Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 13 juillet 2013 | Mise en ligne à 22h04 | Commenter Commentaires (23)

    L’Impact piétiné par les Red Bulls

    Taureaux

    PASCAL MILANO

    S’il avait déjà préparé quelques notes en vue de son bilan de mi-saison, lundi, le président de l’Impact Joey Saputo devra revoir quelques passages. Ses joueurs se sont encore un peu plus enfoncés dans le doute, samedi soir, en subissant une défaite de 4 à 0 sur la pelouse des Red Bulls de New York. «Une soirée à oublier, temps d’avoir un tête à tête avec mes joueurs», a-t-il déjà promis lors d’un tweet envoyé immédiatement après le coup de sifflet final.

    Car hormis une légère éclaircie en début de deuxième mi-temps, l’Impact a disputé le pire match de sa saison. Il n’a surtout pas mis un terme à ses problèmes défensifs qui empoisonnent son existence depuis quatre matchs maintenant. Pourtant, Matteo Ferrari et compagnie avaient insisté, avant le match, sur la nécessité d’être discipliné dans le pressing et à la perte du ballon. La maladie est identifiée, mais le remède, lui, n’a pas été trouvé…

    Comme lors du dernier déplacement à Toronto, les Montréalais ont connu un premier quart d’heure désastreux au cours duquel Eric Alexander et Thierry Henry ont fait trembler les filets. L’Impact a notamment connu des soucis sur les côtés et surtout à gauche où Alexander a tout fait: il a obtenu le premier tir du match, marqué le premier but – en éliminant Ferrari, puis Jeb Brovsky avant de tromper Troy Perkins (10e), puis heurté la transversale.

    Toujours sur ce côté gauche, Fabian Espindola a tranquillement pu centrer pour Henry qui, dans le dos d’Alessandro Nesta, a facilement dévié le ballon dans le but (16e). Il était donc logique que Marco Schällibaum sévisse en ciblant ce flanc-là. Sa solution ? Remplacer Andres Romero par Blake Smith. Invisible offensivement, l’Argentin a encore été inutile en transition défensive. Par la suite, Smith a gagné quelques points grâce à sa vitesse, son dynamisme et ses centres. Il serait surprenant de ne pas le voir dès le coup d’envoi, la semaine prochaine contre le FC Dallas, au stade Saputo. Même si Sanna Nyassi reviendra de suspension, la recrue montréalaise est de plus en plus tranchante au fil des occasions qui lui sont données.

    L’Impact a connu un meilleur début de deuxième période. Après un premier tir de Justin Mapp au ras du poteau, Marco Di Vaio a vu son tir être bloqué par Luis Robles. Trop peu cependant contre un adversaire qui voulait rebondir après trois défaites lors des cinq derniers matchs.

    Les Red Bulls ont même accentué leur avance sur deux coups des pied arrêtés. S’il n’est pas le plus grand par la taille, Tim Cahill est un spécialiste des buts de la tête. En huit saisons, en Premier League, l’Australien avait marqué 31 buts dans ces conditions. Sur un corner, après l’heure de jeu, il a ajouté un autre coup de tête rageur à son palmarès en devançant Hassoun Camara. Peguy Luyindula a finalement corsé l’addition en fin de match sur un penalty.

    Des solutions?

    En entrevue à RDS, Patrice Bernier n’était pas encore en mode panique. Pourtant, quelques ingrédients sont là, à l’image des signes d’énervement de Davy Arnaud lors de son remplacement par Andres Pisanu. Faut-il changer de système pour revenir au 4-1-4-1 ou au 4-2-3-1? Tant pis pour Daniele Paponi, mais cela permettrait peut-être de soulager le quatuor défensif. Un tel changement doit aussi s’accompagner d’une attitude différente de la part de certains joueurs. Où est l’enthousiasme et ce désir de sacrifice du début d’année?

    La fatigue est peut-être un facteur, mais pourquoi l’Impact serait-il plus fatigué que New York, Toronto ou Colorado tout en ayant disputé moins de matchs? La belle histoire du début de saison n’est plus qu’un lointain souvenir et les hommes de Schällibaum devront maintenant retrouver un second souffle.


    • Humiliation…!!! C’est peut-être la ”FATIGUE” disait encore Bernier…encore….à l’aide Joey
      et Nick aidez l’Impact svp..Les Smith et Wenger ont de l’énergie eux…faites les jouer de grâce!!!

    • Il y a certainement des ajustements techniques à faire. Aux pros de faire leur travail.

      Une chose est certaine: le manque d’effort est inacceptable. S’il n’y a pas d’entraînements punitifs cette semaine, et s’il n’y a pas au moins 4 nouveaux partants la semaine prochaine, ça sera aux Ultras de faire le travail. On pourrait peut-être se passer le mot: les détenteurs de billets de saison aussi commencent le match à la mi-temps ? Un club en difficulté mérite d’être supporté, un club de paresseux mérite d’être secoué.

      À Schallibaüm de jouer, s’il veut des partisans derrière son club la semaine prochaine. Il a intérêt à se fâcher avant que Joey et les Ultras le fassent.

    • Impossible pour moi d’analyser ce match.
      C’était du gros n’importe quoi de tous.

    • Un meilleur pressing ? Encore faudrait-il qu’il y ait du pressing pour qu’il soit meilleur. L’impact laisse jouer et s’écrase face à l’adversaire dans sa zone.

      J’aime bien la philosophie tous marquent leur joueur, 1 + marqueur rapproché vont vers le porteur. Dès qu’ils sont 2 près du porteur, le pressing est aggressif et incisif, sinon il est intelligent.

      L’ajout le plus important de l’IMPACT se doit d’être un tacticien parce qu’à l’évidence, le coaching actuel manque de solutions et de créativité sur toutes les facettes du jeu. C’est beaucoup mieux que l’an passé mais l’équipe fait face à des problèmes irrésolus en cours de saison qu’ils ne peuvent résoudre. Les ajustements en cours de match ne règlent pas non plus les problèmes rencontrés face au système adverse.

      Définitivement un bon tacticien avant tout nouveau joueur!

    • @polio21 Un tacticien?
      Ça ne devait surement pas être dans le plan de match que de jouer comme des chevreuils dans des phares d’auto.

    • Quel bon choix de photo monsieur Milano!

      Le temps de la panique n’est pas encore arrivée.
      Il ne faut pas minimiser la puissance de l’équipe adverse.
      Les Red Bulls forment une équipe expérimentée. L’apport de Cahill au centre est majeur.
      Et Thierry, quel joueur!

      Il ne faut pas non plus oublier qu’on avait un calendrier favorable depuis le début de la saison. Les joueurs ne s’épuisaient pas. Le coach avait fait un bon travail en titularisant des réservistes. Depuis quelques matchs, il presse le citron de certains joueurs. (Bernier, Camara, Nesta, Ferrari)

      Parlant de Matteo Ferrari!!!! Quel match horrible
      Depuis son arrivée avec l’Impact, il était irréprochable.
      Il mérite un match de congé.

      Enfin, je voulais mentionner que Davy Arnaud avait fait un bon travail de récupération. Cependant, il gaspillait toujours de nombreux ballons. Warner lui est supérieur à ce poste.

      Gardons espoir! La saison est encore jeune!

    • @ polio21

      Un bon tacticien? Quoi, tu voudrais Jose Mourinho?

      Un problème qui se fait de plus en plus sérieux, c’est la prise d’âge rapide des jambes de nos cadres. Nesta, Ferrari, Bernier, Di Vaio, ça fait une moyenne de quoi ça…35 ans? Dans une ligue aussi physique que la MLS, on ne peut à la fois se baser sur un tel noyau ET les surtaxer match après match. L’insolence et la fringance de Felipe a bien manqué à l’Impact aujourd’hui.

      Je le répète depuis plusieurs semaines, mais ce qu’il manque avant tout à l’Impact, ce n’est pas un latéral, mais un 3e défenseur central de calibre. Nesta tire la langue de plus en plus, impossible qu’il finisse la saison à ce rythme. En MLS, les latéraux ne pèsent pas autant sur le jeu qu’en Espagne ou en Allemagne. On va vivre ou mourir avec nos centraux, pas avec nos latéraux. Nesta et Ferrari ont grand besoin d’un petit break.

      J’ose espérer que Blake Smith est une évidence pour le prochain match. Il est capable de millimétrer ses centres, et sa rapidité compense pour son manque de sens tactique.

      Toutes les phases de jeu offensives qui ont eu la malchance de transiter par Arnaud se sont éteintes. À un moment donné, le gars a carrément couru droit sur un défenseur, avant de tomber à la renverse. Impossible de ne pas pouffer de rire. D’ailleurs, sur Arnaud, il peut avoir son utilité dans un 4-1-4-1 ou un 4-2-3-1 (dans l’axe toujours), puisque même s’il court un peu partout sans jamais vraiment savoir où, au moins, il sera toujours couvert par deux autres milieux. Dans un 4-4-2, son style poule-pas-de-tête laisse des espaces béants au milieu, d’où partent à peu près toutes les contre-attaques adverses. S’il veut absolument utiliser Arnaud, Schällibaum devra revenir à son schéma tactique du début de saison.

      Bernier doit se ressaisir, et vite. À chaque match qui passe, ses replis défensifs sont toujours un peu plus paresseux.

      Pourquoi ne pas essayer Ubiparipovic comme doublure de Bernier? Dans la réserve, c’est ce qui se rapproche le plus d’un “deep-lying playmaker”. Il a les deux pieds dans le ciment, mais il a un bon sens tactique et est capable de distribuer les ballons. Bon, il ne tiendra évidemment pas 90 minutes, mais je lui donnerais un 60 minutes avant de le remplacer par Bernier ou Felipe, qui seraient frais et pourraient changer le tempo pour la dernière demi-heure.

      Ma question clin-d ‘œil : Peguy Luyindula sera-t-il suspendu pour son plongeon? ;)

      J’ai l’impression que l’avenir d’Ubi à Montréal est un peu bouché… Pour les NYRB, c’est Llyod Sam qui a plongé.
      P.M

    • S’il n’y a pas d’entraînements punitifs cette semaine,

      à par écoeurer les joueurs ça sert pas `grand chose , à ce rythme , l’impact va fermer ses portes l an prochain

    • L’hypothèse de la fatigue ne tiens pas la route et voici pourquoi.
      Depuis 6 matchs, l’Impact parait vraiment affreux.
      1er match, 2 semaines de repos.
      2e match, 4 jours
      3e match, 10 jours de repos
      4e match, 4 jours
      5e match, 3 jours
      6e match, 7 jours.

      Que ce soit les jeunes jambes ou les vieilles, en défensive le résultat est le même. Les matchs où les joueurs ont eu 14 et 10 jours furent suffisant pour que leur corps récupère totalement et pourtant, aucun différence n’était visible. Dès les premières minutes d’un match on constate le même style de passivité que l’on retrouve à la 90e minute. Non, le problème n’est pas la fatigue. Si c’était la fatigue il y aurait une évolution. Il faut chercher ailleurs. Posez-vous des questions alors. Pourquoi l’équipe semble fatigué en phase défensive. Pourquoi tous les joueurs sont affectés. Pourquoi ils perdent constamment le ballon ? Plusieurs fois on voit des joueurs hésités avant d’effectuer une passe, pourquoi?

      1er but hier : Romero suit le porteur du ballon a 1 mètre de lui, regarde Ferrari tenter de l’arrêter, regarde Browsky se compromettre et regarde le but. Au départ il aurait du faire un challenge avec l’épaule pour tenter de récupérer le ballon et déstabiliser le joueur AVANT d’arriver à la hauteur de Ferrari. Pour moi, il a choisi d’être spectateur. En regardant la prestation de l’équipe, il a appliqué le plan de match : Récupération sur anticipation de passes.

      2e but : Où était la COMMUNICATION de Camara à Nesta ? Henri était haut sur le terrain et Steele montait. Ils étaient dans le dos de Nesta qui ne peut tout voir. Pourquoi Nesta n’a pas marqué Henry et Camara resté au 2e poteau en attendant Steele ? Perkins ou Camara aurait pu parler… Dans les choses actuelles, personnes ne marquait Henry.

      3e but : Le corner découle du 4-4 défensif passif, des CÔNES, de l’Impact. Henry a centré à Cahill qui n’était pas marqué alors que Arnaud et Camara marquaient tous 2 Backlage a 2 mètres de Cahill. Que Henry puisse identifier un joueur non marqué quand il est a 50 mètres de lui et pas 11 joueurs de l’Impact qui ont une perspective plus rapproché, ça me dépasse.

      4e but : Brovsky tente de prendre le ballon a Luyindula en 1-1 sans support proche. Ce n’est pas n’importe qui qui est capable de faire cela en pleine course a Luyindula… Une erreur individuelle qui dégénère en pénalty, ça arrive. Non représentatif du match.

      3points à améliorer(toujours travailler sur les faiblesses) :
      - Le type de pressing à défaut de retourner en 4-1-4-1.
      - L’apport d’option de passe au porteur du ballon
      - La communication

      Mouriho est un grand tacticien mais il n’est pas le seul tacticien existant. Ce qu’il faut ce n’est pas un coach tacticien mais un tacticien qui peut aider les coachs.

    • Est-ce que je lis bien l’intention de JS?
      Avoir un entretien avec joueurs, est-ce que ca veut dire leur passer un savon.
      Je n’ai jamais été coach, mais cela n’est-il pas la job du coach? Être coach et voir le propriétaire descendre dans la chambre et venir faire ma job, hum…

    • Il me semble que le plus important pour le prochain match est de revenir à un schéma tactique plus défensif. Le 4-2-3-1 a donné des bons résultats lorsqu’il a été utilisé.

      Camara-Nesta-Ferrari-Brovsky
      ——Warner——Bernier——
      Mapp——-Arnaud——Felipe
      ————–Di Vaio————-

      Spéculons. Je mettrais Felipe dans l’axe et donnerais une chance à Blake Smith à gauche. C’est évident qu’il y aura beaucoup de changements contre Dallas (qui va encore moins bien que l’Impact)
      P.M

    • Avec un peu de recul, voici mes impressions : L’Impact est quand même au sommet à sa
      deuxième saison; j’aime bien Joey avec sa fougue et passion pour le club, fait qu’on a une équipe qui a déjà obtenu des résultats après une saison et demie; il faut faire jouer nos choix
      au repêchage (Wenger et Smith), très important; et aussi ça nous prend un autre milieu de terrain monsieur Nick svp!

    • À ce rythme là, ils ne feront pas les séries éliminatoires. D’ailleurs, il faut se poser la question comment se fait-il qu’une équipe qui en est à sa 2e année d’existence se retrouve en tête du classement ? Au fur et à mesure que la saison avancera, on verra une équipe plus « normale » disons-le ainsi.

    • Il est toujours facile de pointer du doigt l’entraîneur lorsque l’équipe accumule les défaites, mais sérieux, Schallibaum est un très bon entraîneur mais il a du travail à faire au niveau tactique.

      Lorsque tu es en difficultés depuis plus que 4 matchs, et lorsque ta défense encaisse des buts matchs après matchs, et lorsque tu affrontes une des meilleures équipes du circuit en plus que tu joues à l’extérieur, tu ne joues PAS avec 2 attaquants! J’ai été vraiment surpris avant le début du match du schéma tactique que Schallibaum a adopté pour ce match, me semblait qu’après les carences en défensive des derniers matchs qu’il était bien clair qu’on allait joué en 4-2-3-1 ou 4-1-4-1 avec l’absence de Felipe. Mais en tout cas, ce fut un des pires match de l’impact en MLS.

      Le prochain match je ferai les ajustements suivant:

      On joue 4-2-3-1
      Perkins, Camara, Nesta, Ferrari, Brovsky, Warner, Bernier, Nyassi, Felipe, Smith, Di Vaio.

      Malheureusement nous n’avons pas de meilleurs options en défense donc on n’a pas le choix que d’y aller avec les même 4 défenseurs. Je songerais aussi sérieusement de faire jouer Bush à la place de Perkins.

      Si Saputo et NDS sont sérieux de vouloir viser la MLS cup cette année, ils doivent amener du renfort. Ça débute en échangeant Arnaud pour un défenseur ou une place de joueur international et d’acquérir un meneur de jeu au milieu du terrain (joueur désigné).

    • Ca sent la crisette de Saputo ! Pas sa job, pas de ses affaires . Un autre entraineur qui va voir le boss faire de l` ingérance et son autorité minée. Tant que le proprio ne comprendra pas cela … C`est correct de ne pas accepter la défaite mais de là à sortir la comedia del`arte c`est du classique nocif Saputo. Et il aura le front de demander aux joueurs d`apprendre de leurs erreurs ce qu`il est incapable de réaliser lui même? Au fait, ou se trouve l`équipe au classement ?

    • Voici mon analyse et ça vaut ce que ça vaut.

      Depuis quelques semaines, le niveau de jeu des matchs a monté partout en MLS. Or il s’avère malheureusement que tant Brovsky que Camara ne tiennent pas la route en D1. Je sais qu’ils sont sympathiques mais, hier, c’était l’horreur. Non seulement, ils détruisent la relance mais se font déculotter comme des gamins en défense. Pour moi, le fait qu’ils soient titulaires montre le niveau réel de l’équipe, ce sont 2 latéraux de D2.

      Auparavant, Romero et les ailiers, Pisanu par exemple, compensaient sur les couloirs en créant beaucoup de jeu. Là ce n’est plus le cas, nos couloirs sont à l’abandon et toute la pression retomber sur la charnière centrale.

      Justement, comme dans tout l’axe arrière, Nesta et Ferrari commettent beaucoup de grosses erreurs de marquage, de positionnement tactique et doivent couvrir les deux latéraux invisibles. Ajoutons que Bernier n’est plus l’ombre de lui-même.

      Là, on doit tenter toutes combinaisons car on s’enfonce. Camara comme doublure dans l’axe, Iapicchino, Ouimette, Tissot, voire Wenger peuvent difficilement faire pire comme latéral…. Romero ne fait plus partie du onze.

      Bon courage, on va vous supporter mais trouvons au moins un onze avec 9 joueurs de calibre D1.

      Pierre T

    • PS Hey! cette équipe c’est celle de M. Saputo. Au prix qu’il l’a payé, il peut descendre tant qu’il veut dans la chambre. On est pas au hockey là… Ça fait un mois que Romero trottine, que Camara et Brovsky ont l’air des portes tournantes du Centre Eaton alors faut brasser la cage. C’est beau les équipes de gentils garçons devant la caméra mais on gagne avec du talent et de l’abnégation.

      PT

    • @austerlitz

      Vous avez bien raison concernant le besoin d’un défenseur latéral. Deux noms qui pourraient être intéressants en fonction des contacts de l’Impact en Europe : Mathías Abero à Bologne et Stefano Cincotta au FC Lugano.

    • Au dela des individualites c’est un naufrage collectif. Si les milieux lateraux ne defendent pas adequatement leur couloir leurs lateraux seront dans le trouble. Si ton milieu defensif est absent tes defenseurs centraux vont souffrir. C’est le b.a-ba du soccerca.

      Je l’ai deja dit que Romero defend mal, suspporte mal son lateral. Idem pour Pisanu et il est imperatif de remettre Warner avec Bernier au milieu. On revient aux base deux milieux defensifs de metier, deux ailiers qui font leur travail de repli et un Felipe derriere Di Vaio pour l’alimenter. Cela veut dire que Paponi retourne au banc ou joue en ailier.

      Cela etant dit un arriere gauche est de misr car j’aime pas voir un droitier jouer en lateral gauche car il ne peut deborder et centrer sur son bon pied, il devra invariablement freiner se mettre sur le pied droit le rendant tres previsible.

      Un milieu defensif avec une certaine experience est aussi de mise.

    • Bravo CSA, le Canada est éliminé à la Gold Cup par l’égout le plus direct. Les 4 joueurs de TFC de calibre USL ont eu un super impact…

      Pierre T

    • Conférence de presse reportée. J’ai comme l’impression que c’est l’extension de contrat pour Schällibaum qui est reportée.

    • Statistique interressante:

      Depuis de début de la saison, IMFC à commis 174 fautes contre 241 pour l’adversaire. L’écart est si grand qu’il est révélateur: IMFC attend et ne se commet pas. C’est le plus gros du problème pour moi.

      @Gaettan et Noirod

      Après les avoir emmené en Italie, construit un stade, monter une pas pire équipe en peu de temps et donner de bonnes conditions aux joueurs, Joey Saputo à tout les droits de discuter avec ses joueurs lorsque cela s’impose. Je ne pense pas qu’il exsagère. C’est légitime. Il est normal qu’un président remette les lignes directrices en place de temps en temps.

    • M’apparaît que Nesta est pas mal au bout du rouleau. Personne n’osera lui dire cependant et on va continuer à le faire jouer 90 minutes. Ferrari tente de couvrir mais ne peut tout faire…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2012
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30  
  • Archives

  • publicité