Strombopoulos, on pourrait faire la même chose.

      C’est comme les week-ends le matin. Maudit qu’on a des émissions plates. Salut Bonjour est pourri les week-ends, RDI est redondant, LCN ennuyant à mort, toujours les mêmes nouvelles en boucle et SRC a des dessisn animés et V de la publicité.

      Franchement…mauditement plate.

      La breche avec un retour de talk show a TVA à l’automne? Pourquoi pas.

    • @disjonctator

      Tu devrais toi-même aller prendre une marche et réfléchir à ta propre insignifiance.

    • “… l’insignifiance de la télévision, tout particulièrement celle du Québec…” disjonctator

      ====

      Tu peux nous dire en quoi le télé québécoise est moins bonne qu’une autre ?

      Et pi laisse donc faire, on s’en tamponne de ton opinion. :)

      Jean Émard

    • Je seconde pour l’appréciation du personnage de Melville Boulard.

      Jean Émard

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2014
    L Ma Me J V S D
    « mar    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité