Soccer

Archive de la catégorie ‘Général’

Mardi 28 octobre 2014 | Mise en ligne à 18h25 | Commenter Commentaires (35)

Questions de leadership

La nomination de Patrice Bernier comme capitaine de l'Impact était-elle une erreur ? Photo Martin Chamberland, La Presse

La nomination de Patrice Bernier comme capitaine de l'Impact était-elle une erreur ? Photo Martin Chamberland, La Presse

CHARLES DUBÉ

Je reviendrai plus tard cette semaine avec mon bilan position par position de l’Impact, mais en attendant je vous fais part de ma réflexion sur la question du leadership – ou plus précisément du manque de leadership –, qui semble être le sujet qui ressort le plus du bilan fait par l’équipe.

Avec les départs du capitaine Davy Arnaud et d’Alessandro Nesta à la fin de la saison 2013, un nouveau groupe de leaders devaient s’imposer dans le vestiaire montréalais. Avant même le début de la saison 2014, Matteo Ferrari avait dénoncé l’absence de recrutement pour les remplacer. Le « C » a été donné à Patrice Bernier – qui avait mal pris qu’on lui préfère Davy Arnaud deux ans plus tôt – et on attendait sûrement que Matteo Ferrari et Marco Di Vaio assument leur part de leadership, Hassoun Camara peut-être un peu aussi.

Les deux Italiens ont connu un début de saison difficile, mais un déclic semble s’être produit au milieu de la saison. On a vu dans les derniers matchs de l’année l’importance de Ferrari pour diriger la défense (surtout le cafouillis quand il ne jouait pas) alors que le réveil de Marco Di Vaio a coïncidé avec le timide réveil de l’équipe.

Le Québécois, pour sa part, a été éprouvé par les blessures et son influence sur le terrain me semble de plus en plus limitée, même s’il a disputé de bons matchs vers la fin de la saison. Un incident lors du dernier match à Toronto – Hassoun Camara a bousculé le capitaine quand il s’est interposé entre lui et l’arbitre – soulève d’importantes questions sur son leadership dans mon esprit. Ses commentaires et ceux de ses coéquipiers au terme de la saison aussi.

Il est facile de blâmer l’entraîneur Frank Klopas pour le manque d’unité dans le vestiaire, mais n’est-ce pas aussi le rôle du capitaine d’essayer de regrouper les joueurs ? La décision de donner le titre de capitaine à Patrice Bernier a-t-elle contribué au manque de cohésion dans le vestiaire et sur le terrain ? L’équipe a-t-elle succombé à la pression médiatique plutôt que de nommer le meilleur joueur pour ce poste ?

Cette équipe, comme je l’ai écrit dans mes blogues sur la retraite de Marco Di Vaio, était celle de l’attaquant italien. Elle a commencé à mieux jouer quand il s’est levé. L’an prochain, selon l’effectif actuel, ce devrait être l’équipe d’Ignacio Piatti. A-t-il le leadership pour mener cette équipe ? S’il ne l’a pas, il faudra certainement chercher un joueur qui pourra exercer un rôle important dans le vestiaire.

Les autres vétérans de l’équipe devraient avoir un rôle plus effacé sur le terrain l’an prochain ou n’ont pas les qualités, selon moi, pour mener l’équipe. Patrice Bernier, s’il est de retour, sera-t-il un partant indiscutable au milieu ? Doit-il demeurer capitaine ? Matteo Ferrari a-t-il encore assez de jus pour être le meneur de cette équipe ? Hassoun Camara peut-il canaliser ses émotions et exercer une influence plus positive ? Issey Nakajima-Farran et Justin Mapp seront-ils de retour ? Dans quels rôles ? Heath Pearce ? Futty Danso ? Heath Pearce ? Adrian Lopez ? Un joueur plus jeune peut-il assumer le leadership ?

Comme l’a souligné le gardien Evan Bush, au-delà de renforcer l’effectif, l’Impact devra trouver un joueur capable de se lever dans le vestiaire quand ça ne va pas, un joueur rassembleur, un joueur qui rendra ses coéquipiers meilleurs, peu importe la position dans laquelle il jouera. Ce ne sera pas une mince tâche.

Lire les commentaires (35)  |  Commenter cet article






Lundi 27 octobre 2014 | Mise en ligne à 15h55 | Commenter Commentaires (32)

La fin du Chivas USA

Erick Torres du Chivas USA.

Erick Torres du Chivas USA.

CHARLES DUBÉ

La rumeur circulait depuis un moment, la décision est finalement tombée aujourd’hui. Le Chivas USA a disputé son dernier match ce week-end. La MLS a confirmé que l’équipe sera démantelée et qu’une nouvelle équipe verra le jour à Los Angeles pour la saison 2017.

Avec l’arrivée d’Orlando et du New York City FC, la MLS comptera donc 20 équipes pour sa 20e saison. Les conférences seront rééquilibrées et compteront 10 équipes chacune, le Sporting Kansas et le Dynamo de Houston étant déplacés dans la conférence de l’Ouest.

Un repêchage des joueurs du Chivas, dont les détails seront connus plus tard, sera organisé avant le repêchage d’expansion.

L’Impact pourrait-il y trouver un début de solution pour l’an prochain ? Où aboutira Erick Torres ? Restera-t-il en MLS ? Que pensez-vous de la gestion de la MLS dans ce dossier ?

Plus de détails ici et ici (en anglais)

Andres Romero, joueur de l’année

Par ailleurs, Andres Romero a été nommé joueur de l’année chez l’Impact (plus de détails ici). Que pensez-vous de ce choix ? Quel aurait été le vôtre ?

Pascal Milano signe également deux textes intéressants sur le bilan de Frank Klopas et l’avenir de Patrice Bernier ici et ici.

Je reviendrai plus tard cette semaine avec mon bilan de la saison de l’Impact, position par position.

Lire les commentaires (32)  |  Commenter cet article






Vendredi 24 octobre 2014 | Mise en ligne à 11h00 | Commenter Commentaires (43)

Le dernier match de Di Vaio et de…

Photo Bernard Brault, La Presse

Photo Bernard Brault, La Presse

CHARLES DUBÉ

Marco Di Vaio disputera demain au stade Saputo son dernier match dans l’uniforme bleu-blanc-noir. Dans un match sans réel enjeu (sauf l’honneur), ce sera l’occasion pour les amateurs et l’organisation de souligner l’immense contribution de l’attaquant italien sur et hors du terrain.

Au cours des deux ans et demi qu’il aura passé à Montréal, Di Vaio a contribué à donner de la crédibilité à l’équipe, l’a menée en séries l’an dernier, a fait vibrer et rêver les partisans avec de superbes buts. Depuis son arrivée, il a été le cœur et l’âme d’une équipe dont la forme reflétait celle de son meilleur joueur. Son départ forcera aussi l’Impact à se trouver une nouvelle identité pour l’an prochain.

Irez-vous voir l’Impact demain ? Quels souvenirs garderez-vous de Marco Di Vaio ?

>>> L’Impact a fait signé un chandail pour Marco Di Vaio par différentes personnalités montréalaises

Le match contre le D.C. United pourrait bien être aussi le dernier d’autres joueurs du bleu-blanc-noir. Avec une équipe vieillissante, un repêchage d’expansion à l’horizon et une nouvelle identité à trouver, d’importants changements sont à prévoir cet hiver, d’autant plus que l’équipe doit négocier avec un plafond salarial.

Le capitaine Patrice Bernier sera-t-il de retour (à 200 000 $ par année) ? Matteo Ferrari a-t-il une autre saison dans le corps (à 355 000 $) ? Ces deux joueurs accepteraient-ils des baisses de salaire ? Hassoun Camara cherchera-t-il une dernière expérience européenne ?

Est-il temps d’échanger Justin Mapp ou Felipe ? Le premier, malgré un excellent début de saison, semble s’être fait dépasser par Dilly Duka, Andres Romero et Ignacio Piatti, et pourrait apporter un bon retour dans une transaction alors que certains croient que le second a déjà plafonné et qu’il faut profiter de sa valeur actuelle pour obtenir un bon retour.

Andres Romero reviendra-t-il pour une troisième saison ? Jack McInerney sera-t-il l’attaquant de pointe de l’Impact l’an prochain ou ira-t-il marquer des buts pour une autre équipe ? Le New York City FC ou Orlando choisiront-ils un jeune joueur de l’Impact lors du repêchage d’expansion ?

Quels autres joueurs vous attendez-vous à voir partir ?

Lire les commentaires (43)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2011
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité