Le blogue techno

Archive, janvier 2014

Jeudi 30 janvier 2014 | Mise en ligne à 14h07 | Commenter Commentaires (10)

Un rare regard derrière la création d’un jeu vidéo

Si vous n’avez pas encore eu la chance de jouer à Tiny Brains, l’excellent jeu développé par le studio indépendant montréalais Spearhead Games, il serait temps de corriger cette situation. En groupe de trois ou quatre, c’est une expérience extrêmement amusante.

Le jeu lui-même n’est pas la seule bonne idée qu’a eue l’équipe de Spearhead. Il y a deux semaines, ils ont pensé à mener des sessions d’une heure pendant lesquelles ils allaient concevoir en direct un nouveau niveau pour Tiny Brains, avec l’aide entre autres des suggestions du public. Le premier et le deuxième épisode sont disponibles sur YouTube. J’ai écouté le premier au complet et c’est étonnamment captivant. C’est aussi, pour les intéressés, une excellente occasion d’avoir un aperçu des coulisses à la fois techniques et créatives de la conception d’un jeu vidéo.

Le troisième épisode sera diffusé en direct ce soir, via Twitch. Je vous le recommande.

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Mardi 28 janvier 2014 | Mise en ligne à 15h12 | Commenter Commentaires (59)

Grosse chute pour Apple

Apple a dévoilé hier après-midi ses résultats financiers du premier trimestre 2014, conclu en décembre et couvrant donc l’importante période des Fêtes.

Ceux-ci étaient excellents, avec notamment des ventes se situant dans le haut de sa fourchette prévisionnelle et des profits supérieurs aux prévisions des analystes.

Pourtant, dans les minutes qui ont suivi, son titre a amorcé une importante chute qui s’est concrétisée à l’ouverture des marchés ce matin. Au moment d’écrire ces lignes, l’action d’Apple est en baisse d’environ 8% par rapport à son prix de fermeture hier, juste avant la diffusion de ces résultats.

Pourquoi?

Il y a deux raisons. La première, c’est que les ventes de l’iPhone ont été un peu décevantes. On a vendu 51 millions d’exemplaires des différents modèles d’iPhone, alors que les analystes en espéraient 54,6 millions.

Les ventes d’iPad et d’ordinateurs Mac, elles, ont été légèrement supérieures aux attentes. Mais c’est l’iPhone qui représente la vache à lait d’Apple et la déception de ce côté fait très mal.

Ce qui fait plus mal encore, ce sont les prévisions émises par Apple pour le prochain trimestre, qui sont elles aussi plus faibles qu’anticipées. L’entreprise croit que ses revenus seront d’environ 42 à 44 milliards de dollars, alors que les analystes en attendaient souvent plus de 45.

Cela semble indiquer qu’Apple a atteint le sommet de la montagne et foule maintenant une pente descendante. Or il n’y a rien que les investisseurs boursiers aiment moins qu’une pente descendante, même si cela signifie encore d’énormes profits et l’engraissement d’une réserve de liquidités qui a atteint près de 159 milliards de dollars à la fin de 2013.

De mémoire, jamais une entreprise n’a disposé d’autant d’argent. Je me souviens avoir déjà eu la chance d’assister à une assemblée annuelle de Berkshire Hathaway, l’empire de Warren Buffet, au milieu des années 2000, au cours de laquelle l’un des principaux enjeux était de savoir ce que l’entreprise allait faire de sa réserve d’environ 33 ou 35 milliards de dollars, ce qui semblait alors énorme et complètement farfelu.

Ceci dit, tout n’est pas perdu pour Apple puisque les paroles du PDG, Tim Cook, ont semblé convaincre les analystes que l’entreprise allait finalement se lancer en 2014 dans une nouvelle ligne de produits. Rappelons que la dernière ouverture de ligne chez Apple remonte à il y a bientôt quatre ans (iPad).

Lire les commentaires (59)  |  Commenter cet article






Vendredi 24 janvier 2014 | Mise en ligne à 16h17 | Commenter Commentaires (60)

Android serait en train de combler l’écart

Malgré son indéniable popularité, Android a toujours souffert d’un retard sur un aspect très important : la monétisation. En clair, il était beaucoup plus facile pour un développeur de faire de l’argent en créant une appli iOS qu’une appli Android.

Il semble que Google parvienne finalement à réduire un peu l’écart. Tout compté (ventes, pub, transactions, etc.), les développeurs Android récolteraient maintenant environ 90¢ pour chaque 1$ perçu par un développeur iOS. C’est encore un écart significatif, mais on peut au moins dire que c’est dans la même ligue.

Si la tendance se maintient, les utilisateurs d’Android n’auront peut-être bientôt plus à rager que toutes les applis sortent d’abord sur iOS. Peut-être. D’autant qu’il semble que Google parvienne aussi tranquillement à atténuer un autre problème, la fragmentation de son système d’exploitation. Le processus de mise à jour vers les nouvelles versions d’Android se facilite de plus en plus, même s’il est encore à des années-lumière de celui d’Apple.

Lire les commentaires (60)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    janvier 2014
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives