Le blogue techno

Archive, mai 2014

Mardi 27 mai 2014 | Mise en ligne à 17h34 | Commenter Commentaires (26)

Ce que la pub d’Apple n’a pas montré

Vous avez certainement vu la dernière pub télévisée d’Apple, celle où l’on montre plein d’utilisations «cools» d’un iPhone 5S? La voici, juste pour être certain:

Je l’aime bien parce qu’elle montre la créativité de certaines apps et elle donne des idées.

Peut-être a-t-elle justement donné trop d’idées à ces rebelles syriens photographiés par Reuters et associée à cet article?

Des rebelles syriens font un usage créatif de l'iPad. Source: Reuters

Des rebelles syriens font un usage créatif de l'iPad. Source: Reuters

P.S.: Je sais que c’est un iPad et que la pub est pour l’iPhone 5S.

Lire les commentaires (26)  |  Commenter cet article






Mardi 27 mai 2014 | Mise en ligne à 13h39 | Commenter Commentaires (6)

Watch Dogs: l’équilibre entre mobile et consoles

WD_DD_Screenshot_041_Companion_app_B_130910@9
Source: Ubisoft

Précisons d’abord une chose, le billet qui suit n’est basé que sur de la spéculation.

C’est jour de lancement de Watch Dogs, aujourd’hui. Le jeu lui-même a fait beaucoup de bruit et j’en entends plusieurs autour de moi se demander s’il vaut son prix. Tous les gens que je connais et qui ont joué sont unanimes, oui. Mes propres impressions sont encore sommaires, mais vont dans le même sens.

Il y a aussi un autre jeu Watch Dogs qui sort aujourd’hui, celui sur les plateformes mobiles iOS et Android. Celui-là est totalement gratuit.

La version mobile vous place dans la peau d’un agent de la paix qui est (légitimement cette fois) aux contrôles de ctOS, l’espèce de grand réseau Big Brother qui contrôle le Chicago de Watch Dogs. Le jeu interagit avec la version pour consoles en ce sens qu’il vous donne pour mission d’arrêter de vrais joueurs qui tentent de prendre la fuite dans la version console.

Il est encore très (très) tôt, mais si je me fie à mon expérience, la version mobile a un petit problème : il n’y a pas de joueurs à poursuivre. Toutes mes tentatives de trouver une « partie rapide » jusqu’à présent ont été vaines.

La raison est probablement tout ce qu’il y a de plus simple et normale : le jeu n’est vieux que de quelques heures et l’Amérique du Nord est encore au travail ou à l’école, on peut facilement penser que le nombre de joueurs branchés sur console n’est pas très élevé.

Mais (et c’est là que la pure spéculation débute), s’il se cachait un défi structurel derrière ce problème?

On sait tous à quel point les jeux mobiles sont populaires ces temps-ci, en particulier quand ils sont gratuits. De là à penser qu’il y aura beaucoup plus de joueurs intéressés à prendre gratuitement leur pied pendant quelques heures sur la version mobile que d’autres prêts à débourser 60$ pour la version console (même si la qualité des deux jeux n’a absolument rien à voir), il n’y a qu’un pas.

J’adore cette idée de permettre aux joueurs mobiles d’interagir en temps réel dans des univers d’abord conçus pour consoles. The Division, un autre jeu d’Ubisoft à paraître prochainement, devrait lui aussi offrir une fonction du genre.

Mais je suis curieux de voir si on peut parvenir à un équilibre entre le nombre de joueurs de chaque côté de l’écran pour que ce modèle fonctionne.

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






Vendredi 23 mai 2014 | Mise en ligne à 16h53 | Commenter Commentaires (29)

La montre intelligente idéale sera-t-elle autonome?

À force d’essayer, on commence à s’en rapprocher, mais force est d’admettre que la bonne combinaison look/taille/fonctionnalité/durée de vie de la batterie/interface/prix n’a pas encore été trouvée pour ce que doit être la montre intelligente idéale.

On en est un peu là où était le marché du téléphone intelligent avant qu’Apple ne débarque avec l’iPhone. Il y a de bons gadgets en circulation, mais rien qui puisse exercer un attrait significatif sur un public de masse. Apple sera-t-elle encore une fois celle qui va trouver la recette secrète avec l’«iWatch» dont on entend maintenant parler depuis des années? Je ne le sais pas plus que vous.

L’un des facteurs qui restent à déterminer, c’est de savoir si la montre intelligente idéale doit être autonome ou simplement être une extension d’un téléphone.

Jusqu’à présent, la balance a fortement penché du côté de la seconde option. La Pebble, les quelques modèles de Samsung ou encore ceux de Sony sont tous tributaires d’un téléphone intelligent.

La jeune entreprise Neptune, de Montréal, a jusqu’ici été la pionnière de la montre « autonome ». L’ennui, c’est qu’on attend toujours la mise en marché de sa Pine, qui a déjà été retardée à quelques occasions.

Sa taille impressionnante, en partie rendue nécessaire par l’inclusion d’antennes et de radios 4G, représente aussi un frein très prévisible à la popularité de la Pine. On peine à se l’imaginer au bras d’une fille, par exemple.

La cote pourrait être encore plus abrupte pour Neptune s’il faut en croire une information lancée aujourd’hui par le Wall Street Journal, à l’effet que Samsung prévoyait elle aussi lancer une montre autonome « dans les prochains mois ». Elle pourrait même être présentée dès juin ou juillet.

Personnellement, je considère le concept de montre-accessoire plus porteur que celui de la montre autonome, mais ce ne serait pas la première fois que je me trompe dans une prévision du genre.

Lire les commentaires (29)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    mai 2014
    D L Ma Me J V S
    « avr   juin »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives