Le blogue photo

Archive, octobre 2013

Jeudi 17 octobre 2013 | Mise en ligne à 11h31 | Commenter Commentaires (8)

Kim Jong-Un, Photoshop et la KCNA…

L’agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA, Korean Central News Agency) est l’agence de presse gouvernementale de la Corée du Nord. La plupart des informations et photos destinées à la presse internationale proviennent de la KCNA. Depuis quelques années, nombreux sont les internautes qui ont décelé des anomalies en scrutant des photos fournies par l’agence nord-coréenne. En voici quelques exemples. En mars 2013, l’image d’un exercice militaire ci-dessous, semble avoir été manipulée numériquement. Au moins deux, voir trois aéroglisseurs semble avoir été ajouté dans la scène. Un œil de photographe averti peut rapidement conclure que les aéroglisseurs et les jets d’eau sont identiques. L’analyse ici.

PHOTO / Korean Central News Agency

PHOTO / Korean Central News Agency

Récemment, une autre photo a été passée à la loupe par les internautes : la visite de Kim Jong-Un sur un site de construction d’un hôpital pour enfants à Pyongyang.

PHOTO / Korean Central News Agency

PHOTO / Korean Central News Agency

L’effet de flash sur les sujets est plutôt bizarre. Des ombres un peu partout et dans toutes les directions. En observant les pantalons, on peut voir que les sujets ont été détourés. Le contour des pantalons (surtout le sujet à droite) suggère une manipulation numérique en Photoshop. L’analyse de Brian Ashcraft.

Le Washington Post et le Telegraph Journal ont aussi documenté les pratiques douteuses de la KCNA.

Heureusement, la manipulation numérique de nos images en photojournalisme est strictement interdite. Les grandes agences et journaux de ce monde ne tolèrent pas ce genre de pratique. Les exemples illustrés ici ne font que confirmer une chose. Les médias (crédibles et moins crédibles) seront toujours scrutés à la loupe et c’est parfait ainsi.

Sous un angle plus léger, le magazine « Slate » s’est  permis d’intégrer Kim Jong-Un dans plusieurs mises en scène. J’aime bien celle avec les personnages de Breaking Bad…

Lire les commentaires (8)  |  Commenter cet article






Vendredi 11 octobre 2013 | Mise en ligne à 11h43 | Commenter Commentaires (3)

Lee Jeffries, le contraste au maximum.

Lee_Jeffries_portraits_49

PHOTO / LEE JEFFRIES

J’ai été fasciné récemment en découvrant le photographe Lee Jeffries. Ces images en noir et blanc ont un style très particulier. De format carré, ses photos ont un « look » très contrasté. Sa production artistique est impeccable. Sa technique en postproduction est aussi fort intéressante. Il utilise le haut contraste au maximum, et ça fonctionne très bien. Des portraits de grande qualité.

PHOTO / LEE JEFFRIES

PHOTO / LEE JEFFRIES

Mais c’est surtout sa démarche professionnelle qui est remarquable. Ses sujets sont en majorité des itinérants, des gens qui vivent dans la rue. Identifié comme « un photographe de rue », le photographe commente son travail.  « Mon approche est simple, j’approche mes sujets en étant respectueux et courtois. » « Je fais un effort pour apprendre à connaître chacun des sujets avant de leur demander leur permission de faire leur portrait. »

PHOTO / LEE JEFFRIES

PHOTO / LEE JEFFRIES

La quantité de portraits est aussi impressionnante. Un travail de longue haleine qui vaut la peine d’être souligné. « Je peux marcher dans les rues pendant des heures à la recherche de l’émotion dans les yeux d’un étranger. Ça ne s’enseigne pas ».

Non. Ça ne s’enseigne pas.

Ceux qui veulent se procurer les portraits en tirages, le lien ici

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






Vendredi 4 octobre 2013 | Mise en ligne à 10h13 | Commenter Commentaires (6)

Femen : Une opération médiatique bien ficelée.

Lundi soir, j’ai reçu une information d’une source anonyme. « Mardi vers 14 h, aux alentours du salon bleu à l’Assemblée nationale, il est possible que des membres de Femen soient sur place pour manifester ».

PHOTO IVANOH DEMERS/LA PRESSE

PHOTO IVANOH DEMERS/LA PRESSE

Ce genre d’avertissement est fréquent dans le milieu journalistique. On suggère aux médias, « off the record » de se présenter à un endroit précis, souvent sans savoir exactement ce qui va se passer.

Ce mardi, malgré la présence des agents, qui étaient avisés de leur présence, les membres de Femen ont réussi un coup d’éclat plus que planifié. Poitrines dénudées, scandant « Crucifix, décâlisse », les trois jeunes activistes ont été rapidement évacuées par les services de sécurité de l’Assemblée nationale. Étant sur place, « par hasard » j’ai immédiatement filmé la scène. Quelques minutes plus tard, les images étaient en ligne sur notre site. De nature provocante, la vidéo virale a rapidement été visionnée par un nombre impressionnant d’internautes.

Cette semaine, l’épisode des Francs-tireurs était totalement consacré au mouvement féministe. Pour terminer la semaine en beauté, les activistes auront réussi à se faire inviter sur le plateau de Tout le monde en parle. Impressionnant. Avec peu de moyens, les trois jeunes femmes auront réussi un coup fumant en ayant une couverture médiatique exceptionnelle.

Ai-je été enrôlé, de façon pleinement consentante, dans une opération de relations publiques ? Fort possible, mais la prochaine fois que je vais recevoir « un tuyau », je vais certainement faire preuve de la plus grande prudence.

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2013
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives