Richard Therrien

Archive, mai 2009

Lundi 25 mai 2009 | Mise en ligne à 8h23 | Commenter Commentaires (46)

Wipeout: la «balayeuse», pas pour moi

balayeuse.jpg
Photo Santiago Lepera

Dernier jour à Buenos Aires, où c’est l’automne, mais où il fait chaud comme en été.

Hier, nous avons assisté au tournage de l’étape la plus éprouvante de Wipeout, la «balayeuse», où les concurrents doivent sauter par-dessus un bras mécanique, debout sur des plates-formes disposées en forme de cercle. Et pour rien au monde je n’aurais pris leur place: cinq concurrents se sont plantés dès le premier tour et une autre s’est enroulée autour du bras mécanique avant de plonger à l’eau. Plus les secondes passent, plus le bras s’active et monte, monte. Il faut être fou pour avoir pensé à ça.

Non, je n’ai pas eu le courage de faire le premier parcours de Wipeout, contrairement à mon intrépide collègue de RueFrontenac.com, Caroline Roy, qui a plongé dans la boue et affronté les grosses boules pour sauver l’honneur des journalistes. Elle l’a plus que sauvé, elle se serait même qualifiée pour les étapes suivantes si elle avait joué pour vrai. Bravo Caroline!

L’équipe québécoise a dû faire face à de nombreux impondérables au cours du mois de tournage, qui prend fin aujourd’hui. Tout est arrivé, notamment le vol de l’équipement technique et le saccage du plateau, mais aussi la génératrice qui a pris feu.

L’émission sera présentée dès septembre à TQS, avec Valérie Simard sur place, de même que deux animateurs qui seront bientôt désignés pour commenter les performances des candidats, à partir d’un studio de Montréal.

Si ça marche, l’équipe reviendra l’an prochain pour tourner Wipeout 2, un parcours encore plus éprouvant.

Cette couverture de presse a été réalisée à l’invitation de TQS.

Lire les commentaires (46)  |  Commenter cet article






Samedi 23 mai 2009 | Mise en ligne à 23h49 | Commenter Commentaires (7)

Wipeout: des photos… et des bleus

wipeout0.jpg
Photos Santiago Lepera

«Je ne rirai plus jamais des concurrents de Wipeout», nous a dit Stéphane, 28 ans, à sa sortie du parcours.

Ils étaient complètement vidés après leur expérience, mais jubilaient d’avoir franchi la Zone Wipeout, à Buenos Aires en Argentine.

Après tout, ils ont été sélectionnés parmi 18 000 candidats.

wipeout1.jpg

Même s’il y a 5000$ à la clé dans la version québécoise — contrairement à 50 000$ aux États-Unis —, ils ne venaient pas pour l’argent, mais pour le trip. Et ils ont été servis.

Et ce, même en sachant qu’ils risquaient de se disloquer une épaule ou sortir couvert de bleus.

«Quand tu le fais, chaque centimètre de ton corps te fait mal», a confié Véronique, 21 ans, de Saint-Eustache.

Le réalisateur, Luc Sirois, était fier de nous dire hier qu’un Québécois a réussi à franchir le parcours des qualifications, qui comprend les grosses boules, en 49 secondes. Un record mondial!

wipeout4.jpg

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Samedi 23 mai 2009 | Mise en ligne à 18h06 | Commenter Commentaires (10)

TQS achète aussi Le mur


Toujours de Buenos Aires pour assister au tournage de Wipeout, j’ai appris que TQS a aussi acheté le concept japonais Hole In The Wall pour en faire une version québécoise.

Le diffuseur présente déjà une version doublée, intitulée Le mur, le mercredi à 20h.

Dans ce jeu, des concurrents vêtus d’une combinaison métallique ridicule doivent traverser un mur où sont découpées des figures. S’ils échouent, ils tombent dans une piscine.

Contrairement à Wipeout, qu’il faut tourner en Argentine, Le mur sera tourné à Montréal. Ses animateurs ne sont pas encore désignés.

C’est donc dire que TQS aura au moins quatre jeux à sa programmation la saison prochaine: Wipeout, Devine combien je gagne, La guerre des clans et Le mur.

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mai 2009
    L Ma Me J V S D
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité