Nelson Dumais

Nelson Dumais - Auteur
  • La chronique de Nelson, collaboration spéciale

    Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s'est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s'en est pas vraiment remis...
  • Lire la suite »

    Partage

    10 derniers commentaires

    Vendredi 25 février 2011 | Mise en ligne à 11h35 | Commenter Commentaires (125)

    Trois petit tours et puis s’en va

    Aujourd’hui, je vais vous surprendre. Au lieu d’un vendredi à cinq petits sujets (quinte de tout) en voici un à trois. Non pas que je sois devenu paresseux ou que je manque de temps. C’est seulement que j’ai trouvé le présent titre amusant. Trois petits tours … Tour comme dans jouer un tour, comme dans au tour de et comme dans faire un tour. Quelle belle langue nous avons !

    C’est ainsi que je vais vous parler d’un tour pendable que chez Microsoft, la bande de Silverlight a joué à celle d’Internet Explorer. Ensuite, ce sera au tour de Bell de se faire interpeller en ce qui a trait à la qualité de son signal 3G au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Enfin je vous rappellerai où aller faire un tour, au moins une fois, durant la semaine de relâche scolaire si vous vous adonnez à passer par Montréal.

    Silverlight et IE 64 bits

    Maurice, un lecteur des temps immémoriaux, attire notre attention sur l’ironie d’un problème qu’il subit avec la version 64 bits d’Internet Explorer : Silverlight de Microsoft y est incompatible. Pire, contrairement à son concurrent de chez Adobe, Flash, on ne peut en installer une version 64 bits. Cela signifie que l’Empire fabrique un fureteur de 64 bits incompatible avec sa propre plateforme de développement Internet. Embarrassant ! À plus forte raison qu’il en est ainsi pour les ActiveX, les barres d’outils et la quasi-totalité des plugiciels disponibles sur le marché, la plupart n’étant pas des produits Microsoft: tous doivent avoir été refaits en 64 bits. Comme les sites Web qui exigent le 64 bits sont rarissimes et comme la version 32 bits d’IE fonctionne très très bien (je dirais naturellement bien) avec Windows 64 bits, il n’y a pas vraiment d’intérêt à utiliser Internet Explorer 64.

    ill ill ill ill

    Seule consolation, ce gros fureteur n’est pas le seul à être ainsi mal luné. C’est le cas également de Minefield, cette version 64 bits de Firefox qui traîne ces temps-ci dans mon PC. Cliquez sur les quatre vignettes ci-haut et vous verrez. Les deux premières sont celles d’IE9 et de FF en mode 32 bits où on voit se dérouler une animation Silverlight. Les deux autres nous montrent les versions 64 bits de ces fureteurs. On se fait dire d’installer Silverlight et si on essaie, on se fait répondre que le produit est déjà installé, comme l’indique l’image au tout début de cette section de ma chronique. Oui je sais, tout est en train de cheminer vers le 64 bits. Mais pour l’instant on peut dire qu’on est loin de la coupe aux lèvres.

    La couverture 3G de Bell au Saguelac

    De Microsoft à Bell, il n’y a qu’un pas que notre ami Régis nous fait franchir ce matin. Comme j’ai moi-même pu constater le phénomène qu’il nous raconte, incluant, dans mon cas, une amélioration du signal de Rogers dans le Bas-du-Fleuve, je vous publie son récit.

    “En janvier 2010, je quitte Rogers et je me procure un iPhone 3GS chez Bell pour avoir une meilleure couverture cellulaire dans le secteur de Chicoutimi-Alma. Quel bonheur ! Je fais des tests de vitesse internet et les résultats sont épatants; rien à voir avec ceux de Rogers : plus de 6 Mb/s en téléchargement et plus de 0.3 Mb/s en téléversement (selon Speedtest). En octobre 2010, je troque mon 3GS contre un iPhone 4. Les tests sont excellents, encore une fois.

    Mais les choses changent. En décembre, les temps de réponse sont de plus en plus longs et la vitesse diminue. Même que depuis janvier, c’est devenu intolérable. Souvent les tests donnent des 0,00, 0,01, 0,02 presque toujours sous 3.25 Mb/s. Par contre, dans la soirée, la nuit et tôt le matin, les débits sont presque comparables à ceux de l’automne dernier. Je me suis plaint à Bell. On m’a soutenu que le réseau était fonctionnel, qu’il était en bon état de marche et que c’était mon téléphone qui était probablement en cause ! Or, un nouvel appareil n’a rien réglé. Des collègues qui sont aussi chez Bell déplorent les mêmes résultats que moi, cela avec différents modèles de téléphones. Par contre, ceux qui sont avec Rogers, ceux-là mêmes dont on se moquait ont maintenant nos résultats de l’automne dernier.

    Bell vient d’admettre qu’il y aurait un problème de réseau, mais n’a pu préciser quand sa « division réseau » pourrait s’occuper du problème. Est-ce qu’il y a surcharge ? Y aurait-il des limitations ? Quelle est la situation ailleurs ? Puisque, de plus en plus, les téléphones intelligents servent aux données, que le débit et temps de réponse sont importants, il me semble normal que l’on sache ce qu’il en est.”

    Quelqu’un a une idée ? Quelqu’un éprouve quelque chose de semblable ? À vos claviers, braves gens !

    Technofolies 2011

    Un petit rappel, c’est ce samedi-ci que débute l’édition 2011 des Technofolies, un événement unique en son genre qui se déroulera jusqu’au 6 mars, soit tout au long de la semaine de relâche. Ça se passera au Centre des Sciences de Montréal, en plein cœur du Vieux-Port, rue de la Commune. On nous garantit que n’importe quel enfant normalement constitué, ce qui inclut les ados, vont y prendre leur pied.

    Il y aura plein d’activités géniales où vos petits monstres “pourront surfer, pitonner, manipuler, créer dans un environnement à la fine pointe technologique”. Quant aux frais d’admission, ils sont de 11,50 $ pour les adultes, de 10,50 $ pour les ados et les aînés et de 8,50 $ pour les enfants de 4 à 12 ans. Il y a également un forfait familial (2 adultes + 2 enfants ou 1 adulte + 3 enfants) à 36,50 $. À ce prix, disons, pour le moins, que vous en aurez pour votre argent.

    … et puis s’en va

    Passons maintenant à la deuxième partie de mon titre de ce matin. Effectivement, je pars. Mon contrat se termine aujourd’hui, après 1 146 chroniques mises en ligne depuis le 1er novembre 2005. J’aurais aimé vous annoncer que j’animerai désormais tel blogue à tel endroit, mais je n’en ai trouvé aucun. Je ne sais pas trop où je serai la semaine prochaine, la pige c’est la pige ! Bien sûr, on m’a offert du travail, mais je tends à privilégier ce qui est d’ordre plus journalistique. Il faut me comprendre, vous m’avez rendu le métier fort agréable au cours des cinq dernières années et, de nature, je suis facile à gâter. Le problème, c’est qu’en ces temps de grand changement, de tels boulots ne courent pas les rues. Si j’arrive à faire le plein de commandes journalistiques, ce sera ici et là, exactement comme c’était avant que je ne devienne chroniqueur.

    Vous m’avez permis beaucoup de plaisir d’écriture, merci. Et merci pour ce respect souvent manifesté envers notre langue commune. Merci pour vos propos intelligents, généralement nuancés, presque toujours informatifs et parfois, très drôles. Merci aussi de m’avoir fait connaître le bonheur d’une si belle interaction journaliste-lecteur. Loin de moi l‘idée de vous téter, mais sachez que ces cinq années compteront pour moi parmi les plus belles de ma carrière.

    Et hop! En route pour de nouvelles aventures ! (1)

    ligne.jpg

    (1) En ce qui a trait à la modération des commentaires, je vais le faire quelque temps aujourd’hui, jusqu’à ce que je retourne les clés du char aux patrons de la Cyberpresse. À partir de ce moment, ce sera quelqu’un d’autre qui les publiera.

    Comme j’ignore combien de temps mes textes seront disponibles sur Technaute et comme vous êtes quand même plusieurs à les consulter, je vais tous les mettre en ligne chez WordPress, cela dès lundi, et vous pourrez les consulter ici.

    Merci encore.

    Avis : j’utilise personnellement des machines sous Windows, Mac OS X et Linux et je n’ai aucune préférence; en fait j’ai une relation d’amour-haine avec chacune. Si vous croyez que j’aie un parti-pris envers l’une ou l’autre de ces plates-formes, je vous soumets respectueusement que vous avez tort et ne peux vous recommander que de consulter mes chroniques antérieures.
    Pourquoi commenter cet article : Pour dépasser ou préciser mon propos, pour le nuancer, l’illustrer, le compléter avec des adresses, pour débattre du sujet. Il en ressort un “produit d’information” (mon article + les commentaires) beaucoup plus intéressant et utile qu’un simple article de journaliste. D’où les demandes régulières de la part de participants pour que je sévisse quant aux trolls ou aux propos vexatoires et inutilement agressifs. On n’est pas ici pour s’enguirlander à qui mieux mieux, mais pour partager de l’information utile.
    Nelson Dumais

    ligne.jpg

    Tags: , , , , , , , , , ,


    • @Nelson

      Tu nous manquera ;-(

    • Bonjour M. Dumais,
      Je n’ai jamais commenté vos billets, mais je vous lisais sans faute. Au cours des années, j’ai appris des bons trucs, des astuces et autres avec vous, ici. Merci beaucoup et j’espère qu’on pourra vous lire quelque part bientôt. Sachez que grace à votre ” dualité informatique”, je me suis procuré un Mac et je fonctionne desormais sur Win & et Mac Os 10.5…avec leurs vertus et defauts! Merci encore et bonne chance!

    • Quand l’heure Nelson, Dumais la clé dans la porte, et tu pars, avec regrets…

      Bobaille.

    • Amis, à vos fourches !

      Non mais c’est quoi cette idée de nous enlever Nelson ??? Il faut faire des pressions. Si ceux d’entre nous qui sont abonnés à un journal de l’empire Gesca menacent d’annuler notre abonnement, peut-être que l’on réussira à gagner notre point.

      Je suis abonné à Le Soleil depuis des années. La raison qui m’empêchait d’aller vers le Journal de Québec était l’absence de bandes dessinées dans ce dernier. Mais cela a changé: Le Soleil n’en n’a plus que quatre, et dans Le Journal de Québec on en a, et même plus, et en couleur !!! Pis là on va nous enlever Nelson, je ne le prends pas, mais pas du tout.

      Que la contestation s’organise. Si ailleurs on a été en mesure des mettre des dictateurs dehors, on doit bien être en mesure de ramener Nelson chez Gesca. Non mais, il y a un boutte à toute.

    • Quelle mauvaise nouvelle que la fin de votre contrat. J’avais mis cyberpresse.ca comme page d’accueil spécialement pour aller raidement à votre chronique. J’aurai une décision àa prendre.

      Je suis peiné pour vos nombreux lecteurs. Vous nous manquerez.

      Je suis certain de vous revoir ailleurs (en espérant que ce ne soit pas les journaux de Québecor, du moins tant que durera leur odieux lock-out). Je vous voit bien dans la revue l’Actualité avec une belle chronique mensuelle. Ça nous empêchera de commencer par la fin (les lecteurs de cette revue comprendront)

      Je vous “googelerai” pour vous retrouver.

      Bonne chance et milles mercis

    • Dommage !
      En espérant pouvoir vous lire ailleurs ou ici sous peu.

    • Vous allez nous manquer Nelson. Bonne chance dans vos nouvelles aventures. Vous pourriez allez animer l’émission ça se branche où à Ztélé car cette dernière a pris franchement une bizarre de tangente. On y présente des Tondeuse à gazon et des cafetière alors qu’il y a plusieurs années c’était nettement plus techno et informatique. De plus, il leur manque un esprit critique que je sens très fort en vous.

    • Âh, ben! Sacrament! Quelle perte pour nous! Mais, comme toute bonne chose a une fin, M. Dumais, je vous salue, je vous remercie beaucoup pour toutes ces chroniques et vous souhaite bonne chance pour le futur. Je vais aussi m’ennuyer de certains commentaires de certains blogueurs qui sévissaient ici…

    • Merci Monsieur Dumais. Vos chroniques vont me manquer.

    • @Nelson: Comme j’ignore combien de temps mes textes seront disponibles sur Technaute et comme vous êtes quand même plusieurs à les consulter, je vais tous les mettre en ligne chez WordPress, cela dès lundi, et vous pourrez les consulter ici

      Ah! Quel beau cadeau de départ! Je gardais de nombreuses références à divers articles et commentaires toujours pertinents. Jolie photo d’adieu aussi :-)

      Ce sera triste d’avoir à se rabattre sur des chroniques techno-plates toutes plus ou moins équivalentes et répétitrices les unes des autres. Ce, sans parler de leur lot de monstres marins (Trolls) :-(

      Bont vent Captaine; surtout à contre-courant comme vous aimez si bien le faire.

    • Merci. Grand merci. Au revoir. et Snif.

    • @Nelson
      Vous quitez comme ça …

      Bel la chu juste en #%?&*

      Une des RARE chronique techno qui a du sens et elle fini de cette façon . :-(

      Gesca attend koi pour renouveler votre contrat ????

    • Scandale! C’est quand même un monde de ne pas renouveler le contrat de notre chroniqueur le plus divertissant alors que certains autres continuent de sévir avec leurs inepties (non, je ne nommerai personne).

      Bonne bourre cher Nelson, on continuera de vous lire dans DI et ailleurs!

    • Bien triste nouvelle que celle de votre départ…

    • J’ai relu deux fois la dernière partie de votre billet. Je n’en reviens pas. M. Gesca n’a pas voulu renouveler votre contrat à titre de pigiste? Il vient de perdre un lecteur non seulement de Technaute, mais de la Cyberpresse au complet.

      Dommage, je n’aurai plus le plaisir de vous lire. Merci pour toutes vos chroniques. J’y ai lu des choses intéressantes, j’en ai appris certaines autres. J’ai apprécié et j’apprécie toujours votre plume et votre humour. Je vous souhaite la meilleure des chances et j’ai hâte de vous lire ailleurs. Un jour, je finirai par savoir où se trouve la Forêt du Grand Méchant Loup et j’irai admirer votre potager (et vos tussilages). Merci pour tout.

      Un dernier mot : votre blogue m’aura permis de “rencontrer” d’autres internautes avec qui je continue d’entretenir des relations. Merci pour ça aussi.

    • merci Nelson

      tu vas nous manquer. triste nouvelle …

      les pages de Technautes ne seront plus jamais les mêmes.

      l’achalandage va baisser aussi Mr Gesca.

      J’espère que tu trouveras rapidement autre chose.

    • ah ben la la, je comprend pas pantoute!!!!!!! depuis toujours, je lis ce forum pour me tenir au courant malgré mon changement d’orientation de travail ( programmeure web à l’époque des dinosaures) pour gardé un certain contact avec l’informatique. NON je ne l’admet pas du tout. Quel $/?&*? as pris une telle décision!!!!!!!!! Et tout ces articles que j’ai en signets. Et bien la, Cyberpresse, j’annule mon infolettre. POINT FINAL

    • Merci pour tout et au plaisir de vous lire, encore, ici ou ailleurs.

    • Merci M. Dumais

      Vous allez nous manquer!

      Le site Technaute vient de prendre une débarque de mon top 10! :-)

      Merci encore

    • oh zut je venais de vous decouvrir (enfin, depuis 1 mois…)

    • @Mr Dumais

      Je suis arrivé assez récemment a votre chronique. Votre grande qualité était de produire une bonne partie de votre contenu au lieu des simplement traduire des communiqués de presse. Une grande ouverture d’esprit aussi.

      C’est peut-être l’occasion de trouver un nouveau champ de connaissance a labourer parce qu’entre nous, les ordinateurs deviennent terriblement ennuyeux. Excitant comme des grille-pains. N’importe qui peut s’en servir! Quelle horreur.

      Je salue en passant tous les linux freaks, les vendus aux Macs et les adorateurs de Win7 qui contribuent a ce blog. J’ai eu beaucoup de plaisir a vous lire.

      Mr Nelson, votre rôle comme bloggeur est aussi de susciter des débats (et les modérer). Vous y avez réussi pendant 5 ans. Bravo.

      Merci et bonne chance

    • C’est ben GESCA ça… les pauvres Desmarais!!

      Je te souhaite de trouver rapidement un autre blog, Nelson… Je vais googler ton nom de temps à autre sur le web!

      Bien sûr, tu pourrai crééer ta propre page techno sur Wordpress et l’alimenter de temps en temps… Juste pour le fun de garder le beat et la faire commanditer par des distributeurs de matériel ou autres…

      En tout cas, t’aurais un imposant lectorat! Et moi, je me ferai un plaisir de ne plus JAMAIS acheter un produit de l’empire GESCA ( LA PRESSE, entres autres)…

      Bon vent, ami Nelson…

      Tu vas me manquer sérieusement car j’adorais cette chronique unique au monde… Humour et techno…

      Stie d’câlisse!!! arghhhhh….

    • Bonjour!

      Moi aussi je suis déçu. Je n’intervenais pas souvent mais lisais toujours votre chronique.

      Bonne chance et peut-être dans une autre vie…

    • C’est peut-être dommage pour votre départ, mais en même temps il faut bien prendre sa retraite un jour et laiser la place aux jeunes!

    • @yvisun

      «programmeure web à l”époque des dinosaures»

      C’est carrément méchant ca. J’ai tapé mes premiers programmes en FORTRAN sur carte perforée. Ca me met donc à l’époque des trilobites.

    • Merci beaucoup pour toutes ces chroniques, qui étaient un modèle du genre. Vous avez le don de rendre vivant un sujet qui, est à la base, est souvent aride. Vos chroniques étaient les seules qu’ils m’arrivaient de lire, juste pour le plaisir, même si à la base le sujet ne me touchait pas toujours.

      Donc, la meilleure des chances dans vos projets futurs et au plaisir, prochain je l’espère, de vous relire!

    • Merci Nelson pour toutes vos chroniques.

      Bonne chance dans vos nouveaux défis.

      N’oubliez pas dans vos nouveaux défis de promouvoir que seul Windows est un OS digne de ce nom. LOL

      Hey les autres, je blague, c’est juste un clin d’oeil pour notre ami Nelson qui en a parfois bavé avec nos commentaires.

    • Monsieur Dumais,

      Sans jamais avoir commenté vos articles, je suis (j’étais) un lecteur invétéré de vos articles et commentaires et ce, depuis le tout début. Cette nouvelle vient de créer tout un vide dans ma routine quotidienne!!!

      En effet, peu de gens peuvent nous pondre quotidiennement des articles du plus grand intérêt et ce, dans un français impeccable et souvent avec un humour indéniable.

      Vous allez me manquer Mr Dumais..

      Pour l’amour du bon Dieu, à quoi ont t-il pensé chez technaute ??? C’est une gigantesque perte pour les passionnés d’informatique avec un grand I comme moi.

      Bonne continuité dans vos projets et soyez sûr que dorénavant, je “switche” à WordPress afin de continuer à me délecter de vos interventions toujours extrêmement passionnantes.

    • C’est un bien triste vendredi!

      Vous étiez ma source d’info-techno et de divertissement! Vos participants aussi! Merci pour toutes ces chroniques instructives et j’espère avoir le plaisir de vous lire ailleurs!

      Que les vents vous soient favorables!

    • Mauvais vendredi. La tempête devait arrivée aux Îles vers 20h00. Mais non, la tempête arrive avec la chronique de Nelson, à 13h00, heure des Maritimes.

      D’abord, à Nelson. Merci, merci, merci. Pour les centaines de chroniques que j’ai savourées. Pour les trucs, les aiguillages, l’initiation à diverses technologies. Avant vous, j’étais de Mac. Aujourd’hui je le suis toujours, mais je suis de Windows un peu mieux, et de Linux curieux.
      ET du style linguistique, j’ai apprécié pratiquement chacune des lignes. Alors que le langage en tchat est l’enfer, vous avez pris plaisir à mettre les subtilités de la langue française aux seins de vos chroniques. Ils sont rares à le faire, et en technologie, ils sont inexistants.
      J’peux pas dire que je vous manquerai pcq je n’accepte pas encore l’idée que votre employeur puisse faire une telle bêtise. Redorer le blason de la langue pour un médium écrit, ce n’est pas n’importe quoi.
      En même temps, je me dis que si votre employeur ne sait pas apprécier l’importance de votre habileté à allier langue et technologie, il ne vous mérite pas. Mais moi? Mais nous, vos fidèles lecteurs? Je croyais qu’on méritait une telle qualité du propos, un tel ton, une telle recherche de style en même temps que votre critique de tel ou tel produit.
      Je suis réellement en maudit. Er je refuse de me résigner.
      De technaute, j’allais à peiner vérifier d’autres blogues et articles, comme pour me réaffirmer à chaque fois votre unicité.
      De CYberpresse, votre blogue était mon premier vice, ma première découverte. Et de là, je pouvais fureter vers les articles d’actualités. Y’a des bonnes chances que je sois de moins en moins fidèle.
      Mais bon- yeu, qu’est-ce qui pensent en haut?
      Peut-être que j’enverrai ma réaction à des publicitaires de cyberpresse… C’est tout ce que je trouve en mon pouvoir.
      Vos patrons n’en sont pas dignes. Peut-être ne peuvent-ils pas apprécier votre maîtrise linguistique, votre style? Si c’est le cas, et s’il n’y a que votre douce pour vous apprécier, allez cher Nelson…
      Mais sachez que je vous manquerai réellement.
      Et oui, je vérifierai ailleurs pour vous lire. Et je souhaite que ces collaborateurs qui teintaient davantage vos tableaux colorés quotidiens, j’espère qu’ils sauront vous suivre.

      Et oui, je me ferais un plaisir de vous recevoir si les temps vous amenaient par chez-moi. La bien des îles est bien bonne, vous savez.

      Ah, ce que je vous souhaite bien du plaisir dans vos nouveaux projets.

      André

    • Je m’ajoute à la liste de ceux et celles qui laissaient peu de commentaires, mais qui vous lisaient religieusement. Cyberpresse perd un gros morceau.

      Bonne route et au plaisir de vous relire, M. Dumais. Je vous souhaite de trouver rapidement une plateforme d’expression qui saura vous combler comme vous nous avez gâtés ici.

    • Bon repos Monsieur Nelson, nous perdons un conseiller informatique intéressant, pertinent, à la page et décidément agréable. Vous nous manquerez.

    • Merci pour les utilitaires que votre plume éloquente nous a recommandés avec panache (auslogic, XBMC par exemple).
      La multiplication des iGadgets, des soi-disant 2.0 et autres apps falotes y est peut-être pour quelque chose. On entre dans l’ère du lacet «intelligent» et social.

    • C’est plate en tab… de ne plus vous lire. Vous aviez un style qui ptranche pas mal des autres et ça faisait votre saveur.

      Bonne chance et j’espère vous lire bientôt quelque part !

      P.S. le choix du titre est vraiment fameux.

    • GESCA, je vous méprise !!! On devrait mettre en place un recours collectif pour avoir sciemment aboli un service essentiel.

    • Snif.

      Bonne courage pour la suite.

    • Je viens d’écrire ma lettre de protestation. Je vous invite à le faire tous. En bas de la page de cyberpresse. CONTACTEZ NOUS.

    • Nelson, je fais quoi maintenant la!

    • Je suis vraiment déçu de votre départ. Bon succès !

    • Bon, je suis sur le rush. Je dois retourner travailler. Pas capable alors j’ai pris le temps d’écrire un long premier commentaire. Ça devrait me libérer…

      Ben non, Mrrrr. J’essaie mais l’émotion reste. Je suis vraiment peiné, sous le choc. OUi, je vous manquerai. OUi, je manquerai ces internautes à la répartie rapide et perspicace, et ces conseils qui s’ajoutaient à votre chronique.
      J’imagine qu’après quelques coupes de vin, je saurai m’en remettre ce soir. Et puis demain??? Et surtout lundi prochain? Je vais sûrement aller vérifier si ce n’était pas qu’un mauvais cauchemar.
      Aux dauphins, Alexcosti, Marcoski, Dubeau, et autres. Je manquerai vos contributions aussi.
      Merci à vous tous.

    • Merci :)

    • Ne plaignez pas trop notre ami Nelson, je crois qu’il a bien aimé son passage sur Technaute, mais il a déjà plus d’une fois exprimé une certaine lassitude.

      Je te souhaite de nouveaux défis à ta hauteur journalistique et humaine. Tu le mérites bien.

      Merci et au revoir.

    • Un gros MERCI, Monsieur Nelson, pour nous avoir tenu aussi bien informés; mais sans votre précieuse présence, la Cyberpresse ne représentera plus beaucoup d’intérêt !
      À vos plumes, Cybercitoyens !

    • moi aussi je m’ajoute à la liste de ceux et celles qui laissaient peu de commentaires, mais qui vous lisaient RELIGIEUSEMENT!
      non seulement je vous lis depuis 2006 mais j y venais faire un tour 3-4 fois par jour… les commentaires des lecteurs etaient tout aussi interessant a lire.
      ca va laisser un trou dans mes journées!
      merci pour vos billets autant d’actualité que interessants et vos astuces!

    • Je n’étais pas un lecteur, encore moins un commentateurs, assidus de votre blogue, mais cette nouvelle m’attriste beaucoup. Il est rare de pouvoir suivre un blogue, techno de surcroit, qui allie si bien contenu pertinent, humour et amour de la langue française.

      Je vous souhaite la meilleure des chances dans vos futurs projets.

      P.S. J’aimerais bien voir se concrètiser l’idée proposée de vous voir aboutir sur Ztélé.

      _________________________
      Dany Béland

    • Hein!!!! J’en revient pas. J’espère sincèrement que quelqu’un va vous repêcher au plus sacrant Nelson.

      Merci pour toutes ces chroniques. Ca fait des années que je vous suit un peu partout et aussitôt que je sais ou vous allez être, j’irai. C’est une promesse.

      Vous allez nous manquer.

      Marc Lévesque

    • GESCA= Groupe d’Énergumènes Saturés de Cervelles Atrophiées.

      Exprimez-vous que diantre…

    • Triste jour, très triste jour!

      Merci beaucoup Nelson! Je ne suis pas intervenu souvent dans ces pages, mais j’ai toujours lu vos articles avec beaucoup d’attention!

      J’adore votre plume (ou plutôt votre clavier!), et je suis certain qu’une personne aussi compétente que vous saura trouver quelque chose à sa hauteur!

      J’ai beaucoup appris avec vous!

      À bientôt!

    • Oups, j’ai mis un “s” à saturé. je m’en excuse…

    • Quelle tristesse !

      Comme beaucoup, ma seule raison d’aller sur Technaute était de vous lire M. Dumais. Bye, bye le favori dans mon fureteur.

      Vous allez beaucoup nous manquer. Au plaisir de vous retrouver ici ou ailleurs sous peu.

      On vous dit “merde” pour la suite des choses.

      David B.

    • imbe
      rodhot
      bigredcar

      … ne me serviront plus, Sic! Bonne chance!

    • Avec votre départ et le blogue de Richard Hétu qui est mystérieusement en rade depuis 1 semaine il n’y a plus de raison de venir sur le site de Cyberpresse.

      Le publi-reportage vient de l’emporter sur la liberté de presse.

      Je vous verrais bien avec votre propre blogue qui serait également publié sur Rue Frontenac, ou l’Actualité… me semble que ça “fit”.

      Question : est-ce qu’on vous lira encore dans Direction Informatique?

    • Bon ben j’ai fait ma plainte et je change ma page de démarrage pour le site Wordpress.com

      Bye bye Cyberpresse

    • Quoi? Ce n’était qu’un cauchemar? Nelson ne nous quitte pas?

      M Dumais : merci et bien du plaisir dans votre nouvelle carrière!

    • N’étant pas très compétent, je n’ai jamais publié de commentaire sur votre chronique. Je ne peux vous laisser partir sans vous dire que vos textes me manqueront énormément et que je n’aurai de cesse de vous retrouver chez ceux qui auront la sagesse de vous embaucher. Au plaisir.

      P.S. GESCA me déçoit.

    • Nelson, je tiens à vous remercier pour tes chroniques technos. C’était un plaisir à lire! Je te souhaite bonne chance pour tes futurs projets. En espérant te revoir quelque part d’autre!

    • C’est vraiment cheap de la par de Cyberpresse,il vienne de baisser dans mon estime.
      Cyberpresse devrait faire un téléthon pour pouvoir payer votre salaire.
      Nous savons tous combien la famille Gesca est pauvre.

      Bonne chance dans vos nouvelles fonctions et surtout,au plaisirs de vous lire à nouveau.
      Gilles Beaulieu.MontréaL.

    • @Nelson

      Vous nous avez fort bien gâté avec la qualité de vos sujets, la qualité de votre plume et votre humour.

      En espérant vous lire de nouveau.

      Au plaisir,

      Foerster

    • Vos chroniques vont me manquer.

      Je viens de créer une Google Alerte, sur toute mention de “Nelson Dumais” donc peu importe le media, si vous signé votre article, je ne le manquerai pas.
      En passant allez-vous annoncer vos publication sur Wordpress?

      Au plaisirs de vous découvrir sur d’autres medias.

      Rémi

      PS: Sais-pas, ce serait bien pour le dernier article, de laisser tomber les commentaires contre Cyberpresse/Technaute, ils y sont un peu si nous avons eu le plaisirs de lire 1146 chroniques ces dernières années.

      PS2: Belle foto!!!

    • C’est une TRÈS mauvaise décision de votre employeur de ne pas renouveler votre contrat…

      Pour une fois qu’on avait un chroniqueur informatique “cultivé”, drôle, objectif et qui avait une vraie bonne plume…

    • Tout d’abord, merci pour ces chroniques. Je vous lis régulièrement depuis maintenant près de 3 ans. Je vous souhaite des projets à la hauteur de vos attentes.

      Maintenant… Signet de Cyberpresse.ca… Delete… Parfait. Bonne fin de journée!

    • Merci et au revoir, monsieur Nelson!
      Je sauvegarde le signet WordPress pour la postérité, et j’espère vous lire sur Direction Informatique encore longtemps, en attendant de vous retrouver ailleurs sur le Web ou dans un autre média. Votre plume informatique a toujours fait honneur au français et la traductrice du domaine de l’informatique que je suis vous en remercie. Chapeau bas!

    • Qui as eu cette idée stupide de ne pas renouveller votre contrat ?!?
      Vous aviez le meilleur blogue sur Cyberpresse!!!!

      Merci pour tout Nelson vous allez nous manquer.

    • Zut alors :S. En voyant le titre de votre chronique, j’ai eu comme un noir pressentiment. Le changement de photo a fait le reste (votre binette me plaît, soit dit en passant… je vous en faites pas, je suis fiancée!).

      Je vais «de ce pas» mettre un signet sur votre page WordPress.

      Merci pour les trucs, la rigolade et le plaisir de vous lire. J’espère continuer ailleurs.

    • C’est avec tristesse que j’apprends votre départ. J’écume votre blogue depuis des années. bien que mes interventions ont été très sporadiques. J’ai appris beaucoup a vous lire. J’ai aussi rire a en pleurés :) Je me considère privilégier d’avoir eu la chance de vous suivre ici bas! Je vous souhaite bonne chance dans vos prochaines assignations et j’espère avoir la chance de vous relire sur d’autre plateforme. Vous avez un style qui vous démarque :) Surtout le petit compte que vous aviez habitude de pondre dans le temps des fêtes.

      Étienne.

    • Mr Dumais, faites-nous donc le plaisir d’un dernier billet (snif, snif…).

    • @Nelson

      Je tiens à vous remercier pour toutes ces années sur Cyberpresse. Ce sera un plaisir de vous retrouver sur une autre plate-forme.

      Merci!

    • Merci beaucoup M. Dumais pour toutes ces chroniques.
      Je vous souhaite une nouvelle pige très rapidement, à la hauteur de votre talent!

      Au plaisir de vous relire,
      Adam

    • @marlo58

      Oui comme à la fin d’un spectacle, un rappel !!!

    • Oh, quel dommage que vous partiez. Ce fut un plaisir de vous lire!

    • Merci Nelson d’avoir fait tout ce travail d’information. Ce site était devenu un incontournable pour plusieurs découvrant les joies de l’informatique et ceux qui aimaient partager leur connaissance.

      Vous avez également été un des rares à faire une belle place à Linux. De ce fait vous avez fidélisé bien nombre de Linuxiens.

      Ce fût un honneur d’être “strappé” par vous à certaines occasions (Même si on avait rien fait, j’vous le jure !) :-) Bien sur Technaute vient à mon avis de perdre sa saveur et un gros morceau !

      Si vous voulez bloguer gratis, il y a toujours le Ghetto :-) Qui est né à partir de lecteurs de ce blogue. Sans vous , on se serait jamais rencontré et on ne formerait pas cette si belle équipe de grincheux :-)

      Buena suerte con su nueva vida, Senor Nelson !

    • Monsieur Dumais, je suis triste; fort triste… Cette journée était maussade, maintenant elle est pourrie.
      Au fil des ans, vous m’avez beaucoup appris et souvent fait sourire. Pour cela, je tiens à vous remercier. Votre plume, votre sens critique et surtout votre esprit si élégamment “déjanté” vont me manquer.
      Je souhaite vivement que vous vous trouviez une autre “niche” chez un employeur qui saura reconnaître en vous l’un des meilleurs journalistes techno à fouler (et fouiller) le cyberespace. Soyez assuré que celle-ci se retrouvera en tête de mes favoris. Accepteriez-vous d’ouvrir une page sur FB afin de nous garder au courant de la suite de vos pérégrinations journalistiques?

    • oin,,, pas une tres bonne nouvelle :(

    • Vous êtes là M. Dumais ???

    • Merci M.Dumais. Vos chroniques sont excellente et ca faisait changement des traductions d’articles qu’on nous sert normallement.

      Bonne chance.

    • excellenteS

    • Nelson, votre photo n’a sûrement pas été prise à Rimouski.. :)

    • Déjà 72 commentaires!
      Toute une ovation debout cher M. Nelson!
      Mais bon, ça fait un peu “coitus interruptus”, de nous quitter en plein préliminaires!
      Si je veux être franc, ça me manquera de vous lire je dois dire. Vos articles étaient intéressants et la foule de commentaires tout autant! Et je vous dois la découverte de Teamviewer! Je l’utiliserai en pensant à vous. Comme les autres je vous traquerai sur Google alors où que vous soyez, vous ne pourrez pas vous cacher bien longtemps! Le roi est mort, vive le roi! ou plus modestement, à l’image de votre sortie: long live ze Nelson!

      Bon. Le temps est venu de se dire un dernier salut et hommage à tous les “commentaireux”… j’étais pas ici depuis longtemps mais certains sont drôles à souhaits et ce sera bien dommage de ne plus vous lire! On pourrait se fonder une “amicale Nelson”!

      Au revoir et bonne continuation!

    • M. Dumais, un franco-ontarien vous salut bien bas.
      Effectivement, votre départ est une perte pour nous internautes…
      Vos tournures de phrases si typique et votre bon parler français aussi nous manquerons.
      Mais au plaisir de vous relire, n’importe, je suis partant.
      Bon voyage.

    • Que vais-je faire ? Ma page d’acceuil sur FF, IE et Opera c’est la votre.
      MONSIEUR DUMAIS (écrit en majuscule intentionellement) car vous êtes
      vraiment un Monsieur dans tous les sens du terme. Votre plume et votre verve
      m’a plu depuis le début que je vous lis. Je n’aime pas les au revoir donc, au plaisir
      de vous lire ailleur. Avec votre compétence, c’est certain qu’on vous lira ailleur.
      Merci pour tout et malheureusement au revoir (pour l’instant)

    • Je suis un autre qui ne commente à peu près jamais mais qui vous lisait toujours.

      Triste nouvelle. À la lecture de la deuxième partie du titre, je devinais que vous partiez… en vacances. Pas en “retraite”. :-(

      Tout en supportant mon père dans son long et pénible apprentissage informatique, je lui ai référé plusieurs de vos articles. Je sais qu’ils lui sont été utiles car il me demandait à nouveau les liens C’était avant qu’il comprenne l’utilité des favoris et moyens d’archivage. :-)

      Merci d’avoir partagé votre passion informatique, vos connaissances et votre amour du français.

      SVP, lorsque vous aurez trouvé un nouveau boulot, pulié-le dans ce WordPress afin que l’on puisse rapidement vous suivre à nouveau.

    • dommage pour votre départ
      au plaisir de vous relire
      et encore merci

    • Très malheureux cette décision de Cyberpresse. Les blogues qui traitent d’autant de sujet techno sont rares au Québec, et la touche d’humour qu’il y avait était rafraichissante. Si la plupart se contente de couvrir ce qui se passe sur le Web, içi vous traitiez de tout et n’importe quoi.

      Merci pour tout ces chroniques M. Dumais, en espérant vous retrouver à court terme ailleurs.

    • Ah c’est ça, on est le 1er avril?
      Dommage.
      Bonne chance dans vos futures projets!
      Sylvain

    • belette-lachinoise a dit qu’elle mettrait un signet sur la page de Nelson sur WordPress.

      Boseouelle, je n’ai pas trouvé cette page. Nelson, la belette a-t-elle trop fait de chinoiseries, ou bien je n’ai pas trouvé ? Si la dernière hypothèse est vraie, pourriez-vous nous indiquer comment trouver cette page ?

      Merci encore à Nell sonne du mais !

    • J’ai mis le site de votre nouveau blogue dans mes favoris. J’espère que vous nous donnerez de vos nouvelles, et nous direz quelle tournure votre carrière prendra.

      Je vous souhaite la meilleure des chances pour la suite.

      N’oubliez pas de mettre un lien vers votre nouvelle demeure web sur votre blogue personnel.

      P.S.

      J’espère que vous ferez suivre votre roman-blogue “Le joueur de lyre” sur votre nouveau site. C’est indispensable pour tout ceux qui ne l’ont pas encore lu.

      Merci pour tout et, À BIENTOT!

    • Désolée, j’ai oublié le début de mon commentaire.

      Merde!!!!!!! (scusez)

      Quelle tuile! Je n’ai commenté qu’une fois, mais je lisais chacune de vos chroniques. Je vous ai suivi depuis vos débuts en techno, ici et ailleurs. Je suis tellement malheureuse pour vous, et pour nous.

    • À ce que je comprends, les clés du char sont déjà dans les mains de cyberpresse…

    • Merci pour tout Monsieur…..Je plains celui qui aura a vous remplacer …on sera tous sur WordPress a vous lire !

    • Un rappel simonak, bis, ter et j’en passe !!!!!!!!!!!!!!!!

    • Au revoir et merci pour toutes vos chroniques…

      Robert Giroux

    • Cher Nelsonne…
      Gesca ne veut pas renouveller ton contrat. Hé ben ! Franchement, entre toi et moi, cela ne me surprends pas tout, mais du tout. Avec la teneur de certains de tes articles et tes idées bien arrêtées sur le système, je demandais aussi pourquoi Desmarais et compagnie continuait de te garder sur leur liste de paye.
      Je te trouve très généreux de ne pas les envoyer carrément promener.
      Moi itou Cyberpresse était ma page d’ouverture.
      Le non renouvellement de contrat m’aura convaincu de laisser tomber ce type de journalisme.
      Tes dernières chroniques sur le Moyen Orient ont surement été la goutte de trop.
      Et bien tant pour ces petits mesquins. Ils ne te méritent pas.
      PKP n’aurait pas fait mieux.
      Salut mon buddy Nelsonne et la revoyure …

    • Ah! Comme c’est cruel!
      Vous manquerez M. Dumais. J’apprécie beaucoup votre plume: toujours intelligente et divertissante. J’ai souvent éclaté de rire seul a mon poste de travail en lisant vos chroniques… Je passe pour un demeuré ici.

      Au plaisir de vous relire.

      Merci

    • Quelle sinistre nouvelle :-(

      Adieu Technaute, car pour moi Technaute, c’était vous!

      Merci pour toutes vos chroniques, pour vos contes « à la… », pour la recette de tarte au sucre de belle-maman, pour les photos de votre potager et de table à pique-nique enneigée.

      Merci pour les mises à l’essai de souris sur un couvercle de chaudron ou se promenant dans une boîte de crayons, de portables dans une tente innue… Merci pour votre roman-blogue, c’est tout un défi que vous avez relevé avec brio.

      Vous seul savez rendre la techno si intéressante! J’espère sincèrement pouvoir vous lire sous d’autres cieux.

      Merci aussi aux internautes qui par leurs commentaires ont bonifié ces chroniques. Merci à tous ceux avec lesquels je me suis bien amusée… ou chicané (un beau bonjour à toi dennis, tu vas réellement me manquer).

      Voilà, mon clavier est en berne. Sniff…

    • Lecteur fervent et assidû, commentateur passionné et même trop, me voici presque orphelin !

      Après « Les amoureux du français » voici que votre blogue est supprimé.
      Quel dommage.
      Décidément, chez Cyberpresse, on nivelle par le bas…

      Cher Nelson, j’espère que vos nouvelles piges nous permettront de rester en contact avec vous.
      Je vous souhaite du courage et de la chance. Pour ce qui est de la compétence, vous en avez à revendre. J’espère que les acquéreurs seront nombreux !

      Amicalement,

      Gérard Mariscalchi

    • @planteg

      http://nelsondumais.wordpress.com/

    • @ M. Dumais,

      C’est vraiment un choc, je ne l’ai pas vu venir le «… et puis s’en va»

      Je ne sais que dire tellement je suis sidérée de constater que je viens de lire votre dernière chronique parce qu’on n’a pas renouvelé votre contrat.

      Merci pour vos 1146 chroniques aussi instructives qu’intéressantes à lire.
      Vous me manquez déjà et j’espère vous retrouver un jour.
      Je vous souhaite quantité de projets dignes de vos compétences.

      Cyberpresse et Technaute, c’est fini pour moi.

      Je me sens en deuil…

      MERCI pour tout M. Dumais.

    • @Nelson Dumais

      Merci pour tout. Je suivrai votre trace afin de continuer de lire l’information de qualité que vous prodiguez.

      Cyberpresse, adieu…

      Patrice Daigneault

    • Belle pirouette finale avec palmeraie en arrière-plan. Merci Nelson, pour ton insatiable curiosité que tu partageais avec nous, ton amour de la langue française et ton perpétuel combat contre la connerie humaine. À bientôt, j’espère!

    • Le Grand Méchant Loup trouvera surement d’autre cieux plus aventureux cela est assuré.
      -Je trouve cela ingrat de la part de GESCA vs avez maintenu et monté cette chronique a bout de bras et maintenant qu’il y a un lectora ou vs floche
      MRD ! …je ss en C*RI*T

    • Quel manque de jugement de Cyberpresse (GESCA). Je n’en reviens pas. C’est le seul blogue que je connaisse qui ait réussi à allier des propos informatiques de qualité, une vision socio-démocratique, un humour hilarant, une plume magnifique et des participants de qualité.
      J’invite tous les cybernautes de bonne volonté à protester par courriel.
      Je peux me passer de Cyberpresse mais pas de Nelson.
      Merci pour tout le plaisir que tu m’apportes (je me refuse à écrire cette phrase au passé).

    • Quelle journée déprimante. La Presse et Gesca vienne de perdre un joueur et un client! Dommage. Pour souligner la qualité du travail de Nelson, je propose qu’on organise avec les lecteurs montréalais assidus de ce blogue une rencontre, un 5@7 ou un souper au resto en son honneur.

    • Mauvaise nouvelle. Merci, ces 5 ans ont passé bien vite. J’irai lire votre chronique à Direction Informatique.

    • ah merde. tu vas me manquer Nelson Dumais. je te “fréquente” depuis 2000-2001 quand j’ai découvert les forums et l’aide incroyable qu’on pouvait y trouver (ben, sur le tien en fait, et sur le “bottinois” par la suite). MERCI pour le temps tu as été là. VA CHIER pour le temps tu y seras plus parce que c’est un de mes plaisir bi-hebdomadaires qui s’en va avec ta chronique.

      MERCI encore vieux barbu: t’as une bouille de quelqu’un d’heureux sur ta dernière photo. te souhaite autant de plaisir que tu nous en a donné!

      salut Monsieur Dumais!

    • Wow !!!

      0 – 100 commentaires en 3 heures 53 minutes. Assurément un record.

      @loup2 Merci pour l’information. Ce lien été ajouté à mes pages d’accueil. On continue de l’avoir à l’œil le Nelson. En lui souhaitant un très bon succès ailleurs. Et tant pis pour les nonos de Gesca qui ne semblent pas avoir compris que c’est la qualité du contenu et de ceux qui l’écrivent qui génèrent l’intérêt. Pis là l’intérêt vient de baisser.

      Bon, je m’en vais sécher mes larmes. Dommage que je n’ai plus la chanson de Brathwaite “Je verse des larmes de métal” *ouaaaaaaaaaaaaaa*.

    • Simplement un gros merci pour toutes les belles chroniques que vous nous avez fait parcourir!

    • Je n’ai jamais posté de commentaires mais je vous lisais religieusement. Pourquoi faut-il que ce soit toujours les meilleurs qui partent?

      Ceci dit, Z télé devrait faire le ménage parmi les humoristes et les comédiens qui animent des émissions techno sans aucune connaissance du domaine et vous faire de la place.

      Bonne chance!

    • Merci Mr Dumais.

    • Nelson qui part !!! Je croyais que tu annonçais ton départ en vacance, par un départ définitif !!!
      Et la gagne de Gesca qui sont pas foutu de te donner quelque chose…
      Ouais, je tombe en bas de ma chaise en tab%?$&.

      Bonne chance pour tout ce que tu entreprendras de nouveau. Ça va me manquer ta chronique et je ne suis pas le seul, étant donné le nombre de nouveaux qui commentent aujourd’hui.

      Je ne te dirai pas au revoir, mais je te dis à la prochaine fois !!!

    • Voici ce que je viens d’écrire a CyberPresse.

      Je ne sais pas ce qui vous a pris de ne pas renouvellé le contrat de Nelson Dumais. Il a une grande expérience informatique et nous la fais partager avec un plaisir non dissimuler.

      Ce gars-là nous explique si bien que c’est devenu un incontournable.

      Vous venez de tomber bien bas dans mon estime, et pas juste a moi a plusieurs aussi selon les commentaires que je viens de lire.

    • Merci et à très bientôt!

    • Triste nouvelle :(

      Je retiens ma colère contre Gesca qui ne renouvelle pas votre contrat car je ne connais pas toute l’information à ce sujet. Je focalise uniquement sur les éléments positifs:

      - Vous aviez une très belle plume.
      - Les interactions avec les lecteurs étaient excellentes.
      - Merci pour tout monsieur Dumais, vous quittez avec honneur et élégance.

    • Quoi, vous partez? Je disais justement à ma conjointe, hier soir, à quel point vous étiez de loin le meilleur blogueur de Cyberpresse. (Je précise tout de suite : non, ce n’est pas un sujet que j’aborde couramment!) J’espère ne pas vous avoir porté malheur. J’aurais dû toucher du bois! :-S

      Grosse perte de qualité pour La Presse.

    • Ben là, c’est quoi cette idée de partir de même.
      On va s’ennuyer en maudit, de toute cette techno si bien revue et écrite.

      Je ne souhaite pas votre départ, à moins que ce soit votre propre voeu.
      Mais si c’était le mien, je vous enjoindrais de rester encore bien des années.

      merci infiniment, en espérant vous garder longtemps, autrement qu’en souvenir.

      André Lussier

    • Que de beaux hommage dans tous ces commentaires, il est difficile d’en rajouter.
      J’ai été initié a la pomme en 1985 à Hong Kong. En chinois, cela se prononce “ping guo”

      Je souhaite te retrouver bientôt ailleurs, et en attendant, je te souhaite “un voyage paisible, Du Mais” : ????, ? ?

    • J’ai peu commenté vos écrits (mes compétences sont ailleurs)… je me souviens tout de même avoir sorti la “strappe” une fois: nos opinions politiques diffèrent.
      Par ailleurs, tout cela n’est pas vraiment important. L’important est (était) que je lisais (religieusement!) vos chroniques et les commentaires qui les accompagnaient.
      Alors merci…
      Un dernier souhait: il ne sert à rien de faire du Gesca bashing; pour un, je serais très heureux que vous (i-e Gesca et vous) retrouviez un terrain d’entente.

    • @Nelson,

      Pourquoi???????????

      Comme tous les autres, je suis triste et inconsolable de vous voir lever l’ancre. Votre chronique était un phare pour bien des gens. J’ai énormément apprécié votre travail et votre style d’écriture.

      Merci pour tout et à bientôt… sous d’autres cieux.

      Normand de Laval

    • Pour mettre un mot sur ce blog (et sur les autres de Cyberpresse) il faut s’inscrire….

      Quelqu’un peut expliquer comment se désinscrire ? Il faut que je le fasse et vite…

      et à” l’équipe de Cyberpresse” qui modère la publication des commentaires de ce blog vous serez en vacances bientôt vous aussi …………
      Regardez en bas de ce blog le nombre de commentaires des autres blogues….
      Ce n’est pas avec ces blogues que vous aurez de la job!

      J’espère, Nelson, que ton adresse de courriel reste la même à me.com ….

    • absolument très déçu. où prendra-t’on maintenant nos avis avisés sur la supériorité du système d’exploitation et de la qualité des produits Apple, je vous le demande. non, mais où est-ce qu’on s’en va?

      sérieusement, vous allez me manquer sur cyberpresse M. Dumais. ça fait des années (début années 90) que je vous lis ailleurs et ici, vous avez un style bien à vous, dommage que cyberpresse ne reconnaisse pas, décevant de leur part. je suis sûr que votre lectorat est de meilleur qualité que celui de bien des blogues ici. bien sûr, rien n’est parfait, oui il y a sur ce blogue des amateurs de systèmes d’exploitation fragmenté pour téléphone “intelligent”… ;)

    • Aurevoir, bonne chance et merci pour ces cinq belles années ;-)

    • Merci Nelson et j’espère bien continuer à te lire ailleurs !
      Merci aussi à tous les contributeurs !

    • Je la sentais venir, mais j’espérais me tromper.
      À toute la gang des Chroniques de Nelson
      et surtout à son instigateur je dis merci
      et je nous souhaite à tous plein de bonnes choses à venir.

      m.

    • Les clés du char sont probablement déjà dans les mains de GESCA.

      Comme plusieurs le souligne c’est une journée triste. Si c’est vous qui voulez quitter je vous comprends. Mais si c’est juste une question de non renouvellement de contrat… Je vais m’arrêter avant de dire des gros mots.

      Il faut que j’avoue que votre billet sur les sectes et linux m’a quelque peu blessé. Mais qui ne se chicane jamais?

      Je vais faire un drôle de rapprochement. Et ici je ne m’adresse pas à vous, mais à GESCA.

      Vous me faites “feeler”comme lorsque j’ai dû annoncer le décès de DD Fortin à mon fils. Dans la chambre des joueurs de son équipe Pee-Wee, sa musique a toujours résonné dans la chambre. Mais un jour, tout a arrêté, d’un coup sec. Aucun préavis.

    • Cher Nelson.
      C’est dommage de vous perdre ainsi. J’adore lire vos chroniques dans lesquelles, au fil du temps j’ai découvert plein de trucs .Je ne suis pas, comme plusieurs de vos correspondants, un passionné de l’informatique, je suis plutôt un utilisateur mais qui aime se tenir au courant des dernières nouveautés. Vous allez me manquer grandement. Au plaisir de vous lire sur un autre site, j’espère.

    • M. Dumais
      Je ne me souviens avoir déjà commenté sur votre blogue. Je vous lisais sans faute par contre et vous exprime toute ma reconnaissance pour ces chroniques éducatives et comment enrichissantes.
      Je vous souhaite sincèrement Bonne chance et, trouver le ”truc” de connecter a nouveau.
      Pierre G. ROY
      Fier Beauceron du Canada.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    novembre 2014
    L Ma Me J V S D
    « fév    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
  • Archives

  • publicité