Richard Therrien

Archive du 1 janvier 2009

Jeudi 1 janvier 2009 | Mise en ligne à 1h03 | Commenter Un commentaire

Dur dur de succéder à RBO…

celinevero.jpg
Véronique Cloutier en Céline Dion au Bye bye
Photo Radio-Canada

J’aurais tellement voulu aimer le Bye bye de Véronique Cloutier et Louis Morissette. J’aurais aimé rire à gorge déployée, me taper sur les cuisses. Une fois? Deux peut-être?

Il faut dire qu’il était suicidaire de passer après les deux Bye bye de RBO.

Tout n’était pas raté dans ce Bye bye. Mon sketch préféré: D’hommage 2008, la compilation des succès de l’année par des «p’tits vieux». Soeur Angèle tatouée reprenant du AC/DC, André Montmorency, du Katy Perry, et surtout Normand L’Amour, reprenant Poker Face de Lady Gaga. Bon flash.

Louis Morissette fait l’un des meilleurs Stephen Harper que j’ai vus. Hélas, la parodie Occupation trip tombait un peu à plat, malgré l’idée intéressante de réunir les quatre chefs de partis fédéraux au 24 Sussex. L’escapade romantique de Stephen Harper? Tout habillé avec Michaëlle Jean dans le bain tourbillon.

Peut-être à cause de l’effet de surprise passé, Véro m’a un peu moins impressionné par ses imitations. Malgré que sa Céline valait le détour. Surtout dans sa parodie du jeu Cranium, rebaptisé Cragniungn.

Julie Couillard, qui a participé en personne, semblait jouir de se voir imiter par Véronique Cloutier. L’ex-copine de Maxime Bernier a ouvert l’émission, sortant du lit de Louis Morissette. «Louis, j’sais pas quoi m’mettre.»

Plus tard, on est allé loin dans un numéro intitulé La Couillard, la vraiment vraie histoire, parodie des Lavigueur, avec Véro, plus vraie que nature en Julie “C’est tivident” Couillard. En Maxime Bernier, Patrice L’Écuyer lui lancera: «…quand je t’ai engagée pour avoir l’air moins gai.» Suivra la célèbre scène de baise sur la table de la cuisine.

Mention spéciale aux numéros de variétés, impressionnants, notamment en ouverture et avant le décompte de minuit. De nombreuses personnalités avaient accepté l’invitation du couple, un peu gaspillées tellement on les a peu vues chacune.

Autre bon sketch: Chantal Lacroix mangeant du St-Hubert et faisant un méchoui avec le Mouton noir. De moins bons: Denis Lévesque interviewant Barack Obama. Le répétitif rappel des pubs «Moi j’vends!» (sauf peut-être Stephen Harper scandant «Moi j’pends!») Et surtout, Les zoufs olympiques, plate parodie de La zone durant les Jeux de Pékin.

J’aime habituellement Jean-François Mercier, dans ses sorties déchaînées. Mais ses monologues n’avaient certainement pas la force de ses courtes apparitions punchées dans les galas. À propos de Harper: «Anglais consanguins, continuez à l’élire votre lobotomie à deux pattes! (…) Pis toutes vos osties de villes plates où ce que toutes les bars ferment à 4h30!»

On ne peut certainement pas reprocher à Louis Morissette d’y être allé mollement, d’avoir épargné qui que ce soit. Même Nathalie Simard y a passé, un sujet délicat pour le couple.

Ma critique complète de tous les shows de fin d’année dans Le Soleil de samedi. Allez vous coucher, y’é-t-assez tard!

Un commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2013
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité