Sylvain St-Laurent

Archive de la catégorie ‘En se baladant sur la toile...’

Lundi 15 septembre 2014 | Mise en ligne à 18h23 | Commenter Commentaires (12)

Une solution toute simple pour convaincre Bobby Ryan de rester

Murray_BryanPATRICK WOODBURY, LeDroit

Le commentateur vedette de TSN Bob McKenzie a rencontré les directeurs généraux des sept formations canadiennes de la LNH à quelques jours de l’ouverture des camps d’entraînement.

Son entretien avec Bryan Murray vaut la peine d’être écouté. D’abord, parce que les deux hommes font un bon survol des dossiers les plus importants en ce début de saison.

Ensuite, parce que Murray offre quelques réponses vraiment intéressantes. J’en ai retenu deux.

Quand McKenzie lui demande comment il compte s’y prendre pour convaincre Bobby Ryan de rester…

«Les conseillers de Bobby me laissent croire qu’il est heureux à Ottawa. Il aime bien vivre dans notre ville. Il aime appartenir aux Sénateurs d’Ottawa. Il se plait au Canada. L’affaire, c’est qu’il souhaite passer plus de temps sur la patinoire. Il veut jouer un rôle plus important. L’an dernier, en début de saison, il pouvait lui arriver de passer seulement 16 ou 17 minutes par partie sur la glace. Ça ne lui convenait pas. Il en a parlé avec Paul. Il m’en a parlé aussi. Il n’avait pas l’impression d’être un de nos hommes de confiance. L’indiscipline de notre équipe posait alors un réel problème. À cause de toutes les infériorités numériques, Paul avait du mal à distribuer équitablement le temps de glace. En faisant preuve de plus de discipline, cette saison, ça devrait s’arranger. On croit aussi que Bobby peut jouer un plus grand rôle. Il peut jouer lors des infériorités numériques. Il peut prendre plus de place sur la glace lors des attaques massives. Si nous lui rendons ce service, si nous l’utilisons davantage, nos chances de le retenir chez nous augmenteront.»

Bon. On comprend que la balle est dans le camp de l’entraîneur-chef.

L’autre révélation est un peu moins surprenante. Les Sénateurs ont présentement huit défenseurs de la LNH sous contrat. C’est trop. Tôt ou tard, un membre du groupe devra partir.

«Nous n’allons pas retenir huit défenseurs ici toute l’année, c’est impensable. Nous avons des besoins ailleurs. Je vais tenter de conclure un marché avec un autre directeur général de notre ligue éventuellement.»

Murray laisse entendre que Marc Méthot pourrait être le défenseur échangé parce qu’il ne veut pas le perdre au marché des joueurs autonomes sans compensation l’été prochain.

Simple tactique de négociation ou réelle menace?

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






Mercredi 10 septembre 2014 | Mise en ligne à 20h59 | Commenter Commentaires (4)

L’autre numéro 11

Alfredsson_DanielARCHIVES, La Presse

On félicite Saku Koïvu pour sa belle carrière.

On garde aussi un oeil sur un autre vénérable vétéran. Daniel Alfredsson est à Détroit. Il patine un peu chaque jour en se demandant s’il aura le courage de disputer une autre saison dans la Ligue nationale de hockey. On apprend aujourd’hui que son dos fait des siennes. Il n’est pas parfaitement à l’aise. Il songe à se présenter au camp d’entraînement des Red Wings sans contrat.

Je ne sais pas pour vous, mais je trouve que ça ne sent pas très bon.

D’ici une semaine ou deux, on pourrait rendre hommage dans cet espace à un autre grand joueur européen qui a fait honneur au numéro 11…

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Mercredi 3 septembre 2014 | Mise en ligne à 14h39 | Commenter Commentaires (3)

Latendresse compte s’inspirer… de MacLean!

Latendresse_GuillaumePATRICK WOODBURY, LeDroit

Au départ, le nouveau choix de carrière de Guillaume Latendresse a de quoi surprendre.

C’est vrai que je n’ai pas eu la chance de le côtoyer bien longtemps. Quelques mois, à peine, durant la courte saison 2012-13. Je ne le connais donc pas très bien.

J’étais loin de me douter que le coaching l’intéressait.

Latendresse va néanmoins faire ses débuts derrière le banc, le week-end prochain, lorsque la saison régulière prendra son envol dans la Ligue de développement midget AAA du Québec. Il a choisi de retourner au Collège Charles-Lemoyne, son alma mater, pour diriger les Riverains.

Vous voulez une autre surprise? Dans une entrevue accordée à Radio-Canada, plus tôt cette semaine, Latendresse a dit qu’il comptait s’inspirer de son ancien entraîneur chez les Sénateurs, Paul MacLean.

Quand j’ai lu le passage suivant, j’ai souri.

«La façon dont MacLean livrait ses messages m’impressionnait beaucoup. Ses consignes étaient brèves et très claires. Il ne prononçait pas des discours qui duraient 25 minutes, entrecoupés de séances vidéo sans fin. Avec lui, c’était sur la glace que ça se passait. J’ai bien aimé sa façon de faire.»

Pourtant, MacLean n’a pas toujours été tendre envers Latendresse. Il lui en a fait voir de toutes les couleurs, même. On se souvient que le Québécois a même été laissé de côté pendant sept des 10 parties des séries éliminatoires de 2013.

J’aurai la chance d’en reparler avec lui dans les prochaines semaines. Latendresse n’a pas l’intention de se tourner les pouces cet hiver. Il fera également partie de l’équipe de diffusion des matches des Sénateurs à RDS avec Michel Lacroix, Norman Flynn et David Arsenault.

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2014
    D L Ma Me J V S
    « août    
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité