Le blogue photo

Archive, février 2014

Mardi 25 février 2014 | Mise en ligne à 17h27 | Commenter Commentaires (4)

Photo du jour, non. “Grab vidéo” du jour, oui.

 AFP PHOTO / YOAV LEMMER

AFP PHOTO / YOAV LEMMER

Un drapeau, Angela Merkel, Benjamin Netanyahu et une ombre en forme de moustache…

Une « photo » qui a fait le tour du monde aujourd’hui. Une photo qui me « chicote » un peu, car en ce qui me concerne, ce n’est pas une photo. Plusieurs de mes collègues ce matin ont été surpris du moment « instantané » de cette photo. Pour le moment instantané, on va repasser, car cette image est tirée d’une vidéo. Au moins, la légende photo de l’agence AFP est plus que claire: « In this video-grab, German Chancellor Angela Merkel and Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu gesture during a joint press conference after their cabinets held a meeting at the King David hotel in Jerusalem »

Au point de vue technique, extraire une image d’une vidéo est plutôt simple. Avec votre curseur, vous défilez dans votre vidéo une image à la fois. Lorsque vous avez une image intéressante, vous pouvez l’exporter en image fixe en format JPG. Voilà, le tour est joué, vous avez maintenant une « photo ». Et c’est cela la différence, un « grab vidéo » est une image qu’on recherche dans une vidéo.

C’est  d’ailleurs pour cette raison que tous les grands concours photo du monde n’acceptent  pas les « grabs » en compétition. La raison est fort simple, « un  grab vidéo » , ce n’est pas une photo.

Les saisies d’images vidéo ont maintenant amplement de résolution pour satisfaire les besoins des journaux et magazines. OK. Vive la technologie et les caméras vidéo en haute résolution. Devrait-on, minimalement, indiquer aux lecteurs que c’est une image tirée d’une vidéo et non une photo ? À mon avis, OUI.

NOUVELLE INFO **Je viens d’apprendre  que le photographe en chef du Jerusalem Post, Marc Israel Sellem avait originalement,  réalisé une vraie photo. (voir ci-dessous)

Photo / Marc Israel Sellem

Photo / Marc Israel Sellem

Oui, j’ai pris cette photo”, avait écrit le photographe de presse sur son profil avant de supprimer le cliché de son compte. C’est par après que  l’agence AFP a effectué “un grabvidéo » pour récupérer l’image… Quelle histoire…

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Mercredi 19 février 2014 | Mise en ligne à 15h43 | Commenter Commentaires (10)

Kiev, des images troublantes

En regardant les images de la manifestation à Kiev hier, je suis tombé sur cette image.

Photo / Vlad Sodel REUTERS

Photo / Vlad Sodel REUTERS

Tout est dans cette image, la violence de l’événement, un homme, ensanglanté, accompagné d’un jeune adolescent lui aussi couvert de sang. Peut-être son fils ? Malheureusement, en consultant la légende photo du photographe Vlad Sodel (Reuters), je ne peux vous  donner des informations supplémentaires sur l’histoire derrière la photo.

Et c’est peut-être ce qui me trouble le plus. Qui sont ces gens ? Comment ont-ils été blessés ? Étaient-ils des manifestants ? De simples passants, victimes de la violence ? J’aurais aimé en savoir plus.

La photo est saisissante, le photographe, un pigiste pour Reuters, était probablement seul lorsqu’il a vu la scène. C’est un problème fréquent en photojournalisme. Seuls sur le terrain, les photojournalistes n’ont pas le temps de recueillir des informations sur leurs sujets. Parfois, les images manquent cruellement de mise en contexte. Dans un monde idéal, le photographe aurait été accompagné d’un journaliste expérimenté qui aurait été rencontrer ces gens, les aurait questionnés, les aurait accompagnés chez eux pour connaître leur histoire.

Mais de toute évidence, nous ne vivons pas dans un monde idéal.

Pour en savoir un peu plus, je vous conseille de lire la chronique de  ma collègue Agnès Gruda.

** Signe des temps, sur le compte twitter du photographe @sodel_vlad, le photographe nous informe que c’était bien un tandem père et fils…

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article






Vendredi 14 février 2014 | Mise en ligne à 16h05 | Commenter Commentaires (2)

Le gagnant du World Press Photo… John Stanmeyer!

Photo / John Stanmeyer

Photo / John Stanmeyer

98,671 images. 5,754 photographes. Les membres du jury ont tranché. Le gagnant cette année du prestigieux World Press Photo est le photographe américain John Stanmeyer. Une photo prise à Djibouti illustrant des migrants africains essayant de capter un signal avec un téléphone cellulaire. Aucun photographe canadien n’a réussi a faire la prestigieuse galerie photo des gagnants. Une cuvée exceptionnelle à voir ici.

Photo / Goran Tomasevic

Photo / Goran Tomasevic

Heureux de voir que mon photographe favori, Goran Tomasevic s’est encore distingué pour son reportage en Syrie.

Lire les commentaires (2)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    février 2014
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives