Sylvain St-Laurent

Sylvain St-Laurent - Auteur
  • Sylvain St-Laurent

    Sylvain St-Laurent fut jadis un grand fan de Guy Lafleur, Wayne Gretzky et Mike Bossy. Aujourd'hui, il raconte les exploits de Sidney Crosby, Derick Brassard et Daniel Alfredsson à une nouvelle génération de lecteurs.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 31 août 2011 | Mise en ligne à 10h24 | Commenter Commentaires (6)

    Une idée pour Robin Lehner

    Lehner_RobinMARTIN ROY, LeDroit

    Je vous l’ai dit à quelques reprises, j’aime beaucoup Robin Lehner.

    Ça n’a rien à voir avec ses habiletés. Je ne suis pas capable de vous dire s’il est assez fort, techniquement, pour devenir un gardien de buts numéro un dans la LNH.

    J’aime Lehner parce qu’il affiche déjà une belle maturité. J’aime Lehner parce qu’il est un vrai compétiteur.

    Il m’a fourni une nouvelle preuve, la semaine dernière, lorsqu’il m’a accordé une entrevue. Il m’a parlé du défi personnel que lui a lancé le directeur général associé Tim Murray à la veille de son premier match en séries éliminatoires de la coupe Calder.

    «Tim Murray est venu me voir 24 heures avant mon premier match pour m’annoncer que mon tour était venu. Il m’a dit qu’on allait bientôt voir si j’avais l’étoffe d’une vedette…»

    Lehner n’a pas croulé sous la pression. Dans les semaines qui ont suivi, il a compilé une fiche de 14 victoires contre quatre défaites. Il a conservé une moyenne de buts alloués de 2,10 et un taux d’efficacité de 93,9 %.

    Il a remporté la coupe et mérité le titre de joueur le plus utile à son équipe en séries.

    Lehner est de retour en ville, prêt pour une nouvelle saison. Puisque Craig Anderson et Alex Auld détiennent des contrats à sens unique, il s’attend bien entendu à retourner à Binghamton.

    C’est un peu normal. À 20 ans, Lehner a besoin de jouer souvent.

    La situation doit quand même — un peu — inquiéter la direction des Sénateurs. Comment peut-on motiver un jeune gardien qui a déjà tout gagné dans les mineures?

    J’ai posé la question à un ami qui s’y connaît, cet été. Il m’a répondu — et c’était brillant de sa part —  que les Sénateurs n’avaient qu’à imiter les Sabres de Buffalo.

    L’an dernier, les Sabres ont renvoyé leur gardien d’avenir Jhonas Enroth dans la Ligue américaine pour qu’il y passe une dernière saison. Ils ont demandé au vétéran Patrick Lalime de seconder Ryan Miller pour une dernière année à Buffalo.

    Lalime, en réalité, était surtout considéré comme une police d’assurance. Il a effectué son dernier départ à la fin du mois de novembre. Quand Miller avait besoin de prendre une soirée de congé, on rappelait à la hâte Enroth pour le remplacer.

    Et si les Sénateurs accordaient entre 65 et 70 départs à Anderson? Et s’ils rappelaient Lehner une ou deux fois par mois pour le remplacer? Et si Auld empochait bien tranquillement son généreux salaire d’un million $US pour s’entraîner quotidiennement avec l’équipe?

    Fallait y penser.


    • Les Sens pourront compter sur Lehner en cas de blessure a Anderson. Ottawa a deux bons gardiens et une bonne police d’assurance en Auld.

    • Auld a fait le boulot à Montréal l’an passé….Lehner aura sa chance l’an prochain…il ne faut pas brusquer les choses! Ceci étant dit, vous êtes un fin analyste M. St-Laurent…

    • Auld ne fini pas la saison à Ottawa! Je crois qu’au plus tard à la date limite des transactions, il ne sera plus avec le club. Robin Lehner sera le gardien #2 à la fin de la saison et au début de la saison prochaine. Mais je suis sûr à 95% que Craig Anderson ne sera pas gardien #1 à sa dernière année de contrat. Le jeune Lehner sera un excellent gardien de but. Il ne sera peut-être pas le meilleur gardiens de la LNH, mais il sera facilement dans le top 10 d’ici 4 ans.

    • Sans être un expert, je crois que la situation idéale serait de donner une dizaine de matchs à Lehner pour qu’il entre progressivement dans le bain de la LNH, une dizaine à Auld comme l’an dernier à Montréal (où il a bien fait dans les circonstances) et une soixantaine à Anderson.

      Il y a deux ans, Craig Anderson a joué 71 matchs au Colorado et il a démontré des signes de fatigue dans les 10-15 derniers matchs de la saison (malgré une bonne première ronde contre San Jose). Limiter son nombre de départs à 60 permettrait de le garder au sommet de sa forme et de satisfaire autant le vétéran Auld que le jeune loup Lehner qui cherche à prendre de l’expérience.

    • Un “Ray Emery” suédois…j’adore!!!

    • Murray a mentionné au courant de l’été que Auld était bien une police d’assurance et que si Anderson était blessé que Lehner serait le gardien partant durant sa convalescence. De plus, je crois comme vous que si le calendrier le permet, Lehner aura aussi des matchs a l’occasion au lieu de Auld.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    D L Ma Me J V S
    « mar   mai »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité