Sylvain St-Laurent

Sylvain St-Laurent - Auteur
  • Sylvain St-Laurent

    Sylvain St-Laurent fut jadis un grand fan de Guy Lafleur, Wayne Gretzky et Mike Bossy. Aujourd'hui, il raconte les exploits de Sidney Crosby, Derick Brassard et Daniel Alfredsson à une nouvelle génération de lecteurs.
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 26 janvier 2011 | Mise en ligne à 9h49 | Commenter Commentaires (15)

    Les problèmes des Sénateurs selon Rob Ray

    Les problèmes des Sénateurs s’expliquent assez facilement.

    Un mauvais entraîneur. Un capitaine trop vieux. Un groupe de joueurs désintéressés.

    En moins de trois minutes, durant une intervention sur les ondes d’une station de radio de Buffalo, mardi matin, l’ancien homme fort Rob Ray a très facilement résumé tout ce qui fait en sorte que son ancienne équipe «est dans le gros trouble» cette saison.

    Ray a joué très exactement 900 parties dans la LNH entre 1990 et 2004. Il a joué les 889 premières chez les Sabres et les 11 dernières chez les Sénateurs.

    Il a eu le mérite, au moins, de s’en prendre à des joueurs qu’il connaît.

    Daniel Alfredsson? Il demeure un grand joueur, mais il commence à se faire vieux. Il passe trop de temps sur la patinoire. Si on se contentait de l’utiliser pendant 14 ou 15 minutes, il serait beaucoup plus utile à son équipe.

    Jason Spezza? Il est complètement disparu.

    Chris Neil? On dirait qu’il a perdu la flamme. Il n’est plus aussi détestable qu’avant.

    Ray croit que ses anciens coéquipiers ont perdu leur passion de jouer parce qu’ils sont dirigés par un mauvais entraîneur.

    «Ils ont perdu leur étincelle et le gars qui se trouve derrière le banc est largement responsable. Depuis le départ, ils n’ont jamais pu blairer ce Clouston. Ils ont quand même travaillé fort pour lui pendant un petit bout de temps au début, mais il n’a pas été capable de motiver ses troupes à long terme…»


    • Une autre gaffe de Murray d’avoir embauché ce Cory (Napoléon) Clouston. De toutes évidences, l’embauche d’un entraîneur de qualité n’a pas été son point fort durant son règne de DG. Alors qu’il aurait pu engager un gars comme Hartley, parfaitement billingue et qui a su gagner, il a préféré engager des gars moins compétents. À oui, j’oubliais, ils sont trop allergique au français à Ottawa.

    • «Il n’a pas été capable de motiver ses troupes à long terme…»… et John Paddock non plus… et Craig Hartsburgh non plus… alors?

    • Il a raison a propos de Clouston (comme si on ne le savait pas) mais il est dans le champ en ce qui concerne Neil. De toute façon ce sont des commentaires gratuits.

    • Des analyses de ce genre de la part de Denis Potvin, de Wayne Gretzky, de Mario Lemieux ok…

      Rob WHO ??

    • @yvonmontana

      Je comprends que Rob Ray a beaucoup moins d’impact qu’un Gretzky ou un Lemieux, mais Ray a tout de même des connections au sein du vestiaire des Sens. Malheureusement pour Clouston, il n’a pas su s’ajuster à son groupe de joueurs, et ces derniers ne semblaient pas vouloir s’ajuster à ce type d’entraîneur qui aime employer la métode dure.

    • Quatre questions se posent:
      1) Est-ce la faute de Murray d’avoir choisi trois mauvais entraîneurs consécutifs?;
      2)Est-ce la faute des entraîneurs de n’avoir pas su s’adapter aux joueurs?;
      3) Est-ce la faute des joueurs de n’avoir pu livrer la marchandise?
      4) Est-ce la faute de Murray d’avoir construit une si mauvaise équipe?
      Moi je dirais “oui” aux quatre questions…

      La solution, à mon humble avis: le grand ménage au printemps.

    • Grand ménage, je veux bien, mais de grâce, ne laissez pas Murray s’en occuper! Commencez par lui!

    • Entièrement d’accord, elfreako :-)

      S’il y avait une photo de “désastre” dans le dictionnaire, c’est la photo de Brian Murray qu’on verrait.

    • Sérieusement, Murray fait parti de l’élite des mauvais D.G. Il n’a AUCUNE vision! Il a pris les reines de l’équipe a battre dans la ligue national et l’a détruite! Je peut même pas concevoir comment Melnyk peut ne pas déjà l’avoir mis à la porte! TOUT les fans veulent le voir partir! Mais qu’est-ce qu’il attend? On peut le comparer au propriétaire des Islanders…Et pour ce qui est de Clouston, il est arrivé pour dépanné et on à tout de suite cru en ses moyens! Cependant, il n’est plus l’homme de la situation et il est temps de faire du changement! Et de grace, je pense comme tout le monde, ne laisser pas ce crétin de Murray s’en occuper! Des plans pour qu’on échange notre premier choix pour des joueurs “étoiles“ en fin de carrière…Il nous faut un DG a l’image de la nouvelle équipe que l’on veut construire: de la jeunesse!!!

    • @elfreako, chu bien d’accord avec toi

    • Vous pouvez inclure Kovalev dans l’équation. C’est un joueur égoiste qui ne travaille pas. En plus de couter trop cher c’est un jaune qui ne va jamais dans les coins.

    • Restons positif….Si les Sens gagne contre les Devils le 1er février,ils égaliserons le nombre de jours (7) sans défaites (2 au 9 novembre)cette saison,(25 jan au 1er fév.)GO SENS GO!

    • ah encore du Brian Murray bashing… cibole si ça peut vous soulager et égailler vos journées de cracher dessus eh bien continuez mais franchement je ne comprend pas le point. S’acharner sur lui n’a rien d’intéressant surtout qu’on sait qu’il sera là jusqu’à la fin de la saison.

      Et allez dont voir un résumé de sa carrière sur wikipédia et vous constaterez que comme tout le monde il a fait des erreurs mais qu’on est loin de voir là le C.V. d’un gars qui n’a pas de vision.

      http://en.wikipedia.org/wiki/Bryan_Murray_(ice_hockey)

    • Je ne sais pas ce que ces MURRAY font aux propriétaires d’équipes de LNH mais de plus de 20 ans ils
      pataugent un peu partout sans jamais rien gagner. Ils ont eu un peu de résultat lorsqu’ils dirigeaient de grandes équipes mais sans plus. Particulièrement BRIAN c’est un démolisseur. Il ne sait jamais ou il s’en va. Il se doit maintenant de prendre un instructeur de second ordre à cause des salaires qu’il doit payer à ses prédécesseurs.

    • @ jef08

      Tu as raison de dire que Brian Murray a fait de bonnes choses. Il a entre autre bien fait a Anaheim et si ma mémoire est bonne il a atteint la finale 3 fois (coach ou DG) avec Anahein, Florida et Ottawa. Mais comme DG dans la Capitale il a manqué son coup et il est maintenant trop agé pour se reprendre.

      Plus de malchance que d’incompétence? Peut-etre mais il réussi a tout bousillé. Ca nous prend un autre DG.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2010
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité