Sylvain St-Laurent

Archive, avril 2010

Jeudi 29 avril 2010 | Mise en ligne à 7h12 | Commenter Commentaires (16)

On se reparle bientôt

GolfPatrick Woodbury, LeDroit

Chers amis,

La Chambre rouge est avant tout un projet pilote. Une espèce d’expérience qui a pour but de créer un endroit où les partisans des Sénateurs d’Ottawa — et les amateurs de hockey en général — peuvent se rencontrer pour s’informer et pour échanger.

Je n’annonce pas aujourd’hui sa fermeture définitive, mais je veux vous aviser que je vais prendre une petite pause de quelques semaines, histoire de revenir en force pour suivre les événements importants de la saison morte.

Avant de partir, je veux remercier ceux qui ont rendu cette expérience aussi agréable.

Merci aux patrons de la salle de rédaction du journal LeDroit pour avoir bien voulu me permettre de m’amuser avec ce nouvel outil qu’on appelle «blogue» durant mes heures de bureau. Merci, surtout, de m’avoir laissé carte blanche pour le développer à ma guise.

Merci aux gens de Cyberpresse qui l’ont placé dans une belle vitrine, sur la page d’accueil des sports.

Merci au journaliste responsable du web au Droit, Charles Dubé, pour son coaching et pour sa collaboration tout au long de cette première saison.

Merci aux photographes du journal, Patrick «Woody» Woodbury en particulier, pour avoir illustré mes billets.

Merci à tous ceux qui ont pris le temps de lire. Un merci tout spécial à ceux qui ont commenté de façon régulière.

Merci, enfin, à tous ceux que je suis en train d’oublier.

À bientôt,

Sylvain

Lire les commentaires (16)  |  Commenter cet article






Mercredi 28 avril 2010 | Mise en ligne à 12h09 | Commenter Commentaires (15)

Envisager l’avenir avec optimisme

Neil_et_KellyPatrick Woodbury, LeDroit

Dans mon esprit, la jeune histoire des Sénateurs se divisait jusqu’à tout récemment en deux phases.

Il y a d’abord eu la phase de l’expansion. Quatre longues saisons durant lesquelles les fans ont encouragé avec patience une des pires équipes, sinon la pire équipe, de toute la Ligue nationale de hockey.

Cette phase a pris fin officiellement le 12 avril 1997 quand Steve Duchesne a marqué le but qui a permis à l’équipe d’atteindre les séries éliminatoires pour la toute première fois.

La deuxième phase a été celle des années fastes. Celle où, pour la première fois depuis longtemps, Ottawa a pu se vanter d’encourager un club sportif professionnel gagnant. En saison régulière, du moins.

Cette phase a pris fin officiellement durant les séries éliminatoires, le printemps dernier, quand Dany Heatley a décidé qu’il préférait poursuivre sa carrière ailleurs, avec un club lui qui offrirait une meilleure chance de gagner la coupe Stanley.

Il était clair, alors, que la saison 2009-2010 marquerait le début d’une nouvelle époque.

On ne pouvait juste pas deviner ce qu’elle nous réserverait.

Alors, partisans, êtes vous satisfaits?

Si j’étais à votre place, je le serais.

Les Sénateurs ne forment plus une grande puissance.

Si on parle de talent brut, je dirais qu’ils se maintiennent présentement dans la moyenne. Je dirais aussi qu’il en sera ainsi pour quelques années.

Des clubs moyens, la LNH en compte plusieurs. Certains réussissent à s’en tirer plutôt bien. D’autres, moins.

À la lumière de ce qui s’est passé cette saison, il est permis de croire que les Sénateurs formeront un club moyen combatif et acharné. Un club uni, mené par des vétérans respectés et motivés par les bonnes choses. Si les jeunes emboîtent le pas et si l’harmonie perdure dans le vestiaire, l’équipe pourrait connaître de belles et bonnes saisons. Un bonne fois, même, si les astres s’alignent, ils pourront commettre quelques surprises et redevenir de sérieux aspirants.

Mon ami Alain Sanscartier, un des hommes de hockey les plus respectés au Québec, vient de m’écrire pour me dire que j’ai été pas mal généreux envers Bryan Murray dans mon évaluation annuelle de fin de saison.

Je persiste et je signe. Il méritait une bonne note pour son travail accompli cette saison.

Il en a commis, des grosses gaffes, depuis le jour où on lui a confié le poste de directeur général. Sa première aura été d’embaucher son ancien adjoint, John Paddock, pour lui succéder derrière le banc. Sa deuxième aura été de choisir un entraîneur encore moins compétent, Craig Hartsburg, pour lui succéder.

Petit à petit, sans trop faire de bruit, il a entrepris de faire le ménage dans le vestiaire. Il a réussi à se débarrasser d’un paquet de joueurs mécontents, boudeurs, qui n’étaient souvent pas satisfaits de leur sort à Ottawa.

Joe Corvo, Ray Emery, Heatley, Brian McGrattan, Andrej Meszaros, Christoph Schubert, Wade Redden et — dans une moindre mesure – Antoine Vermette sont partis.

Ils ont été remplacés par des joueurs souvent moins talentueux, mais plus heureux.

Matt Carkner est débarqué dans le vestiaire à la fin du mois de septembre avec la meilleure attitude au monde. Il n’avait pas trop l’air certain d’y avoir vraiment sa place, mais il était déterminé à tout faire pour y demeurer le plus longtemps possible.

Il ne faut pas sous-estimer sa contribution. 

Milan Michalek ne pourra jamais remplacer Heatley à titre de marqueur de 50 buts. Le gros ailier tchèque, en revanche, a insisté pour revenir au jeu dans un match à Toronto, en début de saison, avec une dent à moitié cassée. Le nerf de la dent était à découvert.

L’ancien ailier gauche du premier trio n’aurait jamais fait cela.

Pascal Leclaire, enfin, vient de connaître une saison très difficile. Il aura eu le mérite de persévérer et d’accepter son sort comme un vrai pro.

On sait tous à quel point l’attitude contraire peut avoir un impact négatif sur une organisation.

Bryan Murray a payé cher pour retenir certains joueurs autonomes comme Chris Kelly et Chris Neil à Ottawa. Pour l’instant, on dirait qu’il n’a pas dépensé tout cet argent pour rien.

Le directeur général semble enfin avoir réuni une équipe d’éclaireurs compétents. Pour la première fois depuis quelques années, des jeunes joueurs prometteurs poussent.

On donnera quelques années aux Jared Cowen, Patrick Wiercioch et autres Robin Lehner de ce monde avant de se forger une opinion définitive de l’avenir du hockey professionnel à Ottawa. Un de ces quatre, il faudra bien que la direction se donne le mandat de dénicher de futurs attaquants de talent.

Vous avez été nombreux à le souligner, dans ce blogue, tout au long de la saison. Alfie n’est pas éternel et personne ne sait pour l’instant qui va le remplacer.

Et dans ce dossier, le temps commence à manquer.

Lire les commentaires (15)  |  Commenter cet article






Lundi 26 avril 2010 | Mise en ligne à 15h15 | Commenter Commentaires (19)

La fin approche

Wiercioch_PatrickMartin Roy, LeDroit

Journée du grand ménage du printemps à la Place Banque Scotia. Les joueurs ont ramassé leurs effets personnels avant de partir en vacances, les membres importants de la direction ont rencontré la presse pour une dernière fois avant le repêchage.

J’ai plein de petites nouvelles à partager avec vous. Alors, voici, en rafale…

Bryan Murray dit qu’il sera difficile pour lui de retenir Anton Volchenkov à Ottawa. Il existe toujours un écart «significatif» entre les dernières offres des Sénateurs et les demandes du défenseur qui sera bientôt joueur autonome sans compensation.

«Nous devons tous respecter les rigueurs du plafond salarial. Quand j’aurai réussi à m’entendre avec nos plus jeunes joueurs autonomes, les joueurs autonomes avec compensation, je ne suis pas certain qu’il me restera suffisamment d’argent à dépenser pour répondre aux exigences d’Anton», a-t-il dit.

Andy Sutton pourrait constituer une bonne solution de rechange, si jamais le tank russe décide de lever l’ancre avant le 1er juillet.

Jared Cowen et Patrick Wiercioch – on peut voir ce dernier sur la photo — obtiendront aussi une chance de se tailler un poste à Ottawa dès l’an prochain.

Cory Couston a consacré une bonne part de sa dernière conférence de presse de la saison à vanter les mérites de la relève de l’organisation.

Il a publiquement fait la paix avec Pascal Leclaire, en reconnaissant à quel point le gardien québécois avait connu une saison éprouvante et difficile.

«Il n’a vraiment pas eu de veine depuis le début de sa carrière. J’imagine qu’il aurait pu se décourager, se demander pourquoi le sort s’acharne de cette façon sur lui. Prenez l’exemple de cette année. Il passait une soirée derrière le banc parce qu’un de ses genoux le faisait souffrir un peu et il a reçu une rondelle en plein visage. Quand il est revenu au jeu, il n’a pas vraiment eu le temps de se remettre en forme. Il a subi une commotion cérébrale à l’entraînement. Les commotions font partie des pires blessures qu’un joueur peut subir. Pascal ne pouvait rien faire en attendant de guérir. Il devait demeurer assis en attendant que les symptômes se dissipent. Quand il est finalement revenu au jeu la course aux séries était vraiment serrée et Brian Elliott jouait vraiment bien. Nous n’avons pas eu le choix d’aller de l’avant avec lui…»

Leclaire aura donc l’opportunité de récupérer son poste de gardien numéro un au camp d’entraînement, en septembre prochain.

Daniel Alfredsson devra bel et bien subir une intervention chirurgicale. Une hernie abdominale l’a ralenti en fin de saison. Durée de la convalescence: quatre à six semaines. Sa saison de golf sera donc écourtée, mais il promet qu’il sera «de retour en force» la saison prochaine.

Mike Fisher dit qu’il va passer une partie de l’été à suivre sa fiancée Carrie Underwood en tournée. Les deux amoureux vont se marier à un certain moment durant l’été. Il n’a toujours pas reçu son invitation pour participer au championnat mondial. Jason Spezza et Chris Phillips non plus, mais ils vont probablement refuser, de toutes façons, si Mark Messier leur passe un coup de fil. Spezza attend la naissance de son premier enfant. Phillips dit qu’il a besoin de repos.

Je crois bien que ça fait le tour de la question. Mon bilan s’en vient. Demain, probablement.

Lire les commentaires (19)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    D L Ma Me J V S
    « sept    
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité