Le blogue techno

Le blogue techno - Auteur
  • Jean-François Codère

    Journaliste spécialisé en technologies depuis 1999, je traite ici de Web, d’appareils mobiles, de jeux et d’autres gadgets, tantôt sous un angle «affaires», tantôt sous un angle «consommateur».
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 23 mars 2017 | Mise en ligne à 16h55 | Commenter Commentaires (15)

    Payer à la pompe sans carte

    Il sera dorénavant possible de payer son essence à la pompe, sans carte, directement à partir de son téléphone intelligent.

    Esso a dévoilé aujourd’hui Speedpass+, une nouvelle application mobile qui permet le paiement à la pompe. Fait à noter, il ne s’agit pas ici de paiement sans contact par connexion NFC, style Paypass ou Apple Pay. C’est donc dire qu’il devrait fonctionner même sur les appareils plus anciens qui ne permettent pas ce type de communications.

    Pour l’utiliser, il faut évidemment saisir son numéro de carte de crédit dans l’application. Une fois arrivés devant la pompe, vous écrivez dans l’appli son numéro, qui selon une porte-parole d’Esso est écrit en gros, au haut de la pompe.

    Et c’est tout. Il faut évidemment ensuite choisir le type d’essence et geler quelques minutes pendant que le plein s’effectue, mais à la fin, il n’y a rien à faire d’autre que de redéposer le pistolet sur son crochet. Un reçu vous est acheminé électroniquement. (Et oui, le préposé va être mis au courant que vous avez payé…)

    Selon Esso, le nouveau système fonctionne dans environ 1000 des 1700 stations-service qui portent son nom. L’entreprise n’est plus propriétaire des stations-service et n’a donc pas vraiment de contrôle sur le moment où les 700 autres s’y joindront. L’appli comporte un localisateur de stations compatibles.

    Comme je fais le plein à peu près une fois par mois, et qu’il n’y a pas de station-service Esso près de chez moi, je ne risque pas de tester cette nouvelle appli bientôt. Je vais plutôt me fier sur vous pour voir si ça fonctionne bien!


    • Cette application est disponible depuis plusieurs mois, mais plusieurs personnes sont incapable d’enregistrer leurs cartes de crédit. Je suis un de ces utilisateurs, j’ai contacté le support sans succès. Malheureusement pour l’instant, c’est un échec pour moi!

    • Et comment s’assurer que le numéro de téléphone entré Est effectivement le nôtre?
      La fraude ne me semble pas si complexe. Si un fraudeur est capable de soutirer le nip d’un usager, il me semble encore plus facile d’utiliser un faux numéro de téléphone!

    • meme principe que co-pilote a Quebec pour les bornes de stationement

      speedpass est en utilisation depuis longtemps mais reservez aux transporteurs commerciaux

    • Il y a toujours quelqu’un qui oublie son portefeuille mais jamais son téléphone, il étais temps que quelqu’un s’y mette :)

    • Aucun intérêt si on a Apple Pay ou Paypass, c’est plus long que seulement passer son téléphone devant : il faut ouvrir l’application, se connecter, entrer le code de la pompe ….

      Comme tous les appareils auront NFC d’ici quelques années, le temps que les plus anciens modèles disparaissent, aucun intérêt.

      L’avenir est vraiment dans le portefeuille virtuel. Je paye tout ce que je peux avec mon iPhone et mes cartes de points sont toutes dessus, sans avoir a déverrouillé l’appareil (Canadian Tire, Scene – Cinema, Pharmaprix, Metro, etc…). J’ai hate d’avoir toutes mes cartes dedans. Dangereux? Non, moins que mon portefeuille que je peux perdre sans avoir aucun moyen (sauf la puce bluetooth dedans) de le retrouver.

    • Application installée, vais l’essayer bientôt! ;) Merci

    • jtancrede pas de # de téléphone, vous entrez votre # de carte de crédit dans l’appli lorsque vous l’installez. Une fois à la pompe vous entrez le numéro de la pompe .Aucun # de téléphone requis. Evidemment vous devez garder votre # de carte confidentiel et ne pas perdre votre teéléphone.

    • Ça va nous faciliter la vie !

      C’est tellement plus facile !

      Oh comme c’est facile !

      Facile, Facile, Facile !

      Effectivement, y’a rien de plus FACILE que la servitude…

      …t’as rien à faire d’autre que d’obéir…

    • Pas vraiment de but si on utilise Paypass ou Apple pay comme le souligne jnharvey..

    • …grand dieu, ralbol, descendez de votre boite à savon vous allez vous faire mal c’est juste un gugusse pour payer son essence, pas la 8e croisade du roi Henri IV

    • Une autre connerie pour fidéliser les clients. Si chaque magasin, restaurant, pétrolière et épicerie sort une application , on va bientôt attendre en ligne à la caisse pendant que jo-blo cherche son application sur son téléphone.

    • @ jon8

      - «…grand dieu, ralbol, descendez de votre boite à savon vous allez vous faire mal c’est juste un gugusse pour payer son essence, pas la 8e croisade du roi Henri IV»

      Bon…

      Un autre qui pitonne et qui n’y comprend rien.

      L’attrait, c’est que c’est FACILE, mais pour que ce soit FACILE, y’a TOUJOURS un prix à payer.

      Le prix, c’est les frais, les conditions d’utilisations, ce à quoi vous consentez en cliquant «J’accepte», le suivi de vos transactions et de vos habitudes d’achats et à quel endroit vous les faites, ces données qui sont vendues entre corporations, les recoupements qui sont faits permettant de savoir où vous achetez de l’essence et le suivi de vos habitudes de consommations dans le rayon où vous les faites, etc., etc., etc.

      Mais bon, le troupeau aveugle aime ça… le facile.

    • Intéressant msr. Codère. Il existe une autre technologie sur le banc d’essaie soit celle du ‘’supermarché sans caisse eet sans file d’attente’ (épicerie libre-service) du géant de la vente en ligne Amazon qui devrait voir le jour en 2017. A l’entrée du supermaché, le client doit balayer un code de l’application Amazon-Go pour s’identifier et ident. la succursale; à la sortie les capteurs identifient le client et débite son compte via l’app. Note: encore des problèmes non résolus: comment savoir quels clients sont les membres d’une même famille? comment attribuer les achats entre amis qui pourraient s’échanger certains articles alors à l’intérieur du supermarché? On en connaitra davantage d’ici la fin de 2017 ou 2018!

    • @raoul914, Amen. C’est innovateur, au lieu de chercher ta carte dans ton portefeuille, tu cherches l’application dans ton téléphone.

      Une autre fausse bonne idée où vous serez victime dans de fraude dans 6mois/1an … comme air miles et les autres application intelligentes.

      Pour conclure, @jnharvey : si j’étais vous, je consulterais mon solde de points de vos applications car la moitié ont été victime de fraude ces derniers temps. c’Est pour ça qu’il vous demandent tous de faire un reset de vos mots de passe…

      Et que dire des garages où tu dois prépayer avant de faire le plein … en quoi cette nouvelle gugusse va annuler cette façon de faire ?

    • Je préfère payer à la carte sans pompe… :) ;)

      Pour le reste, je n’achète pas assez d’essence et pas de ce détaillant là. Si cela fait l’affaire de certaines personnes tant mieux mais est-ce un gros progrès ? S’il y a une grosse file d’attente à l’intérieur. Pour l’extérieur, la carte ou bien sur votre smartphone cela revient au même en bout de piste ou cela dépend en quoi vous avez le plus confiance.

      C’est Esso qui veut économiser sur ses coûts de main d’oeuvre d’abord et avant tout ? Cela ressemble plus à cela en bout de piste. Le consommateur est-il vraiment gagnant ? Seulement dans certaines situations. Ensuite cela devient une simple habitude. Un ou l’autre c’est du pareil au même.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2017
    D L Ma Me J V S
    « fév    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives