Le blogue techno

Le blogue techno - Auteur
  • Jean-François Codère

    Journaliste spécialisé en technologies depuis 1999, je traite ici de Web, d’appareils mobiles, de jeux et d’autres gadgets, tantôt sous un angle «affaires», tantôt sous un angle «consommateur».
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 22 décembre 2014 | Mise en ligne à 12h06 | Commenter Commentaires (14)

    Les adieux de M. Net

    Comme ancien collaborateur, j’ai eu la chance d’assister vendredi soir dernier à la dernière émission de M. Net, ce qui m’a inspiré quelques réflexions.

    • À l’heure où l’on parle, dans les cercles du marketing et des médias sociaux, de l’importance de l’engagement de la clientèle et de la création d’une « communauté », l’émission animée par Denis Talbot a fait une éloquente démonstration de sa capacité en ce sens. Il devait bien y avoir plus de 100 personnes qui ont répondu à l’invitation d’assister à la dernière en studio, tant et si bien qu’il manquait de place en studio et que des dizaines d’entre elles ont patiemment écouté l’émission dehors, au froid.

    • Il n’y avait pas que des ados dans la place, loin de là. C’était quand même assez soufflant de voir des quinquagénaires prendre la peine de se déplacer et attendre devant la fenêtre de Musique Plus comme on a plutôt l’habitude de voir le faire de jeunes adolescentes lors d’une visite du boys band à la mode.

    • Je l’avoue, je n’ai pas fait le décompte exhaustif, mais pour ce que j’en ai vu, même pour cette dernière émission qui promettait de rassembler une bonne partie de l’auditoire geek au Québec, ça ne se précipitait pas du côté des annonceurs à saveur techno… Depuis l’annonce de la fin de M. Net, on entend beaucoup de questions sur le peu d’émissions à saveur techno au Québec (il n’en reste plus qu’une), malgré l’importance du public-cible. La réponse est là: pas d’annonceurs, pas d’émission. Ce n’est d’ailleurs certainement pas un hasard si la dernière émission qui subsiste est à Radio-Canada (Planète Techno, sur les ondes d’Explora). On peut détester la publicité tant qu’on veut, jamais ne démontre-t-elle mieux son importance qu’en son absence.

    • J’en avais parlé dans mon dernier billet, mais 16 ans pour une émission de télé, c’est incroyablement long. Et quand cette émission parle en plus de nouvelles technologies, c’est d’autant plus remarquable. C’était hallucinant de discuter avec d’autres anciens collaborateurs, sur place, de certains des produits que nous étions déjà venus présenter à l’émission. M.Net a déjà parlé de pagettes, je pense que ça en dit assez long!

    • Preuve encore de la force de cette communauté, les vidéos hommage à l’émission se multiplient depuis quelques jours. En voici-un que j’ai bien aimé dans le lot. En attendant, nous serons probablement nombreux, comme l’a brillamment écrit un des amateurs présents sur une pancarte, à demander au Père Noël le retour de M. Net.


    • je les adore, toute la gang!! Souhaitons qu’il se trouveront un autre endroit pour recréer la chimie qui existait à M.Net. Merci Denis!!

    • J’ai arrete de regarder cette emission il y a longtemps. Corrigez-moi si je me trompe, mais mon impression etait que l’emission ne parlait que de jeux videos. Si j’ai toujours aime la technologie, les jeux ne m’ont jamais accroches vraiment. Alors qu’il avait un titre comme M.Net j’esperais plus, il y a longtemps, decouvrir des sites webs interessants/differents. Aujourd’hui, on pourrait jaser des telephones intelligents et leurs applications par exemple. Mais il m’a semble, meme en tombant dessus il y a quelques mois, qu’on ne parle que de jeux. Pas de gadgets, de pas sites webs innovants, pas des autres technologies. M.Net aurait du s’intituler “M.Jeux” a mon avis. Et ca explique pourquoi j’ai decroche il y a tres longtemps. Mais je suis desole pour les amateurs de jeux.

    • Je ne sais pas où vous avez appris à compter, mais il y avait bien plus que 100 personnes présentes lors de la présentation. Ça devait frôler le 400 – juste regarder les vidéos, on voit q. La séance d’autographes s’est terminée

    • Je comprends la tristesse, mais en même temps qui écoute encore la télé de nos jours? Sûrement pas le public ciblé par M. Net (et je ne parle pas d’âge ici!), alors pourquoi s’étonner du peu d’intérêt des annonceurs.

      M. Net? Pour la fraction du prix vous avez d’innombrables sites et blogues sur le web d’excellentes qualité qui couvrent le monde des nouvelles technologies.

    • Merci à Denis Talbot et son équipe pour toutes ces années. Définitivement, en ce qui me concerne, “Musique Plus”, c’est “Musique Moins”…

    • Je me demande bien où s’en va Musique Plus. J’ai regardé ce poste à temps perdu cette fin de semaine puisqu’il est débrouillé pour un certain temps. Disons que ça ne vole pas haut. Je me souviens d’avoir regardé cette chaîne pendant des heures avec une cassette VHS prête pour enregistrer mes clips heavy préférés. Maintenant, ça ressemble plus à un ramassis e déchets télévisuels, encore plus avec le départ de M. Net.

    • Je pense qu’une émission de tech ne marche juste pas avec MusiquePlus, une chaine payante par cable.

      Si M.Net était une émission web, ça ferait beaucoup plus de sens.

    • Lorsque je compare deux produits, je veux des chiffres (tel modèles a une batterie de 3200 mah vs 3000 mah, tel écran a une résolution de 2560X1600 alors que l’autre est de 2320X1360, taux de rafraichissement de 20hz vs 60hz, carte réseau N vs AC allouant des vitesses théoriques de x mbs/sec, ect.).

      Je suis écœuré d’entendre des journalistes techno essayant d’être crédibles en utilisant des mots tels que 4G, HD, UHD, 4K, HV/UHV, Fibe. Ces supposés standards ne veulent absolument rien dire et les chiffres varient pour chacun de ces “standards”.

      J’ai l’impression qu’une comparaison ou que la description de produits, se présente mieux dans une page web que (graphiques, vidéos et tableaux) que dans une émission de télé. Ce types d’émissions attire d’avantages les baby boomers que les nouvelles générations.

      Ce qui est très dommage par contre, c’est de voir des blogues techno québécois ne pas bien exploiter leur plateforme se contentant de parler de musique HD sans mentionner une seule fois le mot encodage ni aucune unité de mesure. Des vidéos/blogues/articles nous certifiant qu’un produit est un des meilleur dans sa catégorie sans comparaison avec ses compétiteurs.

      Sauf tout le respect que je vous doit, lorsque je veux savoir si un produit est bon, je ne veux pas savoir si J-F Codère, M. Net ou un de ses invités faisant parti de l’UDA l’a aimé. Je veux des faits, des chiffres, et des vidéos qui me permettront de me faire ma propre idée.

      Pour l’instant il n’y a rien au Québec qui me permette d’avoir une opinion éclairée sur un produit techno à part peut-être la revue “Protégez-Vous” lorsqu’elle traite de sujets techno. Ce serait bien un Gizmodo/cNet/Engadget/Tom’s Hardware au Québec.

    • Pas de pubs, pas de revenus. Les annonceurs sont encore frileux au Québec comparativement au reste du monde.

    • De mon côté, c’est pas tant la disparition de M. Net (émission que j’aime bien) qui m’attriste, mais bien la fin de mon dernier lien affectif avec Musique Plus. J’aimais SolidRok, le Cimetière des CD etc. et plus récemment Dollaraclip. Toutes des émissions qui ont quitté la grille au fil des années. Avec la disparition du grand Talbot des ondes de M+, je peux maintenant mettre une croix sur cette chaîne qui a bercé mon adolescence et enfin passer à l’âge adulte! :-)

    • @CocoBware

      Je suis d’accord avec vous.

      Malgré tout le respect qui est dû à M. Codère, il est impossible de faire du journalisme techno sans parler de l’influence des annonceurs et des commanditaires. Comme vous le soulignez, seuls des médias comme Protégez-vous au Québec ou Consumer Reports aux É.-U. peuvent se permettre d’ignorer totalement les tendances et les modes, pour se concentrer sur des faits comparables. Mais ils se sont donné les moyens pour le faire, ils ont des équipes. Quand tu bosses seul comme journaliste/blogueur et que tu dois sortir 6-7 articles par semaine (en plus des vidéos, la nouvelle mode à La Presse pour retenir le visiteur plus longtemps je suppose), c’est presque impossible de faire des analyses poussées.

    • Ça reste que M.Net n’était pas une émission de musique, donc ça n’avait pas d’affaire à Musique Plus.

      Comme pas mal toutes leurs émissions d’ailleurs.

      Mais en même temps, les clips et les shows ça se regarde sur YouTube en HD maintenant.

    • @Macfisto

      M.Net traitait principalement de jeux vidéo mais incluait des chroniques sur l’audio (Alex Kano de Moog Audio), de jeux de société (LyneBou), de cellulaire/montres/télévision/Apple TV/Roku… etc (Alain McKenna entre autre), de matériel informatique (Frank The Tank), de robotique (Myriam Larouche-Tremblay), de sécurité (Ben Gagnon) et même de voiture (la Tesla que Denis avait parlé). Donc oui M.Net parlait de jeux vidéo mais couvrait tout les angles de la techno.

      À écouté cette émission, j’ai appris énormément de choses sur la techno en générale et sa disparition laisse un énorme vide dans la couverture techno au Québec.

    • oui M. Net fesait SURTOUT du jeux video ,mais sa geeketude transpirais de l’emmission sans parler que dans ce monde c’etais un pionier a Montreal, pas comme certains autres pseudo nerd qui essayent de parler techno et finissent par faire des fous d’eux meme , le gars etais sharp. mon chapeau bien bas M. Net

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « nov   jan »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives