Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 18 août 2013 | Mise en ligne à 0h53 | Commenter Commentaires (97)

    Soulagements au stade Saputo

    PASCAL MILANO

    Le soulagement était collectif chez l’Impact après une victoire de 2 à 1 cruciale contre DC United, samedi soir. Grâce à ce premier succès en trois matchs – acquis dans la douleur certes-, les Montréalais ont repris la troisième place de l’Association de l’Est aux dépens de l’Union de Philadelphie.

    Au niveau individuel aussi, la soirée de samedi a été sous le signe du soulagement. Marco Di Vaio a inscrit ses premiers buts depuis le 3 juillet tandis que Felipe ressemble de plus en plus à celui qui avait conquis le cœur du public montréalais. Déjà buteur à Chicago après être en jeu, Felipe a notamment réalisé une belle feinte lors de l’ouverture du score. Auteur de prestations difficiles, ces derniers mois, le numéro 7 retrouve tranquillement sa confiance et son influence au sein de l’équipe.

    «Je pense que tout le monde peut voir que je suis de retour et que je redeviens le Felipe que j’étais la saison dernière, a admis le principal intéressé. Je travaille fort chaque jour pour être le même que l’an dernier et je sais que je peux être encore meilleur.»

    Il fallait s’en douter, Daniele Paponi a été la victime du retour de Felipe, récent remplaçant à Washington et à Chicago. Dans une configuration qui ressemblait drôlement à celle de l’été 2012, avec Felipe en soutien de Di Vaio, les deux hommes ont remontré de belles affinités. «On voit qu’ils retrouvent cette connexion de l’année passée et cela peut aller très rapidement, a expliqué Patrice Bernier. Ils bougent vite, ils sont très mobiles et ils peuvent se sortir des petites situations. C’est important contre une équipe costaude qui n’est pas forcément très mobile.»

    Malgré une domination au chapitre des tirs cadrés, la possession du ballon montréalaise ne s’est établie qu’à 42%. Après une bonne entame de match, puis une nouvelle accélération vers la demi-heure de jeu, le onze de Schällibaum a connu une deuxième mi-temps très difficile. Troy Perkins, par ses arrêts, et Di Vaio, avec un magnifique deuxième but, ont fait pencher la balance pour une équipe qui peine toujours autant à faire le jeu. Les meilleures occasions ont été obtenues sur des contre-attaques, ce qui peut toutefois permettre à Di Vaio de se mettre davantage en valeur.

    «Cela lui permet d’avoir plus d’espaces, moins de tacles par derrière et d’aller plus vers le but, a analysé Bernier. On est très fort sur des attaques rapides et, si on regarde tous nos derniers buts, ce sont sur des phases de récupération rapide, puis du deux contre deux ou du trois contre trois. Mais on doit aussi s’améliorer avec le ballon car il faut donner du repos à la défense ou aux milieux qui couvrent beaucoup de terrain.»

    Certains défenseurs devraient d’ailleurs avoir un peu de répit lors du Ligue des champions au Guatemala, mercredi. On pense à Alessandro Nesta qui a, par ailleurs, commis l’erreur initiale sur l’égalisation de DC United. Adrian Lopez devrait finalement faire ses grands débuts.


    • Nesta deviens une “liability” vraiment ça fait mal à voir, semble être pas une fraction mais une seconde en retard sur le jeu. Je crois Lopez jouera le prochain match, a Nesta je lui donnerais du repos le plus souvent possible. D’un autre cote c’est un signe de l’amélioration du niveau de la MLS, il me semble sera de plus en plus difficile aux vielles jambes de venir ajouter une couple de saisons avant de rétirer.

      DI Vaio excellent mais il me semble le défenseur sur le 2ème but c’est fait prendre comme un rookie.

      Le festival de la mongolfière viens de finir, je crois nous verrons bientôt notre colombien en uniforme.

    • @ bigfredz

      Non, mon rêve serait une ligue élite en Amérique du Nord, comme la NHL ou la NBA. Par exemple, Messi jouerait pour Milwaukee, Rooney jouerait pour Montréal, Van Persie pour Chicago, etc. etc. Tout comme Malkin joue pour Pittsburgh, Lidstrom jouait à Detroit, et les grandes vedettes internationales de basket jouent dans la NBA.

      À chaque année, il y aurait repêchage où la pire équipe pourrait aller chercher le meilleur joueur de soccer junior au monde, et des échanges et des agents libres sans compensation. Bref, quelque chose d’uniforme et non le méli-mélo actuel qui dilue le talent à travers le monde, et donne lieu à d’innombrables championnats un peu partout.

      Pour ça, ça prendrait un contrat de télé monstre avec les réseaux américains, et des moyennes d’assistance de 30 000 personnes.

    • @simon_snake

      Un rêve aussi irréaliste que nuisible… vous voulez prendre un sport planétaire pour le ramener sur notre petit continent. Ridicule. Ça vous discrédite en matière de foot, mais surtout comme être humain, ce nombrilisme. Du pur Gratton.

      Revenons à un sujet plus intéressant que cet hurluberlu… match intéressant hier, dans le sens d’ “agréable à regarder” dans un stade plein et par du beau temps. Felipe / Di Vaio devant, avec un milieu solidifié par l’arrivée de Bernardello, ça augure bien. Mais il reste du boulot…. et Nesta, ben espérons qu’il comprendra par lui-même que ça sent la fin, ça serait honteux que la foule se tourne contre une telle légende, mais il devient de plus en plus le maillon faible de la défense.

    • Victoire dans la douleur oui certes mais je ne vais critiquer ni le schéma ni les joueurs.

      Non je vais plutôt me critiquer moi.

      Facile pour un Québécois de s’intéresser au foot, difficile pour un Québécois de sortir le hockey en lui par contre.

      Pour poursuivre mon apprentissage du foot je dois absolument faire l’effort de changer de paradigme; je dois penser autrement.

      Au foot le terrain est plus large, pour contrôler le ballon il faut jouer aussi est-ouest. Pour attaquer avec succès une défense il faut l’ouvrir, les attaques doivent venir du centre mais aussi des ailes sinon c’est trop prévisible pour la défense adverse. Je dois apprendre à bien analyser ce travail de la part de nos joueurs.

      Felipe retrouve ses marques mais qu’en est-il du jeu de Mapp et de Romero?

      Bernier et Bernardello n’ont pas produit hier le jeu auquel je m’attendais.

      Un milieu récupérateur qui joue seul devant la défense a-t-il toute la largeur du terrain à couvrir? Gounelle l’a noté lors de son analyse Bernardello semblait à la peine hier. Normal il n’est sans doute pas encore au sommet de sa forme. Est-ce la raison pour laquelle Bernier jouait bas? Pour l’appuyer? Je m’attendais le voir évoluer un peu plus haut et remplir le trou dans lequel s’engouffrait trop facilement le DCU en deuxième demie.

      L’Impact peine-t-il à cause de la fatigue ou tout simplement parce que depuis juin les autres équipes jouent avec plus d’intensité, plus physiquement? L’Impact a-t-il les joueurs pour jouer ce genre de foot?

      Perkins l’a dit en entrevue, “It gets ugly at this time of the season”.

      Un amalgame des deux?

      Je pense à un autre club qui commence aussi ses saisons sur les chapeaux de roues et qui se fait éliminer rapidement au premier tour par des équipes plus grandes, plus grosses et plus physique.

      Pas besoin de le nommer.

      Voilà les questions que je dois me poser en regardant un match de l’Impact.

      En passant le deuxième but de Di Vaio était un vrai plaisir à voir. Du grand art.

      Je souhaite qu’il soit encore avec nous l’an prochain car sinon l’Impact sera à la peine. Qui va marquer des buts pour cette équipe? Il va falloir trouver un autre #9 et les bons ne sont disponibles que lors du mercato d’été semble-t-il. Alors de mars à juillet 2014 on fait quoi s’il n’est pas là?

    • J’aimerais bien savoir ce qui se passe avec Nesta. Ce n’était pas des erreurs de fatigue hier. Il s’est compromis plusieurs fois. Il essait d’anticiper mais anticipe mal!
      Au fait, sur le but de DC hier, oui Nesta a commis la première erreur mais quand il a dit à Camara de prendre l’autre qui s’en venait sur l’aile derrière lui, Camara est resté planté là sur le joueur que marquait Nesta.

      J’ai bien aimé ce que j’ai vu hier. C’était une nette amélioration. Le trio Romero, Felipe et Di Vaio est très créatif. Camara à fait un excellent centre sur la ligne des buts au premier poteau. Brovsky est monté quelques fois au début du dernier tiers pour donner une option de passe en retrait. Di vaio, Felipe et Romero effectuaient un pressing assez intense. Les autres joueurs un peu moins, ça doit s’améliorer pour couvrir les angles de passes et récupérer le ballon.

    • Il faudrait peut être demander/suggérer à M. Saputo de diminuer la largeur du terrain de 2 mètres quand ils effectueront l’installation du système de chauffage. Nous avons déjà un des plus grands terrains. Il serait plus sécuritaire d’avoir de l’espace… à moins qu’ils reculent les tranchés…

    • Non mais quel but de Di Vaio! On enlève ce but spectaculaire et on reste sur notre appétit pas à peu près quant à la performance de l’équipe.. à part les premières minutes l’impact n’a pas dicté le ton du jeu.. pas pantoute.. même que DC lui a enlevé le momentum plus souvent qu’autrement une équipe de dernière position avec 9 joueurs importants blessés.

      Oui je suis très critique..mais la prestation de l’équipe ne m’a pas fais tenir sur le bout de mon siège, hormis le but de Di Vaio et les toutes premières minutes.

      On voit que dans cette ligue le ”très technique” n’est pas tout, ça prend aussi une impulsion physique énorme.. des costauds quoi!

    • Oufff, avec ce titre de rubrique, je croyais qu’il etait question de
      l’utilisation des toilettes au stade.

    • on ne peut pas dire que l’impact est fatigué.
      Ils ont joué moins de match que la plupart des équipes du circuit.
      Et la en plus le match etait à montreal.

    • @saila

      18 août 2013
      10h13

      Ton argument est trompeur car le nombre de match de plus importe peu quand tu fais rouler ton effectif. Ce qui n’est évidemment pas le cas de l’Impact comparativement à d’autre équipe dans la MLS. San-Jose est une bonne exemple avec le match en LDC.

    • @saila

      Nombre de matchs joués du 1er mars à aujourd’hui (saison régulière, US Open, Ch. Canadien et CCL 2013 et 2014):
      KC: 27
      NYRB: 27
      IMFC: 28
      Philadelphie: 27
      Houston: 27
      NERevs: 27
      Chicago: 27
      Columbus: 26
      TFC: 26
      DCU: 28
      RSL: 29
      Colorado: 27
      Portland: 27
      LA: 29
      Vancouver: 28
      Seattle: 27
      Dallas: 27
      SJ: 27
      Chivas: 25

      Il n’y a que LA et RSL qui n’ont joué qu’un match de plus. C’est plutôt IMFC qui a joué plus de matchs que la majorité des équipes…

    • @renard-roux

      Pas normal en effet que cette équipe avec tous ses anciens joueurs de la Série A se fasse dominer par DCU en deuxième demie.

      42% du temps de possession à la maison contre la pire équipe de la MLS.

      Rien pour écrire à sa mère, rien pour rassurer.

      Il devient évident que les entraîneurs des équipes adverses demandent à leurs joueurs de jouer costaud contre l’Impact.

      L’erreur de Nesta? Oui mais quand tu ne donnes qu’un seul but contre le DCU le match est supposé être facile.

      Il ne l’a pas été. Pas la faute à la défense donc.

      Moi ce sont nos milieux qui m’inquiète. L’Image de Mapp les quatre fers en l’air à côté d’une caméra de la télé me semble représentative. Les tacles musclés contre Felipe aussi.

      Avons-nous les soldats pour aller à ce genre de guerre? Un milieu adverse en possession du ballon qui voit Mapp se diriger vers lui a-t-il peur et va-t-il se défaire rapidement du ballon et faire un déchet ou va-t-il garder possession?

      Quelles sont les équipes de la division Est qui vont loin dans les séries?

      - Dynamo de Houston, le Sporting de Kansas City et auparavant le DCU.

      Trois équipes costaudes.

      Les Red Bullls avec Henry et autres anciennes vedettes? Juninho?

      Nah…

    • @le_piano_ivre j’ai les mêmes pensées…

    • Je pose une question comme ça…

      Pourquoi ne font-ils pas l’essai de Wenger comme milieu.

      On nous avait pourtant vanté sa polyvalence.

      22 ans, 6 pieds et 185 libres. C’est 40 livres de plus que Nyassi, 25 de plus que Mapp et Romero et quelques pouces de plus en hauteur.

      Et je pense qu’il peut jouer costaud si la situation le demande.

    • Au soccer, le jeu physique n’est pas aussi déterminant qu’au hockey. Une équipe technique ou disciplinée tactiquement peut gagner même si ses joueurs ne sont pas très grands ou costauds. Par contre, ils ne faut pas que ces mêmes joueurs soient frileux. S’ils concèdent trop facilement les duels, il y a de fortes chances qu’ils perdent.

      Félipe par exemple n’a pas un gros gabarit mais il joue tough. Bernier par contre à zéro jeu physique. Je crois qu’il a une blessure de cachée ou quelque chose du genre parce qu’il me semble qu’il se préserve un peu trop. C’est, à mon avis, la raison principale de l’échec de son essai en zone offensive. Il reste que peu de joueurs ont sa vision du jeu et qu’il est indispensable à l’Impact. Les jours où il n’est pas très performant, comme hier, le jeu global de l’équipe s’en ressent.

      Hier, il me semble qu’on avait la meilleure équipe possible sur le terrain, à une exception près. Je crois que Smith peut apporter plus à l’équipe que Romero, tant du point de vue de la finition que de la construction. Mention spéciale pour le deuxième but de Di vaio, du grand art.

    • Merci M. Milano, votre blogue est excellent. Bravo les gars, c’est un exemple de respect, c’est toujours intéressant de vous lire aussi.
      Mais permettez moi d’exprimer mon désaccord avec @le_piano_ivre
      Vous comparez Junino ou Henry (des gars de 37 ans) avec les “costauds” de la ligue? Vous voulez déplacer Wenger au milieu juste parce qu’il est grand? Si les joueurs costauds sont les meilleures dans le foot en Amérique du Nord, alors comment ca ils se font humilier à chaque année par les équipes mexicaines en Concacaf champions league? C’est mon deuxième année que je regarde la Mls et je ne connais pas les autres équipes très bien, mais je vous demande Combien de joueurs “clés” de 36 ou 37 ans a Houston? Pour moi c’est peut être pas une question d’âge. Je crois que Montréal est dans la position qu’il mérite. Hier, j’ai eu le plaisir de voir (et revoir) les deux buts de Di Vaio, mais il a été “sacrifié” a couvrir beaucoup de terrain sans un 9 classique a son coté. Alors, pour moi c’est le système de jeu en attaque et pas les livres de plus, ce qui va faire la différence pour l’Impact. Et je n’oublis pas ses 2 latéraux, des très bon joueurs mais, pas dans leurs positions.
      Merci

    • @debooz

      Je comprends bien que le jeu physique n’est pas si important au foot qu’au hockey.

      De un il n’y a pas de bandes ni de mises-en-échec.

      Pourtant je lis depuis quelques matchs les commentaires des joueurs et entraîneurs adverses avant et après les parties et la stratégie semble être la suivante et elle semble devenir la norme contre l’Impact:

      Pousser le ballon dans la zone de l’Impact et prendre physiquement le contrôle du jeu.

      “physical” est bel et bien le mot utilisé. Nos joueurs sont soit plus petits soit plus frileux mais le résultat est le même: on se fait dominer physiquement.

      Et ça fonctionne semble-t-il, l’Impact a de plus en plus de difficulté à garder possession du ballon et conséquemment à construire.

      Même à la maison.

    • Je n’ai pas été impressionné par la paire Bernardello-Bernier, je m’attendais à les voir plus incisifs dans le jeu, particulièrement en attaque, mais les 2 sont plutôt rester campés devant les défenseurs. Je pense qu’ils avaient surtout la responsabilité de protéger la paire Ferrari-Nesta qui en arrachent, j’espère que Lopez va permettre d’améliorer le tout, car pour l’instant je pense que c’est le maillon faible du 11, car les milieux doivent toujours penser à se replier rapidement et ne pas prendre trop de risque, ce qui rend l’Impact moins puissant en attaque.

      DiVaio a été plus ”agréable” hier, il avait envi de jouer, faisait l’effort supplémentaire. Felipe a été bon. J’ai adoré le changement Bernardello/Warner, ça permit de faire respirer un peu.

      Sur le but accordé, on voit Nesta tenter de couper la passe, c’est un jeu a tenté pour une joueur de sa qualité dans ses bonnes années, mais il doit ajuster son jeu avec son age ce qui le rend beaucoup moins important. Un Nesta d’y il y a quatre ans aurait fait le jeu tout en douceur, mais ajd il a encore quelques réflexes comme ceux là qui coûte cher à l’Impact, parce qu’il faut l’avouer, on a profité d’un flottement dans la défense et d’une illumination Berner/DiVaio pour revenir au 2-1.

      Mercredi : match très fermé, l’Impact va y aller pour un 0-0, ou peut-être une chance en contre attaque, va falloir que les joueurs soient prêts à subir comme en début de saison!

    • @pablo.salinas

      Parce que tu peux compenser une certaine déficience technique par du jeu robuste “physique” jusqu’à un certain niveau.

      Passer ce niveau le “technique” va toujours prendre le dessus sur le seul aspect “physique”

      La MLS n’est pas rendu là c’est tout.

    • Un petit ajout: Roméro est nul en couverture défensif, j’aime mieux voir un Nyassi (ou Smith) sur le 11 partant, et Roméro qui entre pour Felipe. Bravo à Nyassi pour sa couverture défensive lorsqu’il est entré sur l’aile, il a bien appuyé Brovski.

    • Je voulais dire c’est une question d’âge, alors peut être il faut que Di Vaio soi bien “alimenté”, pas seulement par le coté droit, à gauche, l’Impact ne montre pas grand chose. Si on lui laisse seul en attaque (contre-attaque) il se va faire cogner par les grands def centraux, mais si on lui donne des bons ballons au pied, résultat les deux buts d’hier.
      debooz a raison avec Felipe.

    • @le_piano_ivre

      Juninho, il n’est pas reparti dans son pays ?

    • Reste que Marco “volcan suisse” Schallibaüm sera éventuellement “dans le trouble” s’il continue à perdre les pédales… La passion, c’est très bien, ça en prend, mais quand on est le chef, faut aussi savoir se contrôler sinon, on dure pas longtemps (et si on jette un coup d’oeil à son historique…). Soyons clair : jusqu’ici, malgré les récentes difficultés, son travail est sans aucun doute positif. Mais une autre expulsion…

      Sur le plan soccer, comme plusieurs, je ne suis pas convaincu par Romero, et j’aimerais voir Smith commencer un match. Mais comme le coach voit ces joueurs évoluer tous les jours et moi pas, je vais lui donner le bénéfice du doute.

    • @bedardphilippe

      Effectivement mais il était là en début d’année.

      Il a même joué contre l’Impact.

      Ecoutez je ne dis pas que tous les joueurs de l’Impact doivent faire 6 pieds et 185 livres sauf que des joueurs comme ça nous n’en avons pas. Ça prend une diversité de talent et de gabarit.

      Pourquoi Brett à TVA et Gounelle à RDS nous mentionnent souvent la taille des milieux adverses? Pourquoi dit-on à la télé que la grande force d’Eric Hassli est d’être grand et fort si ça ne lui procure aucun avantage?

      Tout ce que je dis c’est que des milieux de terrains à 6 pieds 185 livres et qui n’ont pas peur du trafic nous n’en avons pas.

      Moi je le sais et les autres clubs le savent aussi.

      Moi il me semble que Wenger en milieu pourrait faire la job qu’Arnaud devait faire.

      En mieux probablement.

    • @le_piano_ivre

      Je le sais que Juninho a joué contre l’Impact, j’étais au Stade Olympique en mars ! ;-)

      Mais Thierry Henry, lui, n’y était pas et l’IMFC a blanchi NYRB 1-0 sur un but de MDV, avec une superbe passe de Bernier, le vrai capitaine de l’Impact.

    • Il est vrai qu’on a subi le jeu une bonne partie de la rencontre hier. Mais l’avantage quand tu subis, c’est que les joueurs adverses ont une tendance a jouer plus avances et ca donne des espaces pour bien les contrer. Avec des joueurs comme Felipe, Mapp (gros travail sur le premier but de Di Vaio), Bernier (super l’ouverture sur le deuxieme but) et Di Vaio (enchainement exterieur, frappe enroulee magnifique ) qui peuvent orchestrer une contre attaque rapide on a eu plusieurs occasions de but sans forcement mettre le pied sur le ballon. Le dernier match c’estait le contraire, on a eu une possession sterile qui ne s’est pas concretisee par des occasions franches.

      Effectivement, au niveau du spectacle, ca peut etre frustrant, mais il faut aussi apprecier le jeu en contre attaque qui peut etre interessant. Sinon, j’ai trouve l’entree de Warner tres interessante, il a apporte un dynamisme au milieu du terrain. Depuis le debut de saison que j’ecris qu’il faut le voir plus souvent Collen Warner, d’autant plus qu’il est encore jeune et peut apporter de la profondeur dans le futur. Bien heureux qu’il soit passe devant Arnaud hier.

      Sinon, il faut vraiment ne plus titulariser Romero. Son jeu sans ballon est vraiment horrible, il a un placement deficient et aucune presence dans la recuperation et couverture. Il a un role parfait comme substitut de luxe qui entrerait en fin de match pour creer de l’offensive, mais il n’a pas le coffre pour jouer titulaire. Nyassi egalement a un profil de “super sub” mais au moins il ferme bien son couloir.

      PS: Sur le but encaisse, la faute est partagee entre Nesta et Camara. Alessandro n’est plus aussi rapide pour tenter des jaillissements comme hier, il compense la plupart du temps par son placement mais des fois il se fait vraiment prendre de vitesse par les attaquants rapides adverses. Quant a Camara, il a tres vite couvert le centre laisse libre, mais il aurait du anticiper le decalage en ne se commettant pas autant. Mais a vitesse reelle, ca a du etre difficile quand meme, il etait deja bien engage pour couvrir le vide laisse par Nesta. Quand ce dernier lui demande de couvrir l’aile, je pense qu’il etait deja trop tard.

    • @le_piano_ivre

      Bien sûr, l’idéal serait d’avoir de grands joueurs, forts, rapides, courageux et talentueux. Dans la réalité, on a rarement un joueur avec toutes ces qualités réunies.

      Tout ce que je dis, c’est qu’il y a plusieurs types d’équipes et plusieurs façons de gagner. Un bon entraineur va adopter un système de jeu qui va insister sur l’utilisation des forces de son équipe.

      Le reste est une question de philosophie, comme au hockey. Certains ne jurent que sur la force, d’autres que sur la vitesse, d’autres encore sur le contrôle du ballon. Mais les faits ne nous permettent pas de dire que, dans l’absolu, une approche est meilleure qu’une autre. Tout est affaire de circonstances.

    • En MLS la qualité des joueurs n’égale pas encore ceux des championnats européens tout le monde s’entend. La vitesse d’exécution, la fluidité et le rythme ne sont point les mêmes de toute évidence.

      D’où l’aspect physique qui y pèse beaucoup plus. Avec un bon pressing de joueurs vites et imposants c’est un peu la panique!

    • @debooz

      Votre point de vue est fort intéressant mais posons la question la question autrement:

      L’an passé nous avons blâmé l’entraîneur Marsch; il est parti. Notre équipe n’était pas assez technique que du kick ‘n run alors dehors Justin Braun et quelques autres et on amène Pisanu, Paponi, Romero et compagnie.

      L’équipe est fatiguée alors? Ici on me dit que non. Pas assez physique? On me dit encore que non.

      Alors quelqu’un peut-il m’expliquer de façon rationnelle pourquoi depuis juin cette équipe fait moins bien que le TFC?

      Il doit bien y avoir pourtant une explication.

    • @bmtmob

      Je ne sais pas ce que vous et plusieurs autres personnes sur ce blogue ont à s’acharner sur Romero. Il est très dangereux offensivement et surtout en 1 c. 1, et son jeu défensif n’est vraiment pas si mauvais que ça.

      Son profil est celui d’un ailier, pas d’un milieu gauche, et en ce sens, son jeu défensif est tout à fait adéquat. Le problème, c’est Brovsky. Un arrière latéral doit “prendre” son couloir, ce que Brovsky ne fait absolument pas. Du coup, l’ailier ou milieu gauche doit revenir et “bouffer” énormément de kilomètres pendant un match. Pas étonnant que Nyassi, avec sa rapidité et son volume, soit bon à ce petit jeu. Mais si l’ailier/milieu gauche doit faire ça, il est du coup bien moins efficace offensivement.

      Ça me fait rire d’entendre dire que Brovsky est excellent défensivement, comme ça me fait rire d’entendre ceux qui disent que des joueurs comme Dani Alvès ou Marcelo sont nuls défensivement. Ce n’est pas leur rôle ! Si on dit d’un arrière latéral qu’il a connu un excellent match défensivement, cela signifie généralement que son équipe a souffert de son côté, tant offensivement que défensivement. Si un arrière latéral “prend” bien son couloir, il annule les possibilités d’attaque de l’adversaire, et n’a pas à se signaler par son jeu défensif.

      Brovsky a beaucoup de difficulté à jouer sur son pied gauche, et le temps qu’il prenne pour revenir sur son pied droit, les ouvertures se sont déjà refermées. Ça ralentit beaucoup la progression de l’équipe en attaque et le force à multiplier les passes arrières.

      @le piano ivre

      L’Impact doit sa bonne deuxième moitié de saison de l’an dernier à ce qu’on pu amener Nesta et Di Vaio, surtout sur le plan tactique. On a du expliquer certaines choses à Marsch, notamment que Bernier était non seulement un cadre, mais le “métronome” de cette équipe (dixit Thierry Henry). On a dit de Marsch qu’il devait parfois interrompre les entraînements parce qu’il était complètement largué. Pour rien au monde je ne voudrait revenir en arrière (et les joueurs non plus, sauf peut-être Davy Arnaud).

    • Je n’ai vu que 10 minutes de faits saillants car j’étais en déplacement. Les deux buts de MDV étaient des bijoux de ballons enroulés. Le premier était très difficile à réaliser car la touche devait être parfaite pour la lucarne. Quant au second, le crochet était parfait mais l’enchaînement et la frappe le furent tout autant. Défendre contre un crochet est très difficile surtout en défense de contre.

      Que d’années on a dû subir des attaquants qui loupaient les occazes à Montréal, alors profitez bien des buts de Di Vaio car ce n’est pas demain qu’on va revoir un attaquant d’un tel calibre ici.

      Il y a un océan stylistique entre la Liga et la MLS et il faut laisser le temps à Bernardello de s’ajuster.

      Felipe semble revenir à son niveau et Arnaud baisser dans la hiérarchie des milieux, deux bonnes nouvelles.

      PT

    • Juste ajouter qu’on MÈNE la ligue pour les PPG, donc techniquement en tête du classement du circuit. Gros bémol : on accorde beaucoup trop de buts, beaucoup trop. On est parmi les 3 pires clubs en défense. J’ai déjà largement exposé mon analyse à cet effet.

      Pierre

    • @marqueurofficiel

      Je sais tout ça. Enfin je ne peux peut-être pas l’apprécier comme beaucoup ici j’en suis conscient mais mon interrogation demeure.

      Si l’Impact continue sur le même voie que celle empruntée depuis juin il ne fera pas peut-être pas mieux que l’an passé.

      Malgré tous les changement de personnel, d’entraîneur, de philosophie, de tactique et de joueurs.

      La semaine passée l’Impact a perdu contre le DCU à Washington et hier ça a tout prit incluant de la chance pour avoir 3 points. L’Impact ayant même été dominé en 2e demie.

      DCU pire équipe de la MLS avec des blessés en plus.

      Quelqu’un peut-il m’expliquer?

      J’essaie de comprendre et je ne trouve aucune explication.

      Je ne semble pas être le seul d’ailleurs.

      J’aimerais donc une émission comme l’Antichambre pour le foot. Ça m’aiderait à comprendre “the beautiful game”.

      j’ai tellement de questions et si peu de réponses. Je plafonne et ça me frustre.

    • @ piano

      La réalité est que l’Impact mène la MLS et maintenir ce niveau d’excellence n’est pas facile. On est en très bonne position pour faire les séries, ce qui est une progression énorme. TFC n’a jamais même passé près de réussir l’exploit en 6 (7?) saisons et Whitecaps s’accroche au rêve par la peau des fesses.

      PT

    • @piano_ivre
      1-Les équipes se sont ajustés à
      —Une équipe statique
      —Un dépendance à Bernier
      —La connaissance des faiblesses de Romero, Arnaud et Iapichino

      2-L’impact n’a pas évolué tactiquement
      3-Les mêmes joueurs créant revirement après revirement ont continués de jouer
      4-Aucun ajustement de pressing
      5-Aucun dynamisme avec le ballon
      6-Des couloirs pas très utiles

      3+ ont commencés à changer hier… commencer.

    • Comme je le disais jadis, l’impact n’est qu’à ça 2e saison.. soyons patients.. Je pense et espère qu’un Bernardello pourrait devenir la pierre angulaire sur lequel va se ramifier l’équipe.

      Je pense que la philosophie de l’Impact s’en veut une de vitesse d’exécution et de permutation.

    • @le_piano_ivre

      Le DCU est la pire équipe selon leur fiche, mais depuis 3 semaines, elle bien. L’arrivé de Silva a changé bien des choses dans l’animation offensive de l’équipe et c’était une très grosse lacunes.

    • @ marqueurartificiel Tout à fait d’accord avec vous concernant Brovsky. Il est lent, ballon aux pieds c’est très fastidieux… Il a pour lui son attitude, qui est exemplaire autant sur le terrain qu’en dehors (semble-t-il). C’est pourquoi les gens l’aiment en général. Il a aussi pour lui qu’il peut nous dépanner à gauche et à droite, et que, oui, il est pas trop mal défensivement (contrairement à ce que vous dites, c’est important, Iapichino en sait quelque chose). Mais il a surtout pour lui que l’Impact n’a pas mieux comme latéral (même notre fameux Hassoun dépanne à ce poste, car ce n’est pas sa position naturelle)… C’est sûr. En cette deuxième saison, Brovsky est au moins une amélioration par rapport à Wall et Gardner…

      J’ai hâte que Tissot soit prêt, lui qui est déjà meilleur avec le ballon que le Jebi Knight. Mais on doit laisser aux personnes embauchées la job d’évaluer quand il le sera. S’il n’est pas prêt l’an prochain, ce sera un poste à combler pour l’an prochain, à mon avis. Petit à petit…

    • Merci à ceux qui ont répondu.

      J’avoue cependant que c’est un peu frustrant. Au hockey je peux anticiper d’avance à peu près toutes les décisions d’un entraîneur durant une partie. La plupart des Québécois le peuvent également.

      Avec la venue des Expos les médias avaient fait un merveilleux travail d’éducation à l’époque. On nous incitait à tenir nos feuilles de pointage, on nous expliquait le pourquoi de ceci et de cela. Très rapidement j’ai pu jouer au gérant d’estrade et savoir quand Tim Raines allait tenter de voler le deuxième but, quand on donnerait un but sur balles, contre tel frappeur on ne lance pas de rapides etc…

      C’est l’un des plaisirs du sport. Sans aller trop dans les détails comprendre les tenants et aboutissants de ce qui se passe sur le terrain et être capable d’en discuter.

      Au foot je sens que depuis un an je plafonne. À la télé lors des matchs le descripteur décrit et l’analyste analyse.

      Personne n’explique le pourquoi. Sauf peut-être Olivier Brett qui semble faire des efforts.

      Ne pas bien comprendre m’enlève indéniablement une partie du plaisir.

      J’aimerais comprendre peut-être pas au même niveau que le hockey parce que je suis né dedans mais au même point que je comprenais le baseball.

      Merci à Jacques Doucet et à quelques autres qui a l’époque ont prit le temps.

    • @piano
      un petit lien pour vous aider à franchir la barrière invisible
      www.zonalmarking.net/links/
      ce site web est également une excellente ressource

    • @tous

      Désolé d’être un peu rabat-joie, mais j’aimerais rappeler à tous que l’Impact n’en est qu’à sa deuxième année en MLS. Pas si mal quand on y penses…

    • @polio21

      Ah merci !!

      J’y ai déjà découvert ceci:

      http://www.runofplay.com/2011/12/14/possession/

      Excellent.

    • @le_piano_ivre

      Un Antichambre du foot… ne vous inquiétez pas, ça doit exister dans à peu près tous les pays où le foot est le sport no 1… pas sûr qu’on y apprenne quoi que ce soit sur le foot, par contre… pas plus qu’on en apprend sur le hockey en regardant l’Antichambre.

      @l-d_bertrand

      Tout à fait d’accord, on est mince côté latéraux, et Brovsky est un moindre mal. Mais c’est vraiment le maillon faible. J’aurais aimé voir davantage Tissot cette année, ne serait-ce que pour faire tourner l’effectif. Mais on voit qu’il a du talent et du potentiel.

      @muffinnn21

      Excellents points. Autant j’étais enthousiaste devant les améliorations tactiques apportées par Schällibaum en début d’année, autant je suis déçu par ce qui me semble être soit un certain entêtement, une difficulté à ajuster le tir ou une frilosité dans la gestion de ses effectifs.

    • @le_piano_ivre

      Je ne veux pas croire en la fatigue comme excuse. C’est la pire de toutes. Si un joueur ne peut soutenir le rythme d’un match par semaine en moyenne, il n’a alors pas sa place en MLS. Tout simplement.

      Cela étant dit, je ne crois pas qu’il y ait un seul et unique facteur expliquant les résultats récents de l’Impact. Je crois qu’il y en à plusieurs et d’autres intervenants en ont cités quelques uns qui sont, je pense, pertinents. Il ne faut pas perdre de vue que les autres équipes aussi ont de bons joueurs et de bons entraineurs et qu’elles aussi s’ajustent à la compétition. Parlant de DCU, moi, De Rosario, je le prendrais n’importe quand dans mon équipe.

      Il y a aussi un élément qu’on oublie trop souvent et qu’on a de la difficulté à quantifier. Je parle ici de la chance. Celle-là même qu’on a vu à l’oeuvre face à Chicago. Au hockey, pour ceux qui suivent les stats, on utilise le PDO pour dire qu’une équipe, à un moment donné, joue “au-dessus de sa tête” ou bien qu’elle traverse une période de poisse. Peut-être que l’Impact jouait “au-dessus de sa tête” en début de saison et que les résultats actuels ne sont que la révélation de la vraie valeur du club. J’espère que non. Mais comme le dit si bien simonolivier, l’Impact n’en est qu’à sa deuxième saison en MLS et c’est pas si mal quand on y pense.

    • @snake

      Je comprends votre point… Vous devez sans doute savoir que c’est absolument impossible.

      Je ne suis pas d’accord. C’est un système différent.. pourquoi vouloir américaniser un sport qui ne l’est vraiment pas? Plus calme, cérébral, souvent non violent, etc. Le foot, et les meilleurs joueurs de foot, est (sont) européen(s). Et il(s) le restera(ont).

    • @pascal

      Un mot sur la victoire de l’équipe du Québec aux Jeux du Canada?

    • @marqueurartificiel

      Pas tout à fait d’accord.

      On pourrait au moins me dénicher un Gaston avec son tableau tactile pour m’expliquer certaines phases du jeu.

      Pourquoi l’entraîneur a choisit le 4-3-3 lors d’un certain match? Est-ce pour palier à une carence dans son équipe ou est-ce pour exploiter une carence plutôt dans l’équipe adverse?

      Pourquoi préférer tel joueur dans une certaine situation à un autre? Quelle est la philosophie de l’entraîneur? Comment voit-il le jeu, que préfère-t-il? Au baseball Jacques Doucet avait tôt fait de nous faire comprendre comment Gene Mauch, Dick Williams ou Felipe Alou voyaient le jeu. Mauch y allait pour l’amorti-sacrifice alors que Williams préférait y aller pour la longue balle et la grosse manche etc…

      Je n’ai pas ça avec le foot de l’Impact.

      Moi j’y apprendrais sûrement quelque chose et un très nombre de Québécois de mon âge qui n’ont jamais eu la chance de jouer au foot aussi sans doute.

    • @ Piano

      En français, “l’Antichambre” du foot mais à un niveau de langage et d’analyse éminemment supérieur s’appelle “Les spécialistes” sur Canal Plus Sport. Les matches de la Ligue 1 et les grands derbys européens y sont décortiqués hebdomadairement et brillamment par les différents intervenants. Lundi soir – heure franco – pour le foot. Il arrive que des torrents du show soient “seedés”.

      Pour plus d’info : http://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Sp%C3%A9cialistes_%28%C3%A9mission_de_t%C3%A9l%C3%A9vision%29 .

      Pierre T

    • @debooz

      L’Impact ne va pas si mal si on tient compte des statistiques depuis le début de saison. Si on fait comme les entreprises côtés en bourse par contre et que l’on étudie les données de l’Impact du deuxième quart (juin, juillet, août) il y a de quoi s’inquiéter.

      L’an passé à cette époque le club était en progression, 5 victoires consécutives tandis que cette année il est en régression.

      C’est cette tendance lourde qui après 3 mois est plus qu’une mauvaise passe qui m’inquiète et que je cherche à comprendre.

    • Oups

      Dans le cas de l’Impact ça serait à peu près le 2ième tiers plutôt que le deuxième quart….

      Une saison n’ayant pas 12 mois comme une année financière.

    • @austerlitz

      Merci, je n’y manquerai pas.

      Mais ça me fâche quand même… Je ne pointe du doigt personne car à l’époque la radio était un magnifique médium pour nous entretenir durant la partie de toutes ces questions techniques et de stratégie. Il y avait toujours l’avant-match qui durait 30 minutes et qui nous préparait pour la partie.

      Jacques Doucet y était sans pareil d’ailleurs. Diantre qu’il était un passionné et arrivait toujours bien préparé.

      Tandis que l’Impact à la radio en français ben euh…..

      Ici au foot à la télé une fois la partie terminée on dirait qu’ils ont hâte de fermer les lumières et de passer à d’autres choses.

      À TVA Sports c’est épouvantable, c’est comme le coït interrompu. Merci bonsoir c’est terminé.

    • @le_piano_ivre
      Il faudrait prendre en considération que le rythme de l’impact a été cassé à plusieurs reprise à cause de ces longues pause de la MLS. L’an dernier à pareil date, l’impact a vécu la même situation. Après 5 victoire, il y a eu 2 semaines de congé et elle n’a jamais été capable de reprendre son rythme.

      De plus, l’impact était considéré comme une surprise en début d’année, les équipes se sont donnée le mot, soit un pressing offensif très sur la défensive de l’impact.

    • @le_piano_ivre

      “On pourrait au moins me dénicher un Gaston avec son tableau tactile pour m’expliquer certaines phases du jeu.”

      Un que j’aimerais bien voir faire ça et qui a beaucoup de potentiel pour ça, c’est Patrick Leduc. Très articulé, comprend très bien le jeu, a un certain franc-parler dans ses analyses. Je le verrais très bien jouer ce rôle un de ces jours.

    • La ligne entre l’échec est la réussite est souvent mentale. Samedi, l’Impact est sorti très fort mais n’a pu concrétiser les énormes chances qu’il s’est créées. Au hockey, on dirait que les joueurs tiennent leur bâton trop serré. En début d’année, le pointage aurait été 2-0 voire 3-0 Montréal après 15 minutes. Mais voilà, l’équipe traverse des moments difficiles, et après avoir manqué toutes ces chances, le doute et la frustration se sont installés. D’où le reste de match brouillon. Mais notre bon vieux Di Vaio est venu à la rescousse!
      J’ajouterais que si Nesta a commis la première erreur sur le but de DC, Ferrari a connu un match horrible. Il a été à côté de ses pompes toutes la soirée. Aussi, Bernier et Bernardelo se sont pilé sur les pieds. Il leur faudra un certain temps pour définir leurs rôles respectifs. Bernier s’est plaint toute l’année qu’il préférait jouer à l’avant, alors qu’il y aille! Cela dit, super passe sur le 2e but de Di Vaio, et ouverture énorme en première demie encore sur Di Vaio, qui était hors jeu…
      Enfin, ça m’a fait rire de voir Adam Braz accompagner Shallibaum pour «calmer les choses»…

    • @le_Piano Moi je vous conseil les podcast de la radio francaise RMC facile a trouvé sur leur site . rmc.fr
      l’Afterfoot c’est un peu l’antichambre a la radio tout les soir entre 10h et 12h ( 16h a 18 h heure de montreal )
      Ils couvre le championat francais en priorité mais il ont aussi de tres bon correspondant en Anglettere , Italie ,Espagne , Allemagne . Si vous avez la chance de suivre un match de ligue des champions sur leur onde ca change d une certaine commentatrice de rds .

    • @ Lizarazu98
      Ou encore l’émission de Bixente sur RTL : Le club Liza… ;-)

    • Quel sens du but ce Di Vaio. Le 2e but, un pur bijou. Le premier contrôle pour changer la trajectoire du ballon et mettre le défenseur hors d’équilibre, une seule touche de balle pour se créer de l’espace et hop… la frappe enroulée et millimetrée dans la lucarne.

      Pour ceux qui se demande à quoi correspond la baisse de régime de l’impact au cours des dernières semaines, je dirais qu’elle correspond à peu près à la disette de Marco au cours de la même période. Nous sommes beaucoup trop tributaire de ses performances, mais avec une pointe de ce calibre, comment ne pas l’être. Ce qui est encourageant par contre, c’est qu’on sait tous que les buteurs fonctionnent par séquence. Et il n’y a rien comme un doublé (incluant le but vainqueur en fin de match) pour remettre un stricker en confiance. Si Di Vaio retrouve le fond du filet, l’impact repartira vers le sommet.

      En passant: quel mauvaise remise plein axe de Bernier. Cette passe en rotation lorsque le ballon est à la hauteur du torse est un peu devenu sa marque de commerce, mais celle-là franchement… ouch!

    • Merci pour vos suggestions, je les ai prises en note plus particulièrement celles qui concernent les
      émissions et baladodiffusions de langue française.

      C’est ma langue après tout.

      Ce qui implique que je devrai suivre la Ligue 1.

      Je n’ai rien contre au contraire. Je m’y mettrai donc à partir d’octobre.

      Le problème pour le moment étant le réseau beIN.

      En espérant que cette impasse se règle et que je puisse éventuellement avoir facilement accès aux matchs de la ligue française.

    • J’ai manqué ce match mais je crois que le résultat est important, peut importe la forme. À lire les commentaires, je comprend qu’il n’y a rien d’impressionnant à battre de peine et de misère D.C. United mais avec les difficultés de l’équipe, c’est tout de même positif. Ça va enlever de la pression sur les joueurs, ce qui devrait faciliter la préparation du prochain match.

    • Question d’un néophyte:

      Pourquoi est-ce que Perkins s’entête à envoyer le ballon a Mapp?!?! Celui-ci me semble totalement incapable de gagner une bataille aérienne… C’est carrément donner le ballon à l’autre équipe à chaque fois. Pire: a un moment donné, DCU mettait 2 joueurs sur Mapp lors des remises et Perkins continuait quand même à envoyer le ballon la!! Mapp essayait même pu de sauter pour gagner le ballon tellement qu’il savait n’avoir aucune chance….

      Est-ce qu’il y a un règlement qui interdit à Perkins de juste donner le ballon à Nesta ou Ferrari?!?!

    • @le_piano_ivre
      LA ligue 1 est commencé depuis deux semaines. Faut pas attendre à octobre. Les spécialistes de l’after sont déjà à l’oeuvre. La ligue 1 offre une belle parité et on y retrouve trois des meilleurs attaquants du monde. Pourr voir les match, ily a tv5 qui présente un match le samedi et pour le reste on s’en remet au streaming…en espérant qu’un jour nos réseau de télévision sportive nous offre autre chose que la premier league.
      En attendant bon 3216 et salutation à coach Corbis!!!

    • @rateau22

      C’est que bientôt je vais soit manger des tapas sur le bord de la mer à Cádiz, soit me promener à Grenade, Séville ou Cordoue ou tout simplement assister à un spectacle de flamenco.

      Je viens tout juste d’acheter mes billets par internet pour l’Alhambra d’ailleurs.

      C’est au tour de mon épouse d’aller à la recherche de ses racines.

      De retour fin septembre :-)

      L’année prochaine ça sera peut-être le midi de la France avec j’espère un petit détour par le Vélodrome.

      Mon rêve.

      À cause de ceci :

      http://www.youtube.com/watch?v=w8rXPeB8-DY

    • Je en veux pas m’acharner, nais concernant les performances de l’Impact, c’est moi où elle semble coïncider avec le retour de blessure de Arnaud et l’entêtement de Schallibaum à vouloir l’intégrer dans l’effectif?

      Sinon, il se passe quoi avec Mapp? Ses performances de Juin était une illusion ou il est simplement dans une mauvaise passe?

      @marqueurofficiel

      Merci, enfin quelqu’un qui apprécie Romero. Il est l’un des rares joueurs de l’impact à se projeter vers l’avant et probablement le seul à le faire qui jouent sur les côtés. Or, pour que ce type de joueur soit efficace, il doit dépendre du jeu de ses coéquipiers, au contraire d’un Mapp qui aime bien pauser le jeu.

      @le_piano_ivre

      Ouf, si vous appréciez les interventions de Gaston, bien ça doit pas être trop difficle de trouver des analyses de ce niveau (que je trouve vraiment très faible)…

      Sinon, pour votre parallèle avec le baseball et le travail de monsieur Doucet, c’est vraiment 2 réalités différentes, c’est facile de faire une analyse dans un environnement statique comme le baseball ou le football.

      D’ailleurs ça m’a toujours fait rire de voir à quel point les gens, de façon générale, apprécie particulièrement le travail des analystes pour ces 2 sports. On dirait qu’ils jouissent d’une aura spéciale. Or, c’est beaucoup plus facile de faire de l’analyse pour ces sports que pour le hockey ou le foot. Simple question de rapidité d’exécution des phases de jeu.

      Je vais arrêter là parce que j’en aurais pour un bouquin à traiter du travail respectif des analystes, de la perception particulière des sports chez l’amateur et à faire un parallèle avec la société dans laquelle on vit.

      PS La Juve qui remporte la Supercoppa 4-0 et le macth n’était pas diffusé dans aucun des bars/cafés de la petite Italie alors que c’était la semaine de l’Italie. Vive Internet!

    • @le_piano_ivre
      Oh!!! alors bonne vacance. chanceux.

    • a mikedundee

      Perkins joue la remise a Mapp dans l’aile pour élargir le jeu et bien sur éviter des revirements
      rapide et couteux au centre ( on est trop petit et on manque de vitesse)

      Pour ce qui est de démarer avec Nesta et Ferrari … le dernier mois nous a clairement démontré qu’ils sont de plus en plus vulnérable a la vitesse et au pressing adverse. Et que cette stratégie aurait pour effet de brulet Browsy et camara en support …

      Bien mieux jouer plus haut dans les ailes avec le bloc de def qui monte et les demis qui se disponibilisent ….

      Juste mon avis.

    • @marqueurofficiel @littleviking26
      J’apprécie Roméro pour ce qu’il apporte en attaque. Défensivement par contre: samedi je l’ai vu faire plusieurs erreurs de marquage dans le tier défensif, soit il est mauvais, soit Brovski ne lui indique pas quoi faire, mais leur entente est périeuse. Souvent (au moins 2 fois), il lâchait son joueur qui vient de faire la passe pour aller avec Brovski sur le porteur du ballon alors que son homme plongeait dans la surface pour le une/deux, on a été chanceux d’affronter DCU qui n’ont pu en profiter!
      Voilà pourquoi j’aimerais autant qu’il partage son temps de jeu avec Felipe, a un poste un peu plus haut. Car dans un 4-4-1-1, l’ailier doit être plus responsable et solide défensivement. Dans un 4-2-3-1 par contre, il aurait sa place dans le couloir. Tout dépend de l’entente avec les milieux axiaux et de la mentalité sur le terrain.

    • @littleviking

      J’ai utilisé l’exemple de Gaston parce qu’il y en a à pas d’autres et que l’Antichambre a les cotes d’écoute.

      Je ne veux pas intellectualiser le sport non plus. Tout le monde y a droit et toutes les classes sociales aussi.

      Je veux juste que l’on m’explique certaines choses: pourquoi dans certaines situations Schalli passe du 4-4-2 au -4-3-3 est juste un exemple.

      Souvent Leduc ou Brett nous mentionnent en cours de partie que l’Impact vient en cours de joute de changer de schéma.

      À chaque fois j’ai envie de leur demander: Pourquoi !!! Quelqu’un peut-il me dire pourquoi?

      Ça me donne quoi de savoir que l’Impact vient de passer au 4-2-3-1 en cours de match si on ne me dit pas pourquoi il l’a fait?

      Il y a beaucoup de gens qui connaissent bien leur foot à Montréal mais il y en a encore sûrement plus qui ne le connaissent pas et ces gens-là on les ignore.

      En fait on fait l’erreur de les ignorer. On devrait plutôt les inclure ça ferait augmenter les cotes d’écoute. Erreur que les médias n’ont pas fait avec le Baseball.

      Statique le baseball? Ok comparons avec Percheval à RDS lors des matchs des Alouettes alors. Lui aussi explique et nous fait comprendre le pourquoi des jeux et des décisions.

      Ecoutez je vous dirais qu’au moins 75% des Québécois de souche au bureau ne savent toujours pas ce qu’est un milieu de terrain.

      Et je suis certain que ce 75% est représentatif de la population en général.

      On part de loin.

      Je dois aller consulter des sites en France qui parlent de la L1 pour essayer de comprendre le foot qui se joue dans ma cour.

      Incroyable…

    • @maniacs et grosbills
      merci pour l’information, je vais garder ca à l’esprit.
      J’ai hate de voir si Lopez va pouvoir aider à améliorer la defensive.

    • @littleviking26: Mapp a fait tout un travail sur le premier but de Di Vaio. Il a encore apporte quelques fautes sur lui grace a son jeu en provocation. Il n’est pas aussi flamboyant que lors de sa peridoe faste, mais tout aussi utile selon moi . Par contre, Romero nous a fait du Romero, brillant sur quelques actions puis inutile sur ses replacements et couvertures. Pire, durant de longues sequences, il se “cachait” comme on dit en langage de soccer, accompagnant son couvreur et refusant de prendre ses responsabilites. Un ami qui m’accompagnait l’a directement repere (il est tres bon techniquement, mais il a une tendance a errer en replis et se cacher lorsqu’il ne peut suivre le rythme). Il a un profil de joker de luxe. A faire rentrer en fin de match contre des defenses fatiguees pour provoquer.

      @tous

      Ca parle de ligue 1 francaise. Pendant longtemps j’ai trouve les entraineurs des clubs bien trop frileux en deplacement, ce qui donnait un spectacle tout bonnement lamentable a cause des consignes defensives strictes (je veux bien une discipline tactique, mais on peut etre bon defensivement en pressant haut plutot que de rester derriere regroupes). Meme les derbies etaient completement submerges par l’enjeu et la qualite du spectacle s’en ressentait. Il m’arrivait des fois de zapper entre un match de ligue 1 et de Premier League et je me demandais si je regardais deux sports differents.

      J’espere donc que cette saison-ci les entraineurs seront moins conservateurs et donneront comme instruction a leurs joueurs de jouer au ballon. En ce sens, j’aime bien ce qu’est en train de faire Remi Garde avec sa “nouvelle generation doree” du centre de formation lyonais. Benzia, Lcazette, Grenier sont des tout bons sur ce que j’ai vus d’eux depuis le debut de saison. En plus Gourcuff semble en forme en ce debut de saison. Avec Monaco qui a demarre sur les chapeaux de roue, le PSG qui doit confirmer sa saison derniere et l’OM qui semble avoir fait un recrutement conservateur mais malin (Dimitri Payet est un joueur que j’aime beaucoup, qui apportera sans doute le plus offensif qui a manque au club l’an dernier ), il devrait y avoir un peu plus de spectacle.

      Il y a des joueurs en ligue 1 capables de jouer au ballon. Alors il revient aux entraineurs de lacher la bride un peu plus a leurs joueurs. Il y va de la qualite du spectacle.

      PS: Desole du HS, J’avais pondu un texte assez long sur le match de samedi mais qui s’est perdu dans les meandres de Wordpress j’imagine. Et pas le gout d’ecrire a nouveau sur ce sujet. Par contre, le deuxieme but de Di Vaio est un bijou du genre. Controle exterieur pour se defaire du marqueur et petit ballon enroule pleine lucarne ! Superbe !

    • effectivement Roméro met un peu d.énergie en avant …
      Et pour mapp, quand il centre des ballon on a pas le joueur au gros gabarit qui peut entrer pour mettre une tete dans l’axe

      DiVaio, Bernier, Felipe, Bernardello, Warner … excellent balle au pied mais trop petit pour la grosse tete dans l’axe … pour ca que Ferrari est trop souvent appelé a y aller.

      ANDREW WENGER LUI ????????????????????

      poser la question c’est comme y répondre

    • @ piano

      Pourquoi attendre?

      Torrent HD du multiligue de BeiN sur les matches de L1 semaine 2 de samedi dernier. 2 heures de plaisir, tous les matches en LIVE simultané.

      http://www.t411.me/torrents/championnat-de-france-ligue-1-2eme-journe-2013-2014-multiligue-1-french-tvrip-avc-lecorse

      Inscription gratuite requise chez T411.

      PT

    • HS :

      Pour la partie de mercredi au Guatemala, l’Impact aurait engagé un chef cuisinier et une firme de sécurité pour s’assurer du bien-être de son équipes selon Patrick Friolet. Quand même…

      Toujours selon P. Friolet, Bernier et Nesta resteraient à Mtl de même que certains vétérans en prévision de l’importante partie de samedi contre Houston.

    • Voici un tas de petites notes sur le match de samedi et de réponses à certaines interventions…

      -Romero n’a pas connu un mauvais match défensivement pour ma part. Il a même très bien fait offensivement. Avec 2 milieux défensifs, je ne vois pas pourquoi il aurait à toujours suivre ces joueurs jusque dans la surface de réparation de l’Impact.

      -Felipe confirme ce que je dis depuis des semaines. Une pubalgie, ça prend du temps à guérir… Il n’aura pas de passe sur sa magnifique feinte sur le 1er but, mais sa feinte était superbe! Il a été très remuant en appuie à Di Viao.

      -Di Viao… j’ai vraiment une relation Amour/Haine avec lui. Il peut gaspiller de superbes occasions franches (Sa petite passe lobbée dans la surface pour Felipe…kossé ça??!?) et après nous faire rêver sur des séquences que peu d’attaquants peuvent transformer en réalisation. Sacré Marco! ;-)

      -Sur le but de DCU, Nesta avait réussi à rattraper son joueur, si Camara l’écoute et s’occupe du joueur qui plonge dans son dos, je crois qu’on ne prend pas le but. Oui certes c’est en grande partie de notre Alessandro, mais bon…

      - Pour le @Piano_Ivre : Je me souviens que Dos Santos faisait des capsules explicatives à l’époque des matchs à la SRC. C’était vraiment intéressant! (Quoique que Dos Santos a un timbre de voix un peu endormant parfois et sans émotion). Pour le hockey, c’est la même chose…Les séquences qui sont décortiquées sont bien souvent banales et basiques. On est loin du football américain côté analyse! (Et c’est Vercheval, non Percheval.). Côté description, un que j’aime bien, c’est Denis Casavant…peu importe le sport qu’il fait, il est excellent! (mon opinion)

      - Je trouve aussi que les ballons balancés par Perkins résultent toujours en perte de possession pour l’Impact. On n’a aucun joueur dans la portion offensive qui peut gagner des ballons de la tête. Il n’y a que Paponi et Wenger. On a même vu Camara monter jusqu’à la hauteur de Mapp pour gagner ces foutus ballons. J’aimerais mieux repartir par la défense, mais un intervenant a déjà amené une raison de pourquoi ce n’est pas fait.

      - Je ne me souviens pas qui a dit que Bernier n’arrêtait pas de se plaindre qu’il voulait jouer un cran plus haut et qu’il devait le faire maintenant qu’il pouvait…mais je suis d’accord avec lui! Bernadello est là…lâche toi lousse Patrice! Il a été beaucoup trop timide, et a semblé nuire à Hernan plus que d’autre chose.

      - On avait un seul défenseur comme substitut samedi…et c’était un latéral (Tissot). Ce n’était pas un peu risqué??

      - Darren Mattocks a fait quoi ce week-end?? ;-)

      Finalement, une question…le match de mercredi sera présenté quelque part??

    • Je lis les commentaires de piano et ils me rejoignent beaucoup.

      Concernant la diffusion du match à RDS, il manque d’ambiance c’en est pénible. Quoi que RDS a le même défaut au hockey et au football. On dirait que les commentateurs voient le match à la télé et qu’ils commentent à partir d’un frigo la porte fermée…

      Concernant le match de samedi, je manque de connaissance pour élaborer longtemps. Mais je l’ai trouvé plate. Assez pour aller voir ailleurs si j’y étais. Et c’est évidemment pendant ce temps-là que les deux buts ont été marqués en 2e demie.

      J’associe le soccer à la possession de ballon et l’Impact ne l’a presque jamais. Pour moi, le soccer, ou ce que j’aime voir ou ce que je trouve spectaculaire, c’est un trio d’attaquants qui se concentre dans un espèce de petit triangle élastique qui multiplie les courtes passes et qui réussit ce faisant à ouvrir le jeu. Je ne vois à peu près jamais l’Impact le faire. C’est souvent un long ballon, une action, l’attaquant perd sa bataille et bingo le ballon retourne dans la zone montréalaise. C’est plate. J’aimerais voir des échanges de ballon, des passes, de la construction de jeu, quitte à voir un peu de niaisage du genre que le ballon retourne encore en arrière mais au moins l’Impact en aurait possession.

      Cela dit, reste que Mtl a marqué deux très beaux buts, samedi. Sur le premier but, j’ai eu besoin des reprises pour bien voir si l’attaquant de l’Impact avait touché au ballon avant que MDV ne le redirige dans la lucarne. Semble que non. Tout en feintes. La défense a mordu jusqu’au trognon sur ce jeu. Superbe.

      Concernant MDV, Je ne sais pas si c’est son genre, mais il gagnerait à produire un DVD comme Kovalev l’a fait. Quel contrôle de la balle, quelle précision, quel calme. Il vaut (presque) le prix d’entrée à lui-seul.

    • @austerlitz

      Arrête de grâce!! Je me sens comme Êve qui voit la pomme. Je vais céder je le sens :-)

      @Dono

      L’Impact a amené un chef? Ils ont amené Mattocks au Guatémala?

      @benoitb

      Tu as raison c’est Vercheval. Je ne vois pas pourquoi je traîterais Vercheval de Percheron en l’appelant Percheval laors qu’il est Belge :-)

      Ce qu’a fait Mattocks ce week-end? Voir mon commentaire à Dono ci-haut.

      Sur la grille de TVA Sports à 22h00 mercredi il est écrit: La Ligue des Champions CONCACAF

    • @ benoitb

      La partie de mercredi sera diffusée à TVA Sports à 22h00.

      Je suis tout à fait d’accord avec vos commentaires concernant Romero, Di Vaio et Bernier. Et pour Felipe, je vous le donne. Vous êtes l’un des seuls sur ce blogue qui restait positif quant à notre petit brésilien et il commence à vous donner raison depuis quelques matchs.

    • @le_piano_ivre

      Mattocks… elle est bien bonne :-) .

      En fait, si Mattocks est le chef qui fera le voyage au Guatemala, j’espère que l’Impact a également amené un pompier…

      En parlant de pompier, vous êtes en feu ces temps-ci M. Piano_ivre et c’est une bonne nouvelle pour nous ;-).

    • @atchoum :

      Effectivement Montreal a subi le jeu samedi et c’etait penible par moments de voir notre equipe laisser le ballon a DC. Je ne sais pas si c’etait une tactique sciemment orchestree pour mieux les surprendre en compte mais chose certaine, en terme de nombre d’actions franches de marquer, on a surpasse notre match contre Chicago ou on a eu la possession de balle sans jamais se creer des occasions dans les derniers metres.

      Personnellement, j’aime bien egalement quand on joue en possession, qu’on multiplie les passes en triangles pour remonter le ballon. Mais jouer comme ca sur une base reguliere, ca demande un travail de longue haleine du coaching staff et une vraie philosophie de jeu implantee sur quelques annees. Ainsi tous les joueurs formes au club apprennent a jouer dans ce systeme depuis un tres jeune age.

      @piano:

      D’accord avec vous, les commentateurs devraient prendre le temps aussi d’expliquer les raisons des chamgements tactiques en cours de match. Sinon il me semble que Pascal Milano avait publie il y a quelque temps une serie d’articles tres informatifs sur les differents sytemes de jeu au foot.

      Le 3-4-3
      http://blogues.lapresse.ca/soccer/2009/05/21/3-4-3-suicide-defensif-ou-festival-offensif/

      Le 4-3-3
      http://www.lapresse.ca/sports/soccer/201204/20/01-4517245-soccer-division-autour-du-4-3-3.php

      Et une dissert en anglais sur le 4-4-2 vs le 4-2-3-1 egalement tire d’une entree de blogue de Pascal:
      http://www.theguardian.com/football/blog/2008/dec/18/4231-442-tactics-jonathan-wilson

      Bonne lecture !

    • @dono

      C’est l’esprit des vacances à venir qui lentement s’empare de mon être, illumine mon esprit et allège mon coeur :-)

      Ouf…

      Va falloir que j’apprenne à parler l’espagnol comme si j’avais un poil sur le bout de la langue cepandant…

    • @le_bledard

      Oui je les avais lu n’ayez crainte. Mon problème est de savoir pourquoi souvent on passe de l’un à l’autre.

      Je croyais connaître les raisons mais en vous lisant ici après une partie je m’aperçois que très souvent je me trompe.

      Donc j’ai besoin d’informations supplémentaires, faut que l’on me tienne un peu par la main , pas trop et sans condescendance. On doit me guider.

      Et je ne dois sûrement pas être le seul.

      Bernier soigne une petite blessure?

      Sur le site de la SRC:

      L’Impact a donc décidé de ne pas imposer le voyage (au Guatémala) à ces trois vétérans (Bernier, Di Vaio et Nesta), qui soignent de légères blessures.

    • @le_piano_ivre

      N’hésitez pas à poser vos questions concernant la tactique ici si vous voulez, y’a plein de gens qui vont se faire plaisir de vous répondre.

    • “Va falloir que j’apprenne à parler l’espagnol comme si j’avais un poil sur le bout de la langue cepandant…”

      hahahaha on doit pas être beaucoup à la comprendre, mais mon dieu que c’est vrai! hahaha

      Excellent pour Mattocks également ;-) Ça sent la soupe chaude pour l’équipe Guatémaltèque!

    • @benoitb

      Paraît que sa spécialité c’est la crème brulée :-)

      En passant j’aimerais ça que l’Impact publie la liste des joueurs qui font le voyage.

      López il est du voyage ou pas?

      @littleviking26

      Merci c’est gentil.

    • Ceux qui font les nouvelles sont probablement à bord de l’avion…

    • Autre type de suggestion peut-être farfelue pour Le_Piano_Ivre :
      Essaie un jeu comme Football Manager (ou autre simulateur de Football), ça permet de comprendre comment gérer une équipe pendant plusieures saisons sur plusieurs championnats simultanés.
      Ça permet de comprendre quels type de joueurs sont embauchés par une équipe de 2e année,
      de comprendre pourquoi elle n’a pas de profondeur,
      de comprendre la gestion de l’effort et les risques de défaite,
      De comprendre comment gérer la fatigue, la forme physique, le moral, le développement des joueurs,
      De comprendre que le schéma tactique choisi dépends souvent plus de nos joueurs disponibles que de l’équipe qu’on affronte, et que l’ajustement à l’adversaire se fait réelement en cours de match.

      @tous
      Et ça permet surtout de comprendre qu’analyser les décisions des coachs sur un seul match à la fois c’est bien amusant mais on perds le focus sur les réels enjeux.
      Par exemple voici un excellent commentaire suite à Des Shémas et des Hommes :
      austerlitz

      11 août 2013
      11h07
      En passant, je crois que la situation va se redresser une fois les expériences tactiques terminées. On va demander à MS de stabiliser le schéma et d’amener un cadre de continuité dans le développement du jeu.

      Pierre T

      Vous n’avez pas remarqué le calme de la direction ???

    • @Fredz_l

      @bonne suggestion, mais peut-être un peu extrême.

      Sinon:

      “De comprendre que le schéma tactique choisi dépends souvent plus de nos joueurs disponibles que de l’équipe qu’on affronte, et que l’ajustement à l’adversaire se fait réelement en cours de match.”

      Je pense que ça résume tout.

      Perso, la seule exception que je trouve ce sont les cas des séries allez-retour où selon le résultat à l’allez il peut avoir modification du schéma mis en place.

      Sinon, pour monsieur Piano, je conseillerais de visionner les prochains matchs du Bayern 2.PEP et revoir certains matchs de la saison dernière pour voir à quel point le schéma peut impacter le jeu d’une équipe. Je pense que l’epérience pourrait être intéressante.

    • Pour vous aider à comprendre mes émois voici le genre de situation ou je suis souvent confronté et où les analystes à la télé ne me donnent jamais la réponse.

      Ce sont des choses comme celles-là que j’aimerais comprendre et pour que je comprenne quelqu’un doit me l’expliquer.

      Plusieurs vont sans doute me répondre que j’ai mal compris la problématique. Ils auront sans doute raison, difficile de bien saisir quelque chose lorsque l’on ne comprend pas.

      Alors j’y vais;

      L’Impact jouait en 4-4-2 avec Paponi et Di Vaio à l’avant, l’attaque fonctionnait bien mais l’adversaire commençait également à remplir les buts de Perkins. Schällibaum trouve que l’on se fait marquer trop de buts et passe au 4-3-3 !!! ???

      À partir de là je nage dans l’incompréhension.

      Pour se faire marquer moins de buts on enlève un milieu pour le remplacer par un attaquant supplémentaire???

      Comprendre ces simples choses me permettrait de mieux apprécier le jeu qui se déroule sous mes yeux au moment où il se déroule.

      C’est juste ça.

    • @le_piano_ivre

      En 4-4-2 nous prenions beaucoup de but, mais on analysant ces but, on constate que ces buts était majoritairement construit à partir des ailes. Donc il fallait du renfort sur les ailes afin de prendre moins de but. Le 4-3-3 ne signifie pas seulement d’avoir 3 attaquant. ça signifie aussi d’avoir 3 joueur sur les ailes (défenseur, milieu et avant sur chaque aile). Bref un peu comme un 4-2-3-1 mais où on demande au 2 ailiers de jouer un peu plus haut. ce qui donne un peu un 4-2-1-3 ou le 4-3-3! Donc en 4-3-3 on espérait prendre moins de but par les ailes tout en demandant au ailier d’être plus offensif que sur un 4-2-3-1 classique.

      Comme certain l’on expliquer, le soccer ne se joue pas que nord-sud, il y a aussi un aspect est-ouest, le passage entre un aile, l’axe et l’autre aile. Si tu as d’autre question n’hésite pas! C’est mon premier message et je me suis créer un compte juste pour te répondre! ;) (Je lis souvent ce blogue alors c’était inévitable tôt ou tard!)

    • Pour conclure mes commentaires concernant les matchs de l’Impact.

      Rien de pire pour un réseau de télé comme RDS ou TVA Sports de perdre des téléspectateurs

      parce que ceux-ci vont zapper ailleurs tout simplement parce qu’ils ne comprennent pas bien ce qu’ils voient et qu’ils se sentent perdus devant des analyses qui pour eux sont incompréhensibles.

      Car quand tu ne comprends pas tu te sens rapidement exclu, un peu comme des immigrants qui se sentent exclus de nos débats de société parce qu’ils ne parlent pas la langue du pays.

      Faut donc leur montrer, me montrer, la langue du foot.

      Un signe manifeste d’exclusion que nous avons déjà tous entendu? : le soccer « pognera » jamais au Québec.

      Combien de fois l’avons-bous entendu celle-là? Peut-être faudrait-il le démocratiser et l’expliquer davantage le soccer….

      Pour plusieurs ou pour beaucoup encore le 4-1-4-1 ou le 4-4-2 semblent être des formules sorties tout droit d’un vieux grimoire.

      Car si on sait comment capter son attention le téléspectateur occasionnel d’un jour peut facilement devenir le téléspectateur assidu de demain.

      Pour faire un parallèle avec l’excellent article de Patrick Leduc aujourd’hui dans La Presse + (j’insiste sur le +, diantre vais-je devoir m’acheter un iPad?) les analystes à la télé doivent réaliser qu’ils vivent aussi le même dilemme que Schällibaum; deux clientèles distinctes qui regardent les matchs avec deux niveaux de connaissance du jeu totalement différents.

      Comment intéresser l’un sans ennuyer l’autre?

      Au baseball à l’époque les médias avaient comprit ce dilemme plus rapidement je crois.
      RDS décrit les matchs de l’Impact exactement de la même façon qu’il le faisait avant lors des Coupes du Monde: pour un public averti et un autre qui de toute façon sait qu’une fois la compétition terminée son intérêt disparaitra, on en fait donc peu de cas.

      Alors que le public de l’Impact lui est différent… souvent nouveau qui ne demande qu’à être convaincu.

      Et je ne blâme pas les participants à ce blogue. La plupart m’ont offert de ne pas me gêner pour poser des questions car on s’empresserait d’y répondre.

      C’est exactement l’attitude à avoir sauf qu’à la télé ils doivent présumer nos questions et nos interrogations car ce médium n’offre pas d’interactions avec les téléspectateurs.

      Et ils ne le font pas ou si peu.

      Voilà c’est tout.

    • @k_b7

      Merci beaucoup! Quelque chose d’incompréhensible pour moi commence à avoir un certain sens.

      C’est tout ce que je demande et plusieurs autres aussi comme moi sans doute.

    • Ce qui est particulièrenet mêlant…c’est surtout le fait que certains schéma tactiques se ressemblent mais sont décrits différement selon l’interlocuteur.

      Ex.: La différence entre un 4-4-2 avec un milieu en losance ou un 4-1-3-2 n’est pas très grande. On s’entend qu’il s’agit seulement du placement entre les milieux latéraux. Ce que l’un voit et interprète, peut différer. Il y a certains changements qui se voient assez facilement, d’autres moins…

      Une solution peut être de tout simplement regarder un match avec une autre personne…et discuter et débattre avec l’autre personne. C’est plaisant et instructif!

    • @benoitb

      Tout à fait d’accord à condition d’avoir la chance de connaître une telle personne. Malheureusement la plupart des Québécois de ma génération ne connaissent pas le foot.

      Là est le problème.

      J’aurais dû attendre 20 à 30 ans de plus avant de sortir du ventre de ma mère. Petit j’aurais joué au foot et aujourd’hui je comprendrais pas mal plus et je vous achalerais avec mes questions pas mal moins.

      Comprendrais moins le baseball cependant…. :-) mais chose surprenante j’ai essayé de le suivre à nouveau ce printemps et j’ai trouvé ça d’un ennui…

      J’en raffolais avant pourtant.

      Disons que la grosseur des athlètes m’a également surpris. Ils n’étaient pas comme ça avant… Devriez voir les bras vous autres.

      Incroyable comment l’évolution de l’espèce humaine peut se faire vite surtout quand il y a beaucoup d’argent en jeu :-)

    • @le_piano_ivre

      Vous pouvez toujours allez voir un match de la Champions League à l’Olympico (Mile End) y’a tout plein d’amateurs qui vont se faire un plaisir de vous éclairer.

      On y croise même un certain Monsieur Leduc à l’occasion.

      Les contraintes sont toutefois que c’est en plein après-midi en plein milieu de semaine! Mais bon, une mauvaise digetsion arrive à tout le monde, d’où la nécessité de quitter plus tôt et de se reposer…

    • On pourrait tous se rejoindre à l’Olympico et s’appeler par nos usernames pour garder l’anonymat. S’ensuivrait une discussion sur les pourboires : http://www.youtube.com/watch?v=Z-qV9wVGb38

    • @djeff

      Ça serait ma foi quelque chose d’envisageable….

      L’Olympico n’est pas le café où se tenait l’ami Ubiparipovic d’ailleurs?

      Diantre je regarde les photos des joueurs de l’Impact qui marchent dans Guatemala City et je me sens sur l’avenidad Insurgentes à México.

      Allez avec ma douce manger une glace chez Vips sur Paseo de la Reforma comme dans le temps, quand je la courtisais.

      je m’ennuie terriblement de México :-(

      S’Il fallait que l’Impact rencontre un club Mexicain en LCC je deviendrais totalement nostaligique.

    • Le_Piano_Ivre: Si votre épouse me cuisine unas enchiladas de Mole, je suis votre homme! hahaha

      @djieff: Je vois très bien Austerlitz faire Mr. Pink! ;-) (C’est une blague Mr. Tremblay) Quelle classique ce film quand même…

    • @benoitb

      J’espère que vous êtes un connaisseur car je tiens à vous avertir cependant que les enchiladas seront des vraies enchiladas et le mole du vrai mole.

      Pas de minables imitations destinées aux estomacs non initiés.

      Des huevos rancheros pour déjeuner avec ça? :-)

      Tout à coup j’ai faim moi…..

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité