Sylvain St-Laurent

Sylvain St-Laurent - Auteur
  • Sylvain St-Laurent

    Sylvain St-Laurent fut jadis un grand fan de Guy Lafleur, Wayne Gretzky et Mike Bossy. Aujourd'hui, il raconte les exploits de Sidney Crosby, Derick Brassard et Daniel Alfredsson à une nouvelle génération de lecteurs.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 15 janvier 2013 | Mise en ligne à 10h45 | Commenter Commentaires (6)

    Alex Kovalev et Kevin Dineen, deux hommes assez différents

    Kovalev_AlexARCHIVES, LeDroit

    Les Sénateurs affronteront les Panthers de la Floride à deux occasions dans la première semaine de la saison régulière.

    Dans la dernière décennie, j’ai rarement encerclé la date des duels Ottawa-Floride sur mon calendrier. Cet hiver, c’est différent. Cet hiver, si tout va comme prévu, les duels Ottawa-Floride pourraient nous offrir l’opportunité de revoir notre bon ami Alex Kovalev. Selon le journaliste George Richards, du Miami Herald, l’Artiste s’entraîne ce matin dans le deuxième trio de l’équipe avec laquelle il cherche à se tailler un poste. Il joue avec Jonathan Huberdeau et Peter Mueller.

    L’ancien joueur Jason York a eu une réflexion fort pertinente au sujet de l’Artiste sur les ondes de la station radiophonique Team 1200 la semaine dernière. Kovalev, l’éternel incompris qui n’est jamais à court d’excuses, pourrait avoir de la difficulté à s’adapter à son nouvel environnement si jamais il réussit à mériter un contrat. L’entraîneur-chef des Panthers, Kevin Dineen, était un des joueurs les plus rigoureux de la LNH dans les années 1980. On dit qu’il n’a pas changé depuis. Il peut se montrer impitoyable envers les joueurs qui se la coulent douce. Ça sent la cohabitation difficile…

    Ces deux parties contre les Panthers nous permettront également de revoir notre ami Filip Kuba. Malgré ses nombreux défauts, Kuba a joué un grand rôle dans le développement d’Erik Karlsson à Ottawa. L’an dernier, la présence rassurante du vétéran a donné au jeune quart-arrière la confiance nécessaire de se porter à l’attaque régulièrement. On dirait bien que Dineen a pris des notes. Depuis l’ouverture du camp des Panthers, Kuba évolue avec un autre défenseur à caractère offensif, Brian Campbell.


    • Selon moi, Kovalev n’a pas marqué l’histoire des Sens au point d’encercler une date d’affrontement… c’est un peu comme si Bondra ou Hasek devenaient entraineur dans la LNH, les affronter ne serait pas très signifiant…

      Pour ce qui est de Kuba c’est une autre histoire, comme l’écrit Sylvain, je pense qu’il est un élément signifiant dans l’évolution du jeu de Karlsson… sans être le seul bien entendu.

    • Je m’excuse car ça va être méchant mais c’est des mauvais journalistes comme vous qui se rendent coupable du même crime dont ils accusent Kovalev: la paresse, en ne faisant aucune recherche et en colportant des préjugés à la Bergeron et autres dinosaures du hockey qui sévissent dans la LNH autant comme entraîneurs que DG.

      Kovalev a 1 024 points en 1300 matchs en carrière, soit une production MOYENNE de 64 points par saison de 82 matchs en incluant les deux dernières saisons avec Ottawa et qui portent sur une carrière de 18 ans!
      En séries, il a une production de 100 points en 123 parties!

      C’est un cheval, Kovalev!

      J’imagine qu’il aurait dû surpasser les stats de Gretzky pour ne pas se faire traiter de paresseux.
      Il n y a qu’au plus meilleur pays au monde, berceau du hockey et de Don Cherry, qu’on préfère un grinder de troisième trio (qui dump la puck, va dans les coins pour retourner au banc tout essouflé sans jamais scorer mais finissant ses mises en échec) à un véritable pur-sang qui garde des milliers de spectateurs debout sur leur siège quand il opère sa magie.

      Kovalev est un artiste!
      C’est comme si on traitait les Rolling Stones de paresseux parce qu’ils ne sortaient pas un album par année, ou que Picasso n’a pas fait assez de chefs d’oeuvres.
      La psychologie sportive a encore des pas de géants à accomplir, et le journaliste sportif n’a pas encore mérité le titre de journaliste et c’est une vraie blague lorsqu’on les voit s’affubler de titres pompeux comme “expert” ou “analyste”.

    • @Sylvain St-Laurent
      Je tiens à m’excuser de vous avoir traiter de mauvais journaliste. Mes propos ont dépassé ma pensée.
      J’aime vous lire d’habitude.
      C’est juste que le manque de subtilité dans les analyses sportives m’énerve, parce que la simple lecture de sujets autres que le sport ouvre les esprits et les yeux de ce qui se passe dans le sport.

      Les personnes comme Kovalev ne sont pas paresseuses, elles sont cyclotimiques (ceci étant bien sûr une exagération parce que la psychologie s’intéresse aux maladies, elle analyse les personnes comme des “malades”).
      Une personne paresseuse ne donnera jamais un second effort ce qui n’est vraiment pas le cas de Kovalev qui pouvait s’acharner pendant des shifts de plus d’une minute et contrôler la rondelle en territoire adverse pendant des dizaines de secondes tout en traînant un ou plusieurs couvreurs sur son dos.
      Il ne se laissait pas tomber sur la glace dès qu’un adversaire le touchait.
      Il pouvait tout aussi bien aller chercher la rondelle derrière son filet et la transporter.

      - Pas besoin de vous excuser. Si on était toujours du même avis, la vie serait plate.
      Sylvain

    • Jesuis et serai toujours un fan de Kovalev…. Je m’assume… C’est mon péché coupable j’imagine…genre…

      Il est hyper notif pour un vestiaire, mais c’est un joeur avec un mélange d’habiletés individuelles, de force physique, etc… tout à fait unique. Je le mettrais au temple de la renomée juste pour ses mains…

      Celà dit, j’ai beau ne jamais me tanner à regarder ce joueur, il reste qu’il est lui-même son plus grand fan.

      Moi je peux bien lui pardonner tous ses revirements, sa nonchalence apparente, etc… Je peux bien, je suis un de ses plus garnd fans.

      Lui n’aurait jamais dû se le permettre… mais il ne pouvait pas faire autrement, il s’adore..

      Ceci-dit, je le comprends. Si j’avais eu un talent comme lui avec la rondelle, j’en aurais soufflé de l’arrogance!! peut-être même plus que lui!

    • Ok je vous lance une LONG SHOT sur Kovy et la Floride:

      On est alle le chercher pour faire plaisir au fans du CH en Floride l’hiver et vendre des billets. Bref, la meme raison (poche) que les Sens sont alles le chercher apres sa canonisation mourialaise :)

      Faut etre desperate ramasser un gars de meme….

    • Je suis et serai toujours un fan de l’artiste moi aussi mais depuis qu’il a quitté Montréal il n’est plus le même joueur. Quel beau manieur de bâton avec la rondelle. Je l’aimais particulièrement en avantage numérique.

      En ce qui concerne Kuba, il aurait pu demeurer à Ottawa. Il voulait plus de cash. Qui peut le blâmer.

      Je ne pense pas que Murray était intéressé à Hickey. Mais de toute façon il n’aurait pas eu la chance de le réclamer. Il est un Islanders maintenant.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité