Le blogue photo

Archive du 19 février 2013

Mardi 19 février 2013 | Mise en ligne à 11h35 | Commenter Un commentaire

Scènes de vie quotidienne au Nigéria

NIGERIA/

Jean-Sébastien Mercier

Le photographe de l’agence Reuters, Akintunde Akinleye, à qui l’on doit l’excellent photoreportage sur les voleurs de pétroles du delta du Niger le mois dernier, réplique ce mois-ci avec un dossier sur la vie quotidienne de ces autres nigérians, ceux qui vivent dans une pauvreté abjecte, et ce malgré les milliards de pétrodollars engendrés par l’exploitation des ressources naturelles de leurs pays.

Akinleye nous impressionne de nouveau avec une série d’images tout en texture où il délaisse le sujet monochrome des voleurs de mazout et embrasse cette fois la couleur avec des scènes de vie quotidienne de ces gens qui travaillent dans un abattoir à ciel ouvert sur des rives polluées et des pêcheurs qui doivent trouver moyen de gagner leurs vies au milieu de l’un des plus importants désastres écologiques au monde.

(cliquez sur l’image pour avoir accès à la galerie de 28 photos)

Un commentaire  |  Commenter cet article






Mardi 19 février 2013 | Mise en ligne à 9h24 | Commenter Aucun commentaire

Le retour du matador

Netherlands World Press Photo

Jean-Sébastien Mercier

Que l’on y soit moralement opposé ou non, il ne fait aucun doute que la tauromachie est l’un des sujets les plus photogéniques qu’il soit.  Les couleurs, l’alternance entre le mouvement et l’immobilité, les contrastes entre ombres et lumières, le drame, tout y est.  Donc il n’est pas étonnant que les fils de presse regorgent de photos de toréros en action.  Il devient donc difficile pour les photographes de se démarquer, et pourtant c’est ce que le photographe espagnol Daniel Ochoa de Olza a réussi à faire en mars 2012

En effet, la semaine dernière, le photographe de l’agence Associated Press a gagné le deuxième prix de la catégorie «portrait observé» du World Press Photo Awards pour ce magnifique photoreportage sur le retour dans l’arène du matador Juan Jose Padilla, considéré comme l’un des meilleurs toréros au monde,  seulement cinq mois après avoir été encorné lors d’un horrible accident de tauromachie lors duquel le matador a perdu son oeil gauche.

(cliquez sur l’image pour avoir accès la galerie de 11 photos)

Aucun commentaire  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse

    publicité

  • Calendrier

    janvier 2014
    D L Ma Me J V S
    « déc   fév »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité