Sylvain St-Laurent

Archive, décembre 2010

Vendredi 31 décembre 2010 | Mise en ligne à 12h38 | Commenter Commentaires (5)

O’Brien ne bluffait pas

O'Brien_JimARCHIVES, LeDroit

Vers la fin du camp d’entraînement, cet automne, j’ai pris cinq minutes pour jaser avec Jim O’Brien.

Il venait de jouer un match préparatoire sur le quatrième trio. Il n’avait pratiquement pas été utilisé. Il savait qu’il était sur le point de s’en retourner à Binghamton.

Il m’a regardé droit dans les yeux et il m’a dit qu’il comptait revenir à Ottawa cette saison.

Je l’ai écouté, j’ai reproduit ses propos, mais je n’aurais pas gagé trente sous sur ses chances de voir son ambition devenir réalité.

O’Brien avait été repêché en première ronde, en 2007, par des dépisteurs qui ont été congédiés quelques semaines plus tard. Les gens qui avaient été embauchés pour les remplacer nous avaient toujours donné l’impression qu’ils n’étaient pas fous de lui.

En plus, O’Brien en a clairement arraché l’an dernier à sa première saison dans les rangs professionnels. Il a marqué son premier but à sa 20e partie à Binghamton. Il a finalement été limité à huit buts et 17 points en 76 parties. Sa production était bien loin de celle  d’un premier choix.

«Je me suis entraîné comme jamais cet été. Je me rendais au gymnase six jours par semaine. J’ai terminé la dernière saison à Binghamton sur une bonne note. Je suis maintenant prêt à devenir un joueur clé dans la Ligue américaine», a-t-il déclaré.

Il ne bluffait pas. Il est devenu un joueur important à Binghamton. Quand il a été rappelé à Ottawa, ce matin, il totalisait 12 buts et 25 points en 33 parties.

Finalement, deux vétérans des Sénateurs seront laissés de côté à Columbus. O’Brien va remplacer Jarkko Ruutu.

Comme on disait, hier, Filip Kuba regardera le match sur la passerelle du Nationwide Arena. Brian Lee sera inséré dans la formation débutante à sa place.

Une petite rumeur, pour terminer ce billet. Un observateur intéressé me rappelait hier que les dépisteurs du Wild du Minnesota suivent les Sénateurs de près depuis le début de la saison. Mercredi soir, deux membres de cette organisation se trouvaient à la Place Banque Scotia pour assister au match contre les Hurricanes de la Caroline.

Un peu tout le monde a déduit que Lee, qui est natif du Minnesota, serait le défenseur qui les intéresse. Et si c’était plutôt Kuba?

Le grand défenseur tchèque n’a pas exactement connu un fort départ à Ottawa, cette saison, mais il a connu les meilleures saisons de sa carrière dans l’organisation du Wild, entre 2000 et 2006…

Lire les commentaires (5)  |  Commenter cet article






Jeudi 30 décembre 2010 | Mise en ligne à 16h29 | Commenter Commentaires (4)

Kuba dans les gradins?

Kuba_FilipSIMON SÉGUIN-BERTRAND, LeDroit

Loin d’être prêt à lancer la serviette, Cory Clouston continue de chercher des solutions aux problèmes de son équipe.

En préparant sa formation pour le dernier match de l’année 2010, demain soir à Columbus, l’entraîneur-chef des Sénateurs a dit ce matin qu’il pourrait laisser de côté un de ses défenseurs d’expérience.

«À un certain moment, certains joueurs devront produire», a-t-il simplement déclaré.

Il n’a pas identifié clairement le défenseur qu’il songeait à punir, mais il suffit de consulter les statistiques individuelles des Sénateurs pour découvrir que Filip Kuba a été limité à quatre points en 22 parties depuis le début de la saison. Et comme il a été plutôt moyen mercredi soir contre les Hurricanes de la Caroline, il pourrait bien se retrouver sur la passerelle du Nationwide Arena.

«Filip a raté une bonne partie de la dernière saison quand il a subi une opération au dos. Il est revenu au jeu pour ensuite s’infliger une fracture à une jambe au tout premier jour du camp d’entraînement. On dirait juste qu’il a de la difficulté à se relever. Il doit patiner davantage. Il doit s’impliquer davantage dans le jeu. Je ne peux pas vous mentir. Je ne peux pas prétendre que Filip joue aussi bien qu’il jouait l’an dernier», indique Clouston.

Le coach a également laissé entendre qu’il pourrait utiliser Mike Brodeur éventuellement. Il demeure quand même prudent. Il a rappelé une fois de plus que le vétéran gardien des ligues mineures a participé à seulement cinq parties depuis le début de la saison.

Clouston a enfin modifié ses trios. En gros, Chris Kelly remplacera Peter Regin au centre du deuxième trio, entre Milan Michalek et Alex Kovalev.

Zack Smith et Jesse Winchester sont promus au sein du troisième trio avec Chris Neil.

Lire les commentaires (4)  |  Commenter cet article






Jeudi 30 décembre 2010 | Mise en ligne à 13h11 | Commenter Commentaires (3)

Cheechoo de retour en force

Cheechoo_JonathanARCHIVES, LeDroit

Des choses intéressantes ont été dites, ce matin, à la séance d’entraînement des Sénateurs. Je promets de revenir vous en parler d’ici la fin de la journée.

En attendant, je vais partager avec vous un texte intéressant que je viens de trouver sur le site officiel de la Ligue américaine de hockey.

Il est question du retour en force de Jonathan Cheechoo dans l’organisation des Sharks de San Jose.

En somme, Cheechoo a participé au camp d’entraînement des Stars de Dallas en septembre dernier. Il a été libéré après quelques jours.

On devine qu’il était assis tranquillement chez lui, qu’il songeait à la retraite. L’entraîneur des Sharks de Worcester, Roy Sommer, lui laissait des messages chaque jour sur sa boîte vocale.

Sommer avait dirigé Cheechoo à ses débuts dans les rangs professionnels et il était convaincu qu’il pouvait relancer sa carrière.

L’ancien lauréat du trophée Maurice-Richard a finalement accepté son offre. Si ça marche? Les Sharks présentent un des meilleurs taux de réussite en supériorité numérique dans la LAH. Cheechoo, leur meilleur marqueur, a inscrit 32 points à ses 30 premières parties de la saison.

«Je travaille fort cette année. J’avais perdu confiance en mes moyens dans le passé, mais cette année, on dirait que la rondelle a retrouvé le chemin du filet», déclare-t-il.

Cory Clouston a sagement noté en début de semaine que marquer des buts dans les mineures, c’est une chose. Marquer des buts dans la Ligue nationale, c’est une autre paire de manches.

Je ne vais donc pas prédire un retour en force de Cheechoo dans la LNH. Mais s’il fallait qu’il soit un jour rappelé et qu’il devienne un bon petit joueur d’utilité pour apporter encore un peu plus de profondeur à San Jose, le directeur général des Sharks Doug Wilson serait le plus chanceux des hommes.

Lire les commentaires (3)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2011
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    27282930  
  • Archives

  • publicité