Le blogue techno

Lundi 28 novembre 2016 | Mise en ligne à 12h15 | Commenter Un commentaire

Une occasion de se mettre beau (ou pas)

Commençons par une confession : l’un des tout premiers fichiers .MP3 que j’ai téléchargés, fort probablement via Hotline sur un modem téléphonique, littéralement dans un autre siècle, est une interprétation de la trame sonore de Mario Bros par le London Symphony Orchestra. Et c’est encore aujourd’hui vraiment bon.

Non, je ne suis pas un connaisseur de musique classique. Loin de là. Mais depuis son ouverture, je tenais à trouver une occasion d’aller voir en personne la Maison symphonique de la Place des Arts. Alors tout récemment, je suis allé y voir le concert conjoint de l’OSM et Roch Voisine. Jugez-moi.

Tout ce détour et ces aveux pour vous dire que si, comme moi, vous aimez la musique de jeux vidéo quand elle est sortie de son contexte et que vous cherchez une raison d’aller voir cette magnifique salle montréalaise, la voici : l’Odyssée musicale du jeu vidéo, un concert qui sera donné à Montréal le 9 décembre et à Québec le 11.

La particularité de ce concert est qu’il mettra en vedette des pièces créées pour des jeux conçus au Québec, en tout ou en partie. Ça inclut des superproductions comme Assassin’s Creed, Batman et même Mass Effect Andromeda (pour la toute première fois), mais aussi des jeux indépendants comme Ultimate Chicken Horse, Stories : The Path of Destinies ou Jotun. La trame sonore qui le plus fait jaser au Québec ces dernières années, celle conçue par Coeur de Pirate pour Child of Light, est aussi au menu.

Un commentaire  |  Commenter cet article

 

Samedi 19 novembre 2016 | Mise en ligne à 10h35 | Commenter Commentaires (4)

Superstars des jeux vidéo

Ce matin, dans le cadre de l’édition spéciale « Listes » de La Presse+, nous avons publié la liste des cinq développeurs de jeux vidéo les plus convoités à Montréal.

À ma connaissance, c’est la première fois qu’une telle liste est faite pour l’industrie locale, ce qui ne devrait pas manquer de faire jaser. J’ai pensé profiter de cet espace pour expliquer un peu le processus qui a mené à la création de cette liste.

D’abord, elle a été faite aux suggestions de noms fournies par une douzaine de personnes bien placées pour avoir une vue d’ensemble de cette industrie. La contrepartie de cette vue d’ensemble, c’est que ces personnes ne sont pas toujours sur le plancher, « les mains dedans » comme on dit. Mais aucun système n’est parfait. D’autant plus que, comme plusieurs l’ont dit, l’exercice est extrêmement difficile puisqu’il faut parfois comparer des pommes et des oranges, un peu comme si on vous demandait de nommer les cinq meilleurs athlètes au monde, tous sports confondus.

Les noms de ces « jurés » ne seront par ailleurs pas dévoilés, parce que la grande majorité d’entre eux n’aurait jamais pu se prononcer s’il avait fallu que leur nom soit attaché à leurs suggestions.

Quelques constats à la suite de ce processus :

• J’ai été étonné par le nombre de gens provenant de la scène « indépendante » qui ont été mentionnés. En fait, tous les membres du Top 5 travaillent présentement pour des studios indépendants!

• S’il était encore à Montréal, plutôt que de diriger le studio de Toronto d’Ubisoft, Alexandre Parizeau aurait certainement été membre de ce top 5.

• Jade Raymond a été mentionnée à quelques occasions, mais pas assez pour se hisser au top 5. Pourtant, son parcours parle de lui-même. Electronic Arts, qui avait pratiquement renoncé à Montréal en fermant deux de ses trois studios ici, a accepté d’en créer un nouveau uniquement pour l’accueillir. Difficile de ne pas la considérer comme parmi « les plus convoitées ». Certains m’ont confié la considérer davantage comme une gestionnaire qu’une « développeuse » présentement.

• Si la liste s’était poursuivie jusqu’à 10, les candidats les mieux placés pour occuper les rangs 6 à 10 auraient été, sans ordre précis : Jonathan Jacques-Belletête (directeur artistique chez Eidos Montréal), Patrick Plourde (vice-président de la Funhouse d’Ubisoft), Jeff Hattem (fondateur de Tuque Games), Tanya Short (fondatrice de Kitfox Games), Raphael Lacoste (directeur artistique de franchise pour Assassin’s Creed), Yves Bordeleau (directeur général de Rogue Factor) et Ghislain de Pessemier (Outerminds).

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article

 

Vendredi 4 novembre 2016 | Mise en ligne à 10h26 | Commenter Commentaires (5)

Bell Fibe disponible sur l’Apple TV

20161103_C5045_PHOTO_FR_810836

Quand Apple a annoncé la semaine dernière le lancement d’une nouvelle application « TV » pour son boîtier « Apple TV », on a tous trouvé ça joli, mais on s’est dit qu’on n’était probablement pas à la veille de voir celle-ci être utile au Canada.

Et pourtant, il aura fallu moins de dix jours avant qu’un premier fournisseur de télé canadien, Bell, n’y offre son service.

( Mon erreur. Comme l’indique jnharvey dans les commentaires, ça n’a rien à voir avec l’application d’Apple. Le reste est vrai.)

En clair, cela signifie que, si vous êtes abonnés à Bell Fibe, vous pourrez utiliser l’Apple TV comme « décodeur » pour vos télés secondaires. Il vous faudra toujours vous procurer ou louer un terminal principal, mais vous pourrez potentiellement vous économiser la location ou l’acquisition d’un décodeur supplémentaire pour alimenter un autre téléviseur, à condition de déjà détenir un Apple TV de la plus récente génération.

Il y a une attrape, toutefois : les données que vous téléchargerez pour écouter la télé de cette façon seront comptabilisées à l’encontre du maximum que permet votre forfait Internet. Autrement dit, si c’est réellement une alternative que vous comptez utiliser, mieux vaudra payer le supplément pour rendre votre forfait « illimité ».

Je n’ai pas encore testé ladite application. Selon Bell, c’est très similaire à l’application que Bell rend déjà disponible pour les téléphones intelligents et les tablettes. La différence principale avec un deuxième décodeur, pour l’instant, est que vous ne pouvez pas mettre la télé sur pause et la reculer, ou encore écouter des enregistrements. Ce sont deux fonctions qui devraient toutefois venir avant la fin de l’année, promet l’entreprise.

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • publicité

  • Calendrier

    décembre 2016
    D L Ma Me J V S
    « nov    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives