Sylvain St-Laurent

Jeudi 28 août 2014 | Mise en ligne à 14h20 | Commenter Commentaires (10)

Seul maître à bord?

Melnyk_EugeneÉTIENNE RANGER, LeDroit

Après cinq ans à bloguer, j’ai choisi un bien drôle d’été pour «tirer la plogue» complètement.

On ne peut pas dire qu’on s’est ennuyés. En rétrospective, j’ai vraiment bien fait d’intituler mon dernier billet du printemps «Le calme avant la tempête».

L’ennui, c’est qu’il y a tellement eu d’action dans les derniers mois que je me demande bien par où commencer.

Alors, si vous le permettez, on va y aller avec le plus frais. Ça tombe bien, l’histoire concerne l’homme qui se trouve au sommet de la pyramide.

Hier soir, le journaliste sportif récemment retraité Don Campbell a voulu narguer ses anciens confrères. «Quelqu’un a-t-il écrit, quelque part, que les Sénateurs n’appartiennent plus à un seul homme?», a-t-il demandé sur Twitter.

Un peu plus tard, l’ex-reporter en a rajouté, disant que le nouveau partenaire d’affaires d’Eugene Melnyk sortirait de l’ombre bientôt.

M. Melnyk a répondu très rapidement. Il s’est lui aussi servi de Twitter pour dire qu’il avait désormais trois partenaires d’affaires: ses chiens Sparkles, Frosty et Pebbles.

Il paraît que le magazine à potin pas-toujours-très-crédible Frank s’est récemment emparé du dossier. Dans un récent numéro, ses éditeurs ont affirmé que Dan Greenberg, propriétaire de la firme ottavienne Ferguslea Properties, serait intéressé à investir dans le club de hockey de sa ville.

À mon avis, rien n’est impossible. M. Greenberg est associé depuis longtemps à la Fondation des Sénateurs. Il ne sortirait donc pas de nulle part. M. Melnyk a peut-être besoin d’un coup de pouce. Ses hommes de hockey ont beau dire qu’il n’a pas peur d’investir, son équipe présente pour l’instant la troisième plus petite masse salariale de la Ligue nationale de hockey.

On me dit que M. Melnyk travaille mieux seul. Mais a-t-il les moyens de rester isolé?

Sa réponse à Don Campbell me laisse croire qu’il s’agit d’un sujet extrêmement délicat.

Le printemps dernier, avant le début de mes vacances, j’avais l’impression que le climat était calme, mais que la tempête s’en venait.

Mes prévisionnistes me disent que le temps sera incertain pendant quelques mois, encore.

Dans ce contexte, la Chambre rouge est ouverte. On repart pour une sixième saison. On aura bien amplement le temps de décortiquer la transaction qui a impliqué Jason Spezza. Elle pourrait facilement s’inscrire parmi les pires de l’histoire des Sénateurs. On dressera la liste des qualités et des défauts des prétendants au poste de capitaine. On s’interrogera sur la pertinence d’avoir deux gardiens sous contrat jusqu’en 2017. On suivra de près les négociations avec Bobby Ryan et Marc Méthot. On évaluera, jour après jour, les performances du «nouveau» Paul MacLean. On essaiera de comprendre qui tire les ficelles pendant la convalescence de Bryan Murray.

Nous avons manifestement beaucoup de pain sur la planche.

Lire les commentaires (10)  |  Commenter cet article

 

Jeudi 1 mai 2014 | Mise en ligne à 9h31 | Commenter Commentaires (24)

Le calme avant la tempête

Huddle2PATRICK WOODBURY, LeDroit

J’ai lu quelque part qu’il reste plus ou moins 160 jours avant le prochain match des Sénateurs.

L’été qui s’en vient sera fort probablement intéressant, mais les dossiers qui sont en suspens ne risquent pas de se régler dans les prochaines semaines. Je peux donc partir en vacances avec l’esprit tranquille.

Merci à tous ceux qui ont pris le temps de consulter régulièrement les billets publiés dans ce blogue. Mine de rien, c’était la cinquième saison d’existence de la Chambre rouge.

Merci aussi à ceux qui prennent le temps de collaborer aux échanges dans le respect. C’est toujours apprécié.

À bientôt.

Lire les commentaires (24)  |  Commenter cet article

 

Mercredi 23 avril 2014 | Mise en ligne à 11h28 | Commenter Commentaires (34)

Pendant ce temps, à Binghamton…

Borowiecki_MarkPATRICK WOODBURY, LeDroit

Mark Borowiecki effectuera un retour au jeu vendredi. Il n’a pas joué au cours des deux dernières semaines parce qu’il avait subi une commotion cérébrale le 5 avril. Il semble appartenir à cette catégorie spéciale de joueurs qui ont le don de guérir plus rapidement quand on a vraiment besoin d’eux.

Il sera intéressant de suivre les séries éliminatoires de la coupe Calder, ce printemps.

Borowiecki sera un des joueurs à surveiller. Il s’agira vraisemblablement de son dernier tour de piste dans les mineures. Il évoluera dans la LNH l’automne prochain.

Jean-Gabriel Pageau et Mark Stone auront de la pression. Dans leur dernier match, vendredi dernier, Pageau a marqué trois buts et Stone a obtenu trois mentions d’aide. Ils ont aidé leur équipe à vaincre les Penguins de Scranton/Wilkes-Barre.

Les Penguins seront justement les adversaires des Senators en première ronde. La rivalité entre ces deux équipes est intense. À peine 150 kilomètres séparent les deux villes. Les deux équipes se sont affrontées en première ronde l’an dernier. Les Penguins ont alors réussi un balayage.

Les autres espoirs un peu moins expérimentés ou moins bien cotés de l’organisation voudront aussi bien faire. Dans les dernières semaines, on raconte que Bryan Murray, Pierre Dorion, Randy Lee, Dave Cameron et Rick Wamsley ont tous visité Binghamton. Je suis prêt à parier qu’ils seront tous sur place lorsque la série débutera.

Lire les commentaires (34)  |  Commenter cet article

 

publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    août 2014
    D L Ma Me J V S
    « mai    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité