Sylvain St-Laurent

Archive du 15 janvier 2013

Mardi 15 janvier 2013 | Mise en ligne à 17h09 | Commenter Commentaires (12)

Wade Redden ne reviendra pas à Ottawa parce que…

Redden_WadeARCHIVES, La Presse

Oui, Wade Redden sera libre comme l’air quand les Rangers de New York rachèteront officiellement son contrat.

Oui, les Sénateurs ont besoin d’aide à la ligne bleue.

Non, Redden ne reviendra pas à Ottawa.

Pourquoi?

Parce que Bryan et Tim Murray ont la mémoire longue. Vous vous souviendrez peut-être qu’au printemps 2008, les Murray avaient réussi à compléter une transaction impliquant Redden. Tout était réglé. Il devait s’en aller chez les Sharks de San Jose. Nous n’avons jamais su exactement quels joueurs Doug Wilson avait accepté de sacrifier pour faire l’acquisition du quart-arrière en perte vitesse, mais les deux hommes qui dirigent les Sénateurs avaient l’air très fiers de leur coup.

Redden a tout fait dérailler en se cachant derrière sa clause de non-échange. Quelques mois plus tard, il a quitté Ottawa de toutes façons en tant que joueur autonome sans compensation.

Les Murray l’ont encore sur le coeur. Ils ne lui feront sans doute pas une fleur en lui permettant de franchir le plateau des 1000 matches dans la LNH dans la ville où sa carrière a pris son envol.

Et puis, de toutes façons, Redden n’est pas le joueur convoité en ce moment.

S’ils ont besoin d’un défenseur à caractère offensif pour évoluer dans la deuxième vague du jeu de puissance, ils feraient peut-être mieux de se tourner vers Patrick Wiercioch. Il a connu un gros début de saison dans la Ligue américaine, on dit de lui qu’il est prêt à faire le grand saut.

Si jamais les Murray complètent une transaction dans les prochains jours, j’ai davantage l’impression qu’ils se tourneront vers un défenseur robuste et fiable. Un gars qui pourra veiller sur Erik Karlsson, sur Sergeï Gonchar ou sur Wiercioch.

J’ai toujours aimé Redden et je lui souhaite d’obtenir une chance de rebondir dans la LNH. Il a grandi à Lloydminster, petite ville située sur la frontière séparant l’Alberta de la Saskatchewan. Il était un fan des Oilers d’Edmonton quand il était petit. Ce serait bien de le voir aboutir là-bas.

Lire les commentaires (12)  |  Commenter cet article






Mardi 15 janvier 2013 | Mise en ligne à 10h45 | Commenter Commentaires (6)

Alex Kovalev et Kevin Dineen, deux hommes assez différents

Kovalev_AlexARCHIVES, LeDroit

Les Sénateurs affronteront les Panthers de la Floride à deux occasions dans la première semaine de la saison régulière.

Dans la dernière décennie, j’ai rarement encerclé la date des duels Ottawa-Floride sur mon calendrier. Cet hiver, c’est différent. Cet hiver, si tout va comme prévu, les duels Ottawa-Floride pourraient nous offrir l’opportunité de revoir notre bon ami Alex Kovalev. Selon le journaliste George Richards, du Miami Herald, l’Artiste s’entraîne ce matin dans le deuxième trio de l’équipe avec laquelle il cherche à se tailler un poste. Il joue avec Jonathan Huberdeau et Peter Mueller.

L’ancien joueur Jason York a eu une réflexion fort pertinente au sujet de l’Artiste sur les ondes de la station radiophonique Team 1200 la semaine dernière. Kovalev, l’éternel incompris qui n’est jamais à court d’excuses, pourrait avoir de la difficulté à s’adapter à son nouvel environnement si jamais il réussit à mériter un contrat. L’entraîneur-chef des Panthers, Kevin Dineen, était un des joueurs les plus rigoureux de la LNH dans les années 1980. On dit qu’il n’a pas changé depuis. Il peut se montrer impitoyable envers les joueurs qui se la coulent douce. Ça sent la cohabitation difficile…

Ces deux parties contre les Panthers nous permettront également de revoir notre ami Filip Kuba. Malgré ses nombreux défauts, Kuba a joué un grand rôle dans le développement d’Erik Karlsson à Ottawa. L’an dernier, la présence rassurante du vétéran a donné au jeune quart-arrière la confiance nécessaire de se porter à l’attaque régulièrement. On dirait bien que Dineen a pris des notes. Depuis l’ouverture du camp des Panthers, Kuba évolue avec un autre défenseur à caractère offensif, Brian Campbell.

Lire les commentaires (6)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    septembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité