Sylvain St-Laurent

Archive, avril 2012

Samedi 28 avril 2012 | Mise en ligne à 16h58 | Commenter Commentaires (38)

Le plus dur, c’est de recommencer

MacLean_PaulPATRICK WOODBURY, LeDroit

La journée du post mortem vient de se terminer à la Place Banque Scotia. Tout le monde a répété que le sentiment de fierté était bien présent dans le vestiaire au terme d’une saison où les résultats ont été bien meilleurs que prévu. Tous les joueurs qui seront à la recherche d’un nouveau contrat l’été prochain ont affirmé qu’ils voudraient revenir. Tous ceux qui sont sous contrat ont dit qu’ils ont déjà hâte au prochain camp d’entraînement.

Paul MacLean, plus vieux, plus expérimenté et plus sage, a reconnu qu’il était un peu inquiet.

«Le plus difficile, dans le monde du hockey, c’est de répéter ses exploits année après année. Je me souviens encore de la première saison où j’ai marqué 30 buts dans les rangs professionnels. J’étais fier comme un pape. Un de mes coéquipiers plus âgés, Floyd Thomson, m’a vite ramené sur terre. Il m’a simplement dit que j’avais maintenant la pression de le refaire l’année suivante. Je me sens un peu de la même façon aujourd’hui. Nos succès cette saison m’ont motivé, mais ils me font un peu peur. Je sais à quel point ce sera difficile l’an prochain. J’ai hâte de retrouver tout mon monde en septembre, mais j’ai un peu peur.»

Je vous l’ai dit et je vous le répète. MacLean a travaillé dans des circonstances qui lui étaient extrêmement favorables cette année. Les Sénateurs demeurent néanmoins une équipe en reconstruction. Les prochaines années ne seront pas nécessairement faciles.

Lire les commentaires (38)  |  Commenter cet article






Jeudi 26 avril 2012 | Mise en ligne à 23h39 | Commenter Commentaires (22)

Ça sent… la fin

Senators Rangers Hockey TOPIXASSOCIATED PRESS

NEW YORK – Dans la défaite, je suis bien content que Daniel Alfredsson ait marqué le seul but des Sénateurs, ce soir. Ça lui fera au moins un beau souvenir du dernier match de la saison, au cas où il s’agirait de son dernier match, tout court.

Si vous m’aviez posé la question au début du mois de janvier, je vous aurais répondu que le capitaine avait une autre saison dans le corps. Dernièrement, j’étais moins convaincu. Après l’avoir écouté parler dans le vestiaire, après le match de ce soir, j’ai comme l’impression qu’il penche vers la retraite.

C’était peut-être la fatigue accumulée au cours des huit derniers mois qui parlait lorsqu’il disait qu’il avait de sérieuses questions à se poser.

«Est-ce que j’ai encore ce qu’il faut pour faire carrière dans cette ligue? Suis-je toujours capable de m’imposer les sacrifices qui sont nécessaires dans un programme d’entraînement estival? Suis-je capable de tenir le coup pendant une autre saison de 82 parties? Je devrai me poser toutes ces questions et je devrai essayer d’y répondre de manière honnête», a-t-il expliqué.

Alfredsson a quand même avoué qu’il s’est beaucoup amusé au cours de la dernière saison. Il a répété que ses jeunes coéquipiers l’ont empêché de devenir un «vieux bonhomme grincheux» avant son temps.

Paul MacLean dit que si son capitaine s’amuse, il doit prolonger sa carrière.

Je dis que ce n’est pas si simple.

Le bon vieux Alfie vient de connaître une saison de rêve. Il est revenu en force après avoir subi une opération sérieuse. Il a prouvé qu’il était encore capable d’exceller dans ce sport de jeunes hommes. Il a joué un rôle de premier plan dans le retour en force de son organisation. Il a eu la chance de participer au Match des étoiles pour une dernière fois, dans la ville où il a passé toute sa carrière de surcroît. Les fans ont eu la chance de lui dire à quel point ils l’aiment. Il a eu la chance de leur répondre.

Que pourrait-il faire de plus l’an prochain?

C’est ça qui est ça. Le blogue demeurera ouvert pendant quelques jours. J’essaierai de vous dresser un bilan complet de la saison à mon retour en ville.

J’ai surtout hâte de mettre la table pour la saison morte car elle s’annonce assez intéressante. Bryan Murray aura des décisions importantes à prendre, il devra laisser partir des joueurs qui lui ont rendu service cette saison. Il aura aussi de l’argent à investir au marché des joueurs autonomes. Il devra enfin assurer le développement de plusieurs jeunes espoirs. Il y aura peut-être même un nouveau capitaine à nommer. Ça ne s’est pas produit depuis 1999.

On ne risque pas de s’ennuyer.

Lire les commentaires (22)  |  Commenter cet article






Jeudi 26 avril 2012 | Mise en ligne à 13h19 | Commenter Commentaires (11)

Cinq «affreux» moments dans la série Ottawa-New York

Neil_ChrisPATRICK WOODBURY, LeDroit

NEW YORK – À six heures du début du septième match, l’heure est déjà aux bilans.

Une journaliste du réseau ESPN a établi le classement des cinq moments les plus «affreux» des deux dernières semaines. Les joueurs des Sénateurs sont responsables de quatre d’entre-eux.

Lire les commentaires (11)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2014
    D L Ma Me J V S
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • publicité