Richard Therrien

Richard Therrien - Auteur
  • Richard Therrien

    Chroniqueur télé du journal Le Soleil depuis 2001, Richard Therrien carbure littéralement à son petit écran.

  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 29 novembre 2009 | Mise en ligne à 23h18 | Commenter Commentaires (36)

    L’étoile du match à Nico Archambault

    nicoarch.jpg
    Nico Archambault
    Photothèque La Presse

    On l’a souvent vu danser, mais il faisait bon l’entendre parler, hier soir, à Tout le monde en parle.

    Pour son charme et son intelligence, Nico Archambault, dont 14 millions de personnes ont vu la performance aux côtés de Janet Jackson aux American Music Awards dimanche dernier, mérite notre étoile du match.

    Le gagnant de So You Think You Can Dance Canada s’est cassé le nez, déchiré des muscles et fait de multiples blessures sur le plateau. Mais c’est la valse qui lui a donné le plus de fil à retordre!

    Parce qu’il avait d’autres engagements, Archambault a refusé de participer à la tournée de Michael Jackson. «En as-tu des nouvelles de lui? Ça va bien?», a demandé Dany Turcotte, devant l’air ahuri d’Annie Villeneuve.

    On verra Archambault dans un docu-fiction sur la vie de Nureyev sur la chaîne Bravo! Le danseur s’implique aussi contre l’intimidation chez les jeunes, lui qui a subi les railleries de ses compagnons au secondaire à cause de son intérêt pour la danse. Même hétéro, il subissait l’homophobie.

    Annie Villeneuve ira au Centre Bell le 17 décembre avec son chandail du Wild du Minnesota, pour voir son chum Guillaume Latendresse, échangé la semaine dernière.

    Il a bien sûr été question de la sortie de l’ex de Latendresse dans le Journal de Montréal, Maïka Desnoyers, qui n’apprécie pas que la chanteuse se voit comme «une belle-mère aimante» avec son fils. «Je respecte le fait que ça puisse lui faire un peu de peine que quelqu’un vienne chambouler sa vie», a déclaré Annie Villeneuve, avant d’ajouter: «J’essaie de ne pas m’en mêler, ça lui appartient.»

    À propos du départ de son chum vers le Minnesota, l’ex-académicienne voit la chose comme un défi. «Si j’y pense deux trois minutes le matin en me levant, j’ai un petit vertige.»

    «Il est pas mort, je vais le revoir», poursuit-elle, admettant que le joueur de hockey se sentait démotivé sur la glace. «Je suis soulagé pour lui. Je le voyais travailler fort, il manquait de confiance en lui ici à Montréal.»

    Paul Piché semblait avoir retrouvé toute sa tête hier pour parler de son nouveau disque, et ça faisait du bien. Deux ans après avoir lancé son livre weird, Déjà vu, il admet que l’ouvrage mettait trop d’emphase sur le calcul du retour des modes. Dany Turcotte s’est pour sa part excusé d’avoir quitté le plateau quand Piché est venu en parler.

    Revenant sur ses premières années de succès, Piché dit avoir été hué la première fois qu’il s’est présenté sur scène sans sa barbe des années 70.

    Même s’il parle trois langues, il ne voit pas la nécessité d’imposer le bilinguisme à tous. «Il n’y a aucun pays où tout le monde est bilingue, dit-il. Faut pas venir fou avec ça.»

    Rieuse et discrète, Loreena McKennitt a joué de la harpe au marché St-Lawrence de Toronto pour financer son premier album. Depuis, la chanteuse de Winnipeg a vendu 14 millions de disques. Plusieurs hier ont dû mettre un visage sur plein de chansons qu’ils connaissaient.

    Chose rare selon Guy A.: l’artiste a téléphoné elle-même la semaine précédente pour annuler sa participation, alors que les autres font appeler leur gérant. «J’ai été très gênée de devoir reporter.»

    D’ailleurs, McKennitt s’occupe elle-même de sa carrière avec une équipe qui ne la partage avec aucun autre artiste. «Pour ma part, je préfère créer moins, mais savoir que mes créations sont bien gérées, par ma propre équipe.»

    La peintre Corno, lumineuse, m’a donné envie de mieux connaître son oeuvre.

    Quand elle a quitté Chicoutimi pour s’installer à New York il y a 18 ans, elle ne parlait pas anglais et a dû partir de rien. Aujourd’hui, ses toiles se vendent de 20 000$ à 70 000$, jusqu’à Dubaï, où elle a d’abord préféré écarter certains tableaux trop osés.

    Le succès lui a valu des remontrances dans le monde de l’art contemporain. «Les peintres, si t’es reconnu, si tu vends, t’es moins bon. T’es supposé souffrir et avoir les oreilles coupées.»

    Elle rêve de vendre de son vivant une de ses oeuvres 1 million$. Mais 300 000$ serait plus réaliste, conclut-elle.

    Dumas, qui multiplie les albums à un rythme d’enfer, chante en français par conviction et parce qu’il y avait peu de chansons en français à écouter durant son adolescence. «Ce qui m’a fait écrire des chansons en français, c’est d’essayer de faire de la musique que j’aurais aimé entendre.»

    Les jeunes lui envoient des courriels pour lui dire qu’ils n’écoutaient pas de musique en français avant de le connaître.

    Pour les quatre disques de Dumas, Dany Turcotte avait autant de cartes, dont l’une disait ceci: «L’année est pas finie, il reste encore un mois. On se retrousse les manches, t’as le temps pour deux, trois autres!»

    Je vais me mettre sérieusement à écouter Le Sportnographe à la radio de Radio-Canada. Jean-Philippe Wauthier, Jean-Philippe Pleau et Olivier Niquet scrutent les médias sportifs et se paient joyeusement la tête de tous les gérants d’estrade.

    Imaginez la bourde d’Évelyne Audet à L’attaque à 5 avec le téléspectateur Yalpe Nismou. Du bonbon pour eux.

    Disons que le monde du sport est aussi susceptible que le domaine artistique: le trio du Sportnographe est persona non grata chez le Canadien, pour s’en être moqué.

    Le débatteur de L’attaque à 5, Jean-Charles Lajoie, les a traités de «gauchistes se caressant en lisant du Jean-Paul Sartre». Les gars venaient de révéler qu’il avait plagié. S’il avait été un journaliste, il aurait perdu son emploi, croit Jean-Philippe Pleau.

    Comme plusieurs de mes collègues, Pleau ne pense rien de bon du film Pour toujours les Canadiens. Annie Villeneuve a trouvé l’histoire bonne, mais ne semblait pas beaucoup plus enthousiaste.

    Les listes d’invités moins enthousiasmantes donnent souvent des émissions surprenantes, comme c’était le cas hier soir. Reste à voir si Guy A. et Dany auront survécu au rouleau compresseur OD


    • «gauchistes se caressant en lisant du Jean-Paul Sartre»

      Il a apprit de Jeff Filion ! MDR

      Faute de se défendre, ça sort des bassesses merdiques !

    • Je n’ai sincèrement pas beaucoup de respect pour les gens du sportnographe. Evelyne Audet a lu un mail lors d’un show live. ON lui lance le courriel comme ça. On rit beaucoup des gens de sports comme si c’était des imbéciles. Ils ne sont pas des professionnels des communications pour plusieurs et c’est généralement quasi exclusivement du direct. Je trouve ça souvent malhonnête de rire des gens qui font du direct.

    • Merci pour l’analyse monsieur Therrien. En général je ne manque jamais “Tout le monde en parle”. Je vous ai écrit l’autre jour que j’enviais votre boulot mais ce soir je l’enviais moins parce que vous n’avez pas pu regarder le match époustouflant de la Coupe Grey!!

      D’ailleurs, je me demande depuis longtemps si c’est par choix que vous écouter TLMEP au lieu du douloureux OD?

    • La finale de la coupe Grey fera p-e aussi mal à leur cotes d’écoutes. Du moins, ils m’ont perdu à cause de cela.

    • De fil en aiguille, sans trop que je le réalise, l’émission a été intéressante. Rien de flamboyant mais du soutenu, avec un thème musical dominant.

      Nico Archambault est fascinant, on se demande comment quelqu’un peut être aussi beau de l’intérieur que de l’extérieur. Annie Villeneuve a du doigté, est diplomate, sait peser ses mots. Paul Piché, toujours aussi franc, direct, je ne l’ai pas oublié, continuant à dire que c’est un de mes chanteurs préférés malgré l’absence prolongée. Il a fait un bébé, tant mieux. Ce sont les spectacles intimistes qui l’ont stimulés à revenir, tant mieux aussi. Il reste à découvrir ce CD que j’espère un trésor.

      Loreena McKennitt, j’ai à peu près tous ses disques, j’étais suspendu à ses lèvres, elle ne m’a pas déçue. Le minaudage de Corno m’a agacée. Sa peinture est frappante, je comprends que c’est un style qui peut plaire, même si elle ne me semble pas beaucoup se renouveler. Elle a de l’ambition et elle l’avoue, ça fait changement des artistes peintres. Sportnographe, j’en reviens pas, quasiment le même nom que un des mes sites le pigeonographe.

      Merci de votre compte-rendu que j’attends toujours avec impatience.

    • Il s’est passé des choses entre Paul Piché et Corno… On pouvait sentir la tension hehehe

    • je me méfiais mais j’ai été agréablement surpris j’ai découvert de nouveaux artistes merci aux recherchistes de tout le monde en parle.richard brin

    • Moi aussi j’ai beaucoup aimé Nico. Un beau gars solide qui parle de danse, c’est le fun. Annie s’est bien débrouillée et j’ai été agréablement surpris par les autres invités.

      Petite infidélité les derniers 10 minutes de OD que j’ai regardé pour voir qui gagnait même si je les connais pas. Question d’être dans le coup. J’imagine que Guy A aura encore de lamisere en janvier, quand la série Montréal Québec va commencer à TVA. Ca, ca risque de faire encore plus mal que OD

      Mais c’est ben correct, il en faut pour tous les gouts à la télé.

    • Maudit TLMEP. Avec les invités qu’on me proposait, je croyais pouvoir écouter les Alouettes en paix. Mais non. Ils ont encore réussi à capter mon intérêt.

      Fait dire que les oiseaux jouaient comme des pieds. Mais je me suis tout de même fait harponner d’aplomb par ces fantastiques Nico, Loreena, Corno, … Des gens que je connaissais vaguement de nom mais dont j’ignorais bêtement l’ampleur de la réussite. Encore de belles découvertes.

      Comme vous le mentionnez dans l’article, c’est la magie de TLMEP de nous surprendre quand on s’y attend le moins. Et même si certains invités ne parviennent pas toujours à se livrer facilement (contrairement à Corno qui est du bonbon tellement elle s’ouvre sans gêne), TLMEP a le mérite de nous donner beaucoup d’information sur les invités. De sorte que même si les entrevues sont inégales, on apprend toujours.

      En somme, j’ai bien aimé l’émission même s’ils se font rammasser par les cotes de OD et de RDS. Et que dire de l’impudence de TLMEP… au moment que GuyA ou Dumas parlaient de la coupe Grey qui se déroulait au même moment, on nous informe au bas de l’écran, sur fond rouge, la victoire toute chaude des Alouettes ( ce qui m’a même fait zapper quelques minutes !!). On ne peut pas dire que TLMEP veulent des auditeurs captifs. :) En tout cas, c’est pas à TVA qu’on aurait osé informer l’auditoire au risque de le faire zapper.

    • J’ai bien aimé les réponses senties d’Annie Villeneuve, elle a une belle énergie intelligente. De même Corno m’a étonné par son enthousiasme communicatif. C’était la première fois que je la voyais en entrevue et j’avoue qu’elle est très différente de son frère Guy. La présence de Nico est étonnante autant par ses paroles que par son regard. On va sûrement en entendre parler longtemps, il deviendra un grand comédien de cinéma. Et je trouve qu’il y avait une belle chimie entre tous les invités. Une émission des plus divertissantes. On en veut encore et encore.

    • Je suis très fan de Nico Archambault. C’est rafraîchissant de voir un jeune talentueux réussir. Un bel équilibre avec Annie Villeneuve. Elle fait la manchette parce que son chéri a été échangé. Criquets.

    • Une chance qu’Évelyne a fait cette erreur-là. Que seraient nos vies sinon… Probablement qu’on seraient tous mort d’ennui. Oo

    • L’étoile du match fut Avon Cobourne!!!

    • Y’ont oublié le grand hit de Loreena: “Stolen Child”

      Le gros show hier c’était le safari de Guillaume en Afrique du Sud. Pourriez-vous vous informer sur les transports qu’ils ont utilisés? On dirait qu’ils ont eu un avion nolisé?
      Et comment sont-ils rentrés? Séparément?

    • Désolé, j’ai écouté le football….

    • Ca fait deja un certain temps que j’ecoute Le Sportnographe sur mon ipod en podcast et j’avoue que c’est une emission tres haute qualite. J’ai d’ailleur ecouté l’emission de vendredi passe ce matin dans mon auto en allant travailler.

    • vous avez manques une belle coupe Grey

    • Quel finale de la coupe Grey!!! Wow! tout un spectacle!

    • Un petit commentaire sur la victoire de Marie-Eve à OD.

      Pour ce que j’en sais, c’était probablement la fille la moins lumineuse et la plus caricaturale d’un groupe de filles par ailleurs plutôt relevé. C’était la seule qui pleurait pour des riens, qui chialait pour ne pas avoir été sélectionné pour tel ou tel voyage ou tel ou tel souper avec tel ou tel gars. Celle-la même qui embrassait il n’y a pas si longtemps a bouche-que-veux-tu un autre participant quittant l’aventure.

      Sa *victoire* est celle de la caricature féminine, de la fe-fille facile et chialeuse. Du bébé-gaté qui exprimait candidement sa frustration et sa peine (sic) en affirmant *J’ai jamais été 2e de toute ma vie!!!!*

      Et dire que de (trop) nombreuses jeunes Québécoises continueront à s’identifier à ce genre de potiche.

      Un gros prix citron à Guillaume. Amuse toi bien mec. Pour le temps que ca va durer.

    • Je serais curieux d’avoir les chiffres de RDS / TSN.

    • Encore un bon TLMEP hier soir. Loreena McKennitt fait partie de mes favorites depuis longtemps, mais je n’avais jamais eu le plaisir de la voir en entrevue. Toute une madame!
      Moi aussi je donne l’étoile du match à Nico Archambault, que je ne connaissais pas, n’ayant pas suivi le concours (je n’ai jamais été intéressée tellement au domaine de la danse), une belle découverte. Quel beau jeune homme intelligent et bien articulé. Je suis sûre qu’il ira très loin.
      Paul Piché toujours intéressant à revoir aussi.

    • @ Richard Therrien : On ne met pas l’emphase, mais bien l’accent sur quelque chose. ;o)

    • Diffile de dire si j’ai préféré Nico ou l’énergique Corno. Deux coups de coeur. Bien aimé aussi Piché et Loreena. J’ai même trouvé Annie très correct… dans les limites de ses possibilités. Je connais maintenant les sportnographes mais bon … Une bien bonne émission contrairement aux attentes. J’ai hate de voir les cotes, voir si OD va approcher les 2 millions d’auditeurs.

    • “Dumas, qui multiplie les albums à un rythme d’enfer, chante en français par conviction et parce qu’il y avait peu de chansons en français à écouter durant son adolescence. «Ce qui m’a fait écrire des chansons en français, c’est d’essayer de faire de la musique que j’aurais aimé entendre.»”

      Hmmm, il est né en 1979. Donc, quand il était ado, il y avait déjà Daniel Bélanger, Luc de la Rochellière, Richard Séguin, Zébulon (et Marc Déry peu après), les Colocs (et Mononc’ Serge peu après), Éric Lapointe, Kevin Parent… et ça, ce sont les noms qui me viennent en tête rapidement et qui ont sorti des albums assez populaires alors que lui était ado.

      Alors, mettons qu’il n’a peut-être pas été exposé tellement à la musique francophone, mais ce n’est pas qu’elle n’existait pas ou qu’elle était diffusée de façon confidentielle!

    • Note sur OD.

      Est-ce que l’Afrique est un pays d’Asie? demanda-t-elle…

      Ahhhh, un (autre) moment mémorable! Juste pour des citations comme çà, je veux une autre saison!!

    • @Ladyjaye75
      “Hmmm, il est né en 1979. Donc, quand il était ado, il y avait déjà Daniel Bélanger, Luc de la Rochellière, Richard Séguin, Zébulon (et Marc Déry peu après), les Colocs (et Mononc’ Serge peu après), Éric Lapointe, Kevin Parent… et ça, ce sont les noms qui me viennent en tête rapidement et qui ont sorti des albums assez populaires alors que lui était ado.”

      Je me disait exactement la même chose en écoutant l’émission, moi étant né en 1980, j’ai toujours entendu beaucoup de musique francophone même à la radio. Je ne croispas que ce soit un question de disponibilité, mais bien qu’il ne devais pas chercher bien fort.

    • Loreena McKennit…très grande artiste Canadienne…dommage qu’elle ne soit pas assez reconnue…

    • En accord avec votre toujours excellent résumé.

      Surprenante Annie. Pas mal moins de bagages et de succès que les autres invités, et pourtant on lui demande quand même d’ouvrir le show. Elle aurait pu mal paraitre. Mais non, elle a assumé sans prétention. Elle a beaucoup d’aisance à la caméra et elle est rigolote. Elle, elle n’avait qu’un CD et un chum à offrir et ça a marché pareil. Nico et les autres ont été captivants. Bonne ambiance sur le plateau. Bien bonne dernière émission.

      J’ai aussi zappé pour “découvrir” la grande gagnante de OD. Clisse que ça manque de glamour le dévoilement final de OD et ce, à chaque année, au frette, dans un décor cheapo. Et, comme tous les gagnants, le pompier a répété avec pompe les mêmes aneries… Heureusement les deux filles étaient bien pomponnées et fort jolies… même si on les avait habillé en caniche.

    • Sincèrement, pourquoi les gens s’intéressent à OD? ÇA ne prend AUCUN talent pour participer à ça. Quand je regarde la télé, je veux voir un talent d’acteur, de danseur, de chanteur. UN journaliste aguerri, un athlète qui travaille. OD n,offre rien de tout ça. SImplement un scénario monter de toutes pièces par des spécialistes du montage qui font un show d’une heure etd emie avec 200h de tournage. Quel gaspillage d’énergie!

      Pour ce qui est de la chanson française selon Dumas. Je trouvant ça insultant en fait son propos. En 1990, au lendemain de l’échec du Lac Meech, la chanson québécoise était à son apogée! Piché, Rivard, Séguin, Bélanger, Coloc, Leloup, Lapointe, Parent, De La Rochelière, France D’Amour, Laurence Jalbert (elle faisait du rock dans ce temps là) Les Pingouins et les Parfaits Salauds (Notre petit passage grunge Québec). Entre 1990 et 1995, la culture québécoise bouillonnait.

    • @sideup @Regel et ladyjaye75

      J’ai eu la même réaction que vous. Me suis demandée s’il était trop gelé à l’adolescence pour avoir conscience de ce qui jouait à la radio et un peu partout…

      Paul Piché devait être content d’entendre ça! Et Luc De La Rochelière, pas précisément un pic-pic non plus. Avant moi le déluge, faut croire…

    • J’ai bien aimé la présence des gars du Sportnographe. Par contre c’eût été encore meilleur si Jean-Charles Lajoie avait été présent sur le plateau…quoique…non, à bien y penser, il aurait pu y laisser le peu de crédibilité qu’il lui reste encore…

      Imaginez un instant notre plagiaire bouffe-tout en train de se faire retourner dans la poêle comme une crêpe à la fois par Dany Turcotte et Le Sportnographe…!

      http://radioforummontreal.forumpro.fr/index.htm

    • Vous avez entendu Annie Villeneuve dire: j’suis allée le porter à l’aréoport… parlant de son chum. Elle devait être essoufflée la pauvre.
      @ le_gaspésien

      Tout à fait d’accord avec vous. Marie-Ève a manipulé le beau Guillaume dans un temps record. Décidément, l’homme est bien sensible du bas ventre! La belle Sophie, qui l’a sauvegardé tout le long, s’est fait jouer un bien vilain tour. Si elle avait au moins pu partager le prix… Difficile à comprendre l’idée de se prêter à pareil jeu. Jamais je n’aurai entendu autant de “wow ” et de “c’t'écoeurant “… le vocabulaire était pour le moins, restreint.

    • @sideup
      Si les télés choisissent de faire du direct c’est leur choix. Si ils décident de ne pas engager des “professionnels des communications” c’est peut-être un autre mauvais choix aussi. (Des dizaines sortent des écoles chaque année!)

      Rire de ce qui se passe dans notre télé pourrie est pour moi essentiel et même trop rare. Je suis insulté de la bassesse de ce qui nous est offert par nos télé-diffuseurs, surtout quand je reçoit mon compte mensuel!

    • @le_gaspesien.

      Je suis d’accord avec l’analyse.

    • @rgougeon

      Oui, moi aussi j’ai relevé l’expression qui m’a fait rigoler.

      Pour ce qui est de OD, en dépit de certains écarts, je trouvais que les jeunes s’exprimaient beaucoup mieux que par le passé.

    • «Ce qui m’a fait écrire des chansons en français, c’est d’essayer de faire de la musique que j’aurais aimé entendre.»”

      HÉ! Du bon rock ou de la bonne musique populaire québécoise et francophone, il s’en fait depuis au moins 40 ans! C’est certain qu’on ne risque pas de l’entendre à la radio commerciale qui favorise à l’excès le palmarès des ventes – ce qui n’est pas un mal en soi! – mais il faut être un peu curieux et ne pas toujours se fier à ce qui tourne à la radio ou Musique Plus!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2009
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité