Sylvain St-Laurent

Puempel_MattÉTIENNE RANGER, LeDroit

Le long bilan de la saison 2013-14 se poursuit. Dans sa conférence de presse de fin de saison, hier, Bryan Murray a répondu à toutes nos questions pendant une bonne vingtaine de minutes.

Nous avons publié ce matin quelques-unes de ses réponses les plus intéressantes et révélatrices.

J’attire particulièrement votre attention vers la quatrième réponse, où il est question des jeunes espoirs.

On comprend que Mark Stone aura sa place à Ottawa la saison prochaine. Bonne affaire. Je n’ai jamais caché mon affection pour ce joueur. À la lumière de ce que j’ai vu dans les dernières semaines de la saison régulière, je suis plus convaincu que jamais qu’il sera un marqueur de 25 buts dans la LNH.

En lisant entre les lignes, on comprend dans la même réponse, on peut comprendre que Jean-Gabriel Pageau obtiendra une nouvelle chance de décrocher le poste de centre numéro quatre en octobre. Ses performances dans les séries éliminatoires de la Ligue américaine pourraient l’aider en ce sens. Je ne suis pas trop inquiet pour lui.

Murray n’a pas parlé de Mike Hoffman. C’est probablement volontaire. Ce joueur me rappelle de plus en plus Corey Locke. Il possède tous les outils pour réussir mais ne semble pas trop savoir comment les utiliser.

Murray mentionne, enfin, un des grands négligés de ce blogue.

Si tout va comme prévu, Matt Puempel atteindra le plateau des 30 buts dans la Ligue américaine cette saison. En octobre prochain, il sera l’attaquant numéro un à Binghamton. La pression sera donc plus forte sur ses épaules. S’il réagit positivement, il sera le premier ailier rappelé à Ottawa en cas de blessure.

Lire les commentaires (29)  |  Commenter cet article

 

Mardi 15 avril 2014 | Mise en ligne à 12h00 | Commenter Commentaires (13)

L’importance d’investir aux bons endroits

130130-Richardson-JustSportsPhotographyjustsportsphotography.com

On ne peut s’empêcher de voir une nouvelle contradiction dans le discours du propriétaire des Sénateurs, Eugene Melnyk.

Dans une conférence téléphonique avec les journalistes, ce matin, il a d’abord indiqué que les Sénateurs ne se lanceront pas dans de folles dépenses cet été.

«J’ai l’impression de passer mon temps à me répéter. Augmenter la masse salariale, c’est vraiment facile. N’importe quel idiot peut le faire. En fait, plusieurs idiots le font. Personnellement, je l’ai fait à deux reprises au cours des 10 dernières années et ça ne m’a rien donné. Vous ne voyez pas tous l’argent qu’on dépense, tous les efforts qui sont déployés dans le secteur du développement des joueurs. C’est là qu’on obtient le meilleur retour sur investissement. C’est là que je veux concentrer mes ressources.»

Je me demande si M. Melnyk réalise que la direction des Opérations hockey des Sénateurs figure parmi les plus modestes de toute la LNH.

Fut un temps où Bryan Murray, Tim Murray, Pierre Dorion et Randy Lee se partageaient le travail que sept, huit ou même neuf personnes faisaient dans d’autres villes.

Lorsque Tim Murray est parti à Buffalo, le printemps dernier, il n’a pas été remplacé.

«Je pourrais vous identifier quelques équipes qui dépensent une vraie fortune dans l’embauche de gestionnaires. Je n’ai pas besoin de les nommer, en réalité, puisque nous savons tous très bien qui sont ces équipes. Cette stratégie ne les mène nulle part. Nous avons une petite équipe, mais une équipe efficace, a-t-il indiqué ce matin.

Paradoxal.

Vous l’avez sans doute lu ailleurs sur notre site. M. Melnyk nous a promis que Paul MacLean sera de retour derrière le banc des Sénateurs la saison prochaine.

Lire les commentaires (13)  |  Commenter cet article

 

Dimanche 13 avril 2014 | Mise en ligne à 11h50 | Commenter Commentaires (14)

Le propriétaire vous répond

Melnyk_EugenePATRICK WOODBURY, LeDroit

PITTSBURGH – Inutile de faire durer le «plaisir» inutilement.

Les Sénateurs rentreront de Pittsburgh immédiatement après le match de ce soir. Quelques heures plus tard, on fera le bilan de la saison.

On a prévenu les journalistes que tout se déroulera sur deux jours. On présume que les joueurs rencontreront les journalistes pour la dernière fois lundi. La conférence de presse officielle de la direction devrait suivre, mardi.

Eugene Melnyk ne devrait pas y participer. Il a choisi d’emprunter une voie différente cette saison. Au lieu de répondre aux questions des journalistes, il répondra directement aux partisans.

Vous pouvez vous brancher sur Twitter et vous adresser directement à @MelnykEugene. Il lira toutes les questions et offrira quelques réponses, lundi, entre 14 h et 15 h.

Voici mes cinq préférées:

• Avez vous l’intention de vous débarrasser de votre plafond salarial personnel pour permettre à votre directeur général d’embaucher des joueurs de qualité durant la saison morte? — @JesseJacobs77

• Avez-vous déjà songé à trouver des partenaires qui pourraient vous aider à dépenser davantage, à vous rapprocher du plafond salarial, à former une équipe plus compétitive? — @LegendKiller613

• Croyez-vous qu’on pourrait offrir à Alfie un party de retraite qui ressemblerait à celui de Ryan Smyth à Edmonton? Nous pourrions lui offrir un contrat d’un jour à la fin de sa carrière. Nous pourrions le traiter avec respect. — @TCordina41

• Dans combien d’années pouvons nous espérer la construction d’un amphithéâtre neuf au centre-ville qui remplacerait le Centre Canadian Tire? — @gprcanada

• Qu’avez-vous à répondre aux partisans qui ne vous croient plus capable de guider cette organisation vers la coupe Stanley? — @6thSens

Si M. Melnyk décide de répondre à ces questions, je vous traduirai les réponses demain.

Lire les commentaires (14)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    novembre 2010
    D L Ma Me J V S
    « oct   déc »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité