Nelson Dumais

Nelson Dumais - Auteur
  • La chronique de Nelson, collaboration spéciale

    Voué à un avenir brillant dès sa naissance, Nelson s'est néanmoins pris les pieds dans un ordinateur répandu partout dans un motel désaffecté et ne s'en est pas vraiment remis...
  • Lire la suite »

    Partage

    10 derniers commentaires

    Lundi 20 avril 2009 | Mise en ligne à 11h22 | Commenter Commentaires (31)

    Mise à l’essai de Pubuntu

    illustration2009042001.jpgImaginez que vous soyez un enthousiaste d’Ubuntu mais qu’il vous est impossible de l’installer dans votre bloc-notes Windows sous un gestionnaire d’amorce ou de le faire vrombir dans un logiciel de virtualisation comme Vmware. Politique de compagnie ? Espace disque ou budget restreints ? Goût personnel étrange ? Allez savoir pourquoi ! Bref, vous ne pouvez prendre plaisir à taper “sudo apt-get install mplayer” dans votre ordi comme tous vos copains. Si c’est votre cas, dites-vous que vous pouvez maintenant vous consoler. Voici en effet Portable Ubuntu for Windows (Pubuntu), une version d’Ubuntu 8.10 incarnée dans une application Windows XP et bâtie autour du noyau (kernel) Colinux, avec Xming X server et Pulseaudio server for Windows. J’ai essayé sous Vista et Win 7 mais ça n’a pas fonctionné, comme l’illustre la première prise d’écran un peu plus bas.

    illustration2009042008.jpgAprès avoir installé et fait le tour de ce produit (remarquez la petite flèche verte en bas, à la droite de “FR”), je ne l’ai pas aimé et je n’ai pas eu envie de le conserver pour pouvoir m’amuser. Je l’ai trouvé instable et plutôt lent, ce qui m’est apparu normal considérant que c’est un logiciel en développement (quoiqu’on annonce être en train de travailler sur l’adaptation de la version 9.04 du brunissime SE). Le PC sur lequel j’ai testé ce produit est un P4/2.6 avec 2 Go de RAM, 128 Mo de RAM graphique et un disque de 40 Go. C’est la machine que j’ai utilisée, il y a quinze jours, pour vous parler de la dernière “Build” de Win 7, système qui y ronronnait de façon amplement satisfaisante.

    ligne.jpg

    illustration2009042002.jpg

    ligne.jpg

    illustration2009042003.jpg

    ligne.jpg

    illustration2009042007.jpgÉvidemment, il existe, sur la planète, du monde infiniment plus habile que moi (à preuve, ici à droite) pour configurer avec intelligence et compréhension un dérivé linuxien comme Pubuntu. J’ai eu beau suivre à la lettre les explications fournies par l’équipe de développement, je me suis buté à une “patente” beaucoup plus difficile à configurer qu’Ubuntu lui-même, notamment en sa nouvelle mouture 9.04. Il arrive un point où, quand ça fait quatre fois que je retape les lignes de codes voulues (p. ex.:
    sudo su
    dd if=/dev/cobd0 of=/dev/cobd3
    fsck.ext3 -f /dev/cobd3
    resize2fs -f /dev/cobd3 )

    et que ça ne marche pas vraiment, je débarque du bateau et m‘en vais prendre l’air. Surtout quand ça sent le bon printemps du petit Bon Dieu.

    Si le cœur vous en dit, essayez-le vous même, ce produit. Sur le site d’aide, vous trouverez un forum où vous pourrez poser des questions. Bonne chance !

    ligne.jpg

    illustration2009042005.jpg

    ligne.jpg

    illustration2009042004.jpg

    ligne.jpg


    • Le problème avec Ubuntu et al …, c’est qu’on ne peut replacer Windows si notre ordinateur récent plante. Je me l’utilise actuellement qu’en live cd, … quelquefois.

      J’ai déjà installé Ubuntu sur un ordi partitionné, avec Win XP sur une des partitions, ça allait. J’ai, depuis peu, un nouvel ordi avec Vista, donc j’ose pas. J’ai essayé une fois avec ce même ordi. Problèmes, problèmes ! Une chance que la garantie était toujours effective …

      Un jour peut-être … si je parviens à installer Ubuntu sur une clé usb.

      Mais bof … J’attends Windows 7 !

    • Je ne l’utilise actuellement qu’en live cd, … quelquefois. [Sorry !]

    • Je ne sais pas si je radotte, mais pour à date, Knoppix 6.1 marche très bien sur un clé usb, et si on dispose d’espace en masse, le fichier de changements marche très bien. À date la solution présente beaucoup d’avantages et peu d’inconvénients… apt-get, aptitude ou synaptics fonctionne pour les paquets.

      J’avais essayé aussi pclinuxos 2009 mais il y a un bug avec le loopfile généré par le ‘magicien’ et après avoir créé moi même une partition dans un loopfile et après l’avoir assigné, ça fonctionnait mais à force de rebooter, le système perdait certains paramètres…

      Je n’ai pas encore eu le temps d’aller plus loin dans mes tests… et pour ce qui est des vieilles machines qui ne supportent pas le boot sur usb, PLoP est un boot loader qui supporte bien le boot à partir du USB, même sur une carte PCI rajoutée… (pour avoir du usb2)

    • @paulbeliard

      Bien sûr qu’on peut replacer Windows. Je le fais tout le temps avec 3 systèmes d’exploitation sur mon PC personnel. Pour simplifier la tâche d’une réinstallation Windows, vous pouvez utiliser NT Loader au lieu de GRUB. Vous copiez le secteur d’ammorce de la partition Ubuntu (ou autre) sur une clé USB que vous recopiez sur votre parition C: et modifiez boot.ini chaque fois que vous réinstallez Windows. Ça ne prend que quelques secondes.

      Ce qui aurait été bien, c’est le système Ubuntu sur kernel Windows. Il y a déjà Debian sur FreeBSD.

    • @ paulbeliard

      “si je parviens à installer Ubuntu sur une clé usb.”

      Rien de plus facile avec Live USB Creator. Ça se fait à partir d’un “live CD” (Ubuntu 8.10 et ultérieur). Instructions ici :
      https://wiki.ubuntu.com/LiveUsbPendrivePersistent

      SAUVEGARDEZ PRÉALABLEMENT LES DONNÉES DE VOTRE CLÉ USB, car cette dernière sera entièrement reformattée et dédiée au système d’exploitation.

    • L’idée de Linux versu Windows est par elle même une autre façon d’utiliser les ressources système ou une autre approche de la gestion machine .

      Interface Linux dans une architecture SE Windows je ne vois réellement pas l’avantage , le contraire serait mieux d’ailleurs c’est ce que je fais .

      Via CrossOver , j’utilise mes applications Windows utile dans un Ubuntu .. Comme MSOFFICE par exemple .

      Pubuntu est pour moi simplement le monde à l’envers . Je ne vois que très peut d’applications unique Linux qui n’a pas d’équivalent sous Windows .

      De plus ce genre d’approche ne me dit rien de bon au contraire tout pour faire haïr le monde Linux a un Utilisateur Windows s,imaginant que ce qu’il subit avec Pubuntu est réellement une approche Linux .

    • Canonical, la compagnie qui développe Ubuntu, a récemment forcé plusieurs distributions indépendantes basées sur Ubuntu à changer leur nom qui était trop ressemblant à Ubuntu. Ça ne devrait pas tarder pour ce Portable Ubuntu qui à mon avis donne mauvaise réputation à la distro qu’elle tente d’imiter…

      @ paulbeliard

      Vous écriviez «Le problème avec Ubuntu et al …»
      Je voudrais corriger l’erreur que vous faites en croyant que ce sont les distributions indépendantes telles Ubuntu qui sont la source de vos problèmes… Il faudrait plutôt chercher du côté du manufacturier de votre PC qui, de concert avec Microsoft, a probablement intégré un tatouage, une procédure dont le but est d’empêcher le piratage de votre copie de Windows.

      L’effet secondaire est en effet de compliquer l’installation d’un autre système d’exploitation en double-amorçage, car toute modification de la composante tatouée (MBR, BIOS, etc.) peut empêcher Windows de démarrer.

      La question est discutée plus en détail dans le lien suivant, ainsi que des précautions à prendre pour installer Ubuntu sur un ordinateur tatoué:
      http://doc.ubuntu-fr.org/windows/pc_tatoue

    • La façon la plus s’imple de faire l’équivalent plus stable est d’installer Ubuntu dans une machine virtuelle, d’installer SSH server et d’activer le “X11 Forwarding” et d’utiliser Putty pour faire fonctionner une application comme Gedit ou Firefox (linux) sur Windows.

      C’est un peu technique mais le résultat est nettement moins complexe qu’utilise co-linux.

    • Je suis pas mal d’accord avec Stvcc, Faire rouler Ubuntu comme un programme windows c’est comme mettre les fondations solides d’une maison au deuxième étage.
      Wubi est de loin préférable à Pubuntu
      Bien que le VRAI double amorçage soit encore mieux ou encore la virtualisation pur et simple avec virtualbox ou VMware.

      C’est qu’on retiendra par exemple de ce produit c’est la flexibilité qu’offre cette plate-forme pour s’adapter à différents scénarios d’installation.

      J’allais dire qu’il ne manque plus que le WEBuntu, un ubuntu web2 mais il est par ici !!!! http://firefrogz.free.fr/webubuntu/area51/

    • Hum… Le karma Ubuntien du chroniqueur ne semble pas s’améliorer…

      Peut-être en sera-t-il autrement dans quelques jours, lors de la sortie officielle de la version 9.04?

      Souhaitons-le !

    • Je suis plutôt d’accord avec stvcc… Pour moi une telle solution ne fait absolument aucun sens… Si je suis à la job et que je suis obligé d’être sur un ordi Windows et que je veux rouler certaines applications Linux sous Windows, par exemple GAIM ou GIMP, la plupart ont déjà des versions Windows, alors il suffit d’installer la version .EXE et peut-être la version Windows de GTK et le tour est joué. Il me semble ridicule de charger tout l’environnement Linux, soit noyau, serveur de son, etc, juste pour rouler quelques applications spécifiques!! Bref, what’s the point? À part d’être un joli “proof-of-concept” et que ça parait bien comme projet universitaire, j’en voit très mal l’utilité.

      Si le problème se situe au niveau de créer des partitions et qu’on veut utiliser Linux, ben comme d’autres disait on peut maintenant facilement se créer des disques USB bootables, utiliser un LiveCD, ou bien tout simplement installer WUBI dans Windows, qui ne créé aucune partition et s’installe dans un fichier de partition virtuel.

    • Bonjour :)

      Un grain de sel: à part Pubuntu proposé par Nelson Dumais, et les “Live CDs” il y a une alternative qui pourrait être intéressante pour les utilisateurs de Windows: WUBI: http://wubi-installer.org/

      Ce bidule permet d’installer Ubuntu dans Windows (pas de partitionnement à faire…) et de choisir entre Windows et Ubuntu au boot …

      Un seul point +/- négatif: En lançant Wubi, le programme télécharge les fichiers nécessaires à l’installation et c’est loooooooong. Vaut mieux faire ça de nuit… Cependant il est aussi possible d’arrêter et de reprendre plus tard la procédure de téléchargement des fichiers d’installation…

      Avec toutes ces possibilités il n’y a pas de raison pour les utilisateurs de Windows de ne pas essayer Linux (en supposant qu’ils ont envie d’apprendre et un peu de patience: le “learning curve” comme disent les anglais..) ;)

      :)


      Claude LaFrenière [climenole]
      Qc city, Canada
      Profil & Contact: http://www.google.com/profiles/climenole
      Nota Bene: Commentaire republié sur Google Notebook, FriendFeed et … Twitter. ;-)

    • La seule chose que je pourrais peut-être entrevoir de positif dans Pubuntu, C’est que ca donne l’opportunité d’esayer Ubuntu tout en ayant Windows en arriere plan.

      Néanmoins, Wubi s’avere un choix plus sensé a mon humble avis. Mais bon… tous les choix sont dans la nature apparamment.

      Emtretemps… 3 dodos avant Jaunty Jackalope…. En passant, pour ceux qui habitent la grande région Montréalaise. Il y aura une Fête de Lancement (Release Party) le 30 avril prochain, au St-Sulpice.

      Pour info… https://wiki.ubuntu.com/QuebecTeam/JauntyParty/Invitation

    • plutot d’accord avec stvcc, ca fait comme se mettre des bobettes par-dessus des pantallons (dsl j’ai pas la fibre super-hero) , perso ma solution prefere est encore de virtualiser Windows avec vmware-converter et de reinstaller l’ordi en question avec ubuntu ou debian + vmware server (gratuit) et de recuperer la vm cree pav vm converter pour rouler windows dans ubuntu (dailleur windows fonctionne telement mieux sous ces deux OS ) LOL

    • Wubi est déjà sur le ISO de Ubuntu, et proposé comme un des choix lors de l’installation. Vaut mieux donc télécharger le ISO de Ubuntu. Même pas besoin de graver le ISO. Perso, j’ai monté l’image de Ubuntu 9.04 Beta avec Daemon Tools, et j’ai installé Ubuntu méthode Wubi Simple, simple.

      Il m’était déjà arrivé d’avoir installé Ubuntu, en ayant d’abord créé une partition sous Windows, et tout ça. Mais quand j’ai eu l’idée d’enlever Ubuntu, impoossible de redéamrrer en Windows. J’ai cherché et j’ai trouvé la façon de réparer le MBR comme on dit.

      Mais une autre fois, je ne sais plus quelle erreur j’avais commise, je n’étais pas du tout capable de réparer ce foutu MBR. C’est donc pourquoi, cette fois-ci, j’ai utilisé Wubi.

      On dit que les performances peuvent se dégrader, si on se sert beaucoup de Windows aussi (fragmentation du disque), mais bon. On dit aussi que comme la partition Ubuntu-Wubi est alors installé sur une partition Windows, Ubuntu risque d’être infecté par les éventuels virus de Windows et/ou les mauvais fonctionnements. Je ne sais si c’est plus un argument de vendeur pour faire une installation “normale”, mais à date, chez moi, ça va très bien avec Wubi.

    • @ trocupei

      Amusant ce WebUbuntu! Mais après m’être inscrit, j’obtiens constamment des fenêtre d’erreur 404. Et puis les fonctionnalités du bureau sont très limitées.

      @ claude_lafreniere

      Le LiveCD d’Ubuntu permet l’installation d’Ubuntu par wubi. Il est mieux aussi de télécharger l’image du LiveCD par BitTorrent, qui est incomparablement plus rapide que télécharger en ftp ou http depuis un des miroirs de Canonical. J’ai fait plus de 700Kio/s en transfert quand j’ai téléchargé l’iso de Ubuntu 9.04 beta il y a quelques semaines. :-D

    • Je rêve… J’ai bien lu tottto écrire les mots «positif» et «Windows» dans la même phrase! MDR :-P

      À propos de la sortie du lapin à bois d’antilope… J’ai vu que la RC1 avait été publié jeudi dernier. N’est-ce pas un peu juste, 10 jours entre la sortie de la RC1 et la version finale? Certaines versions récentes d’Ubuntu ont été critiquées parce que trop précipitées…

    • Personnellement je travail avec Linux depuis plus de 10 ans et j’ai goutté à toutes les saveurs de Linux possible. Ubuntu est présentement ma distribution préférée, car elle est simple, stable et rapide. De plus, ses fondations basées sur Debian sont solides.

      En tant que tel, je ne recommanderais pas l’utilisation de Pubuntu. Il s’agit de quelquechose de non stable, relevant plus d’un hack que d’une vrai distribution. Le kernel Colinux n’est pas prêt pour la production. La vrai manière d’essayer Ubuntu est soit le live CD, soit l’utilisation de Wubi, ou l’utilisation d’une machine virtuelle.

      M.Dumais, pourquoi ne pas faire une série de blogue sur le nouveau Ubuntu 9.04? Installez-le sur votre P4, et servez-vous en pendant quelques semaines. Et n’hésitez pas à vous mettre à l’aise. Mon bureau Linux est souvent loin de ressembler au bureau par défaut. Je vous conseille d’ailleurs le Avant Window Navigator (un dock) et les desklet. Gnome-look pourra d’ailleurs vous fournir plein d’inspiration. Si vous poussez assez, vous allez voir, après quelques semaines, vous aurez beaucoup de difficulté à retourner sous Windows!

    • @ werfu

      Je suis en train de m’amuser avec une version de 9.04 que j’ai téléchargée hier.

    • Je sais, je sais !

      Mais même Wubi laisse des traces une fois désinstallé.

      Je m’y connais … sans être toutefois un expert. Et surtout, surtout, comme fiston et al. (ma conjointe !) utilisent Vista, je sens intuitivement qu’ils désapprouvent mes bidouillages occasionnels qui sont : Tiens, je vais essayer le nouveau Ubuntu ! ; … et, tiens je vais augmenter le niveau de sécurité de Vista … Au point que j’en fais planter complètement l’ordinateur. Avec le précédent et sa version XP, je réglais tout ça facile.

      Mais fiston a grandi … et l’ordinateur est sa dope.

      Alors je suis profil bas maintenant !

    • dixit werfu :

      La vrai manière d’essayer Ubuntu est soit le live CD, soit l’utilisation de Wubi, ou l’utilisation d’une machine virtuelle.

      Oui, ce sont de bonnes façons, en effet, d’essayer Ubuntu.

      Mais pour avoir l’heure juste, pour vraiment pouvoir apprécier le truc, y’a rien comme une installation en bonne et due forme, sur le disque dur d’un ordi moderne, muni d’une carte graphique performante (accélération 3D, prise en charge d’OpenGL) avec sa propre mémoire dédiée, de quelques Giga de RAM (3 ou 4), d’un processeur double-coeur, d’un bon gros moniteur (écran plat / bonne résolution) et autres haut-parleurs, webcam, imprimante, scanner, etc.

      …et d’utiliser une version “achevée” – par opposition à une beta ou une RC (Release Candidate)… En fait, il est bon d’attendre quelques semaines après la publication d’une nouvelle version, pour laisser le temps aux développeurs de passer le balai dans les coins.

      Dans ces circonstances, Ubuntu donnera sa pleine mesure – et en mettra plein la vue!

      (…je sais, Ubuntul peut aussi être frugal en ressources, mais sur du matériel performant – et bien paramétré – c’est “kekchôse” à voir!)

    • Pleinement d’accord avec marcofsky. J’avais installé Ubuntu 7.10 à l’aide de wubi, et j’ai vu la différence quand j’ai installé 8.04 directement sur sa partition dédiée.

      J’aime tellement Ubuntu que je l’utilise 98% du temps ces jours-ci, et que quand je dois retourner sur Windows XP, ses petits défauts ou ses carences m’exaspèrent. Je m’ennuie par exemple des bureaux virtuels de Linux. Ce qui ne veut pas dire qu’Ubuntu est exempt de défauts exaspérants… :-P

    • @ Gemnoc,
      Webuntu est encore en développement mais l’idée est bonne quand même. Le code du site est pas au point mais ça donne un aperçu quand même de ce que ça pourrait donner.

      Pour les petits netbook, easy peasy basé sur ubuntu m’a beaucoup impressionné:
      http://www.geteasypeasy.com/

    • Je dois me relacher un peu Gemrock.. mais ce pas arrière en n’est qu’un qui me fera bondir que plus loin….

      Plus sérieusement, il est de coutume que les versions RC d’Ubuntu soient disponibles une dizaine de jours avant la version finale.

      Et attendre une semaine avant de s’y lancer a fond avec la version finale est une sage décision.A moins d’être un tantinet aventurier (ben oui je fais parti de cette dénomination).

      Petit mémo a Werfu… on devrait aller prendre une tite frette ensenble….Santé !!!

    • Pour ma part je crains toujours le melange de deux Os. Un ordinateur installé avec un Linux sur un disque et un windows sur un autre (ou deux partitions différentes) c’est le meilleur résultat, aussi je roule depuis un mois sur la Jackalope et je peux dire que je suis satisfait il n’y a qu’un bug en moment pour l’alarme que j’utilisais amplement avec la 8.10, sous 9.04 l’ordinateur fige completement!!!! (en attendant j’utilise Kalarm).

    • Un article untéressant il y a deux jours passés à

      http://www.techsupportalert.com/content/easy-way-use-linux-windows.htm

      “Easy Way To Use Linux In Windows”

    • @ trocupei

      Merci pour le lien vers Easy Peasy. Je transmet à mon frère qui possède un Acer Aspire One.

    • Comme dit Marcofsky, pour pleinement apprécier le truc, vaut mieux y donner toutes les chances pour qu’il se montre sous son meilleur jour. Donc très cher Nelson, quand (ou plutôt “si”) tu nous ponds ton prochain billet sur la 9.04, ça serait bien non si pour une fois tu lui donnais la chance d’avoir une toute petite place sur ta machine principale? Y parait d’ailleurs que la 9.04 a amélioré son support pour les moniteurs multiples, donc çelà serait un bon test pour ton “setup” à trois écrans, non? Juste une idée que je lançe comme ça! :P Pas de système à tiroirs? Allez! Va t’acheter un autre disque SATA, les 1TB ça coûte pu rien! :P

    • @Nelson

      Après avoir regardé des démos de Portable Ubuntu sur Youtube je comprends maintenant un peu mieux l’intérêt… Tout est dans le mot “Portable” en fait, car effectivement c’est un petit détail que tu sembles avoir oublié de mentionner, mais étant une application “portable”, çelà veut dire qu’elle ne nécessite pas d’installation: On a qu’à trimballer tout simplement tout le dossier/répertoire avec nous sur une clé USB et on peut donc l’exécuter n’importe ou sur un ordi public, chez le beau-frère, etc. (Comme nos bons vieux programmes DOS!) Celà peut effectivement être très pratique car on conserve toujours nos préférences, applications, et il est vrai que souvent dans les lieux publics le BIOS est bloqué et on peut pas démarrer d’un CD ou USB. Reste un problème majeur cependant, il faut exécuter le programme en mode administrateur, ce qui n’est pas toujours possible partout.

      D’ailleurs bien que je ne l’ai pas encore essayé moi-même, je me demande si ca ne serait pas la raison pour laquelle ton Portable Ubuntu ne fonctionnait pas chez toi. As-tu bien exécuté le “run_portable_ubuntu.bat” en tant qu’administrateur? D’après les démos d’installation sur Youtube Il ne semble pas nécessaire de taper les commandes citées ci-haut, elles semblent être nécessaires seulement pour “agrandir” la partition Linux mais c’est au besoin semble-t’il?

    • perso, j’utilise cygwin depuis des années sur mes ordis au bureau. Ça donne pas mal toutes les fonctionnalités UNIX et avec un peu de gossage, on peu même y rouler des applis X11 ou même gnome.

      Pas mal pour faire du SSH et avoir un meilleur command line que windows!

      cygwin.com

    • Pourquoi pas VirtualBox qui vous offre encore plus que ce simple logiciel. Il permet d’installer Windows 7 et plus dans un système totalement virtuel.

      Et c’est gratuit, open source pour usage personnel….comme tous les logiciels Sun…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2009
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives