Le blogue techno

Le blogue techno - Auteur
  • Jean-François Codère

    Journaliste spécialisé en technologies depuis 1999, je traite ici de Web, d’appareils mobiles, de jeux et d’autres gadgets, tantôt sous un angle «affaires», tantôt sous un angle «consommateur».
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 25 mars 2013 | Mise en ligne à 11h31 | Commenter Commentaires (2)

    Moins de restrictions dans les avions

    Selon le New York Times, la Federal Aviation Administration (FAA), l’organisme qui régit le transport aérien aux États-Unis, s’apprêterait sous peu à assouplir sa réglementation sur l’utilisation d’appareils électroniques.

    Ainsi, il ne serait plus nécessaire d’éteindre tout appareil au décollage et à l’atterrissage, mais simplement de les mettre « en mode avion », ce qui signifie d’y désactiver toutes les formes de communications sans fil.

    Des sources interrogées par le NY Times ont confié que l’organisme faisait l’objet d’une forte pression pour assouplir ses règles ou, à défaut, de fournir des preuves scientifiques solides pour expliquer cette interdiction. L’un des responsables de cette pression était nul autre que le grand patron d’une autre agence américaine importante, la Federal Communications Commission (FCC), qui avait acheminé une lettre à la FAA en décembre pour lui demander plus de souplesse.

    J’ai personnellement vu des pilotes utiliser des iPads pour consulter des manuels de vol ou remplir leurs journaux de bord. Et je ne compte plus le nombre de fois où j’ai oublié d’éteindre un ou des appareils électroniques (dont des téléphones) avant le décollage. Et personne n’est mort.

    Évidemment, on peut penser que tout changement à la réglementation américaine sera rapidement reflété au Canada.


    • Je dois dire que personnellement je n’ai jamais fermé au complet mon smartphone, seulement mis en mode avion durant tout le vol, ce qui empêche toute transmission entrante ou sortante, que ce soit wifi ou cellulaire.

      Ce que je trouve toujours un peu bizarre des règles, c’est que durant le décollage et l’atterrissage on nous demande de ranger la tablette, le smartphone ou le ereader dans la pochette du siège, alors que les passagers qui sont en train de lire le journal ou une grosse brique de roman peuvent tranquillement continuer à lire.

      J’ai toujours pensé que de ranger les appareils était pour éviter que ceux-ci ne partent dans les airs et heurtent quelqu’un en cas de problème à l’atterrissage ou décollage. Pourtant une grosse brique dans le derrière de la tête de quelqu’un est aussi dangeureux qu’un iPad mais je vois rarement les hôtesses demander à ceux qui lisent un livre de le ranger pour le décollage et l’atterrissage.

    • @ hugomm: Très bon point.

      Je me demande aussi si l’interdiction d’utiliser des appareils ne serait pas un simple moyen d’avoir l’attention des passagers (avouez que plus personne ne suit les directives lors du décollage). Cela force ainsi les passagers à regarder la vidéo sur quoi faire en cas d’évacuation, puisqu’ils ne peuvent pas écouter leur iPod ou visionner un film sur leur iPad pendant ce temps.

      Ce qui me dérange avec les système vidéos c’est de voir notre programme interrompu – parfois dans le feu de l’action – pour un message du commandant à bord. Irritant. Au moins, avec notre appareil personnel, on a la paix!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    avril 2014
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité