Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 28 février 2010 | Mise en ligne à 22h50 | Commenter Commentaires (35)

    L’étoile du match à Amélie Nothomb

    nothomb
    Amélie Nothomb
    Photo Radio-Canada

    La romancière belge Amélie Nothomb aura été sans conteste l’invitée la plus intéressante de la soirée à Tout le monde en parle, qui affrontait rien de moins que la cérémonie de clôture des Jeux de Vancouver hier soir.

    Une entrevue avec Amélie Nothomb est à tout coup divertissante, tant elle est déjantée, mais aussi tellement attachante. «On devrait tourner un reportage animalier sur moi!», a-t-elle lancé.

    On a eu la bonne idée de lui faire commenter l’émission par écrit en direct. Des pop up video intellos savoureux. «Je crois que je vais partir après Mariloup parce que je commence à fatiguer», a-t-elle même écrit au terme de l’entrevue avec Mariloup Wolfe!

    Alcoolique à trois ans (!), l’auteure dit avoir écrit son plus récent roman, Le voyage d’hiver, après avoir subi une fouille corporelle particulièrement désagréable à l’aéroport de Moscou. «Je bipe toujours à l’aéroport», a-t-elle dit.

    Coiffée d’un grand chapeau noir à plumes, Nothomb dit pouvoir accepter les mauvaises critiques grâce à sa grand-mère extraordinairement méchante, qui l’a traitée de laide à l’adolescence. Sa famille est d’ailleurs loin de l’admirer. «Je suis vue comme une dangereuse déviante.»

    À l’ère de Twitter et de Facebook, l’auteure n’a jamais quitté son Bic lorsqu’elle écrit. «Je n’ai pas Internet. Vous avez devant vous un fossile qui ne sait même pas ouvrir un ordinateur.»

    En début d’émission, Dany Turcotte a admis avoir dérapé dimanche dernier en commentant la tenue vestimentaire de Johnny Weir. «Certains costumes ont vraiment l’air fif!», avait-il dit.

    L’homme a réfléchi depuis. «J’ai été extrêmement malhabile dans mes propos. J’ai du chemin à faire dans l’acceptation de la différence», a-t-il admis hier soir.

    Il jure d’ailleurs que le mot «fif» sera banni de son vocabulaire, à défaut de quoi il devra payer 100$ à Gai Écoute chaque fois qu’il le prononce! «Et j’invite tout le monde à faire comme moi. Vive l’homodiversité et vive Johnny Weir libre!», a lancé le fou du roi, qui dit avoir été impressionné par le patineur américain au moment de sa conférence de presse. Celui-ci l’aurait fait réfléchir.

    Alain Goldberg devrait d’ailleurs passer par le plateau de Tout le monde en parle dimanche prochain. Espérons qu’il n’en remettra pas — le monsieur est un peu têtu —, et qu’il avouera qu’il a dérapé!

    Kevin Parent était clairement là hier soir pour éteindre le feu qu’il a lui-même allumé en contournant la vérité, au moment de sa conférence de presse cette semaine. Tabassé sur Grande Allée dans la nuit du 12 au 13 février, il admet qu’il était «chaud» au moment de son agression.

    «Dans le temps du Carnaval, est-ce que j’étais tout seul à être saoul?», se défend-il.

    Un tison envoyé accidentellement sur la manche de veste d’une femme aurait piqué au vif l’individu qui l’a frappé. Pas de quoi en faire un cas de guerre anglos-francos comme il l’a fait, chose dont il s’est excusée auprès de la ville de Québec.

    «Je vais quand même porter plainte parce que je ne trouve pas que c’est une raison valable de cogner sur quelqu’un», a-t-il ajouté.

    Chose certaine, Parent a mal géré l’affaire. «Le spinage est pire que la volée», admet-il. Faut toujours dire la vérité. Y’a rien de plus payant.

    Venue «ploguer» l’excellente série Musée Eden, Mariloup Wolfe a reçu une carte du fou du roi sur laquelle était collée une gomme à mâcher. Louise Cousineau n’avait pas du tout apprécié de voir la comédienne coller sa chique sur son micro en recevant son trophée Artis.

    Dommage qu’il ait été davantage question des lunettes démesurées du designer de mode Denis Gagnon que de son oeuvre. Comme plusieurs d’entre nous, Gagnon n’a pas blairé les propos homophobes des deux commentateurs de RDS sur Johnny Weir.

    Les gars de Radio Radio sont tout sauf ennuyants. Les rappeurs acadiens au fort accent écouleront sûrement plusieurs albums aujourd’hui.

    Le trio a quitté ses Maritimes pour déménager à Outremont. «On ne veut pas être connus seulement parce qu’on vient de l’Acadie.»

    L’auteure, réalisatrice et maintenant chanteuse Agnès Jaoui n’a pas eu l’air d’apprécier beaucoup le vin québécois qu’on lui a servi hier soir!

    La compagne de Jean-Pierre Bacri, qui chante pour alléger sa tristesse, a refusé une offre des Américains pour un remake d’une de ses oeuvres, probablement en échange de grosses sommes. «Ils sont dans une logique de profit, et ça n’a rien à voir avec notre conception d’auteurs. J’aurais eu l’impression de vendre mon âme.»

    Jaoui garde un mauvaise souvenir d’une traduction atroce d’une de ses pièces au Québec. «Ils ont rajouté des blagues pas très bonnes!»

    Il sera intéressant de voir combien de fidèles le rendez-vous dominical aura conservé contre la cérémonie des Jeux et La série Montréal-Québec. Surveillez le blogue en fin d’après-midi pour les chiffres.


    • L’émission la plus plate de la saison !Heureusement que je pouvais “Zapper” pour que ça aille plus vite .

    • L’étoile du match…. disons… le plus G…. pour Gold! Le CANADA!

    • Canada! WOW! Félicitations!! DOUBLE WOW!

    • La télé à l’heure des colons!

      Mailhot,Goldberg,Turcotte ( il a tout de même eu la décence de s’excuser véritablement) et ce soir à tva,Bob Hartley.

      En passant,je mettrais au réparateur certaines citations de Lisa Frula ( c’est juste de la télé);une,entre-autres, qui disait que Mailhot était une sommité dans le domaine sportif!…elle voulait sans doute dire dans le domaine des primes de départ!

      Anyway…j’ai zappé ce soir avec un grand plaisir….et je me suis plus attardé à TLM.

    • D’accord avec fuligule. Ce fut l’émission la plus plate de la saison. Les animateurs manquaient de cohésion et Dany Turcotte y est allé d’une blague ridicule à propos de la gomme à Marilou Wolfe. Tellement ridicule qu’un malaise a suivi et, au retour d’une publicité, Marilou Wolfe avait changé de fauteuil. À la prochaine émission, ce duo a des choses à se faire pardonner. Ils devront se reprendre.

    • Sais pas si je suis le seul à avoir fait une indigestion du mot “Canada” pendant la cérémonie de fermeture des JO. De quoi rallumer la flamme indépendantiste…

    • Émission soporifique, invités plate à mourir. De plus, quelqu’un peut-il dire à Denis Gagnon que ses lunettes sont cri……… laides, baptême dans le rayon des j’ai l’air fou, lui y’é au sommet.

    • Les commentaires d’Amélie Nothomb en sous-titre était une formule très intéressante. Décidemment cette femme est exceptionnelle. Agnès Jaoui a été d’une honnêteté déconcertante pour un show de tinamis qui se ploguent. Dany Turcotte est tombé dans le bas fond de la médiocrité avec sa joke de lunette. Pauvre type…… Il en remet avec sa gomme. Comme dirait Richard Desjardins: «beaucoup de classe; surtout de la troisième.» Exit Turcotte……..
      Kevin Parent boffffffff! Il s’est présenté avec son texte???? Il est mûr pour un épisode de Mirador!

    • Décidément le ridicule ne tue pas. Sous des applaudissements qui feront plaisir au lobby victimaire, nous voilà maintenant tenus de célébrer « l’homodiversité » (sic) et la liberté de Johnny Weir… Liberté de quoi au juste ? De cadrer parfaitement dans l’idéologie dominante et la gay business, oui! Il n’y a qu’à voir son reality show…

      On aurait cru cette histoire terminée, mais je constate qu’il faudra encore quelques semaines pour que les communautaristes changent de proie.

    • Au deuxième essai, celui de Kevin Parent, à titre prophylactique, je me suis précipité sur le Pepto-Bismol pour cause de risque d’indigestion d’excuses. Ras le bol de ceux qui exigent des excuses à tout bout de champ et encore plus ras le bol de ceux qui présentent des excuses.

      Assumez-vous, simonac! Et ne dites rien derrière que vous ne pourriez répéter devant. Et si vous vous gourez, exprimez vos regrets mais lâchez-moi avec le syndrôme Tiger Woods et les excuses tous azimuts.

    • En fait, ce ne fut pas une bonne soirée de télé. Tout le monde en parle était très ordinaire, la cérémonie de clôture des JO était assommante et la Série Montréal-Québec était… égale à elle-même, i.e. sans intérêt.

    • Elle ne transige pas devant la méchanceté critique. Une pure et simple inspiration.

      http://ysengrimus.wordpress.com/2010/03/01/adultophobie-l%E2%80%99expression-sans-concession-de-l%E2%80%99epouvante-lancinante-de-mon-imaginaire-de-parent/

      Et je vais en avoir besoin, de cette inspiration…
      Paul Laurendeau

    • La cloture des JO qui était un show de musique a fini par me perdre avec les trop nombreuses feuilles d’érable. J’ai passé la soirée à TLMEP. Trop de nationalisme, canadien ou québécois, ça finit par écoeurer.

      Surpris par les admissions de Kevin et de la carte de Danny lui recommandant de revenir à TLMEP s’il a des billets à vendre… au lieu de faire des conférences de presse (enfin qqchose du genre). Plutôt méchant.

      J’ai aussi adoré Nothomb, tout un numéro. Par contre, entrevue très mal faite avec Jaoui, ça allait dans tous les sens, décevant qu’on ait fait si peu avec une telle artiste.

      Goldberg la semaine prochaine, j’espère qu’après s’être excusé pour les jokes poches et mentionné qu’il a beaucoup d’amis gais, il sera assez têtu pour maintienir qu’il faut éliminer les costumes effiminés et ridicules de sa discipine. Que les participants s’habillent comme ils veulent dans la vie… mais pas aux olympiques. Le patinage artistique ne doit pas devenir un cirque artistique ou une parade de mode en patin. Mais en fait, qu’est-ce que ça fout aux olympiques ce patinage “artistique” ?

    • Quelle mauvaise idée que de mettre Marilou Wolfe juste après la fabuleuse Amélie. Je n’ai rien contre la Marilou mais j’aurais préféré les deux jeunes femmes venues parler de leur film sur les soins paliatifs. Il me semble que ça aurait fait réagir Miss Nothomb un peu plus que de devoir entendre parler de Marilou et son chum !!!

    • Je me suis délecté avec Amélie Nothomb et le groupe Radio Radio. Enfin des invités qu’on ne connaissait pas et qui apportent du sang neuf à l’émission. J’ai appris beaucoup et ça me donne le goût d’aller voir le film Les signes vitaux.

    • Kevin, c’était pas fort pantoute. Le gars s’est mis dans le trou et sait plus comment s’en sortir. Qu’il reste chez lui. La seule différence entre sa conférence de presse de mardi dernier et hier soir, hier il était payé pour parler, mardi il devait payer.

      Enfin quelqu’un avait dit qu eMarilou Wolfe manquait de classe avec ses maudites chiques de gomme. Il était temps. J’espère que le Musée Eden est bon, parce que Marilou, c’est pas une grande comédienne.

      Tout le reste du show était, selon moi, vraiment plate. Une grande soirée intello ou tout le monde se flatte la bédaine. J’ai finalement switché au show des Olympiques et je l’ai pas regretté. Un peu trop de polices montées et de queues de castor, un show qui faisait très 1960, mais c’est le style de Vancouver. Et finalement, c’est pas pire voir ca que de voir la gang de soulons de Québécois à la St Jean.

    • Tabarouette Richard, allez-vous en revenir un moment donné des commentaires “homophobes”… toujours là à revenir sur le sujet dans chaque billet. C’est beau, on l’a comprit, la cause vous tient particulièrement à coeur, on le sait maintenant… Passons comme dirait “l’autre”.

    • Moi, aussi, j’ai trouvé Amélie Nothomb plutôt stupéfiante. Femme vraiment hors du commun. Pourtant, au début son débit rapide et quelque chose dans sa voix (non, ce n’est pas l’accent français !) m’agaçait un peu. Cela s’est rapidement estompé : le contenu déjanté de ses propos l’a emporté !

      @ heinzblut57 23h51 : J’aimerais mentionné que votre commentaire sur Denis Gagnon est plutôt nul.

      @ meechel 23h47 : Je suis parfaitement d’accord avec vous.

    • Denis Gagnon est un type vraiment chouette et un créateur extraordinaire.
      On voit tout de suite qu’il n’est pas à l’aise devant la caméra. Je déteste donner dans la pop psycho, mais ses lunettes lui servent de masque, puisque qu’il n’a pas énormément confiance en lui. Ceux qui chiâlent sur ses lunettes et qui disent qu’il a l’air fou n’ont jamais rien vus de leur vie et sont content de s’habiller chez Simons comme tout le monde! Youhou!!! l’école primaire est terminés bande de conformistes!

    • Quel dommage que Mme Nothomb soit parti aussi rapidement. Elle l’aurait eu son vin si elle serait resté plus longtemps.

    • Amelie Nothomb, l’étoile de l’émission depuis très longtemps!

    • Les propos de Goldberg-Mailhot ont l’air d’avoir moins choqué Weir que d’autres. La preuve: on en parle encore.

    • Bof, je vois pas en quoi l’expression “fif” soit réducteur. Alex Perron l’utilise à toutes les sauces. De plus, j’ai un de mes bons amis qui est gai, mais aucunement fif et je connais bien des fifs qui ne sont pas gais.

    • Amélie Nothom, a été le seul élément positif de cette émission. L’auto-dérision, qui a toujours été sa marque de commerce, y a apporté un vent de fraîcheur. Pour le reste, bof!
      J’ai donc zappé souvent pour regarder la cérémonie de fermeture des jeux.
      Plus souvent qu’autrement, j’ai été, comme «meechel», tanné d’entendre rabâcher le mot Canada. Si le spectacle est de qualité, les gens, sur place et à l’écoute, ne peuvent que conclure positivement sur l’image de ce pays. Ils n’ont pas besoin qu’on leur rappelle continuellement où ils se trouvent. Malheureusement on s’est senti obligé de le crier, dix fois plutôt qu’une. Emmerdant…
      Bref, mes attentes ont été un peu déçues à cause de cet acharnement.

    • Kevin Parent a très bien clôt l’épisode Québec! Il a été un brin sarcastique sans se mettre à genoux devant cette ville qui est à la veille d’éclater à force de vouloir être aussi grosse que le boeuf (Lafontaine, La grenouille et le boeuf). Quant à Turcotte, franchement patétique!
      Amélie Nothomb s’ennuyait ferme durant l’entrevue de Marilou Wolfe, moi aussi. Dommage, car j’aurais adoré la voir réagir avec Denis Gagnon , les gars de Radio-Radio et sa compatriote Jaoui…Bon invités, mauvais timing!

    • @mariefrance101

      Euh, scusez mais depuis quand doit-on se cacher pour dire que c’est laid? Vous aimez, tant mieux pour vous mais si Mr Gagnon était Joe Bleau le plombier diriez-vous la même chose? Encore une fois, parce que Mr est un grand de la mode tout ce qu’il fait ou porte est synonyme de bon goût, non désolé!!

      @charkie

      Désolé je suis pas conformiste, mon primaire est terminé depuis longtemps, je m’habille pas Simmons, ouch et je crois avoir du goût. Parce que j’aime pas Mr je suis nul? Belle mentalité pour une personne qui ose critiquer les autres.

    • Le rôle du ” Fou du roi ” semble dépassé les capacités de Dany Turcotte.

      Il ya une grande différence entre faire rire et rire de !

      L’histoire des costumes du patineur Weir , me semble qu’on pourrait passer à autre chose.

    • L’association de règlementation du mauvais goût va-t-elle nous dire une fois pour toute quels mots on peut ou on peut pas utiliser ?

      Vieux, fif, mononcle, infirme. sourd… ?

      Par exemple: “nègre”, Foglia et Brathaite peuvent mais les autres peuvent pas.

      Ça devient compliqué, ça change de semaine en semaine. La semaine dernière on pouvait “fif” mais cette semaine on peut pu (sauf Alex Perron qui lui peut encore).

      Sacrée rectitude politique à géométrie variable. LOL

      Jean Émard

    • Amélie Nothomb était fort plus intéressante que la cérémonie de clôture des jeux surtout que CTV en moussait comment le pays est uni ‘coast to coast to coast’; c’était du fauvinisme canadien à son meilleur! Les autres invités de Guy A. était plutôt ennuyants en comparaison à Nothomb! Je ne comprends pas le ‘politically correct’ de D. Turcotte; Weir avait l’air ‘fif’ et on a le droit de le dire, non? Denis Gagnon a aussi doublement l’air ridicule avec ses lunettes. Au moins ces personnages nous font rires!

    • Je rejoins le commentaire de jeanph1 : on aurait dû jumeler les passages de Nothomb et des seux filles Sophie et Marie-H. Je crois que le sujet aurait sans doute permis à Nothomb de faire une meilleure intérection qu’avec les sujets abordés avec Mariloup. On a manqué de clairvoyance là dessus. Pis original, un tel sujet traité par ces 2 deux jeunes, charmantes et talentueuses filles.

      Vous avez parfaitment raison de nommer Nothomb la grande vedette de la soirée. Dommage que son passage ait été si court. D’autant plus que l’humour de l’animateur a semblé la séduire et la stimuler. Le plus drole, c’est quand elle a mentionné n’avoir rien compris au propos et à a la diction de Louise Cousineau.

      J’en aurais pris un peu plus sur la production du Musée et sur Jaoui. Dans les 2 cas, je suis resté sur mon appétit. Dans l’ensemble, des invités beaucoup plus intéressants que la semaine dernière.

      Quelle idée extraordinaire à retenir que ces commentaires écrits pendant l’émission. Il faut absolument qu’il ajoute un fou du roi hors plateau qui ferait de tels commentaires, sérieux ou pas, pertinents ou pas. Un espèce de Pierre Légaré en plus jeune. Ça donnerait une toute nouvelle dynamique au show.

    • Je suis allé par hasard sur TVA, quelle émission plate que ces supposés matchs de hockey entre quebec et montreal. Il faut avoir du front pour oser montre pareille ineptie à la télé. Heureusement que tva n’a pas les droits de diffusion du CH, ce serait un désastre.

    • “Comme plusieurs d’entre nous, Gagnon n’a pas blairé les propos homophobes des deux commentateurs de RDS sur Johnny Weir.”

      Les commentaires de Mailhot et Goldberg étaient maladroits, certes, mais pas homophobes, pas plus, d’ailleurs, que ceux de Dany Turcotte. Il n’y avait aucune allusion, même indirecte, à l’homosexualité.

      De même, les critiques de la coureuse Caster Semenya, qui demandaient qu’on lui fasse passer des tests de féminité, étaient peut-être malavisés, ou sexistes, ou avaient des préjugés, mais je ne crois pas que l’on peut dire qu’ils étaient homophobes.

    • Coute donc, depuis que Guy A a traité de morron les amoureux de la langue à la dernière St-Jean, serait-t-il devenu a bouddhist, a universal lover? Y a t-t-il du tranquillisant dans sa piquette de plateau? Comme il semble l’admettre lui-même, RBO est loin en titi. Le fric? L’âge? Le réchauffement climatique? On l’aimait plus baveux.

    • Amelie Nothomb … J ai ressentie une gene partagee de voir qu apres la grande ecrivaine suive Marie Lou La Loup jusqu a ce que je comprenne l astuce de faire ecrire les reflexions de Nothomb par rapport a l entrevue et le contenue… Ce qui ce resumait a jeter la souris dans la gueule du chat en quelle que sorte! Astucieux! Amelie Nothomb est tres gentille et je dirais meme quelle aurait pu etre bien mechante… Dommage enfin , il aurait pu lui donner du vin au moins quelle honte …

    • Ah oui , s ils avaient ouvert la bouteille plus tot peut -etre serait elle restee plus tard!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité