Sylvain St-Laurent

Archive, septembre 2012

Samedi 29 septembre 2012 | Mise en ligne à 14h52 | Commenter Un commentaire

Karlsson versot ja tulokset!

BINGHAMTON – Ou, en français, Karlsson lance et compte!

Alors qu’on s’apprête à assister au premier match intra-équipe du camp d’entraînement des Senators de Binghamton, on constate que notre ami Erik Karlsson n’a pas mis de temps à se rendre utile chez son nouveau club en Finlande…

Notons que c’est l’autre hockeyeur lock-outé récemment mis sous contrat par le Jokerit, Valtteri Filppula, qui lui a permis de marquer son premier but de la saison.

Karlsson était exténué, mais heureux, à la fin de sa première partie.

Un commentaire  |  Commenter cet article






Vendredi 28 septembre 2012 | Mise en ligne à 8h17 | Commenter Commentaires (7)

Binghamton blues

Binghamtonbusinessfacilities.com

BINGHAMTON – Je n’avais pas mis le pied ici depuis huit ans. Depuis le dernier lock-out, en fait.

Je recevais quand même régulièrement des nouvelles du «plus petit marché de la Ligue américaine». Les joueurs qui sont rappelés à Ottawa n’ont jamais arrêté de s’en plaindre. Durant la dernière décennie, je n’ai jamais vu un joueur déçu ou triste à l’idée de quitter cette ville qu’on dit déprimante, où il n’y aurait rien d’intéressant à faire et où il pleut presque tout le temps.

La météo leur donne raison ce matin. Le temps est gris et menaçant.

Pour le reste, je me suis toujours posé des questions. Si j’avais 21 ans, si j’avais un peu de talent sur une patinoire, de quoi aurais-je besoin pour vivre?

• Une patinoire, un vestiaire, un gymnase. Lors de ma dernière visite, le Broome County Veterans Memorial Arena avait tout cela.

• Un salon assez grand pour jouer consacrer mes après-midis à jouer à Madden 13 et à Call of Duty avec deux ou trois coéquipiers. Je suis convaincu que ça se trouve.

• Un centre commercial où flâner et dépenser mon salaire. Je me souviens d’en avoir visité un de taille moyenne à Johnson City, à une quinzaine de minutes de route du centre-ville, il y a quelques années. Les joueurs qui accordent un peu plus d’importance à leur apparence et qui veulent un peu plus de choix — croyez-moi, ils sont de plus en plus nombreux — ont toujours le loisir de se rendre jusqu’à Syracuse. C’est à une centaine de kilomètres au nord. Ils peuvent faire l’aller-retour dans une journée.

• Des filles de 20 ans. On compte 15 000 étudiants à temps plein à Binghamton University. Ça règle le problème. En plus, les bars qui sont fréquentés par la clientèle étudiantes sont situés en plein coeur du centre-ville, à quelques pas de l’aréna des Senators. Pratique.

• Il me semble que si j’étais un jeune joueur de hockey, je voudrais aussi évoluer dans une ville de hockey. Durant le dernier lock-out, quand je me suis déplacé pour voir un jeune Jason Spezza remporter le championnat des marqueurs dans la Ligue américaine avec ses coéquipiers Antoine Vermette, Chris Kelly, Anton Volchenkov et Ray Emery, il y avait beaucoup, beaucoup d’ambiance au BCVMA.

Assister à un match de hockey ici, c’est un peu comme assister à un match au Centre Robert-Guertin. Tous les fans des Sénateurs devraient le faire au moins une fois.

Bref, c’est ça. Je me demande si les espoirs de l’organisation ne se plaignent pas un peu la bouche pleine. J’ai peut-être oublié des trucs importants. Ça fait un petit bout de temps, déjà, que je n’ai pas eu 21 ans.

Je passe quelques jours à Binghamton. Je vais essayer d’aller au fond de la question.

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






Mercredi 26 septembre 2012 | Mise en ligne à 11h54 | Commenter Commentaires (7)

Karlsson en Finlande

Karlsson_ErikPATRICK WOODBURY, LeDroit

Je suis un peu surpris.

Vendredi dernier, quand le Bureau de la concurrence suédoise a donné le feu vert au transfert des lock-outés de la LNH vers l’Elitserien, j’avais discuté brièvement avec Erik Karlsson. Il avait dit exactement ce que je pensais. Il voulait profiter du lock-out pour retourner chez lui. Il voulait se joindre à son ancien club, les Indians de Frölunda. Il avait commencé à en discuter avec les dirigeants durant ses vacances d’été alors qu’on commençait à peine à discuter d’un lock-out.

C’était la solution la plus simple pour Karlsson, qui possède une maison à Göteborg, la ville où évoluent les Indians.

Il ne restait que deux ou trois détails administratifs à régler.

Changement au programme. Ce matin, le Jokerit de Helsinki, un club de la ligue d’élite finlandaise, annonce la mise sous contrat du récipiendaire du trophée Norris.

Que s’est-il passé?

Les négociations avec Frölunda ont-elles pris un mauvais tournant?

L’offre du Jokerit était-elle trop belle? Trop généreuse?

Karlsson s’est toujours bien entendu avec Jarkko Ruutu. Or, il se trouve que l’ancien agitateur des Sénateurs termine présentement sa carrière avec le riche club finlandais.

Je tente de joindre Karlsson et son agent Craig Oster depuis quelques heures. J’ai aussi fait parvenir un courriel à Ruutu. J’espère que je pourrai y voir plus clair d’ici la fin de la journée.

D’autres joueurs des Sénateurs cherchent du travail. Milan Michalek vient de recommencer à patiner, une quinzaine de jours après avoir subi une intervention chirurgicale à l’abdomen. Quand il sera de retour en forme, il entend lui aussi retourner à la maison, en République tchèque. Il aurait lui aussi conclu une entente verbale avec son ancien club.

Intéressante prise de position de l’éditorialiste de mon journal ce matin. Pierre Jury, qui a déjà couvert les Sénateurs pendant quelques saisons à l’époque où les joueurs jouaient avec pas d’casque, croit que Donald Fehr devrait freiner l’exode vers l’Europe.

Bryan Murray a convoqué les journalistes à la Place Banque Scotia demain matin pour discuter de l’ouverture du camp d’entraînement… des Senators de Binghamton.

Jour 11 du lock-out. Êtes-vous déjà tannés?

Lire les commentaires (7)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    septembre 2012
    D L Ma Me J V S
    « août   oct »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité