Le blogue photo

Le blogue photo - Auteur
  • Ivanoh Demers

    Photographe à La Presse, depuis 2002, Ivanoh Demers a réalisé plusieurs photoreportages autour du globe. Il a remporté le prix Antoine-Desilets à quatre reprises, en plus du Concours canadien de journalisme en 2011.
  • Lire la suite »

    Partage

    Lundi 19 août 2013 | Mise en ligne à 18h53 | Commenter Commentaires (6)

    L’univers des photographes de golf.

    Adam Scott, Tournoi des Maîtres en 2013. AP Photo/David J. Phillip

    Adam Scott, gagnant du Tournoi des Maîtres en 2013. (AP Photo/David J. Phillip)

    La photo de golf vous intrigue ? Sachez qu’un photographe peut marcher plusieurs kilomètres en une seule journée à suivre la petite balle blanche. Ajoutez plusieurs kilos d’équipements, dont quelques longues focales, et vous avez une grosse journée de travail devant vous. Vous voulez en savoir plus ? Le Golf Channel a rendu hommage aux photographes qui ont couvert des centaines de tournois majeurs.

    Vous avez aimé ? Le photographe Fred Vuich de Sports Illustrated commente une journée à suivre Tiger Woods au Tournoi des Maîtres en 2012.

    Chose certaine en photographie de golf, la discrétion sur le parcours est de mise…


    • Avec l’équipement moderne, prendre LA photo n’est-il pas devenu moins valorisant? Si je prends 5000 photos d’une journée de golf, les chances qu’il n’y ait rien de bon sont minces non?

    • oui et non…Si t’as pas de talent et de savoir-faire, et que tu prends 10 000 photos cette journée, tu risque d’en avoir peut être quelque unes de bonnes, mais pas LA bonne.
      En revanche, si tu as du timing et que tu es au bon endroit au bon moment, la bonne photo se trouve quelque part dans tes 10 premières photos.

      Vann

    • En parlant de silence au golf, savez-vous ce qui s’en vient dans les caméras “mirrorless”. Va-t-on avoir ce genre de caméras de qualité professionnelles bientôt ? Je comprends qu’il y a beaucoup de barrières à franchir mais en même temps la technologie va tellement vite des fois.

    • gl000001 : Dans le mirroless, il y l’excellent olympus om-d em-5! vu que le sensor est plus petit, les focales sont aussi doublées, ex: 150mm en olympus = 300mm en monture 35mm, ce qui permet un certain avantage sur les photographies sportives. En plus, certaines lentilles permettent une combinaison étanche avec le om-d.

      sinon il y a des rumeurs sur la prochaine génération le om-d Em-1.

    • @vann
      Merci pour l’info. Je vais quand même attendre un peu avant de changer.
      Le look rétro est vraiment cool.

    • Mon petit grain de sel: je couvre des tournois professionnels depuis près de 35 années. Le golf est l’un des sports les plus exigeant malgré sa simplicité. Il faut marcher plusieurs kilomètres par jour tout en transportant de puissants téléobjectifs. Il n’est pas dit que même si on prends 1000 photos par jour que l’en aura une qui sortira de l’ordinaire. Depuis l’an dernier, j’utilise un petit boitier sans miroir et sans bruit ce qui me permet de photographier les joueurs pendant leurs élans sans les déranger. Il s’agit du Nikon V2 avec un coéfficient de 2,7X. Donc un 200mm devient en réalité un objectif de 540mm F2,8. Aussi avec ses 15 images/seconde, on peut améliorer ses chances à l’impact. Bernard Brault, photographe La Presse

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    novembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « oct    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité