Le blogue techno

Le blogue techno - Auteur
  • Jean-François Codère

    Journaliste spécialisé en technologies depuis 1999, je traite ici de Web, d’appareils mobiles, de jeux et d’autres gadgets, tantôt sous un angle «affaires», tantôt sous un angle «consommateur».
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 7 mars 2014 | Mise en ligne à 16h20 | Commenter Commentaires (12)

    Ubisoft et Watch Dogs : rien ne sert de courir…

    Watch Dogs

    Quand Ubisoft a annoncé en octobre dernier que Watch Dogs, sa superproduction très attendue faite à Montréal qui devait sortir un mois plus tard, n’allait finalement être lancée qu’au printemps, les marchés boursiers ont très mal réagi.

    Du jour au lendemain, littéralement, l’action d’Ubisoft a perdu un peu plus de 25% de sa valeur.

    Ça n’avait aucun sens bien sûr. La réaction était nettement exagérée. Certains investisseurs, j’en connais au moins un, y ont vu une opportunité en or pour se procurer quelques-unes de ces actions. Après tout, ce report ne menaçait pas nécessairement le succès de Watch Dogs, il ne faisait fort plus probablement que reporter dans le temps les entrées d’argent. Et il n’y avait pas de menace de voir Ubisoft manquer de liquidités entretemps, même si ces mois de peaufinage supplémentaires vont évidemment avoir un impact sur la marge bénéficiaire du projet Watch Dogs.

    Ces investisseurs sont très heureux aujourd’hui. L’annonce hier d’une date officielle de lancement (27 mai) pour Watch Dogs a fait bondir l’action d’Ubisoft d’un peu plus de 4% aujourd’hui. La déconfiture d’octobre ayant déjà été effacée, l’action d’Ubisoft vaut aujourd’hui 17% de plus qu’avant l’annonce du report de Watch Dogs et plus de 58% de plus qu’au lendemain de ce report.

    Ajoutez à cela le fait que les journalistes canadiens, américains et européens invités cette semaine à Montréal par Ubisoft pour essayer le jeu semblent avoir apprécié leur expérience autant que moi-même et la paire de couilles qu’il fallu pour prendre la décision d’attendre semble de plus en plus bénie.

    Il faudra encore attendre les critiques plus complètes lors de la sortie du jeu et les premiers chiffres de vente pour confirmer, mais « le cas Watch Dogs » semble avoir ce qu’il faut pour donner le courage à d’autres éditeurs d’éventuellement prendre cette judicieuse décision.


    • Je trouve ca plate que la version Wii U ne va pas sortir en meme temps (27 mai) que les autres consoles…Je comprend qu’il va y avoir des particularités et fonction spéciales pour la Gamepad…mais quand meme j’ai hate de joer

    • J’espère que d’autres éditeurs et producteurs vont prendre exemple sur Ubisoft. Si EA / DICE avaient fait de même, tous les problèmes vécus dans Battlefield 4 auraient pu être résolus et EA n’aurait pas à répondre en justice à des actionnaires mécontents des résultats financiers de EA en baisse à cause des mauvaises ventes du jeu. Ventes moins élevées que prévues à cause des très nombreux bogues de la campagne et du multijoueur.

      Ubi, un exemple à suivre, pour cette fois à tout le moins !

    • La vrai raison de ce report : GTA V … Rien de génie la dedans juste ils pouvaient pas lancer sa en même temps ils auraient perdu bcp de vente a 59.99$…

      1+1=2 … doh!

    • J’étais un de ces investisseurs qui a acheté peu après la chute. 49% plus tard, je viens de prendre mes profits. Je ne vois pas à long terme un énorme potentiel (si je me fis à Take Two qui a un peu stagné suite à la sortie de GTA5) mais la chute était à mon avis ridicule compte tenu du long terme.

      @pois_chich GTA5 est sorti au mois de septembre. Watch Dogs devait sortir vers novembre et si c’était juste une question de timing/marketing, Ubisoft l’aurait sorti vers Jan-Mars. En novembre, ils auraient pu profiter de l’effet Xbox one et PS4 sans compter que le délai a surement couter des $ à la compagnie en dédommagement pour les “bundle” PS4 / jeux qui étaient déjà en vente. Autre exemple, COD Ghost a eu des ventes de plus d’un millard $ en quelques heures.

    • @pois_chich
      Je travaillais chez Ubi à ce moment, le jeu n’était simplement pas fini.

    • Hahaha… Ubisoft, pour ne pas les appeler par leur vrai nom… Ça donne des jeux bâclés et ça récupère des franchises populaires pour les scrapper (i.e. Rainbow Six, Ghost Recon, Far Cry, Heroes of Might and Magic).

      Tant que ça marche sur console pour environ 10 à 20 heures de jeux, pas de trouble… Et on transfère ensuite sur PC. Les vrais gamers on s’en sacre.

    • @mendell
      “vrais gamers” LOL!

    • Ubisoft a détruit Il2 COD ….. a cause d un rush de sortie. Les dévelopeurs qui sortent des jeux non jouable pour ensuite appliquer des patch …. ça va faire …….

    • Il faudrait quand même pas oublier que Ubisoft a payé très cher la sortie du très bogger Assassin’s Creed 3.

    • @mendell Je ne savais pas que l’on t’avais nommé pour décider ce qu’est un vrai gamer. Je joue sur table et table virtuelle et me considère autant gamer que ceux qui jouent sur tablettes, cellulaires, consoles, consoles portatives, ordinateurs. Il n’y a aucun gain pour personne a être snob, les jeux sont un monde extraordinaire et on est tous gagnant lorsque quelqu’un découvre ce monde quelque soit la porte par ou il y entre et les endroits qu’elle décide d’explorer.

    • guiguibob : En effet, j’ai sûrement pas choisi le bon terme. Mais je veux parler ici des gamers qui jouent un jeux à fond, le maîtrisent (StarCraft n’est-il pas encore populaire, même en compétitions?), un jeux qui ne se passe pas automatiquement du 1er coup (comme les CoD avec la vie infinie) et qui offre plus de 20 heures de jeux…

      Les jeux des grosses compagnies sont maintenants conçus pour durer le temps d’un essai… Une partie de Civilisation dure aussi longtemps que la plupart des shooters récents!

      D’autres ont parlé des bugs… Je dois dire qu’Ubisoft, malgré les promesses de ne pas abandonner leur jeux les largent rapidement et encore buggés (vous pourrez consulter les forums de Far Cry 2 à cet effet). Les joueurs de Vegas 2 ont eu la chance d’avoir des patch qui ajoutaient de nouveaux problèms, sans régler les autres…

    • des exemples de 1992, c’est super pertinent!

      de plus, cité Civ comme exemple de jeu qui dure aussi longtemps que des shooters récents, c’est comparé des pommes et des oranges. Et si on est sur le sujet des bogues, la série complète de CIV a subit une catastrophique série de bogues aucours de la sérié au complet.

      Sans vouloir trop défendre UBI, leurs versions de R6 et companies ont éclipsés les ventes des versions originales. Et encore la, R6 était interposant dans le temps, mais terriblement incomplet sur certains aspects et pleins de bogeus du genre abatre les ennemies de coté du mur en clippant son fusil à travers le coin; les alliés qui se faisaient descendre un après l’autre en marchant en ligne droite vers l’ennemi sans jamais réagir, l’AI des ennemis qui partait dans la lune, et autre.

      Il faut de la perspective, les amis!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    octobre 2013
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité