Kevin Massé

Kevin Massé - Auteur
  • Kevin Massé

    Kevin Massé partage ses découvertes sur l'univers et l'actualité des jeux vidéo.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 28 mars 2012 | Mise en ligne à 9h47 | Commenter Un commentaire

    Asura’s Wrath: le dessin animé interactif

    Asura-sWrath

    Vous vous souvenez de Dragon’s Lair? Ce dessin animé qui ne continuait que si nous avions fait le bon mouvement au bon moment…

    Asura’s Wrath, c’est un peu ça, mais «boosté» au stéroïde. Le graphisme est sublime, l’histoire est prenante. Au premier contact, nous pourrions penser à un jeu semblable à God of War. Mais cette fois, nous ne parlons pas de mythologie grecque sanguignollante, mais plutôt de mythologie hindouiste célesto-guerrière.

    On ne peut pas dire que le jeu est mauvais. Je lui donnerais trois étoiles. Mais nous devons nous demander si Asura’s Wrath est vraiment un jeu. Comme 20 % du produit demande l’interaction du joueur et que le reste n’est constitué que de cinématiques, la question se pose sans conteste. Les combats contre les «boss» sont excellents, mais le chemin pour s’y rendre est plutôt pathétique.

    Tout ça pour dire que je ne trouve pas le principe inintéressant. C’est plutôt le genre de produit qui n’est pas à sa place. Un ovni pour l’instant. Un film interactif. Ni un jeu ni un dessin animé. Plutôt un jeu ET un dessin animé.

    Nous aurions pu reprocher la même chose à Heavy Rain. Mais ce dernier impliquait beaucoup plus le joueur.

    J’ai aimé l’expérience d’Asura’s Wrath. Les graphiques et la mise en scène y sont sublimes. Et le scénario…

    Cette semaine, Capcom a annoncé une panoplie de contenu téléchargeable. Les joueurs auraient accès à huit épisodes supplémentaires pour un total d’environ 15$. Quatre de ces épisodes formeront la vraie finale de l’histoire (oui, 7$ pour la vraie finale), et un autre se présente sous une thématique à la Street Fighter.

    Avez-vous aimé ce jeu ou ce dessin animé? En ce qui me concerne, j’apprécie ce qu’il a, mais je reste sur ma faim avec ce qu’il n’a pas assez.


    • J’ai beaucoup aimé le démo, tout en me disant qu’il est hors de question que je paye plus qu’un billet de cinéma pour un tel jeu.

      On se retrouvera bien un jour dans le bac à rabais des jeux usagés.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    janvier 2012
    L Ma Me J V S D
    « déc   fév »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité