Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 18 décembre 2013 | Mise en ligne à 10h58 | Commenter Commentaires (73)

    Un nouvel entraîneur pour l’Impact

    CHARLES DUBÉ

    Après les pistes nord-américaine et européenne avec Jesse Marsch et Marco Schällibaum, l’Impact a décidé de faire un compromis et d’y aller avec un entraîneur qui avait de l’expérience sur les deux continents, l’Américain d’origine grecque Frank Klopas.

    En tant que joueur, Klopas a représenté les États-Unis à 39 reprises, notamment à la Coupe du monde de 1994. Il a joué neuf ans en Grèce, surtout avec l’AEK Athènes, avant de faire le saut en MLS où il a porté les couleurs des Wizards de Kansas City et du Fire de Chicago avec qui il a remporté la Coupe MLS en 1998.

    Nommé entraîneur-chef du Fire en mai 2011, il a maintenu une fiche de 39-29-23 et mené son équipe en finale de la Coupe des États-Unis en 2011, avant d’être congédié en octobre dernier.

    Mauro Biello (entraîneur adjoint), Youssef Dahha (entraîneur des gardiens) et Paolo Pacione (préparateur physique) demeurent tous en poste alors que Matt Jordan et Nick De Santis voient leurs rôles respectifs redéfinis.

    D’autres détails ici.

    Le recrutement des prochains mois et le choix du capitaine, probablement au camp d’entraînement, devraient nous donner une meilleure idée de la direction que Klopas et la direction de l’Impact veulent maintenant prendre. Le nouvel entraîneur, qui agira aussi comme directeur du personnel de la première équipe, aura-t-il toute la latitude qu’il souhaite ? Êtes-vous satisfait de ce choix ?


    • Je suis vraiment confus!

    • C’est ce que je pensais.. alors bonne chance au nouvel entraineur!

      Après Arnaud et Pisanu… Schalli!

    • Impact de Montréal = cimetière à coach ….

    • Est-ce que Klopas parle français?

      Cette équipe est comme une poule pas de tête. Elle change d’orientation d’une année à l’autre. Est-ce que ça signifie qu’on va revenir avec un style et un recrutement orienté principalement vers les joueurs nord-américains?

    • Est-ce qu’on peut discuter tout de suite de l’entraineur pour la saison 2015?

    • C’est sûrement une bonne décision. L’équipe dirigeante de l’impact est très émotive donc d’avoir un entraineur ultra émotif ne devait pas arranger les choses lors de discussions stratégiques. Quoique je ne connais pas le nouveau non plus. J’ai une petite question égoiste. Connaissez-vous des camps de soccer l’hiver (janvier à mars environ) pour un jeune de onze ans? (U-11) Il joue compétition déjà.

    • Je ne suis pas tellement connaisseur en soccer,mais au rythme de changements d’entraîneurs à Montréal, je crois que le problème se situe plutôt au deuxième étage que sur le terrain.
      Laissons les entraîneurs entraîner et les administrateurs administrer.

    • Trois entraîneurs en trois ans… Un peu de sérieux, svp.

    • NDS doit:

      1- Demander pardon

      2- Démissionner

      3- Ce faire cr%$!* dehors.

      Je propose la 3e solution, sinon un tifo sur M. s’impose de lui-même car l’option numéro 1 n’arrivera jamais.

    • Je ne connais pas la personne; mais je commence à connaître la direction: poche! Mensonges, traîtrise, irrespect sont du menu des dirigeants depuis 3 ans on dirait bien.

      J’imagine que nous allons souvent entendre Biello, vu que Américain qui parlerait français ça ne se voit pas tous les jours dans le monde du sport. Peut-être que je me trompe. Je ne le connais pas.

      Je suis content pour Schällibaum, qui pourra se la couler douce avec un salaire en poche.

    • Je suis un fan de l’Impact, l’an dernier j’avais acheté une demi saison, je pense renouveler mais la nomination de Klopas me laisse perplexe. Il n’a pas un mauvais dossier comme entraîneur mais on ne peut pas dire non plus qu’il a une fiche impressionnante. Sa plus grande force est certainement d’avoir une solide compréhension et une connaissance en profondeur de la MLS et de ses particularités.

      J’ai hâte que la direction de l’équipe explique et donne des détails sur la promotion de Matt Jordan et sur le rôle qu’il jouera. Par ailleurs Nick de Santis est-il toujours le plénipotentiaire de l’Impact? Klopas aura-t-il un un impact majeur dans la sélection et le recrutement?

      On va donner la chance au coureur.

    • Et pour répondre à votre question s’il aura la latitude qu’il souhaite, ç’est clair que non. Hey, le gars a même pas le loisir de choisir ses adjoints.

    • Je me demande si l’impact a bien reflechie cette fois.
      Il ne devrait pas etre trop mauvais mais pourquoi a t’il perdu son poste d’avec le Fire?
      Les journaistes doivent faire un peu de recherche et nous expliquer ce qui s’y est passé, je suis incapable de voir si ca peut causser un souci aussi avec l’impact.

    • @brunb

      Ah ah ah. En 2015, J. Saputo fout tout le monde dehors et se donne le titre d’entraineur-gréant- président du club. Si le gardien venait à se blesser, il prendra aussi sa place dans l’effectif des joueurs. Juste parce que ça paraitrait mal de remplacer DiVaio.

    • Contrat de trois ans tout de même, ce qui présuppose un certain désir de stabilité.
      Croisons nos doigts, ah pis, nos orteil aussi.
      Et….. qu’est-ce que l’on n’aimait plus chez lui à Chicago?
      Au fait, existe-t-il, un quartier à

    • je suis en train de me poser la question . est ce vraiment les entraîneurs le problème de l’impact?
      ne serais ce pas l’état major. Nick de Santis( lui devrait partir ailleurs) Joey Saputo mal conseillé et les prima-donna de l’équipe qui sèment la zizanie au sein de l’équipe. soyons réalistes l’entraîneur doit composer avec quatre joueurs talentueux Di Vaio, Mapp, Felipe et Bernier,disons qu’avec le reste des joueurs , nous ne sommes pas trop placés pour effrayer les équipes de la MLS. nouvel entraîneur ou nouveaux joueurs = solution durable.

    • On devrait plutot faire un pool et gager sur la date que monsieur Saputo va descendre faire sa prochaine petite crisette.

      Parce que c`est ca l`origine des changements d`instructeurs. Le proprio d`une équipe ne doit pas faire d`ingérance dans la gestion quotidienne des affaires de l`équipe. C`est de l`amateurisme.

      On doit beaucoup à monsieur Saputo. Pas de monsieur Saputo, pas de foot à Montréal. Mais il est en train de se tirer dans le pied le mec.

    • Un contrat de trois ans tout de même, peut-on présupposer un certain désir de stabilité chez la direction?
      Croisons nos doigts, ah pis, nos orteils aussi.
      Au fait, existe-il, à Montréal, un quartier plutôt grec? Un peu du genre de ce que nous, à Québec, on entend parler comme “La petite Italie”
      Je pose la question à cause de la “Coupe du monde” qui s’en vient cet été.
      Une direction teintée italienne, un coach teinté grec.
      Oh j’aimerais voir les cortèges de klaxons de l’un à l’autre de ces quartiers.

    • C’est pas une chose que je fais généralement, mais c’est bizarre de voir autant de nouveaux visages sur le blogue aujourd’hui qui partagent tous un peu la même vision négative face à cette signature.

      Disons que ej trouve la critique facile et très peu docuemntée.

      Perso, j’avoue être perplexe. En même temps, après l’e`re Marsh où le duo Saputo – NDS se sont complètment gourrés sur la réelle ampleur des divergences de vue quant à l’orientation d el’équipe, ils ont donné un MÉGA coup de barre.

      Résultat: Schalli, qui force est d’admettre, semblait complètement dépassé dans la 2e moitié de saison, alors que les équipes adverses arrivaient enfin à mettre leur fond de jeu en place, l’Impact demeurait toujours aussi brouillon match après match. De plus, les frasques du volcan suisse sur les lignes de touche n’ont sûrement pas aidé à instaurer un sentiment de confiance au sein du collectif.

      Maintenant, le duo Saputo-NDS y vont pour une solution hybride, espérons que ça sera la bonne cette fois.

      Perso, avant longtemps je crois que le poste ira à Biello!

    • Voici mon résumé de l’année pour l’Impact en 2013. Article publié sur ce site: http://campdesrecrues.com/il y a quelques jours.

      L’année 2013 a débuté avec une embauche pour l’équipe de soccer montréalaise, celle du Volcan suisse, l’entraîneur-chef, Marco Schällibaum. Elle pourrait bien se terminer avec son départ.
      Dès le début de la saison, l’Impact en a surpris plusieurs avec quatre victoires de suite dont deux à l’étranger face aux Sounders de Seattle et aux Timbers de Portland. Déjà, les éloges à l’endroit du nouveau chef d’orchestre du Bleu-Blanc-Noir se multipliaient. Il était évident que le style de jeu nord-américain préconisé par Jesse Marsch, le coach la saison précédente, ne cadrait pas avec la vision italo-européenne du très actif propriétaire Joey Saputo et de son bras droit, ami et directeur technique de l’organisation, Nick De Santis.
      Les premiers mois magiques pour l’Impact en 2013 avec la victoire en championnat canadien et le flirt avec la première place au classement général laissaient présager une longue et fructueuse histoire d’amour entre Marco Schällibaum et ses patrons.
      C’était avant que la débandade ne s’amorce.
      L’élimination rapide en Ligue des champions de la CONCACAF et la deuxième moitié de saison désastreuse ont vite calmé les ardeurs des partisans. Malgré une saison phénoménale de Marco Di Vaio, troisième meilleur buteur de la Major League Soccer (MLS) avec 20 réalisations, l’entraîneur suisse n’a jamais trouvé de solution pour sortir l’équipe montréalaise de son marasme. Il était davantage occupé à purger des suspensions dues à ses crisettes récurrentes.
      Avec seulement cinq victoires à leurs vingt derniers matchs et une seule réussite à leurs 8 dernières sorties, le Bleu-Blanc-Noir est passé à un doigt de rater les séries. Il a été éliminé 3 à 0 face au Dynamo de Houston dans les barrages de la conférence de l’Est, accumulant trois cartons rouges dans la rencontre.
      Cette lamentable descente aux enfers a été en partie attribuée à Marco Schällibaum qui a mal utilisé son effectif. Le Volcan suisse a surtaxé ses joueurs-cadres en début de saison et a été contraint de faire jouer ses hommes de deuxième ordre, plus frais, dans des situations cruciales en fin de saison.
      Il serait surprenant que l’entraîneur soit le même au début du camp d’entraînement de l’Impact de Montréal le 27 janvier. Joey Saputo et Nick De Santis se sont mis les pieds dans les plats en laissant planer le doute dans ce dossier. Comment Marco Schällibaum pourrait-t-il diriger l’équipe en sachant très bien que ses patrons italiens ont tergiversé pendant quelques mois avant de lui faire signer un contrat, sous-entendant clairement leur manque de confiance.
      D’un autre côté, qui pourrait prendre le poste si le Volcan suisse déménage? Depuis 2008, il y a eu cinq entraîneurs différents avec l’Impact de Montréal : Jesse Marsch et Marco Schällibaum dans la MLS, mais aussi Marc Dos Santos, Nick De Santis et John Limniatis avant l’entrée dans la grande ligue nord-américaine. Quel coach serait assez téméraire pour se joindre à l’organisation Bleu-Blanc-Noir avec un propriétaire aussi émotif, prêt à tirer la plug dès qu’une petite chose ne tourne pas rond? Il serait peut-être temps pour la gang italienne de répondre de leurs actes et de nommer leur ami Mauro Biello, présentement entraîneur adjoint, à titre d’entraîneur-chef.
      Outre ce drame administratif, l’Impact, en 2013, c’est aussi l’arrivée d’un nouveau joueur désigné, le milieu défensif argentin Hernán Bernardello, les prêts de Daniele Paponi, d’Andrea Pisanu et d’Andrés Romero, les signatures d’Adrian Lopez et de Blake Smith, la consécration des joueurs de l’académie de l’Impact avec les buts de Maxim Tissot et de Karl W. Ouimette en plus des succès en fin de saison de Wandrille Lefèvre, sans oublier les contrats signés par les académiciens Maxime Crépeau et Zakaria Messoudi. C’est aussi l’échange du capitaine Davy Arnaud, résultat malheureux d’une mauvaise saison et de la qualité du duo de récupérateurs Patrice Bernier-Hernán Bernardello.
      Que nous réserve le 11 montréalais en 2014? Les académiciens ont-il vraiment ce qu’il faut pour tenir le fort? L’ajout d’un #10, un vrai meneur de jeu, ne ferait pas de tort, suite aux insuccès de Felipe en 2013. La signature d’un autre attaquant est aussi essentielle afin de soutenir un Di Vaio vieillissant. La retraite d’Alessandro Nesta et Matteo Ferrari qui a perdu son efficacité en fin de saison, accablé par une longue saison, oblige l’organisation montréalaise à chercher un nouveau défenseur axial. Nelson « blessures » Rivas est trop fragile alors que le niveau de jeu d’Adrian Lopez demeure peu connu.
      Quand Marco va, tout va? Il faudra enlever un peu de poids des épaules du #9 italien et ajouter quelques éléments au maillot Bleu-Blanc-Noir pour espérer de meilleurs résultats.

      Je maintiens ma position. La click italienne aurait dû nommer un des leurs, Mauro Biello, comme coach au lieu de congédier un coach par an. Pas que j’aurais aimé l’avoir comme entraîneur, mais plutôt pour que le trio Biello-De Santis-Saputo nous montre ce qu’il a de si spécial et supérieur par rapport aux 4 autres coachs congédiés.

    • Le rôle de NDS redéfini…? Vous avez plus de détails ?

      J’abonde un peu dans le même sens que maniacs. Se pourrait-il que NDS ne signe seulement que les contrats maintenant!

    • Klopas a-t-il reçu à peu près les mêmes conditions que Marsch quand il a été embauché? J’ai comme l’impression que l’Impact fait un retour dans le temps en engageant un gars qui a une bonne connaissance du soccer nord-américain. Je ne le connais pas du tout. Fait-il partie de ces entraîneurs qui privilégient les joueurs d’énergie et une action faites de loongues passes? Si oui, bof, le spectacle risque d’être encore, et souvent, ordinaire cet été.

      De Schalli, j’imagine qu’on aura été déçu de son indiscipline et de la façon de gérer son banc (les joueurs semblaient vidés en fin d’année). Entre autres…

      Je n’ai pas de problèmes à voir Saputo changer d’entraîneurs comme de bobettes. Des entraîneurs de soccer, il y en a à la tonne partout sur la planète. Saputo semble être à la recherche de quelqu’un qui pourrait comprendre le marché d’ici, mais qui est aussi capable de compétitionner dans un marché purement nord-américain (robuste avant d’être technique). Peut-être que son coach idéal devra éventuellement venir de Mtl? Est-ce qu’il y a une relève à ce niveau? Quelqu’un connaît des noms d’entraineurs québécois qui semblent avoir du potentiel à moyen ou long terme?

    • Trois entraîneurs en trois ans, il me semble que c’est dur pour la crédibilité.

    • Le FC Impact est le jouet de J. Saputo. Et il est assez gentil pour le partager avec nous :)

      Je pense qu’il est temps qu’il se pait un cours de gestion avec Sir Alex; après tout il est à la retraire.

    • Klopas, Rennie, Schällibaum, Marsch, Mourinho, Sir Alex…Whatever.

      Quel que soit l’entraîneur pour cette année (bonne chance à Klopas, je lui souhaite le meilleur), là c’est le staff technique qui DOIT être sur le hot seat (même s’il ne le seront pas).

      Oui, la débandade de la saison dernière est partiellement attribuable à Schälli, mais entendons-nous :

      1. Contrat d’un an avec obligation de résultats. Ridicule. On a vu ce que cela a donné sur le terrain, avec des joueurs déjà surtaxés à mi-saison.

      2. Une profondeur de banc inexistante, avec des signatures de courants d’air. Romero, Paponi, Pisanu, Rodriguez…ceux qu’on nous a présentés comme des pépites d’Amérique du Sud ou d’Europe ont maintes fois prouvé leur inutilité. Ça, c’est la responsabilité du staff technique, pas du coach. Sans profondeur de banc, qu’est-ce que Schälli pouvait faire à part surtaxer ses cadres?

      Bref, ok pour ce nouveau changement de coach, il peut être justifié. Mais là, au staff technique de faire ses preuves, et de fournir à son nouvel entraîneur des cadres ET un banc de qualité qui puisse suivre la parade de leurs ambitions.

      Sinon…NDS et cie : OUT!

    • Dans la nouvelle organisation NDS n’aura à s’occuper que du club en MLS désormais. Le reste incombera à Jordan. NDS aura donc tout son temps pour se mêler des décisions de Klopas à partir d’aujourd’hui.

      En fait il vient d’accroître sa mainmise sur le club qui joue en MLS.

      J’espère que Klopas est conciliant car on sait qui est le seul maître à bord désormais: NDS.

      Pas rassurant.

    • @Gaettan: Pour répondre à ta question pour un quartier Grec à Mtl, pendant longtemps, Parc-Extension a été considéré comme un quartier Grec. Je dirais surtout dans les années 60-70. Je me souviens que lors de la victoire des Grecs à l’Euro 2004, il y avait un quartier en liesse. Mais je ne réussis pas à me rappeler lequel…j’irais avec Parc Extension.

      http://www.ledevoir.com/sports/soccer/58337/victoire-de-la-grece-la-fete-du-foot-dans-les-rues-de-montreal

    • Trois coachs en trois ans, ce n’est pas joli mais ça me semble quand même logique.

      Selon ce qui avait été dit à l’époque, Schällibaum avait reçu une offre pour prolonger quelque part autour de la mi-saison. Le fait de ne pas signé immédiatement n’a sûrement pas plu à Saputo. Et ça n’a peut-être pas aidé à asseoir son autorité dans le vestiaire.

      De plus, le caractère ridiculement trop bouillant de Schällibaum n’a certainement pas aidé sa cause. J’ai en mémoire un match ou Bernier semblait franchement agacé par le comportement de son entraineur. À cela on ajoute des amendes et suspensions et une réputation peu enviable au niveau de la ligue.

      Finalement, la goutte de trop pour moi, fut son utilisation de l’effectif au dernier match. Bernier et Arnaud devaient fouler le terrain. peut-être pas tout le match mais au moins un peu. Arnaud n’est pas le meilleur mais en séries, il fallait profiter de son expérience.

      Au dernier match, Schällibaum a titularisé 3 ou 4 gars qui n’avaient pas été partants de l’année. Le volcan suisse a parié et il a perdu. À ce moment, c’était terminé pour lui…

    • @gaettan
      Mile-End et Parc-Ex.

    • Tout les choix de l’Impact depuis la fin de la saison me semblent judicieux. À suivre…

      ps: N’en déplaisent à certains.

    • Je vois du positif dans tous ces commentaires négatifs: les gens ne sont plus indifférents à l’Impact. C’est ce qui me réjouit le plus dans l’annonce de ce matin. De plus, vous avez-vu la nouvelle ce matin sur la couverture médiatique de l’Impact? Le club a dépassé les Alouettes en 2013! La tendance est là. L’Impact a un bel avenir à Montréal.

      Quant au changement d’entraîneur, bof. Je ne vois pas pourquoi les partisans sont si mécontents. Vous aimiez tant que ça Schallibaum ? Quatre ou cinq suspensions, incapable de faire rouler son banc, quelques erreurs tactiques. Saputo recherche le meilleur homme possible, et M.S. ne l’était visiblement pas. Laissons une chance au nouveau coach. Parions que si l’Impact connait une bonne saison, plus personne ne se plaindra.

      J’aime mieux un propriétaire impliqué, qui veut la victoire à tout prix, qu’un propriétaire terne qui ne cherche qu’à faire fructifier son argent en surfant sur la hausse de la valeur des clubs de la MLS. Rendons à César ce qui lui revient, l’Impact a accompli de grandes choses en deux ans, en surclassant les Alouettes de le coeur des Montréalais, en offrant du jeu relativement excitant, et en se qualifiant pour les séries.

      J’ai déjà hâte au mois de mars!

    • @danose

      D’accord avec vous! L’intérêt est là, génial!

      Le problème n’est pas le changement en tant que tel. C’est la façon. Et le passé.
      Comme avec Marsch. Je n’aimais pas Marsch, content qu’il s’en aille. Même chose pour Schallibaum, quoique plus intéressant tactiquement que l’américain, il avait de gros défauts.

      Mais comment peut-on avoir 3 coachs en 3 ans dans la MLS, en plus de Limniatis, Dos Santos et De Santis les années précédantes? C’est un carnage! Quand on change aussi souvent d’entraineur, c’est parce que le problème n’est pas là.
      En plus, c’est le manque de respect. Laisser poireauter la décision ainsi… comment Schalli se sentait-il?

    • Très déçu du peu de stabilité de cette équipe. À mon avis, Schalibum a fait des petits miracles avec cette équipe qui n’en était qu’à leur 2e saison en MLS. En tant que détenteur de 4 billets de saison, disons que la décision de l’Impact, et la façon dont c’est fait, me laisse un goût très amer. Mes billets sont déjà achetés et payés pour 2014, mais il est loin d’être certain que je serai de retour pour 2015.

    • CATASTROPHE!!! Mais là c’est pas sérieux du tout. On est dans la ligue depuis 2 ans et nous voilà déjà au 3e coach??? Dans une entreprise où il y a un roulement du personnel de la sorte on ne peut que se questionner sur la compétence des dirigeants! L’impact a mené le classement dans l’est plus que la moitié de l’année et a fait les séries, avec une équipe qui a encore les couches aux fesses… Un exploit impensable il y a 2 ans!!! Bravo Schalli, ils vont regretter ton départ.

    • @gaettan, @djieff, @benoitb

      Historiquement ParcEx, mais depuis une quinzaine d’années, c’est plutôt le quatier Chomedey à Laval qui pourrait être renommé la Petite Grèce.

    • Vous trouvez que l’équipe change souvent d’entraineur… Allez voir la fiche du FC Sion, où Schällibaum a déjà été entraineur par ailleurs: http://fr.wikipedia.org/wiki/Football_club_de_Sion

    • @littleviking26: Parfaitement raison! Ma coloc de l’époque avait un copain Grec et il me disait que c’était la petite Grèce! (ou à moins qui parlait de ma coloc comme étant la p’tite grosse? anyway…)

      Effectivement, les Grecs de Montréal ont tranquillement bougé vers Laval.

    • Question comme ça: L’Impact a maintenant un Directeur du personnel, un Directeur technique/Première équipe, un Directeur Technique, et un proprio. Qui fait le recrutement? Qui est le boss?

    • Maniacs

      Qu’est-ce que vous connaissez au foot?

    • La fin de saison de l’Impact a été pénible, voire désastreuse. Merci à l’ex-coach pour son gentlemanship et bienvenu au nouveau.

      Le VRAI chantier, c’est de trouver un meneur de jeu, et la balle est dans le camp de NDS. Sans meneur, on va stagner. Urgence sur les latéraux aussi.

      Pierre T

    • J’arrive du site le MLS.
      OUF!. Combien de nouveau coach la prochaine saison? Faudrait bien que je fasse l’exercice de les dénombrer avant le printemps.

    • Tiens, on annonce que Valentin va demeurer en norvège la saison prochaine.

      J’ai hâte qu’on annonce des joueurs qui viennent se joindre à l’Impact car depuis la fin de la saison, on ne parle que de départs…

    • Beaucoup de changements en vue pour l’an prochain:

      Valentin : parti
      Pisanu : parti
      Paponi : parti
      Arnaud : parti

      Ferrari : probablement sur le départ aussi il paraît que l’Impact veut le signer mais avec diminution de salaire.
      Camara : pas signé.
      Nesta : parti à la retraite.

      Si j’étais l’agent de Camara je demanderais beaucoup de sous. Il est avec Brovsky tout ce qui reste en défensive. En position de force pour négocier.

      Je retiens encore les commentaires de Brovsky l’autre jour qui parlait de ces coéquipiers Italiens qui sont des fumeurs.

      Je ne sais pas s’il parlait de Pisanu mais ça expliquerait pourquoi le pauvre bougre ne pouvait plus courir après 45 minutes… Devait chercher son souffle.

      Mais dites qui a engagé tout ce beau monde?

    • Italien et fumeur? Je vote Pisanu! Cardio pitoyable, un manque de professionnalisme évident malgré un certain talent.

      Plus sérieusement, avec les renouvellements annoncés aujourd’hui, ça voudrait donc dire que les joueurs suivants quitteraient: Nesta, Rivas et Valentin derrière; Pisanu, Romero au milieu; Paponi devant. J’aimerais bien savoir si ce sont des départs confirmés, ou si dans certains cas, un retour est encore possible.

      Si ce sont des départs confirmés, ça laisse une défensive où les Québécois Ouimet et Tissot deviennent #5 et #6, derrière le quatuor partant habituel, ou Lopez remplacera Nesta. J’aimerais croire que nos Québécois peuvent faire ce boulot à ce stade de leur carrière, d’autant que Ferrari ne pourra pas prendre 35 éparts l’an prochain même sans blessure, mais je n’en suis pas certain. Fragile.

      Le milieu manque aussi de solidité sur les ailes, mais avec Bernardello-Bernier-Felipe-Warner au centre, ça va.

      Et en avant, ben c’est Di Vaio, tout seul ou avec Wenger s’il débloque enfin (j’y crois, mais il se fait tard… quel athlète, mais quel pied de céleri pour le mettre dans le but… incompréhensible).

      Magasinage en vue, mais je me réjouis que la stabilité soit au rendez-vous sur le terrain, à défaut de l’être pour le coach.

    • pepino_et_capucine: Camara est sous contrat en 2014

    • Si Piscu est aussi bon qu’on le croit, je serais satisfait avec un quatuor défensif Piscu-Ferrari/Rivas-Lefevre, en autant que Ferrari accepte une diminution de salaire et qu’il y ait une vraie rotation d’effectif. Ferrari ne suivait plus du tout en fin de saison. Trop taxé.

      Je suis déçu du retour de Nyassi, qui gagne beaucoup trop cher pour être remplaçant. Mais en même temps, j’imagine qu’on a pas trop le choix, sinon il faudrait remplacer la moitié de l’équipe.

    • pezzz

      19 décembre 2013
      18h38

      C’est pas mal ça que je pense, j’aime bien la défense. Mais je ne comprends pas pourquoi NDS garde Nyassi à ce prix. J’ai regardé ça l’an dernier, presque toute les équipes de la ligue ont un roulement d’effectif.

      La MLS évolue à vitesse grand V et il faut être constamment à l’affût. Nyassi a régressé cette année par rapport à 2012, j’ai vue le match concours contre l’Orlando SC à Dysney et même si l’équipe de la USL avait fait joué un grand nombre de réserviste… Nyassi a été complètement neutralisé sur le jeux… Ça faisait dure…

      Si Nyassi gagnerait 60 000$ ok… Mais ce n’est vraiment pas le cas.

    • Solution de rechange

      Je continue a croire que ce qu’annonçait Marca est juste (1- Schällibaum est congédié; 2- Nesta sera le prochain Head Coach); Peut-être Nesta jugea que les conditions gagnantes pour faire le saut (il connait l’équipe de l’intérieur) ne sont pas encore réunies. Ce qui est clair est que l’élection du coach vise plutôt le présent, c’est-a-dire mettre une équipe compétitive lors de l’ouverture de la saison. Mais pas de vision ou planification a long terme. Mais cette vision existe -je crois, sauf qu’elle n’est pas communiquée aux médias (Bien que Marca a des tuyaux affutés). Saputo s’entoure d’un noyau d’hommes de football, c’est autour d’eux, je crois il espère bâtir une dynastie gagnante. Et Nesta est l’homme clé dans cette vision; Di Vaio aussi, d’ailleurs j’espère on le reverra dans le futur. Bon tout ceci ne sont que des conjectures.

    • @benoitb

      Camara et Ferrari sont maintenant sous contrat pour 2014, l’Impact ayant levé l’option hier.

      Sauf que rien ne nous dit si les deux joueurs en sont heureux. Selon ce que je peux lire à droite et à gauche les deux s’attendaient à recevoir une augmentation de salaire à la levée de l’option (comme Di Vaio). Et paraît-il que suite à son excellente saison certaines portes s’ouvrent en Europe pour Camara alors s’il est déçu de son salaire en plus.

      Ferrari aussi semble de plus en plus loin de Montréal. Un transfert ça se demande…

      Je souhaite me tromper mais bon ça vaut ce que ça vaut.

    • @pezzz

      Klopas a dit qu’il veut améliorer en priorité la ligne défensive et les ailes.

      Je crois que Rivas n’a pas été renouvelé par l’Impact.

      Brovsky devrait jouer principalement à droite. Ouimette aussi. Tissot à gauche.

      Camara, Ferrari, Lopez et Lefèvre en défense centrale.

      Je ne serais pas surpris de voir l’Impact bouger pour un défenseur central. Pourquoi pas Bakary Soumaré à Chicago? Ce dernier a publié une photo de lui en compagnie de Klopas sur son compte instagram avec le message suivant : “Congrats to a great friend on his new position as head coach and TD for the @Montrealimpact. Best of luck besides when you are playing us!!”

    • @ seb.b

      Si Lopez et Lefèvre sont en formes.. je les vois mal alterner tout l’année en centrale..

    • Sur twitter hier de @patleduc:

      -Le club annonce retours de Camara et Ferrari. Sous contrat pour 2014 – en espérant qu’ils y soient de plein gré. #IMFC

      –Camara et Ferrari sont des pièces maîtresses. Il seront meilleurs s’ils sont satisfaits de leurs conditions.

      -Je pense qu’il (Hassoun Camara) a des portes qui s’ouvrent en Europe. À son âge, now or never

      -je ne sais pas si c’est vrai. Mais même sans ces rumeurs, on sent Ferrari de plus en plus loin de Mtl.

      Voila d’où viennent mes commentaires de 09h18 à propos de Camara et Ferrari. Mais bon si l’Impact n’était pas sûr du retour de Camara et Ferrari pourquoi NDS a-t-il laissé partir Valentin?

      Peut-être que le club en Norvège maintenant en première division a offert à Valentin un contrat que l’Impact ne pouvait pas lui offrir à cause du plafond salarial.

    • @danose

      «J’aime mieux un propriétaire impliqué, qui veut la victoire à tout prix, « Il y a une différence entre un proprio qui s`implique et un proprio qui fait de l`ingérance. Jerry Jones avec les Cowboys de Dallas est un excellent exemple tout comme monsieur Saputo de ce qu`il ne faut pas faire.

      Ceci étant dit, le remerciment de Schällibaum est peut être le plus justifié des changements d`entraineurs jusqu`à maintenant même si ca ne donne pas une image de stabilité à l`équipe. On aurait dit qu`il était paralysé et incapable de mêler les cartes pour remplacer les blessés .

      À sa défense toutefois je trouve tres ingrats les amateurs qui ne comprennent pas que le chemin emprunté par l`impact est normal. On a appris à gagner mais c`est moins drole ou facile d`apprendre à perdre hein? Pourtant, ca fait partie de l`apprentissage.

    • @renard-roux

      Je crois que Lopez a un poste assuré de partant en défense centrale.

      Il faudra voir si Camara et Ferrari seront dans l’équipe cette année.

      Je ne vois pas Lefèvre comme prêt à être partant régulier en MLS. Il est plutôt un remplaçant de luxe. Il pourra aussi jouer quelques matchs pour la LdC.

    • Alors là, si Ferrari et Camara sont sur le départ, ça change la donne pas à peu près en défense. Le “vétéran” deviendrait Brovsky, c’est dire…Et ça ne laisse que Piscu et Lefèvre dans l’axe si Rivas n’est pas resigné. Épeurant.

      Aïe, aïe, aïe! En espérant que NDS aie quelques cartes de cachées dans sa manche, sinon la saison pourrait être longue pour l’Impact.

    • Quoique selon Gianni Cristiano (un beatwriter de la MLS), Nelson Rivas serait toujours en négos avec l’Impact et “il n’aurait aucun intérêt à quitter l’équipe”.

    • Je lance ça comme ça, tout à fait gratuitement et sans source aucune, mais Aurélien Collin serait un match parfait pour l’Impact. Est-ce qu’on pourrait utiliser Wenger pour aller le chercher?
      Quel est l’avenir de Perkins à Montréal? Peut-on s’en servir comme monnaie d’échange? Bien sûr, il faut une équipe prête à consacrer presque 300 000 $ sur un gardien…
      J’aurais aimé voir l’attaquant Cooper à Montréal après le Re-entry Draft…

    • @pezzz

      Je ne dis pas que Ferrari et Camara sont sur le départ. Je dis que ce n’est pas parce qu’ils sont sous contrat qu’ils seront nécessairement de retour.

      Si Hassoun croit que son salaire est juste oui il sera de retour, il aime ça ici.

      Dans le cas de Ferrari je suis beaucoup moins sûr.

      Les meilleures nouvelles apprises depuis 3 jours:

      - Joey Saputo qui avoue prendre des décisions trop rapidement sous le coup de l’motion; il cherche à se corriger.

      Bravo faute avouée, faute pardonnée.

      - Nick De Santis qui avoue avoir fait des erreurs par le passé !!! Bon oui il en a fait mais si je regarde le rendement de l’Impact depuis son passage en MLS et si je compare avec les autres équipes force est d’avouer qu’au moins 50% des clubs en ont fait encore plus que lui.

      Si Nick apprend la modestie en plus ça sera pas mal du tout.

      - La nouvelle structure administrative adoptée par l’impact: Klopa a plus de pouvoirs que Schälli. Ça dénote que l’impact est capable de se remettre en question.

      - Klopa qui déclare privilégier le long terme dans toutes ses décisions.

      Bravo et enfin, il était temps !

      Finalement je crois que l’impact va dans la bonne direction avec tous ces changements.

      Il était attachant notre ami Schälli mais je commençait à être fatigué de le voir expulser à tout bout de champ.

      Un entraîneur doit être capable de se contrôler sinon comment peut-il contrôler son équipe?

      @djeff

      Aurélien Collin a déclaré dans la semaine après avoir gagné la coupe MLS qu’un retour en Europe n’était pas du tout à exclure dans son cas.

      C’est malheureux car moi aussi je l’aime bien comme joueur et un autre francophone dans l’équipe ne nuirait pas du tout. Souvenons-nous comment les amateurs aimaient Philippe Billy.

      Demain l’équinoxe d’hiver, les journées vont commencer à allonger et dans 5 semaines le début du camp.

      Olé !

    • @seb.b

      Évidemment pas Lefèvre comme partant régulier en début d’année. Mais éventuellement plus tard dans la saison…!? À voir… Il est trop tôt et y’a trop de facteurs pour se prononcer.

    • En passant jai fait mes petites recherches depuis deux jours.

      Le Fire de Chicago appartient à un fonds d’investissement pour qui le club de foot n’est pas vraiment la première priorité. Il semble que l’information dans la chaine de commandement ne circule pas toujours très bien. Les décisions sont longues à prendre par la direction et l’argent n’est pas toujours au rendez-vous et lorsqu’il l’est il est souvent trop tard; des opportunités sont ainsi perdues.

      Style MLSE mais en un peu mois pire.

      On comprend peut-être pourquoi Klopa a déclaré que la raison numéro un qui l’amène à Montréal est la présence d’un proprio passionné et impliqué dans son équipe de foot.

      Il a vécu la situation contraire lui.

      Et la plupart des fans du Fire qui ont écrits sur le site de MLSSOCCER sont d’avis que l’Impact sera une meilleure équipe l’an prochain sous Klopa.

      Le gars a laissé bonne impression à Chicago semble-t-il.

      Laissons-lui sa chance.

    • @le_piano_ivre

      Pour moi, la meilleure nouvelle des derniers jours est la création de la pré-académie de l’Impact. Même si la gestion de cette équipe laisse parfois à désirer, sa volonté de développer le foot à long terme est remarquable. Un joueur pourra maintenant entrer dans le système à l’âge de 8 ans et y rester jusqu’à sa retraite. C’est digne des grands clubs européens. Je suis sûr que le talent québécois en sera décuplé, ce qui me fait sourire étant donné mon rêve d’avoir une équipe nationale du Québec qui fait de bonnes performances sur la scène mondiale. :)

    • @le_piano_ivre 1) Merci de votre recherche. Souvent les blogueurs s’enflamment aussi vite que Joey sans avoir toute l’info ;-) 2) Camara: cela serait la troisième fois si mon souvenir est bon (NASL et NASL/MLS) que Camara laisse couler des rumeurs d’Europe à la négociation de son contrat. NDS avait d’ailleurs suggéré la dernière fois que cela semblait plus être une tactique de son agent – donc non-fondés. Il sera de retour cette année et quand Klopas sera tanné qu’il perde le ballon sur un jeu risqué en étant le dernier défenseur, il l’enverra peut-être en Grèce!

    • @seb.b.
      bon post. Ca fait rever. Imgines battre le Canada parce qu’on est mieux géré ici au Quebec grace a la pré-academie!

    • @le_piano_ivre
      merci de nous gâter avec cette information.

    • Je ne veux pas vous embêter avec le petit Suarez, l’extraordinaire attaquant uruguayen de Liverpool, mais j’ai vu ses stats hier et c’est fabuleux. Rien vu de tel depuis 50 ans. Alors que Messi, Ronaldo, Ibra et les autres cadors se promènent avec une moyenne de buts par match oscillant entre 0,8 et 1 but/match (dans des ligues de niveau inférieur), El Pistolero tourne autour du 1,50!

      Par comparaison, Messi a tenu les 1,35 dans sa grande saison 2011-12, bien campé dans une Liga déséquilibrée et offrant plusieurs chaperons rouges.

      J’en reviens à Suarez, que je détestais pour sa fourberie du mondial 2010 et ses morsures mais là, ça y est, je suis fan – lire, j’achète le maillot flocké de la Céleste. Pourra-t-il maintenir le rythme, je ne sais pas? Mais à Liverpool, équipe de légende, il est en train de forger son mythe.

      Grinta, courage, finesse, technique, sens tactique, moral d’acier, il a tout. Bien hâte de le voir au mondial.

      Pierre T

    • Doux Jésus, El Pistolero vient d’en mettre 2 + 1 passe décisive en première demie contre Cardiff.

      PT

    • @seb.b

      Votre commentaire du 18h44 du 20.12.2013

      Vous avez entièrement raison concernant l’Académie. C’est effectivement la bonne nouvelle la plus importante. Un grand oubli de ma part.

      Bon ça y est aujourd’hui je me lance ou je plonge plutôt: un peu de foot européen sur Beinsport.ca. Au menu aujourd’hui St-Étienne vs Nantes ce matin et demain Marseille vs Bordeaux.

      Va falloir que je trouve une façon d’enregistrer ces streamings pour quand je serai de retour au boulot en janvier…

    • Camara et Ferrari ont été des pièces maîtresses en première moitié de saison, mais en deuxième moitié, ils ont été plutôt hasardeux dans leurs décisions et d’une lenteur insupportable.

      C’est pourquoi je vois plutôt Lopez et éventuellement Lefèvre en centrale.

    • El pistolero dégaine plus vite que son ombre; hargneux, bagarreur, baveux, un gueule sale. Il a pris l’Uruguay sur ses épaules à la dernière Copa America, élimina l’Argentine de Messi au passage et étais la pièce maîtresse de cet Uruguay qui se couronna champion. Il joue pour gagner. Et quand il met La Celeste sur son dos, il est en mission. S’il y a une équipe en Amérique du Sud que personne veux croiser sur son chemin, c’est l’Uruguay. Je dirais, beaucoup de monde, au Brésil doit avoir des sueurs, juste d’y penser que ça pourrait arriver de retrouver leur voisins lors de leur parcours; maintenant si c’est en finale, là c’est plutôt un cauchemar!

      S’il y a un Brésil-Uruguay, ce sera je crois le match du tournoi. Neymar vs Suarez. La logique dis Neymar, la défense de l’Uruguay je crois est leur faiblesse. Mais, s’il y a un joueur qui peut sortir le Brésil, de leur coupe, c’est Suarez.

    • @ theo

      Suarez est incroyable. Et que dire de l’Uruguay, 3,5 millions d’habitants, et qui fait trembler les puissances mondiales. C’est vrai qu’avec Lugano en charnière, la défense est un point d’interrogation. Cette coupe du monde s’annonce comme un grand cru après la piquette de Pretoria.

      Une pensée toute spéciale pour le plus grand des présidents, Pepe Mujica.

      Pierre T

    • @pepino et Renard-roux

      Je ne vois pas pourquoi vous parlez du départ de Ferrari et Camara. Camara a signé en janvier 2013 un contrat de deux saisons. Il est donc sous contrat pour 2014 et le contrat de Ferrari contenait un option pour 2014 que l’Impact a exercé. Donc, les deux seront de retour à moins d’un échange ou de la vente à un club Européen.

    • Austerlitz:
      Je profite pour exprimer mon admiration et mon respect pour Mujica, on est bien loin du politicien québécois! Rappelons, il accepte recevoir seulement une fraction de son salaire, vit sobrement dans une petite maison modeste:
      “… Je gagne plus que ce dont j’ai besoin… Ceux qui me traitent de pauvre, sont les vrais pauvres… pauvres sont ceux qui ont un besoin trop grand; parce que ceux qui ont trop de besoins ne sont jamais satisfaits…”
      José Mujica – Président de l’Uruguay

    • quand meme dommage que l’Uruguay se retrouve à devoir jouer contre l’Angleterre et l’Italie (contre la France aurait été plus facile).
      Par contre en réussissant a ne pas perdre, ils pourraient se qualifier en marquant plus de but et causer une belle surprise. A voir (mais ca risque de ne pas se produire).

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2013
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    3031  
  • Archives

  • publicité