Le blogue techno

Le blogue techno - Auteur
  • Jean-François Codère

    Journaliste spécialisé en technologies depuis 1999, je traite ici de Web, d’appareils mobiles, de jeux et d’autres gadgets, tantôt sous un angle «affaires», tantôt sous un angle «consommateur».
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 9 mai 2014 | Mise en ligne à 16h21 | Commenter Commentaires (9)

    Le décollage d’Electronic Arts

    graphEA

    Pas plus tard qu’il y a une semaine, vendredi dernier, le nouveau PDG d’Electronic Arts, Andrew Wilson, accordait à La Presse une entrevue sur le thème de la créativité et de la réinvention de son entreprise. Le résultat fut publié lundi.

    Le lendemain, mardi, EA a publié les résultats financiers de son quatrième trimestre 2014 et boom!… le titre a explosé.

    L’entreprise a complètement démoli les prévisions des analystes financiers avec des revenus de 914 millions, soit 12,5% de plus que les 812 millions prévus en moyenne. En fait, l’entreprise elle-même avait prévu des revenus de 800 millions et un bénéfice cinq fois moindre que ce qu’il a véritablement été (152 millions).

    L’action de l’entreprise, qui s’échangeait aux environs de 28$, a rapidement fait le saut jusqu’à 34$, son bond le plus important en 24 ans de présence boursière.

    Les ventes de Titanfall expliquent évidemment une bonne partie de ces résultats. Les analystes voient aussi dans ces chiffres un signe que les consoles de nouvelle génération font bien et remplissent leurs promesses de relancer l’industrie, ce qui leur insuffle un brin d’optimisme.

    La divulgation a aussi permis de faire le point sur le calendrier à venir d’EA.

    Il semble donc qu’il n’y aura bel et bien pas de prochain épisode de Battlefield l’an prochain. Il y aura en revanche une version additionnelle de FIFA comme lors de chaque Coupe du monde, The Sims 4 et EA Sports UFC. EA doit aussi dévoiler un nouveau titre à l’E3, qu’on présume être un nouveau jeu de tir à la première personne basé sur le moteur Frostbite.

    EA a reçu beaucoup de critiques des amateurs de jeux au cours des dernières années, non sans fondements. On lui reprochait entre autres d’être un peu trop tournée vers les affaires et pas assez sur les jeux. Pourtant, les analystes financiers n’étaient pas non plus de grands amateurs d’EA. Ce dernier problème semble se résorber. Les amateurs, eux, sont-ils prêts à passer l’éponge?


    • Je ne comprends pas la haine des gamers contre EA.

      EA est probablement le champion des fps avec la serie Battlefield.

    • Suis-je le seul qui espere une nouvelle version de Battlefield 1942 ?

    • Étant un amateur des premiers battlefield (bijou) jusqu’au dernier. J’ai l’impression de m’avoir fait avoir avec mon dernier achat, le 4… proche de l’arnaque. Chaque patch/update empire le jeu… netcode digne d’une alpha payer au dessus de 120$… je crois que EA est plus occupé à arnaquer les gens avec des jeux a moitié terminer Battlefield 3-4, Mass Effect 2 et 3 (les moins pire, à cause de l’univers), Simcity (Nommer cela un jeu est une farce), Crysis 3…. Les prix qu’ils affichent 70$ sans les DLC (10$ en moyenne pour 4 à 5 par jeux) me semble exagérer pour la piètre qualité de leur dernier produit en date.

    • J’ai misé sur Activision Blizzard qui a bien fait mais moins que EA depuis la dernière année.
      Kudos à la direction de EA.
      En passant, je n’ai aucun intérêt pour les jeux et n’y connais absolument rien.

    • Ca ne donne que des profits de 3 cent par action (de 35$)… La capitalisation boursière ne dépasse guère la valeur des actifs. Mais bon.

      Tous les gros publishers de jeu ont bien fait en bourse dans les derniers 12 mois. EA 60%, Activision 55%, Ubisoft 65%.

    • Point de vue de joueur, EA était déjà au banc des punitions après de nombreuses déceptions. Je leur ai donné une dernière chance avec Sim City l’an dernier. Lancement CATASTROPHIQUE, même après avoir payé une prime pour un pre-order…qui m’a permis de joué après une semaine. Puis, obligation de jouer en ligne (pour un jeu réputé pour le single player) dans un serveur non fonctionnel. Alors pour moi, EA c’est fini en tant que joueur.

      Point de vue financier, je comprends l’enthousiasme des résultats. Mais pourtant, comment une compagnie peut-elle être rentable à long terme en décevant année après année leurs consommateurs?

      Cette compagnie me fait penser à Zynga: on fait le plus de cash avec le moins d’efforts et le moins de nouveautés possible. On presse le citron, on surfe jusqu’à ce que le monde se tanne…et on prie pour que les joueurs oublient et rachètent le prochain jeu.

      P.S.: Je m’en voudrais de ne pas souligner que leur filiale BioWare a fait de l’excellent contenu: Mass Effect, SWTOR, etc. En espérant que la culture de EA ne vienne pas trop diminuer la qualité de ces jeux, ce qui a malheureusement déjà débuté avec le jeu SWTOR.

    • Maintenant à quand le retour de EA SPORTS sur PC?

    • @MaDio
      Moi aussi j’ai perdu l’intérêt avec battlefield 4, et j’ai été surpris par le gout de rejouer au 3 et au 2. La plus part de mes contacts (amis) ont rapidement abandonné ce jeu.
      Je ne suis vraiment pas convaincu d’acquérir le prochain battlefield et que dire des derniers Need for speed ?
      Sur le plan financier je crois que le bond le plus important en 24 ans de présence boursière est éphémère.

    • Personellement, J’ai été très longtemps un fan finit de EA Sport. Madden, NHL et Battlefeild sont des titres qui m’ont pris un nombre d’heure incroyable de ma vie. Cependant, je trouve que certaine équipe de concepteur devrait être remplacé. Je parle surtout pour EA sport qui nous sorte chaque année le même jeu avec un roster update…..

      Le mode franchise est plus plate d’année en année. Pourquoi ne pas en sortir un au deux ans mais avec de vrai amélioration?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mai 2014
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité