Soccer

Archive, décembre 2016

Jeudi 22 décembre 2016 | Mise en ligne à 16h21 | Commenter Commentaires (72)

Au tour de Shipp de partir

CHARLES DUBÉ

L’Impact a continué à faire le ménage dans son effectif aujourd’hui en expédiant Harry Shipp aux Sounders de Seattle en retour d’un montant d’allocation général.

Il est toujours difficile d’analyser ce genre de transaction puisque les sommes en jeu ne sont pas divulguées, mais le mouvement de personnel des dernières semaines laisse entrevoir un désir de l’Impact de se donner une plus grande flexibilité afin de recruter de nouveaux joueurs.

Harry Shipp, tout comme Johan Venegas, a de belles aptitudes, mais n’a jamais trouvé sa place dans l’effectif de Mauro Biello. Ces deux joueurs auront maintenant la chance de relancer leur carrière dans une nouvelle équipe.

Pour le moment, la profondeur de l’Impact au milieu de terrain s’amincit, mais il faudra attendre la fin de la présente période de recrutement pour juger de l’ensemble de l’œuvre.

L’Impact se donne une marge de manœuvre. Il devra maintenir bien s’en servir pour recruter des joueurs qui auront un impact positif sur l’équipe et sauront mieux s’intégrer au système du personnel d’entraîneur.

Que pensez-vous de cette transaction ? Quels sont vos espoirs au niveau du recrutement ?

Joyeuses Fêtes !

Lire les commentaires (72)  |  Commenter cet article






Mardi 13 décembre 2016 | Mise en ligne à 15h10 | Commenter Commentaires (83)

Impact : Toia et Venegas partent, Duvall arrive

CHARLES DUBÉ

Quand l’Impact a publié sa liste de protection en vue du repêchage d’expansion, quelques noms de joueurs non-protégés ont rapidement sauté aux yeux. D’abord ceux de Patrice Bernier et Dominic Oduro, mais les deux joueurs étant sans contrat, il aurait été surprenant qu’ils soient réclamés. Puis, ceux de Harry Shipp, Donny Toia et Calum Mallace ont retenu l’attention, le premier se retrouvant d’ailleurs dans les repêchages simulés de nombreux analystes.

Ce fut finalement Donny Toia qui aura été réclamé au tout premier rang par Atlanta (une équipe ne pouvait perdre plus d’un joueur). Un bon coup pour l’équipe de Georgie qui acquiert un jeune défenseur (24 ans) avec un bon bagage d’expérience, un salaire modeste et qui a prouvé qu’il pouvait tenir son bout en MLS.

Pour l’Impact, il s’agit d’une lourde perte et il faudra maintenant remplacer l’Américain dans l’effectif. Si la perte d’un milieu aurait été mitigée par la profondeur de l’Impact dans ce secteur, celle de Donny Toia crée un trou qu’il faudra colmater dans la défense montréalaise.

Toia, ennuyé par des blessures la saison dernière, avait perdu son poste de partant aux mains d’Hassoun Camara (qui peut aussi jouer au centre), mais avec sa polyvalence, il aurait pu jouer un rôle important l’an prochain et dans le futur. Malgré sa bonne saison, Camara ne rajeunit pas et a été ralenti par les blessures ces dernières années tandis qu’Ambroise Oyongo manquera certainement quelques matchs pour jouer avec son équipe nationale et pourrait quitter pour l’Europe l’an prochain, si ce n’est cet hiver.

En plus d’être une belle police d’assurance, Donny Toia (qui peut jouer autant à gauche qu’à droite) aurait donc probablement eu l’opportunité de retrouver son poste régulier à Montréal avant longtemps. Avec son départ, l’Impact se retrouve maintenant avec un manque criant de profondeur au niveau des défenseurs latéraux. On a certes déjà vu Victor Cabrera ou Kyle Fisher dépanner à droite, mais aucun d’entre eux ne représentent une solution sur une longue séquence de matchs à cette position. Le jeune Aron Mkungilwa pourrait obtenir une chance de se faire valoir au camp d’entraînement, mais l’Impact devra également trouver un joueur avec un minimum d’expérience pour pallier une absence éventuelle de Camara ou d’Oyongo. Et comme l’histoire nous l’a enseigné au cours des dernières années : trouver des défenseurs latéraux n’est pas une mince affaire en MLS et plus particulièrement pour l’Impact. Reverra-t-on Maxim Tissot ou Amadou Dia ?

Toia rejoindra un autre ancien de l’Impact à Atlanta, le premier choix de l’équipe au dernier repêchage Romario Williams qui a été échangé ce week-end en retour d’un choix conditionnel au repêchage.

Pour fin de discussion, revoici la liste de protection de l’Impact :

Joueurs protégés (11) : Evan Bush, Ambroise Oyongo, Hassoun Camara, Laurent Ciman, Victor Cabrera, Hernan Bernardello, Marco Donadel, Johan Venegas, Andres Romero, Nacho Piatti, Matteo Mancosu
Joueurs automatiquement protégés : David Choinière, Maxime Crépeau, Jérémy Gagnon-Laparé (a quitté le club), Anthony Jacson-Hamel, Wandrille Lefèvre
Joueurs non protégés : Kyle Fisher, Calum Mallace, Harry Shipp, Donny Toia, Michael Salazar, Lucas Ontivero (en fin de prêt), Dominic Oduro (joueur autonome), Eric Kronberg (joueur autonome), Kyle Bekker (libéré), Patrice Bernier (sans contrat), Didier Drogba (sans contrat), Amadour Dia (sans contrat)

On pourrait voir d’autres mouvements au cours des prochains jours alors que le marché des joueurs autonomes s’ouvrira ou à l’occasion des différents repêchages pour les joueurs qui ont été libérés.

AJOUT : L’Impact a effectivement bougé rapidement, en faisant l’acquisition de Chris Duvall et d’un montant d’allocation général du Minnesota United FC en retour de Johan Venegas. Duvall (25 ans), qui avait été réclamé au deuxième rang du repêchage d’expansion tout juste derrière Toia, viendra combler le vide laissé par ce dernier. Il pourra apporter de la compétition à Camara sur le côté droit en plus d’être une police d’assurance au centre. Venegas, pour sa part, n’avait jamais trouvé de rôle précis avec l’Impact et à 200 000 $ représentait un lourd poids sur la masse salariale de l’équipe pour un joueur de soutien. Le bleu-blanc-noir pourrait toutefois s’en mordre les doigts s’il débloque avec sa nouvelle équipe.

AJOUT 2 : Atlanta United a annoncé en fin de journée avoir échangé Donny Toia à Orlando City en échange d’un choix de première ronde au prochain repêchage.

Que pensez-vous de ces mouvements de personnel ?

Lire les commentaires (83)  |  Commenter cet article






Vendredi 9 décembre 2016 | Mise en ligne à 13h27 | Commenter Commentaires (60)

La fin du FC Montréal et bilan de saison

CHARLES DUBÉ

L’Impact a confirmé ce matin une rumeur qui circulait depuis le début de la semaine. Le FC Montréal n’est plus. Le bleu-blanc-noir s’est associé avec le Fury d’Ottawa où certains gradués de l’Académie pourront continuer leur apprentissage.

Il sera certainement plus difficile pour les jeunes prospects d’obtenir du temps de jeu au niveau professionnel, mais les meilleurs d’entre eux pourraient en bénéficier en jouant avec une équipe plus compétitive, que ce soit à Ottawa ou à Montréal. Pour ce faire, il faudra toutefois que les entraîneurs leur donnent la chance de jouer plus de minutes et qu’ils saisissent leur chance.

Les jeunes joueurs prometteurs devraient également pouvoir profiter d’un partenariat accru avec le Bologne FC. Les stages que certains prospects font en Italie ne peuvent qu’être bénéfiques.

L’Impact présente cette annonce comme une nouvelle structure pour améliorer le développement de ses jeunes joueurs, mais il est aussi évident que des raisons financières ont, au moins en partie, motivé cette décision. La volonté de l’USL de s’établir clairement comme deuxième division pourrait également avoir pesé dans la balance. Des équipes de développement sont moins intéressantes pour les dirigeants dans un tel contexte.

Que pensez-vous de cette décision ? Y voyez-vous des points positifs ? Négatifs ?

Par ailleurs, Joey Saputo a confirmé l’arrivée de Blerim Džemaili l’été prochain et la volonté de l’équipe de garder Matteo Mancosu au-delà de l’échéance de son prêt en juin.

Plus de détails sur le bilan de Joey Saputo et d’Adam Braz ici.

BILAN DE SAISON

Au début de la saison, avec Didier Drogba et Nacho Piatti, plusieurs partisans se permettaient de rêver à un très bon parcours de l’Impact, mais, après quelques passages à vide, les espoirs avaient quelque peu diminué. Finalement, avec une bonne fin de saison et de bonnes séries, l’équipe aura réussi à faire rêver les Montréalais. Bilan de saison et perspective d’avenir par position.

Personnel d’entraîneurs : Difficile de critiquer avec le résultat final, mais dans les périodes plus difficiles et la gestion de Didier Drogba, on a vu que le personnel d’entraîneurs pourrait bénéficier de plus d’expérience. La série contre Toronto a également montré certaines limites au niveau de la gestion des matchs et des changements (tant de personnel que tactiques). Finalement, on peut s’interroger sur le rôle des entraîneurs et la méforme de certains joueurs qui, malgré un certain talent, n’ont jamais trouvé leur place avec l’équipe. Cette situation a certainement limité les options sur le banc pour brasser les cartes en cours de match en fin de saison. Bref, bon travail du personnel d’entraîneurs en raison des résultats, mais l’ajout d’un adjoint venant de l’extérieur et avec plus d’expérience pourrait être bénéfique.

Gardiens : Sans de gros arrêts d’Evan Bush en fin de saison, l’Impact ne se serait pas rendu si loin en séries. Le portier montréalais a connu une autre bonne saison, s’améliorant notamment au niveau de la relance. Il a toutefois connu un passage plus difficile en milieu de saison en même temps que l’équipe. Certains s’interrogent encore sur son contrôle de sa surface, particulièrement sur le jeu aérien, et sur la qualité de ses relances, mais il devrait conserver son poste de numéro un. Il devrait toutefois y avoir du changement derrière lui dans la hiérarchie. Erik Kronberg a toujours été un honnête numéro deux en MLS, mais il n’a pas poussé pour le poste de numéro un comme on l’espérait. Il pourrait rester comme numéro trois et aider au développement des jeunes comme il a dit le souhaiter dans son bilan, mais il faudra trouver un deuxième gardien qui pourra menacer davantage le statut de Bush. Est-ce Maxime Crépeau? Si on croit réellement en son potentiel, il faudra lui donner cette chance (il doit aussi jouer pour poursuivre son développement). Sinon, il faudra regarder ailleurs.

Défense : Sur papier, rien à redire, mais dans les faits, l’équipe est toujours victime de trop nombreuses erreurs de concentration en défense. Laurent Ciman a eu une saison en dent de scie, mais demeure la pierre angulaire de la défense. Victor Cabrera montre un excellent potentiel, mais est encore irrégulier alors que Wandrille Lefèvre a peu à peu disparu en cours de saison. Sera-t-il un jour plus qu’un réserviste ? Probablement pas. Sur les côtés, Hassoun Camara a connu une renaissance, Ambroise Oyongo a finalement montré l’étendue de son talent alors que Donny Toia, ennuyé par les blessures, a connu une saison plus difficile. Il demeure une belle option plus défensive, mais il devra retrouver son rythme l’an prochain. Kyle Fisher a montré un beau potentiel quand on a fait appel à lui. Pour l’an prochain, un défenseur central plus imposant physiquement pourrait être un atout. Sinon, il faudra commencer à penser à l’après Camara et Oyongo sur les côtés ou même à remplacer ce dernier s’il se laisse séduire par des sirènes européennes.

Milieux : Mauro Biello a trouvé le cœur de son équipe dans un système à trois milieux en fin de parcours. Marco Donadel, Patrice Bernier et Hernan Bernadello ont animé l’équipe et lui ont donné une structure qu’elle n’avait pas plus tôt dans la saison. Ces trois joueurs ont toutefois plus de 30 ans et on a vu, particulièrement dans la série contre Toronto, que ça pouvait devenir plus difficile en fin de match. L’arrivée de Džemaili devrait aider, mais il faudra penser à rajeunir ce secteur. Sur les côtés, Nacho Piatti reste l’âme de l’équipe alors que de l’autre Dominic Oduro, s’il est de retour, présente toujours une menace intéressante malgré ses hauts et ses bas alors que l’expérience Lucas Ontivero n’aura finalement pas été concluante. L’Impact a une bonne base, mais il est possible de s’améliorer et de se rajeunir particulièrement à droite et au centre. Malgré les départs de Jeremy Gagnon-Laparé et Kyle Bekker, l’équipe conserve une belle profondeur avec les Calum Mallace, Johan Venegas, Harry Shipp, David Choinière, Ballou Tabla et un possible retour en forme d’Andres Romero. Il faudra mieux définir le rôle de certains, mais il y a des joueurs qui peuvent amener beaucoup à l’équipe dans ce lot. Niveau recrutement, il faudrait donc viser des joueurs qui sont meilleurs que les titulaires actuels plutôt que des réservistes, surtout si on veut donner une chance aux jeunes.

Attaque : Je l’avoue, je doutais de Matteo Mancosu à son arrivée. L’Italien m’aura finalement convaincu comme il a convaincu le public montréalais. Il sera le titulaire en attaque au début de la prochaine saison et devrait logiquement poursuivre son association avec le club montréalais au-delà de l’échéance de son prêt. Didier Drogba a, pour sa part, été moins dominant que la saison précédente en plus d’être mêlé à diverses sagas, mais il aura tout de même récolté 10 buts et 6 passes décisives en plus d’être un leader important dans le vestiaire. C’est à ce niveau qu’il sera probablement le plus difficile à remplacer. Sur le terrain, je crois qu’il est temps de donner la chance à Anthony Jackson-Hamel de jouer plus de minutes et de voir ce qu’il peut faire à ce niveau. Si jamais, on craint un départ de Mancosu en juillet ou qu’un Mario Balotelli devient disponible, c’est sûr que ça changerait les choses, mais je serais à l’aise de commencer la saison prochaine avec Mancosu comme partant et Jackson-Hamel et Oduro comme premiers réservistes à ce poste. Si ça ne fonctionne pas, il sera toujours temps de recruter en juillet et, de toute façon, c’est à ce moment que les meilleurs joueurs seront disponibles. Comme en défense, si on décide de recruter en avant, il pourrait être bien de viser un joueur plus grand et costaud qui pourrait amener une autre dimension à l’attaque et aider à défendre sur les coups de pied arrêtés. Michael Salazar a démontré beaucoup d’énergie, mais manquait souvent d’efficacité dans ses mouvements. À 24 ans, il a encore du temps, mais devra élever son jeu d’un cran rapidement s’il veut avoir un avenir à long terme en MLS.

Il est évident que la perte d’un joueur au repêchage d’expansion pourrait forcer de recruter un remplaçant, mais si ça arrive, ce sera sûrement un joueur au rôle relativement marginal, au pis aller un Calum Mallace ou un Donny Toia.

Quel est votre bilan de la saison ? À quoi vous attendez-vous comme mouvement de personnel cet hiver ?

FINALE TORONTO-SEATTLE

Finalement, c’est soir de finale demain alors que le Toronto FC affrontera les Sounders de Seattle dans le froid du BMO Field.

Qui appuierez-vous pour ce match ? Quelle est votre prédiction ?

Le texte de Pascal Milano sur ce match ici.

Ma prédiction : Toronto 3 – Seattle 2

Lire les commentaires (60)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    décembre 2016
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives