Le blogue techno

Le blogue techno - Auteur
  • Jean-François Codère

    Journaliste spécialisé en technologies depuis 1999, je traite ici de Web, d’appareils mobiles, de jeux et d’autres gadgets, tantôt sous un angle «affaires», tantôt sous un angle «consommateur».
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 21 janvier 2014 | Mise en ligne à 16h37 | Commenter Commentaires (22)

    Google Glass: marchera, marchera pas?

    Les lunettes Google Glass ne sont même pas encore disponibles au grand public et pourtant, les histoires anecdotiques négatives à leur sujet continuent de s’ajouter.

    Il y a d’abord les établissements de toutes sortes, petits et grands, qui ont annoncé qu’ils allaient bannir l’utilisation de ces lunettes à l’intérieur de leurs murs. Il y a la conductrice arrêtée pour les avoir portées au volant, mais qui a toutefois fini par s’en sortir après être passée devant un juge. Il y a les pirates qui ont réussi à y inclure un logiciel de reconnaissance faciale.  Et il y a maintenant ce type interrogé par le FBI pendant une heure parce qu’il était allé au cinéma avec ses Google Glass.

    Ajoutez à cela les critiques souvent tièdes de la part des gens qui ont eu la chance de les essayer jusqu’à présent. Celle-ci, relativement récente, fait un bon bilan.

    Et n’oublions pas ce qui pourrait à mon avis être le plus gros problème : c’est à la fois très laid et plutôt mal accepté socialement. Même dans une foule aussi techno que celle qui assistait au Consumer Electronics Show, il y a quelques jours à Las Vegas, les gens qui portaient des Google Glass se faisaient regarder un peu de travers. Je n’arrive pas à retrouver la séquence vidéo, mais il y a un reporter d’un réseau crédible qui avait mis le doigt exactement dessus il y a quelques mois en demandant en ondes: « Y a-t-il un moyen de porter cela sans avoir l’air d’un douchebag? »

    Google doit normalement amorcer la commercialisation des Google Glass cette année. Elle le fera sûrement avec un nouveau modèle qui aura meilleure allure que les prototypes distribués jusqu’à présent. Et avec une meilleure sélection d’applications pour les rendre utiles. Sans oublier un prix plus attirant que les 1500$ des prototypes actuels.

    Mais vous aurez deviné que je reste sceptique. S’il faut chaque fois se demander si c’est soit légal, soit socialement acceptable de porter ses Google Glass dans tel ou tel endroit, ce sera trop compliqué pour bien des gens.

    En attendant le lancement, vous pouvez visiter le Tumblr «White Men Wearing Google Glass», qui se moque de l’allure que donnent ces lunettes.


    • Ce doit surtout être TRÈS dangereux de porter ça.

      Considérant le nombre élevé d’accidents causés par des gens qui conduisent avec leur cellulaire ou qui marchent sans regarder devant eux à cause du cellulaire, imaginez ce que ça pourrait causer comme dommages si le focus de l’oeil était porté sur les lunettes et non pas à l’environnement immédiat !

      P.Bédard
      Mtl

    • On est encore loin des interfaces cérébrales invisibles mais c’est un pas dans cette direction.

    • Je n’ai pas d’objection fondamentale contre le concept même si je trouve cette implémentation du concept un peu mal faite. Ceci dit, Google commence à me faire peur. Si on trouve que la NSA récoltait beaucoup d’information, Google lui fait honte en comparaison. Si on fait simplement penser à la publicité ciblée sur Gmail et google, le potentiel est 100x plus gros si on fait simplement penser aux dernières innovations de ce géant. En effet, les google glass serait un outil absolu pour la collection de données instantanée. La dernière acquisition, Nest, sera aussi un autre outil génial de collection de données pour notre mode de vie.

      Si on ajoute Android qui est probablement le plus gros outil de collection de données en ce moment, on arrive avec un portrait qui fait peur. Je ne sais pas ce que Google planifie avec l’acquisition de nombreuses compagnies de robotique mais on peut facilement imaginer le début d’un film post-apocaliptique à la iRobot ou Terminator ou n’importe quel film du genre.

    • Ça va marcher, mais seulement dans quelques années.

      Le temps d’avoir une réelle confirmation, sur plusieurs années d’utilisation, que des projections sur la rétine ne sont pas dommageables pour l’oeil; le temps que légalement, les forces policières aient acceptées le fait d’être filmées dans leurs interventions; le temps que la folie maladive du «copyright» ait délaissé le place publique et permis la photographie dans TOUS les lieux publics, sans restrictions… bref, y’a du chemin à faire.

    • La vie privée permet de mentir sur qui nous sommes réellement. Elle permet de paraître pour quelqu’un de très “moral” devant nos proches, elle nous permet de critiquer (et de rabaisser) les autres, tout en étant soi-même pire.

      Les Google Glass détruisent un peu plus cette vie privée et donc nous enlèvent un peu plus notre possibilité de mentir pour paraître supérieur aux autres.

      Vive les Goggle Glass.

    • Quelle différence entre les Google Glass et un iPhone? N’importe qui peut aussi enregistrer une séquence vidéo/audio avec iPhone sans être repéré. Il y a des tonnes de vidéos sur Youtube qui le prouve. Le type avec ses Google Glass est au moins facile à repérer comme vidéaste amateur potentiel vs n’importe qui d’autre avec un autre dispositif (qui ne se limite pas aux smartphones non plus). Il existe une foule caméra miniatures capables d’être cachées et d’enregistrer à un signal discret.

      Je pense plutôt que la lutte aux Google Glass est en partie l’oeuvre de compétiteurs qui veulent retarder son entrée sur le marché grande diffusion.

      Il est beaucoup moins dangereux d’utiliser des Google Glass au volant qu’un iPhone ou qu’un GPS tel qu’il s’en vend des tonnes présentement. Le conducteur n’a même pas besoin de quitter la route des yeux pour consulter l’écran et le tout est piloté par la voix comme le GPS de la voiture.

      C’est franchement paranoïaque que d’attribuer quantité de maux aux Google Glass alors qu’elles ne sont même pas encore sur le marché.

      Pour ma part, je crois qu’il y a quantité d’applications utiles pour un tel dispositif matériel. D’ailleurs, des chirurgiens utilisent déjà ce genre de lunettes pour consulter des informations pendant une opération. Sur les lieux industriels, il y a une quantité énorme d’applications possibles. C’est un nouveau marché qui s’ouvre tout simplement. Et comme dans tous les cas où s’ouvre un nouveau marché, il y a des peureux.

    • Je pense que c’est un concept intéressant, surtout d’un point de vue technologique, mais en pratique c’est un peu la solution qui se cherche un problème.

      C’est quoi déjà le gros avantage de ce bidule? Avoir des compléments d’information en couche comme si on est dans un jeu vidéo (dixit le HUD qu’on trouve dans tout bon FPS depuis des années) alors qu’on arrive très bien à s’en passer?

      La SEULE bonne application de cette techno que j’ai vu récemment est l’inclusion de ce genre d’affichage dans le casque d’un pompier ou policier alors qu’il est en recherche de gens pris à l’intérieur (le plan de l’immeuble s’affichant en temps réel pour le guider) – ça c’est intéressant ET très utile.

      C’est ce genre de côté pratique qui manque trop souvent ou qu’on ne démontre pas assez – porter une paire de lunettes pour voir ses emails qui rentrent alors qu’on conduit c’est nul et inutile et dangereux, mais ça fait apparemment bander les “marketeux”.

    • « Y a-t-il un moyen de porter cela sans avoir l’air d’un douchebag? »

      C’est une des rares fois ou l’on peut avoir l’air d’un douchebag et d’un hipster en même temps, si je me fie au tumblr. Les applications professionnelles sont certainement très intéresante, mais pour le grand public, c’est comme un téléphone à monture. Avec les récentes nouvelles sur le respect de la vie privé, je ne suis pas certain si cela sera bien reçu aux USA. Surtout sachant le gros procès que Google a perdu en Europe pour non respect de la vie privé.

    • Un téléphone portable.
      Une tablette numérique.
      Lunette assistée.

    • Vive Linux et DuckDuckGo pour être le plus anonyme possible.

    • Moi j’aime pas ça me faire filmer sans ma permission ou à mon insu pour que ça se ramasse sur youtube, dans un centre de données ou nimporte où en possession de nimporte qui.

      Quelqu’un qui va avoir ces lunettes-là dans sa face en ma présence va se le faire dire.

    • Je pense que c’est un concept très intéressant. Ça serait pratique pour des occasions appropriées comme des concerts, des voyages, etc.

    • Je pense que c’est une très grande progression au niveau informatique. Par contre, je crois que cela nuira à la santé des utilisateurs.

    • je crois que ce dernier et un concept très intéressant mais nous avons tous déjà des téléphone intelligent qui fait affaire pour tout le monde. je trouve aussi que les lunettes de google auront beaucoup acces à notre vie personnel.

    • Selon moi les Google Glass pourront être une invention qui sera fort intéressante pour les personnes qui n’ont pas de vie privée.

    • Je crois qu’il y a définitivement un marché potentiel vraiment intéressant pour cette technologie au niveau des professionnels. Il y a plein de situation où on peut imaginer un professionnel qui reçoit de l’information de cette manière.

      Je ne comprend simplement pas l’idée d’imaginer que ça va devenir un produit “mainstream” pour les consommateurs.

    • Ça me fait penser au type qui s’était attacher son cellulaire comme une breloque autour du cou au début des cellulaires.

      Ça irait mieux à un type comme Robocop; perso, j’irais pour la greffe oculaire qui parait pas.

    • @remington,

      l’idée que ça devienne un produit de masse est certainement au niveau de la production d’en rendre le coût le plus bas possible d’une part. D’autre part, lorsque les premiers cellulaires sont apparus, qui aurait soupçonné que le téléphone intelligent connaîtrait une telle popularité?

      Il y a sans doute une foule d’applications possibles qui n’apparaissent pas évidentes aujourd’hui comme ce fût le cas après l’apparition du téléphone intelligent. Le rendre accessible, c’est aussi offrir la possibilité à des entrepreneurs d’en trouver des usages pour le commun des mortels.

    • En fait, de telles lunettes pourraient très bien remplacer avantageusement le tableau de bord des voitures qui devient toujours plus complexe. Ce serait nettement plus sécuritaire puisque le conducteur n’aurait pas besoin de quitter la route des yeux pour consulter un indicateur.

    • Le vrai big brother c’est nous tous !

      On entend depuis un certain temps des groupes et des gens s’insurger contre les pratiques de la NSA et sa possible intrusion dans la vie privée des gens.

      Et bien l’utilisation des dernières technologies par monsieur et madame tout le monde est bien plus dommageable que les supposées données capturées par la NSA. Divulgation de données confidentielles (courriels, photos et réseaux sociaux, etc.), intimidation, chantage, pédophilie, Hameçonage, etc.

      Personnellement, je trouverais extrêmement déplacé le fait qu’une personne me « scan » avec ses lunettes. C’est comme si j’allais me positionner devant une personne et que je la prenne en photo sans sa permission. Les mordus de techno sont peut-être enchanter, mais la réalité est qu’ils ne pourront les utiliser sans risquer de se faire apostropher par des gens qui refusent cette intrusion dans leur vie privée.

      Que feront les gens avec tous ces vidéos de vous dans fouet sorte de situations quotidiennes.

      Moi je vous le dis, toutes ces données prises à l’Aide de lunettes vont faire beaucoup plus de dommage que la NSA sur notre vie au quotidien.

      J’aime la technologie, je l’utilise beaucoup, mais pas celle-là !

      D’autre part, elles sont laide et les gens qui les portent sont risibles.

    • Il n’y a pas que comme tableau de bord automobile où les Google Glass pourraient être utiles. Depuis que Google fournit de l’information sur la circulation routière en temps réel (en espionnant la vitesse de déplacement de nos téléphones, Google peut avoir une très bonne idée de l’état de la circulation partout dans la ville), avant de partir, je regarde sur mon téléphone pour déterminer quelle est la meilleure route à prendre. Sauf qu’une fois que je suis au volant, je ne peux plus regarder mon téléphone. Avec l’affichage du type “HUD” des Google Glass, je pourrais par exemple décider de faire un détour à la dernière minute, juste avant d’être pris dans une congestion locale et ça sans quitter les yeux de la route.

      Les Google Glass pourraient aussi être reliés à des capteurs et caméras de la voiture pour indiquer en permanence si une voiture est dans un angle mort. Elles pourraient par exemple afficher un petit schéma indiquant la position de toutes les voitures autour de moi dans un rayon de 30 mètres. De cette façon, en cas de manoeuvre d’urgence, je n’aurais plus à tourner la tête avant et je pourrais donc réagir plus rapidement sans risquer un accident.

      Toujours associées à des capteurs et caméras sur la voiture, elles pourraient, la nuit, m’avertir d’obstacles avant que je ne les voie, m’avertir de glace noire sur la route ou simplement m’indiquer que la courbe qui arrive est prononcée (les panneaux d’indication du gouvernement sont tellement ridicules que je n’y porte plus attention).

      Et puis il n’y a pas que pour la conduite automobile où les Google Glass seraient un atout pour la sécurité. Je vois souvent des piétons qui marchent le regard baissé, les yeux rivés sur un téléphone. S’ils avaient des Google Glass, ils pourraient regarder où ils vont!

      Quant aux autres applications, cela serait par exemple utile pour éviter chaque fois d’arrêter notre tâche pour consulter un manuel. Pour monter un meuble Ikea ou faire une recette de cuisine on met les lunettes et non seulement on n’a plus besoin de faire des pauses pour consulter un manuel ou le livre de recettes, mais c’est une animation qu’on voit, pas seulement une image.

      Un autre type d’application pourrait être de pouvoir vérifier le prix et d’un produit dans un supermarché simplement en regardant son code barre. Plus besoin de parcourir la moitié du magasin pour trouver le seul lecteur optique disponible.

      Je verrais bien aussi des Google Glass comme guide touristique. Les lunettes détectent ce que je regarde et me donnent des informations culturelles sur le lieu ou le bâtiment. Dans un musée, je n’aurai qu’à regarder un tableau pour avoir tout un tas d’information apparaître.

      Le téléphone intelligent nous donne la possibilité de trouver l’information, mais il faut encore faire l’effort de chercher, ce qui n’est pas toujours pratique. Les Google Glass vont nous afficher en permanence cette information. C’est en quelque sorte un pas de plus vers “l’omniscience”.

      Évidemment, la véritable révolution sera quand la reconnaissance des visages sera acceptée. Cela va changer radicalement toutes nos relations sociales. Mais ça, ça va prendre probablement encore une ou deux dizaines d’années avant que les gens s’habituent à ne plus avoir d’anonymat.

    • je vois que beaucoup de gens ne voit pas encore venir la réalité augmenté! Wikipedia. Pubilicité. Information. Concert extérieur en différé. Scènette dans un musée. Combat de gladiateur au colisée de rome. Jeux vidéo. Personnage virtuel à l’approche des stade avant un match avec mise à jour en temps réel. Films de la 2ieme guerre mondiale dans les rues de Prague ou sur la côte de Normandie. Cours universitaire.

      GPS Wikipedia googlemaps

      Cet appareil va transformer le monde comme la tv couleur.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité