Sylvain St-Laurent

Sylvain St-Laurent - Auteur
  • Sylvain St-Laurent

    Sylvain St-Laurent fut jadis un grand fan de Guy Lafleur, Wayne Gretzky et Mike Bossy. Aujourd'hui, il raconte les exploits de Sidney Crosby, Derick Brassard et Daniel Alfredsson à une nouvelle génération de lecteurs.
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 12 octobre 2012 | Mise en ligne à 11h27 | Commenter Commentaires (3)

    Ben Bishop à Binghamton, bonne ou mauvaise idée?

    Bishop_BenÉTIENNE RANGER, LeDroit

    La nouvelle a été confirmée hier après-midi. Ben Bishop s’apprête à signer un contrat de la Ligue américaine. Il défendra le filet des Senators de Binghamton jusqu’à la fin du lock-out.

    Je me pose la même question depuis 24 heures et je suis incapable de me brancher. S’agit-il d’une bonne ou d’une mauvaise décision de la direction?

    Bryan Murray a cédé un choix de deuxième ronde aux Blues de Saint-Louis pour faire l’acquisition de «Big Ben» l’hiver dernier. Il croyait alors que ce jeune gardien qui dominait la Ligue américaine, mais qui était coincé derrière Jaroslav Halak et Brian Elliott, possédait un certain potentiel.

    Pour développer ce potentiel, Bishop doit jouer. Il ne doit surtout pas demeurer chez lui à se tourner les pouces durant le conflit de travail. Tant qu’à jouer, aussi bien le faire dans un endroit familier, où il pourra côtoyer sur une base hebdomadaire les entraîneurs de l’organisation.

    En ce sens, Bishop à Binghamton, c’est brillant.

    Mais…

    Jusqu’à tout récemment, le territoire de Binghamton appartenait à l’autre gardien d’avenir de l’organisation.

    Murray a offert un contrat d’un an — avec un salaire garanti de la LNH — à Bishop parce qu’il pensait que Robin Lehner avait besoin de passer un peu plus de temps dans la Ligue américaine.

    Lehner a déjà fait ses preuves dans la deuxième meilleure ligue en Amérique du nord. Son nom sera pour toujours gravé sur le trophée Jack A. Butterfield, puisqu’il a été le joueur le plus utile à son équipe dans les séries éliminatoires du printemps 2011.

    Connaître du succès pendant un mois et demi, c’est bien. Connaître du succès pendant sept mois, c’est encore mieux. Gagner 16 matches en séries, ça vous permet de vivre de beaux moments. Remporter entre 35 et 40 parties en saison régulière vous permet cependant de connaître une belle et longue carrière.

    Comment Lehner pourra-t-il remporter 35 parties à Binghamton cette saison s’il doit passer la moitié de la saison au bout du banc?

    Vous comprenez mieux mon hésitation?

    Lehner est un grand compétiteur. On dit qu’il a joué son meilleur hockey de la saison 2012-13 dans les semaines qui ont suivi l’arrivée de Bishop dans l’organisation. Durant une très glorieuse séquence, il a même réussi trois blanchissages en neuf parties. La présence quotidienne de Bishop pourrait le mener à offrir le meilleur de lui-même.

    Lors de mon passage à Binghamton, à l’ouverture du camp d’entraînement, Lehner a lui-même dit qu’il sera très difficile de gagner avec une formation très jeune cette saison. En misant sur un duo de gardiens solide — le meilleur de toute la ligue? –, les recrues Jean-Gabriel Pageau, Jakob Silfverberg, Mark Stone et Mika Zibanejad auront plus de chances de grandir dans un environnement gagnant.

    Il paraît que le réseau américain ESPN a dévoilé hier ses prédictions pour la LAH. Leurs experts voient les Senators au 22e rang du classement général.


    • Je crois que la direction des Sens n’avait pas le choix de mettre Bishop à Bingo pour les raisons mentionnées. J’espère juste que Lehner va sortir vainqueur de ce duel, car les Sens vont gagner avec lui dans le future (du moins je l’espère et selon le commentateur).

      Pour ESPN, pas besoin de commenter des commentaires d’idiots qui ne savent absolument rien au hockey. Ils ont probablement regardé le classement vite fait des 2 dernières saisons et faite un genre de moyenne… Top 10 dans la ligue selon moi. Trop de talent en avant pour finir au bas de l’échelon.

    • Il n’y a pas vraiment de solidarité entre joueurs. Ceux qui recoivent des offres sautent dessus et tant pis pour les autres. Si les joueurs pouvaient voter secretement, le hockey commencerait ce soir. Mais il doivent jouer le jeu de la solidarité.

    • Dans la mesure que le hockey de la LNH reprend durant la période des fêtes eh bien je pense que c’est une bonne décision car Lenher doit voir ça comme un défi de taille et s’en est tout un! Par contre si c’est pour une saison complète je dois avouer que ça risque de devenir une source de distraction…

      En fait, ma question en aprenant la signature de Ben Bishop a été: mais pourquoi est-il le seul joueur à ma connaissance à faire ça, c’est-à-dire avoir un contrat LNH sens unique mais signer un contrat AHL. Il me semble qu’un joueur comme Guillaume Latendresse, qui n’arrête pas de répéter partout qu’il est dont en forme et qu’il est prêt à montrer ce qu’il a dans le corps, ne devrait-il pas signer un contrat AHL, car très franchement son style de jeu ne fonctionnera pas bien sur les grandes patinoires d’Europe et comme son but c’est de prouver qu’il a sa place dans la LNH…

      - Bishop jouit d’un statut particulier parce qu’il se trouvait sur la formation de fin de saison des Senators de Binghamton l’an dernier. Latendresse (comme la plupart des joueurs de la LNH) ne peut pas évoluer dans la Ligue américaine.
      Sylvain

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2012
    D L Ma Me J V S
    « sept   nov »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    28293031  
  • Archives

  • publicité