Soccer

Archive, novembre 2015

Vendredi 13 novembre 2015 | Mise en ligne à 13h14 | Commenter Commentaires (53)

Le nouveau défi de Mauro Biello

CHARLES DUBÉ

Lors de son bilan de fin de saison, le propriétaire de l’Impact, Joey Saputo, a confirmé l’embauche de Mauro Biello comme entraîneur-chef et directeur du personnel pour un « plan » de trois ans. M. Saputo a ajouté qu’il voudrait que l’ancien capitaine puisse rester dans l’organisation de l’Impact aussi longtemps qu’il le souhaite.

Avec la fin de saison de l’Impact, il aurait été surprenant que l’équipe se tourne vers un autre entraîneur. M. Biello a mérité la chance d’amorcer la prochaine saison et montrer ce qu’il peut faire sur le long terme.

À ce niveau, son plus grand défi viendra sûrement au moment où il devra prendre des décisions qui seront moins populaires auprès des joueurs. Mauro Biello a bénéficié du fait qu’il est apprécié des joueurs et qu’il a pu donner de belles occasions à certains d’entre eux de se faire valoir. Ce n’est toutefois pas toujours possible de plaire à tous ses soldats.

À au moins deux reprises, M. Biello aurait pu retirer Didier Drogba d’un match (alors qu’il était blessé et qu’il restait moins de dix minutes dans le premier match contre Toronto et alors que l’Impact menait 3-0 dans le second match contre cette même équipe). Il sera intéressant de voir comment Mauro Biello gérera ses joueurs vedettes l’an prochain et comment il s’en tirera quand il devra prendre des décisions plus difficiles.

Que pensez-vous de cette nomination ? Qu’attendez-vous de Mauro Biello pour la prochaine saison ? Qu’avez-vous retenu du bilan de fin de saison de l’Impact ?

Je vous reviendrai la semaine prochaine avec mon évaluation des joueurs et mon analyse des besoins pour l’an prochain.

AJOUT : Didier Drogba a confirmé qu’il était gêné physiquement après un contact au tendon contre le TFC et que cette blessure l’a suivi pour le reste du parcours de l’Impact. On s’en doutait à le voir jouer et surtout tituber après chaque contact, mais la confirmation ajoute du poids à mes questions précédentes. Pourquoi a-t-il terminé les deux matchs contre Toronto. Dans le premier, alors que l’équipe mène par un but avec moins de dix minutes à jouer, pourquoi jouer à dix pendant une longue période plutôt que d’amener un joueur pour fermer le jeu. Dans le second match, alors que la victoire est pratiquement acquise, pourquoi ne pas donner du repos à une vedette qui n’est pas au meilleur de sa forme et qui bénéficierait d’un repos, surtout en considérant qu’on s’apprête à jouer un troisième match en huit jours le week-end suivant.

Lire les commentaires (53)  |  Commenter cet article






Lundi 9 novembre 2015 | Mise en ligne à 10h59 | Commenter Commentaires (67)

La fin du parcours

CHARLES DUBÉ

L’Impact y a cru. Après une ouverture rapide du score de Kei Kamara, il s’est battu et est revenu en fin de première demie grâce au but de Dilly Duka. À la mi-temps, en vertu de son 1-1, le bleu-blanc-noir passait au tour suivant.

Mauro Biello, aussi, y croyait. À tel point qu’il a osé retirer Dilly Duka du match à la 65e minute pour amener un défenseur de plus, Hassoun Camara. Était-ce la bonne décision ? Était-ce trop tôt ? Était-ce le bon changement ? Un côté droit Camara-Oyongo est-il plus solide défensivement qu’un côté droit Oyongo-Duka ou Camara-Duka ?

Quelques minutes plus tard, Evan Bush a sauvé son équipe en bloquant un pénalty de Kei Kamara à la suite d’une faute inutile de Laurent Ciman sur Ethan Finlay alors que le ballon avait déjà été dégagé. Le Crew a finalement égalisé le duel aller-retour à la 77e minute et propulser le match en prolongation grâce à un but du même Finlay.

Oyongo a fait place à Johan Venegas à la 85e minute pour ramener du punch offensif du côté droit, mais l’Impact n’a pu marquer d’autres buts, ni en temps réglementaire ni en prolongation.

Et Kei Kamara a scellé le sort du match à la 111e minute.

>>> Le résumé du match de Pascal Milano

L’Impact aurait pu être plus incisif à certains moments, plus discipliné ou hermétique à d’autres. L’équipe d’entraîneur aurait aussi pu prendre d’autres décisions au niveau tactique ou faire des changements différents. Peut-être que le bleu-blanc-noir aurait ainsi connu un meilleur sort.

Il n’en demeure pas moins qu’il a perdu contre une solide équipe, qui a joué le match qu’elle devait jouer. Une équipe qui n’a pas vraiment de faiblesse dans son alignement, qui a de bons joueurs à tous les postes et qui joue collectivement. Une équipe à prendre en modèle pour la saison prochaine ? La finale de l’Est entre le Crew et les Red Bulls devraient nous donner droit à du très beau soccer.

L’Impact a aussi fait rêver ses partisans tout au long de la saison en atteignant la finale de la Ligue des champions, en faisant l’acquisition de Didier Drogba, en remportant ses premiers matchs en séries éliminatoires de la MLS. Pas trop mal pour une équipe qui avait fini bonne dernière la saison précédente. Et une belle base sur laquelle construire pour la prochaine saison.

Que retenez-vous de ce parcours en série ? Qui gagnera la Coupe MLS ?

Lire les commentaires (67)  |  Commenter cet article






Vendredi 6 novembre 2015 | Mise en ligne à 12h19 | Commenter Commentaires (53)

Un travail à compléter

CHARLES DUBÉ

L’Impact a su démontrer une belle force de caractère pour revenir de l’arrière et s’imposer 2-1 sur son terrain contre le Crew de Columbus dimanche dernier dans le match aller de la demi-finale de l’association de l’Est. Cette victoire place les Montréalais en bonne position en vue du match retour dimanche, mais rien n’est acquis, surtout avec le but à l’étranger marqué par le Crew.

On devrait logiquement voir une formation semblable à celle des deux derniers matchs sur le terrain en Ohio, mais quels consignes l’entraîneur Mauro Biello donnera-t-il à ses joueurs. On sera certainement prudent en misant sur la contre-attaque, mais il faudra éviter de défendre à l’excès.

Menés par Kei Kamara, Federico Higuain ( toujours dominant contre l’Impact ) et Ethan Finlay, le Crew mise sur une des plus puissantes attaques de la MLS. Plus reculés, Tony Tchani et Will Trapp offrent également une bonne base sur laquelle construire le jeu. Dans ce contexte, il serait très risqué pour les Montréalais de compter sur un 0-0 pour passer au tour suivant. Ils devront marquer au moins un but, idéalement deux.

Quelle serait votre stratégie pour y arriver ? Donne-t-on une chance à Johan Venegas de revenir dans le onze partant ? Oduro ou Duka ? Nigel Reo-Coker peut-il neutraliser Federico Higuain comme il l’avait fait avec Michael Bradley du Toronto FC ? Quelle serait votre carte cachée pour ce match ?

Qui saura se lever et élever son jeu d’un cran ? On a vu depuis le début des séries et vers la fin de la saison le caractère des leaders de cette équipe, qui deviennent meilleurs sous la pression. Ça faisait longtemps qu’on n’avait pas vu jouer Patrice Bernier de la sorte, Evan Bush multiplie les arrêts-clés, Didier Drogba marque de gros buts, Nacho Piatti crée des occasions à partir de rien, Victor Cabrera, Donny Toia et Laurent Ciman s’imposent avec de belles interceptions et de bons blocs derrière. Si ces joueurs continuent à s’améliorer avec l’enjeu grandissant, l’équipe pourrait se rendre loin…

Quelle est votre prédiction pour le match de dimanche ?

Lire les commentaires (53)  |  Commenter cet article






publicité

  • Twitter

  • Catégories



  • publicité





  • Calendrier

    novembre 2015
    L Ma Me J V S D
    « oct   déc »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives