Le blogue techno

Archive du 14 mars 2017

Mardi 14 mars 2017 | Mise en ligne à 10h17 | Commenter Commentaires (18)

Des ondes qui se transforment en caméra

« Il y avait un article cette semaine qui parlait de comment on peut surveiller quelqu’un en utilisant son téléphone, ou même son téléviseur. Il y a plusieurs façons différentes. Des micro-ondes qui se transforment en caméras, etc. »

C’est la réponse, confuse, qu’a donnée Kellyanne Conway, l’une des porte-paroles de M. Trump, lorsqu’interrogée sur des gazouillis écrits par son patron accusant Barack Obama de l’avoir mis « sous écoute » à la Trump Tower.

Depuis, c’est reparti pour une nouvelle ronde de moqueries envers Mme Conway. Vous avez certainement croisé depuis hier nombre de blagues impliquant Barack Obama et un four à micro-ondes, peut-être sans savoir exactement d’où elles provenaient.

Loin de moi l’idée de défendre Mme Conway, inventrice de la célèbre expression « faits alternatifs » et grande tortionnaire de la vérité. Il y a de fortes chances que cette référence aux micro-ondes soit fausse. Mais elle n’est peut-être pas SI loin de la vérité.

Commençons tranquillement. Mme Conway dit « micro-ondes » et tout le monde pense « four à micro-ondes ». Les plus caricaturaux illustrent un four à micro-ondes qui se transforme en caméra, style Transformers, et voilà, Mme Conway passe pour une pure folle, mûre pour un chapeau en papier d’aluminium.

Et si elle voulait simplement dire des « micro-ondes », soit des « ondes électromagnétiques de longueur d’onde intermédiaire entre l’infrarouge et les ondes de radiodiffusion », comme les définit Wikipédia ?

Évidemment, des ondes ne peuvent se « transformer » littéralement en caméras. Mais elles peuvent faire tout comme. Ça semble relever de la plus pure science-fiction, mais on en est là. Il y a même une jeune entreprise de Montréal, Aerial, qui fait figure de pionnière dans le domaine. J’en ai déjà parlé ici, entre autres.

Aerial est en train de concevoir des logiciels qui permettent d’utiliser un simple routeur WiFi comme système de surveillance à domicile. En gros, quand un corps se déplace dans le champ de couverture d’un réseau WiFi, il interfère avec les ondes et les algorithmes mis au point par Aerial prétendent être capables d’analyser ces interférences pour, par exemple, suivre les déplacements d’une personne, la reconnaître, voire analyser sa respiration !

Des chercheurs informatiques ont même déjà fait la démonstration qu’ils pouvaient enregistrer le déplacement de vos doigts sur un clavier — et ainsi recueillir vos mots de passe ou tout autre chose que vous tapez — simplement en analysant les ondes d’un routeur WiFi près duquel vous vous trouvez !

Évidemment, on parle ici d’ondes WiFi, pas de micro-ondes, mais rendus à ce point, c’est un détail. Et on ne parle pas littéralement de caméras, mais c’est tout comme.

Ce n’est probablement pas ce à quoi faisait référence Mme Conway. En fait, on ne le sait pas et on ne le saura probablement jamais. Mais non, sa phrase n’est pas SI loin de la réalité.

Lire les commentaires (18)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2017
    D L Ma Me J V S
    « fév    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives