Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 7 juillet 2013 | Mise en ligne à 22h20 | Commenter Commentaires (56)

    Un point, mieux que rien

    PASCAL MILANO

    L’Impact n’a pas retrouvé son élan des quinze premiers matchs de la saison, dimanche, et s’est contenté d’un match nul de 1 à 1 contre Chivas USA au stade Saputo. Comme mercredi à Toronto, les Montréalais ont joué avec le feu en concédant le premier but du match et en attendant la 80e minute pour récolter leur 31e point de l’année.

    Après l’ouverture au score d’Eric Avila, consécutive à une perte de balle d’Hassoun Camara à la ligne médiane et à une bonne contre-attaque (55e), seul un penalty de Patrice Bernier – grâce à sa feinte habituelle – a pris à revers le gardien Dan Kennedy. En fin de match, l’Impact a flirté avec le 2 à 1, mais a péché par maladresse, à l’image du tir trop croisé d’Andrew Wenger, à la 88e minute.

    L’Impact n’a maintenant plus gagné en trois rencontres. «Il faut le dire, on traverse une période difficile où l’on a pris que deux points sur une possibilité de neuf, a rappelé Camara. C’est sûr qu’il y a un petit peu de fatigue physique et mentale, mais la saison est longue. Il fallait s’attendre à ce genre de période.»

    «Cette semaine, cela a été une phase plus délicate au niveau des résultats. Mais on méritait mieux contre Colorado, on est revenu au score contre Toronto en deuxième mi-temps et, dimanche, on n’a pas été assez payé par rapport à ce que l’on a investi», a ajouté Marco Schällibaum, bien plus positif que ses joueurs.

    Car face à la pire équipe de l’Association de l’Ouest, qui connaît cependant une bonne parenthèse, l’Impact a longtemps paru impuissant. Hormis une bonne frappe de Marco Di Vaio repoussée par Kennedy à la 5e minute, l’Impact a ensuite attendu les 20 dernières minutes pour accroître efficacement la pression sous les yeux de 18 932 spectateurs. «Ils ont joué à un rythme assez bas et on est resté à leur niveau alors que l’on aurait pu hausser le ton, a regretté Camara à propos de la première période. Cela a été délicat de trouver les espaces car ils étaient bien regroupés derrière.»

    Trop lents dans les transmissions et trop prévisibles dans l’axe, les Montréalais ont eu besoin d’un Sanna Nyassi en bonne forme pour injecter un peu de vie offensivement. L’un des ses centres a d’ailleurs trouvé Felipe qui n’a cependant pas appuyé suffisamment son tir pour créer quelconque dégât (30e). C’est ensuite ce même Nyassi qui a été à l’origine du penalty. En face, les Californiens n’ont inquiété Troy Perkins que par l’intermédiaire d’une frappe lointaine de Josue Soto, à la 31e minute. En tout, ils ont cadré trois tentatives.

    «Derrière, on a été très solides, s’est réjoui Schällibaum. À part sur la petite faute que l’on paie cash, Chivas USA n’a pas obtenu une autre occasion. C’est dommage car avec ce genre d’adversaire, si on ne fait pas tout de suite la différence, cela devient de plus en plus dur au fil des minutes.»

    Le onze montréalais enchaîne maintenant avec une partie un peu plus compliquée de son calendrier. D’ici la fin du mois de juillet, il affrontera les Red Bulls de New York, le FC Dallas et le Sporting Kansas City. «On n’a pas eu les points escomptés, mais maintenant on affronte des équipes qui sont des rivaux directs ou bien classés, a mentionné Bernier. On a une semaine complète pour se préparer, mais c’est un défi. Il faut se regrouper et retrouver ce que l’on faisait bien avant.»


    • 4 joueurs ont particulièrement peiné ce soir. Le niveau d’énergie et de motivation semblait être assez bas. Espérons que le but de Bernier l’aidera à rebâtir sa confiance et être plus posé. Il semblait dominant pour les quelques minutes où il a joué.

      M Milano : Avez-vous des nouvelles de la progression de Messoudi et Tissot ? Pensez-vous que l’on pourra les voirs bientôt cette saison ?

      Évidemment, je miserai un peu plus sur Tissot. L’Impact sera prudent dans les deux cas.
      P.M

    • Que ce passe-t-il??? Une défense trop relax, une attaque qui fait des drôles de choix et manque de
      finition… Felipe manque de réalisme; les passes sont trop longues, etc..hummm….un examen de conscience s’impose!!

    • http://www.radio-canada.ca/sports/soccer/2013/07/07/001-canada-martinique-defaite.shtml

      Good job Toronto!

    • Ce que ce match a montré, c’est que Warner n’est pas une alternative à Bernier et que ce dernier est le joueur le plus important pour l’Impact. Sans lui, les milieux étaient pratiquement perdus. En deuxième, on a senti un petit ajustement avec un Di Vaio un peu plus bas. Mais il est clair qu’il n’y a pas mieux que Patrice pour animer le jeu.

      Concernant les autres joueurs, je ne suis toujours pas convaincu par Romero. Il ma paraît un brin frileux.

      Felipe devrait arrêter avec ses plongeons; de toute façon, les mises en échec semblent légales en MLS, alors autant faire avec.

      Wenger devrait retrouver sa position d’origine en défense. Il y serait plus utile avec sa force et sa vitesse et les besoins y sont plus pressants. Les deux papis auront peut-être de la difficulté à compléter la saison et Camara en arrière latéral ne m’a pas convaincu (la relève aussi d’ailleurs, à part Tissot), sa place est au milieu.

    • Camara et Brovsky quasi-inexistants passés la ligne médiane, Warner sans poids sur le jeu, Di Vaio qui manque 2 belles occasions bien que très mal servi en ballons de qualité et Wenger qui continue à vendanger des balles de match.

      Pour le reste, heureusement qu’on a eu Nyassi effectivement pour animer l’offensive. Paponi a trimé dur mais sans grand résultat.

      Bref, y’a que la sélection “canadian” qui a fait pire, trouvant le moyen de perdre contre la Martinique. Vous avez bien lu, contre la Martinique, et en alignant 4 joueurs du TFC…

      PT

    • Tout un début pour le nouvel entraîneur du Canada à la Gold Cup: défaite contre la Martinique…

      Pas vu le match pour cause de conflit d’horaire avec l’Impact. Benito Floro prendra les rênes de l’équipe après la Gold Cup par contre.
      P.M

    • Je ferais rentrer Bernier des le debut à la prochaine partie.
      De plus, il etait de l’équipe qui a bien jouré les 15 1er match.

      L’équipe du Canada n’avait pas un seul francophone et en plus elle est tres mauvaise.
      Nous ferions mieux avec une équipe Quebec et ca serait tellement plus pres de nous.
      Ca n’a rien a voir avec la politique et l’indépendance. Mais elle nous représenterais au moins.
      Comme c’est la, on existe pas.
      Mais, comme pour l’Écosse par exemple, c’est tout a fait realisable d’avoir notre équipe.
      Sans compté les fetes incroyables à chaque matchs, pourquoi s’en priverais t’on?
      La on a rien de rien, on existe juste pas a l’interieur de soccer Canada.

    • @saila

      La sélection nationale du Québec a été mis en place le mois dernier pour participer à la Viva World Cup 2014. Leur premier résultat a été une 3e place au tournoi des peuples et des cultures à Marseille.

    • C’est inquiétant.

      Match nul grâce à Sanna, joueur du match hier, qui a provoqué un penal à la 80ième minute. Sinon…

      2 points sur 9 contre des mauvaises équipes, une défense poreuse, avec peu de joueurs de qualité disponibles (les jeunes Tissot, Lefevre et Ouimette méritent un environnement dans lequel ils pourront fleurir tranquillement (des prêts l’an prochain, afin de jouer à temps plein dans un niveau plus bas – n’oublions pas que les défenseurs prennent plus de temps à mûrir que les autres positions).

      La perte de Rivas, qui n’est pas officielle, est quand même très présente. Cette situation ne peu plus tenir. Nesta et Ferrari ont besoin d’aide : ils se font maintenant traverser par toutes les équipes. Nesta a eu l’air désemparé quelques fois hier, quand il s’est fait doubler. La retraite sera salutaire pour lui. Il se fait aussi brasser et maltraiter d’une façon inhabituelle pour lui, et cette légende mérite mieux. Les problèmes de la défense sont aussi augmentés par les gaffes d’Hassoun, joueur que j’aime bcp, mais qui avance bcp trop souvent et qui met en difficulté ses coéquipiers régulièrement, comme c’est arrivé hier sur le but du Chivas.

      Mapp manque bcp à l’équipe. Son absence est liée directement aux mauvais résultats de l’équipe, comme hier, où nos milieux n’arrivaient pas à dominer. Nick De Santis a du travail à faire, car même si nous avons bcp de joueurs sur le banc, plusieurs d’eux ne sont pas vraiment de niveau (Ubi, Iapichino, Mallace, Pisanu (trop inconstant), Warner (ne prend pas la chance qu’il lui est offerte hier)). Nous avons aussi plusieurs jeunes, comme j’ai dit plus haut, qui doivent être utilisés avec soin, afin de ne pas les brûler (comme Ouimette dans le premier match contre TFC du championnat canadien), donc pas des gens sur qui nous pouvons compter afin d’aller à la guerre. Pas de nouvelles sur le projet Rodriguez non plus.

      Pendant ce temps-là, Diego Forlan serait sur le point de signer avec TFC…

      M. De Santis, il nous faut un milieu d’expérience, pour aider Patrice (33 ans), et un défenseur physique, pour aider Nesta et Ferrari. Imaginez si jamais il y a une blessure à un de ces deux défenseurs…

    • Nesta était considérablement nonchalant.

    • En accord avec debooz (7h10) : Wenger devrait être utilisé en défense, sa position d’origine. Il est grand, fort et rapide. Ce sont de belles qualités en attaque aussi, mais Wenger n’a pas la touche d’un marqueur comme l’ont Di Vaio et Paponi.

      Avec lui à la défense, on pourrait commencer à préparer l’après-Nesta.

    • Warner et Romero se sont mis à marcher à partir de la 2e mi-temps! (Bon, Warner non, mais mettons qu’il joggait très lentement.)
      Ça faisait pitié à voir! J’étais pour l’idée de faire reposer un peu Bernier hier, parce que les derniers matchs avaient un peu plus difficiles. Or, on a personne pour le remplacer. C’est bien ça le problème…on devient (en grande partie) dépendant d’un joueur, de ses performances.

      Nyassi a nettement été le meilleur joueur hier. Paponi a fait du bon boulot.

      Je ne comprends pas pourquoi on ne voit pas un peu plus d’Ubiparipovic. Honnêtement, ce n’est pas le plus grand joueur, mais il est capable d’apporter un bon 30 minutes de foot dans un match.
      Justin Mapp nous manque beaucoup également.

      J’espère que cette période creuse se terminera bientôt…parce que le mois d’août s’annonce comme toute une épreuve!

      Ça prend du renfort…Allez Joey!

    • Malgré que ce soit à notre avantage, je n’aime pas la feinte de Bernier lors des penalty. Déjà que le travail du gardien est difficile dans ce genre de situation je pense que le joueur devrait être en mouvement vers l’avant sans s’arreter pour effectuer le tir. J’ai vu la reprise hier et le gardien à bougé dès que Bernier s’est avancé, lors de son arret c’est facile pour lui, le gardien est déjà compromis.

      Pensez-vous que ce type de feinte va être interdite un jour?

    • Pour Wenger, il faut lui donner au moins une autre saison comme attaquant. Il est passé du collège au pro et les gardiens couvent beaucoup mieux leurs angles en MLS. Et avec un peu de réussite, il pourrait avoir 4-5 buts au compteur. On en aura bien besoin en LDC Concacaf. Il sait se créer des chances – donc, lit bien les espaces – et doit améliorer son finish. Des buteurs comme Ibra ont mis 2-3 saisons avant de devenir des tueurs de match.

      PT

    • @Austerlitz, la patience pourrait être de mise.

      Le problème de Wenger est le fait qu’on l’ait converti tard comme attaquant, donc il lui manque les instincts que l’on remarque chez Di Vaio et Paponi, qui ont joué toute leur vie comme attaquants.

      Les réactions instantanées, l’instinct vient avec la répétition. On demande à Wenger de comprimer tout ça en quelques années, pas évident.

      Je pense qu’il a le cerveau et la volonté pour réussir, même si en ce moment il me donne plus envie de jurer que autre chose lorsqu’il manque des ballons faciles…

    • @heinzblut57 (11h54)

      Dans certaines ligues européennes, cette feinte est considérée comme anti-sportive.

      L’année dernière, un arbitre de la MLS a fait reprendre à Patrice Bernier son tir de pénalié trois fois, à cause de cette feinte justement.

      Je pense qu’il y a des choses bien plus anti-sportives en MLS : l’accrochage et les mises en échec tolérés par les arbitres.

    • @heinzblut57: Je suis en grande partie d’accord avec vous! D’ailleurs, l’année passée, il a dû se reprendre une fois parce que l’arbitre jugeait qu’il avait arrêté son mouvement vers l’avant. Hier aussi ça me semblait le cas. Parfois, il réussit à continuer son mouvement vers l’avant même si on a l’impression qu’il s’arrête.

      Mais bon, pour le moment ça nous sourit hahahaha

    • @bedardphilippe

      Je suis d’accord aussi sur le fait que l’arbitrage est médiocre mais il reste quand même que ce geste est pour moi un non-sens, un peu comme le spin-o-rama au hockey, qui a d’ailleurs été interdit pour la prochaine année.

      Mais bon pour l’instant ca nous aide et c’est pas moi qui va s’en plaindre!!

    • @sebb
      Merci pour l’information. J’espere que les medias vont suivre l’équipe et que ce blogue va faire une suivi.

    • Assez etonne de voir les critiques acerbes envers Warner. Des gradins, j’ai constate qu’il a fait son match, sans etre electrisant. Warner a joue en pur milieu defensive, son role etait de casser les attaques adverses et ma foi vu le jeu attentiste de Chivas, il n’a pas eu grand chose a faire. Au moins j’ai trouve qu’il a joue sobrement, sans exces, contrairement a certains de ses collegues. Le match d’hier, c’est simple, on le perd sur la crampe au cerveau de Camara et rien d’autre. Chivas a ete inexistent offensivement, ils se sont regroupes derriere et ont applique des pressings ponctuels envers des joueurs cibles reputes pour leurs prises de risqué.

      A cet egard, je pense que les equips de bas de tableau ont decele des faiblesses individuelles qu’ils exploitent a merveille. On a tous remarque que Camara Romero ou Bernier, aiment garder le ballon et provoquer le jeu en dribbles. Avec un pressing cible a leur endroit, ils ont pu beneficier de contres tres interessants. Ce qui m’interpelle, c’est que Mauro lors du dernier match a insiste sur jouer a une touché de balle, rapidement, pour destabilier l’adversaire et non pas multiplier les touches pour faire des jeux individuels qui sont contres facilement. Or vu le nombre de prises de risques inutiles sur des jeux individuels hier, je me demande quell genre de renforcement a ete fait aupres des joueurs concernes.

      Le pire c’est que les meilleurs mouvements du match ont ete fait lorsque on jouait rapidement vers l’avant, en combinaisons. Et puis, peut on parler de Mapp dependence ? Me semble que j’ai hate de le revoir sur le terrain lui !

      @saila

      Arretez avec la demagogie a deux cents, en l’etat actuel des choses une equipe du Quebec se ferait demolir tout autant a ce tournoi. L’etat de la formation est tout aussi ridicule au Quebec qu’ailleurs. L’Academie de l’Impact n’a debute que recemment et c’est une initiative circonscrite a un club. Si on doit analyser la strategie globale de formation au Quebec, on est loin du compte. Pat Leduc en parlait justement recemment dans une chronique. Vous avez le droit d’avoir vos preferences souverainsites mais treve de populisme et de demagogie, s’il vous plait. Notre meilleur joueur du Quebec evolue en D2 allemande et Bernier est proche de la retraite. Quand on formera des elements qui evolueront dans des D1 europeennes (hormis l’Ecosse et les pays scandinaves) on pourra se gargariser. Et puis si on veut pousser le jeu des comparaisons,dans les dernieres annees, les meilleurs joueurs canadiens provenaient du ROC. Les autres provinces ont produit des joueurs qui evoluaient en D1 allemande, espagnole, belge, anglaise, hollandaise, etc (DeVos, Peschisolido, Staltieri, Guzman, , Radzindzki, Brennan, Forrest, Hutchinson). Et pour ceux qui suivent l’equipe canadienne depuis assez longtemps savent qu’on avait un groupe de bons joueurs mais que la stabilite des performances n’a jamais ete au rendez-vous. Dommage car il fut un temps ou c’etait plaisant de voir l’equipe canadienne jouer au ballon.

      Cela dit la performance de l’equipe canadienne est ridicule et l’etat actuel de notre soccer fait pitie. Il faudra bien metre le doigt sur le bobo sans attiser les divisions regionales.

    • Match soporifique,sans rythme,aucunes intentions de forcer la décision,brouillon dans la construction et en attaque. Trop attentiste sur les actions. Mais le pompon revient a l’arbitre pour rester poli: pourri!!!

    • H-S: Diego Forlan au Toronto FC ?

    • @le_bledard

      Je ne vois pas de démagogie comme vous dites. Si vous vous identifiez à un Ashtone Morgan de toronto, c’est votre droit. Par contre, vous ne pouvez pas accuser quelqu’un de démagogie simplement parce que ce n’est pas son cas.

    • @heinzblut57
      Le gardien n’est pas censé déplacer ses talons de la ligne des but et pourtant tout les goalers s’élance vers le tir avant qu’il soit frappé. Le geste de Bernier est à la limite de la légalité, tant qu’il n’arrete pas son élan. Si on veut revenir à la base, il faut que les gardiens aussi s’y mettent.

    • @le_bledard

      Admettons que Warner avait un rôle de milieu défensif pur. Après 15, 25, x minutes, un équipe s’ajuste non ? L’équipe désire gagner a domicile contre une équipe ne faisant rien qui vaille et lui se concentre sur son rôle défensif ? Et dès que Bernier entre, il monte plus haut sur le terrain que ce dernier pratiquement a chaque occasion? Malgré cela il ne pouvait réaliser quoi que ce soit d’intéressant, contrairement à Bernier. Est-ce vraiment la stratégie de l’Impact d’avoir un Bernier plus défensif et un Warner plus offensif quand les 2 travaillent ensemble ?

      Au fait, l’autre occasion de marquer de Chivas fut sur un flottement de Romero. Faire le cône près du filet c’est paresseux rare.

      J’aimerais bien que l’on m’explique cette crainte de “bruler” les jeunes que je remarque si souvent. Également, en quoi le développement des jeunes est plus intéressant en pratique et avec la ligue de réserve que dans la ligue principale sous la pression de réussir ? Ne devrait-on pas les former dans un cadre où ils apprenent a un niveau élevé ?

      A voir aller Romero, Pisanu, Warner, Arnaud, Camara(defense), je n’arrive pas a comprendre pourquoi ils sont supérieurs aux jeunes qui forment le futur alors que ces “vétérans” ont tous de grosses lacunes bien connues.

    • @seb.b

      Quand saila dit textuellement ”L’équipe du Canada n’avait pas un seul francophone et en plus elle est tres mauvaise.
      Nous ferions mieux avec une équipe Quebec et ca serait tellement plus pres de nous.”

      J’appelle ca de la pure demagogie car on sait pertinemment bien que qualitativement, une equipe du Quebec ne pourrait faire mieux que l’equipe canadienne alignee en Gold Cup car le Quebec souffre des memes problemes structurels que le reste du pays en ce quia trait a la formation et developpement des joueurs de niveau international. That’s it that’s all ! Apres Saila peut s’identifier a une equipe Quebec, c’est son droit le plus absolu. Je tiens simplement a relever les remarques populists.

      Non un Ashton Morgan ne me represente pas car footballistiquement parlant il impressionne personne par contre je trippais a suivre les Stalteri, Radzindzki a l’epoque quand Equipe Canada jouait encore du bon soccer et que Craig Forrest realisait des miracles dans les buts. Cela ne m’empeche pas aussi d’aimer Bernier qui est mon joueur prefere a l’Impact ou un Guzman que je trouvais tres bon a sa belle époque. Staltieri jouait quand meme pour le Werder Bremen. En ce qui me concerne j’aime voir les bons joueurs electrisants, peu importe d’ou ils viennent du Canada.

    • Bernier s’inspire des tirs de pénalité du grand Pélé. Ce dernier a écrit dans sa biographie qu’il pense qu’il n’a jamais manqué un tel tir au cours de sa longue carrière. Si Patrice n’arrête pas son mouvement, le tir est bon.

      En ce qui concerne l’Impact, l’équipe a complètement dominé Chivas hier soir. Chivas ne touchait pas au ballon. On a accordé un mauvais but, comme on le fait depuis quelques matchs. La fatigue de quelques joueurs se fait sentir. L’entraîneur devra les reposer. Blake Smith et Wenger nous montrent de belles choses. Il faut les faire joueur avant le mois d’août. Il faut surtout reposer Nesta. Il ne peut pas joueur tous les matchs.

      Enfin, l’équipe du Québec ne serait pas vraiment inférieure aux autres équipes. Elle serait moins forte que le Mexique et les États-Unis, mais elle pourrait compétitionner avec les autres nations. Plusieurs pays considérés comme faibles causent des surprises à chaque Coupe du monde. L’Écosse participe à l’Euro, le Québec devrait participer à la Gold Cup.

    • @le_bledard

      En fait, je ne suis pas un spécialiste du développement des joueurs au football mais Jason DeVos de TSN écrivait avant-hier sur son blogue que la CSA devrait s’inspirer du Québec et du bc pour créer des ligues d’élite. En passant, c’est peut-être un peu fort de dire que nous ferions mieux avec une Équipe Québec mais ce n’est certainement pas de la pure démagogie comme vous dites. Disons qu’il serait difficile de faire pire…

    • @le_bledard

      Il faut être aveugle pour ne pas voir qu’il traîne un “racisme” ambiant à la CSA depuis 50 ans et ça n,a rein à voir avec le séparatisme. C’est la fameuse règle du “boys club” (Leonarduzzi et cie), on ne regarde au Québec que s’il y a une superstar.

      Comme c’est une mentalité encrassée depuis l’époque victorienne, on ne peut rien y faire, ça ne changera pas. À ce titre, vaut mieux, comme les Écossais, les Gallois, les Irlandais du Nord avoir notre propre équipe et on vivra avec les résultats. Après tout, si Israel peut jouer en Europe, les martiens peuvent bien être en Concacaf.

      Ne serait-ce que footballistiquement, le fait de savoir pour un jeune d’ici qu’il peut faire la sélection est un puissant motivateur. Quand Tissot, Lefebvre, Ouimette voient 4 loosers du TFC – disons au mieux de calibre comparable – être sélectionnés en bloc par la CSA, ils savent bien qu’ils ne seront jamais appelés, sauf blessure. Être titulaire dans un club minable ne fait pas du joueur un international.

      Perdre contre la Martinique, c’est le fond du baril…

      Pierre T.

    • @austerlitz

      Treve de victimisation, dressons un peu la liste des meilleurs quebecois qui ont evolue en EN canadienne. Alors de memoire et par rodre chronologique depuis que je suis arrive au pays:

      -Diotte
      -De Santis
      -Limniatis
      -Biello
      -Grande
      -Gervais
      -Leduc
      -Braz
      -Ribeiro
      -Haineault
      -Bernier
      -Occean

      Certains ont eu une carriere “canadienne ” beaucoup plus fructueuse que d’autres mais on ne peut dire que les meilleurs Quebecois n’ont pas eu la chance de se faire valoir. Selon moi les meilleurs ont eu une longue vie en equipe canadienne et les autres ben ont quand meme eu la chance d’avoir des selections. Si y a des Quebecois qui ont ete injustement ete ecartes, priere de me le mentionner.

      Enfin, en ce qui a trait aux Morgane, Osorio et Henry, on peut se moquer du Toronto FC, mais aux dernieres nouvelles ces joueurs issus de leur academie sont titulaires reguliers au sein de l’equipe A. A l’Impact on a fait le choix d’aligner des etrangers pour notre defense, ce qui donne tres peu sinon aucune minutes de jeu a des Tissot, Lfevre ou Ouimette. Ils ont fait le choix de developper leurs joueurs en les lancant immediatement dans le bain. A Montreal, on se montre plus prudents.

      Cela etant dit, je trouve logique de ne pas selectionner nos jeunes de l’Academie car ils ne sont pas encore prets mais je trouve illogique de selectionner en equipe canadienne des joueurs sans club.

    • @Seb.b
      Bon, voilà, c’est arrivé…
      Je me retenais car je crois que la politique devrait avoir une place minime sur ce blogue. Mais je me disais “À trop souvent mettre son fion politique, il finira bien par se faire répondre”
      Je partage assez le point de vue de Le_Bledard alors, je n’en rajouterai pas, à par ceci.
      Je vous cite;
      “88e

      Très heureux de voir que nos voisins canadiens ont encore glissé au classement de la FIFA!”

      Cou’donc! Êtes vous nationaliste contre le Canada ou pour le Québec?

      Pardonnez-moi monsieur Milano.
      J’en reste là…

    • Je crois en effet que c’est peut etre exaggeré de penser qu’une équipe du Quebec ferais mieux que l’équipe du Canada. Mais ce n’est pas pour etre meilleur ou moins bon que le Canada que ca serait interessant d’avoir notre équipe. Une équipe du Quebec donnerait la chance aux jeunes d’ici d’évoluer en haut niveau. Et ils nous representeraient, alors que l’équipe du Canada, elle, ne nous represente absolument pas.

      Et je souligne que ca n’a absolument rien a voir avec un désir d’independance ou de séparation.
      Je vois ici des gens qui ne comprennent pas ou de mauvaise foi partir des peurs!
      Il ne faut pas voir l’independance partout simplement quand on veut poser des actes rationnels pour notre developpement. On le fait tres bien deja et on peut continuer à le faire sans risque d’independance. De toute facon il n’y a peut etre plus vraiment de chance que le Quebec devienne independant un jour (et il ne reste probablement plus assez de franco-quebecois pour voter oui si la question est reposée un jour).

    • Pour l’équipe nationale de soccer du Canada, il ne faut pas oublier que Samuel Piette joue pour la sélection. C’est un des plus jeunes joueurs à avoir intégrer l’équipe senior à 16-17 ans, c’est une fierté. Donc, il faut arrêter de dire que les joueurs québécois ne sont pas remarqué. André Hainault aurait fait parti de l’équipe aussi, mais il préfère se concentrer sur sa carrière professionnelle (il est sans club).
      Justement, Hainault pourrait être un bon renfort pour l’Impact en défense, mais je ne pense pas qu’il soit intéressé.
      L’Impact passe une période difficile en ce moment. Est ce que c’est le moment d’utiliser des jeunes comme Blake Smith (il mérite un départ) ou Tissot ? Cela pourrait donner un nouveau souffle à l’équipe. Les entraîneurs préfèrent faire confiance aux vétérans dans ce genre de situation. Arnaud et Mapp devraient revenir au jeu bientôt, mais le coach va devoir faire des ajustements pour les insérer dans le 11 partant.

    • @Saila
      S’il vous a paru que je puisse faire partie de ceux qui partent des peurs, c’est que je n’ai pas réussis à bien traduire ma pensée sur ce sujet.
      Je partage totalement votre point de vue. Le sentiment d’appartenance a une résonnance en moi. Toute équipe du Québec dans n’importe quel domaine m’enchante lorsque je la suis.
      Un peu de chauvinisme rehausse la sauce, trop la gâte.
      Je n’en remettrai plus…

    • @Gaettan

      Me faire répondre? Je considère que l’équipe a été construite à toronto dans le but de faire jouer des joueurs du ROC. D’ailleurs, avant le début du tournoi de la Gold Cup, on a dit que le virage jeunesse visait une préparation pour les qualifications de la prochaine coupe du monde. C’est quand même drôle que pour cette phase de développement (qui vise le long terme), on prend la moitié des joueurs du toronto fc. Maxim Tissot et Ashtone Morgan ont le même âge. Je suis prêt à gager que dans 4 ans, le premier va être sensiblement meilleur que le deuxième. Malgré tout, c’est Morgan qu’ils ont choisi de développer.

      Dans le même ordre d’idée, on dit qu’il faut tout de même de l’expérience pour encadrer les jeunes. On prend un De Guzman qui est sans club plutôt qu’un Bernier qui est une vedette en MLS depuis 2 ans.

    • romero et papouni me laisse perplexe par leur laxisme et leur manque de generosité avec le ballon …ils veulent tout faire seul.

      Di Vaio a jour un match honnete mais le gardin s’est dressé devant lui.
      L’entré de Bernier dans le match a vraiment changé l,allure du match ….
      et quel acceuil des partisants wow.

    • Victimisation, démagogie, etc., insipides arguments en cul de sac.

      Je me répète mais être titulaire dans un des pires clubs en Amérique, TFC, n’a aucune valeur footballistique. Zéro. C’est aussi imbécile que de préférer un jeune titulaire de Guingamp à Camara qui réchauffe le banc du PSG. Bien au contraire, le jeune se développe dans une culture de la loose. On a vu que ça c’est transposé rapido dans une nième honteuse défaite, cette fois-ci contre la Martinique. Et ce n’est pas en me fournissant une liste des 12 appelés francophones en 20 ans de sélection sur 300 joueurs que je vais être convaincu.

      Le Québec mérite une équipe de par sa spécificité et le bloquage sempiternel du Boys club de la CSA. Et je vous garantis des gradins à craquer dans les confrontations contre les Reds.

      Vouloir le statu quo est irréfléchi.

      PT

    • Je suis souverainiste mais je trouve que les arguments de le_bledard sont quand même bien sensés. Le TFC, n’en déplaise aux partisans les plus obtus, n’est quand même pas la poubelle de la ligue. Est-il nécessaire de rappeler qu’ils nous ont battu 2-0 cette année et qu’ils ont fait match nul 3-3 pas plus tard que la semaine dernière contre la “meilleure équipe de la ligue”? Ils ont de bons jeunes et si leur direction était plus stable (ou plus cohérente) ils s’en tireraient pas si mal.

      L’équipe canadienne qui est à la Gold Cup n’est représentative de rien. Personne ne voulait y aller (joueurs), et le coach est temporaire. On peut bien en rire et en faire ses choux gras, mais c’est un peu vain. Si Bernier avait été appelé, les cris de protestation auraient été bien plus grands qu’en l’état actuel. Quant aux jeunes de l’Académie, il doit quand même y avoir une raison pour laquelle on ne les voit jamais en bleu et noir depuis un bon moment. On ne peut pas sérieusement dire qu’ils méritent une place en équipe nationale à ce moment. Un jour, oui, je l’espère.

      Entre temps, on peut continuer à chialer contre l’équipe nationale, mais ça demeure la seule qu’on ait.

      L’exercice de dire quels joueurs québécois sont boudés est pertinent. Ce serait bien qu’on le relève (comme le niveau du débat, d’ailleurs).

      Sinon, DiVaio était trop bien couvert contre le Chivas pour performer. Deux joueurs sur lui à chaque prise de balle, il aura fallu attendre sa sortie pour qu’on retrouve de la créativité. Et Felipe continue à être désespérant… J’ai autant applaudi sa sortie que l’entrée de Bernier, au changement.

    • D’accord avec Saila et Austerlitz.
      Une équipe du québec pour le développement des joueurs, pas pour la politique.

      Je tiens à rappeler que Tissot a été blessé, j’suis pas sûr qu’il est encore prêt à revenir au jeu.
      Pouvez-vous confirmer M. Milano ?

    • On parle des joueurs de l’Impact qui sont défavorisé quant à la sélection canadienne parce qu’ils ne jouent pas. Tissot et Ouimette apprennent plus en 10 minutes avec l’enseignement de Nesta et Ferrari que les joueurs du TFC en 10 ans avec O’Dea. De plus, l’expérience de looser des joueurs du TFC va-t-elle vraiment contribuer aux succès du Canada? Poser la question est y répondre.

      La CSA est torontoise (elle a d’ailleurs payé le BMO Field) et le restera toujours. Et ceux qui disent qu’une équipe du Québec serait plus faible que celle du Canada, est-il possible d’être plus faible qu’une équipe qui perd TOUS ses matchs, dont un 8-0 (ou 8-1? me rappelle plus)?

      La CSA semble mieux s’y connaître en politique qu’en foot. Ils préfèrent s’en tenir à leur position idéologique que le TFC devrait être un “all-canadian club”.Il semble qu’a Toronto, ça leur dérange pas de perdre en autant que le cash rentre.

    • @austerlitz:

      Pour l’argument demagogue, je vous invite a lire la nuance apportee par saila sur son commentaire precedent. Je relevais simplement qu’il etait faux de penser qu’en l’etat actuel des choses une equipe du Quebec aurait mieux fait et utiliser cet argument pour discrediter l’equipe canadienne. C’est tout a son honneur d’avoir apporte cette precision apres coup. Ca fait bien plus de sens de vouloir une equipe du Quebec pour la fierte et etre bien represente que de souhaiter cette equipe pour montrer qu’au Quebec on est plus fort et on fait mieux que le ROC. Gaettan a d’ailleur ecrit une phrase tres juste “On se batit une identite pour nous et pas contre les autres”. On aime tous quand des Quebecois performent et nous rendent fiers. Pour plusieurs, cela passe par un pays. En ce qui me concerne non ! Je ferme cette parenthese.

      Ensuite, en ce qui a trait a votre discours victimaire, oui je reitere mon point. Vous avez dit qu’historiquement les Quebcois ont ete par Equipe Canada au soccer, je vous ai repondu que les meilleurs Quebecois ont tous ete selectionnes a un moment ou un autre et ont eu la chance de se faire valoir et je vous ai meme fourni une liste. J’attends encore la liste des joueurs Quebecois des 20 dernieres annees qui ont ete leses par Soccer Canasa. Quand c’est rendu que meme Braz qui a un talent tres limite (mais qui travaille fort il faut lui donner ca) a eu sa chance, je pense que tout est dit.

      Sur le cas particulier de Ouimette, Lefevre et Tissot, je vous ai repete que logiquement, ils ne sont pas encore prets a jouer en Equipe nationale. Pour ce faire, ils devraient etre titulaires dans leur club. Vous avez releve que les joueurs de Toronto FC ne meritaient pas la selection. Peut-etre, mais trois joueurs de Toronto FC, nommement Henry, Morgane et Osorio sont titulaires et ne cirent pas le banc. Ils sont a un stade plus avance de leur developpement que nos trois jeunes. Meme s’ils jouent pour Toronto. DeRo et Guzman ont aussi joue pour un Toronto moribond, sont-ce de mauvais joueurs pour autant ? Come on, arretez avec les sophismes. Vous etes capable de mieux !

      Cela amene un point interessant pour le developpement de nos jeunes. Ne vaut-il pas mieux les preter a un autre club pour qu’ils puissent developper du temps de jeu parce que la je ne suis pas sur que leur developpement est bien maitrise. L’Impact a deja ete frileuse a lancer des jeunes par le passe et ces jeunes sont partis se developper ailleurs (Haineault).

      PS: En terme d’imbecilite d’argumentaire, je vous renvoie le compliment, vous ne laissez pas votre place, Autant le selectionneur canadien est douteux a faire jouer des joueurs sans club et en manque de temps de jeu, vous de votre cote, auriez ete pret a lancer en equipe nationale A trois jeunes qui ne sont meme pas titulaires et qui jouent soit en U21 ou en equipe reserve. Chapeau ! Cela dit Bernier meritait d’etre la. Tout comme DeRosario. A ce point-ci, c’est la competence du selectionneur que je remets en doute. Mais vous etes embarques dans une guerre du Quebec contre le ROC. C’est votre droit, mais vous laissez les emotions prendre le pas sur la raison.

    • @francis2115:

      Le Canada a deja perdu avec des Bernier, Leduc, Braz, Occean, Haineault dans le onze comme il a aussi gagne une Gold Cup et bien fait a cette competition pendant quelques annees de suite. Je ne vois pas trop le rapport. J’affirme que autant le Quebec que le Canada ont besoin de temps pour peaufiner leur programme de developpement qui s’est deteriore.

      Le pays est passe de joueurs evoluant au Werder, Fulham, Anderlecht etc. a des joueurs moyens qui vegetent dans des championnats exotiques. Triste !

    • @ le_bledard

      Décidément, cette histoire de victimisation est une fixation. What’s next comme cliché? Gauche/droite?

      Je résume, il y aurait suffisamment de raisons valable pour une équipe nationale québécoise. D’ailleurs toutes les raisons que tu énumères serviraient à priver l’Écosse d’une équipe nationale par exemple.

      Moi je pense au développement des joueurs, à la possibilité d’être sélectionné au mérite, à se dissocier de cette culture de la défaite complaisante qu’on retrouve au foot canadien.

      La CSA a TOUT fait pour barrer l’Impact en MLS il y a 6-7 ans pour favoriser l’entrée du TFC, y compris des ententes discrètes et sans consultation nationale. Elle a largement outrepassé son rôle. Pourtant, Montréal était déjà une puissance de D2 alors que Toronto avait un club de quartier. Là, IMFC a plus de victoires MLS en 1 an et demi que TFC depuis son entrée dans la ligue… Ça s’appelle du favoritisme et on a pas besoin de ça, pas besoin de la CSA, pas besoin d’eux. Sans être contre mais simplement en étant nous-même.

      Bonne journée

      PT

    • HS

      Hainault signe un contrat en deuxième division allemande! Formidable!

    • @austerlitz:

      Ne noie pas le poisson en sortant des jeux de coulisses concernant l’Impact, je repondais precisement a ton assertion a l’effet que les joueurs quebecois ont ete ostracises par Equipe Canada. Et sur ce point bien precis tu as ete incapable de me nommer des Quebecois qui ont ete effectivement leses par Equipe Canada eu egard de leur talent footballistique. Au contraire les Hainault, Bernier, Occean, Gerba ont connu une bonne carriere internationale et c’etaient les meilleurs de la province, ceux qui pouvaient pretendre a une carriere internationale.

      Dans tout pays qui se respecte sur le plan football, on doit selectionner des joueurs qui ont :
      1- un club
      2- jouent regulierement au sein de ce club

      Un selectionneur qui outrepasse ces exigences minimales est un incompetent. On sait qu’a la tete d’equipe Canada il y a un entraineur douteux qui fait appel a six joueurs sans club, mais que toi tu viennes me dire qu’il faut selectionner trois jeunes de l’Academie de l’impact qui ont un gros 3 matchs d’experience combines en MLS cette saison, ca me depasse. J’ai pousse la reflexion plus loin sur l’utilisation de nos jeunes par l’Impact, car il m’est d’avis qu’on devrait les preter pour qu’ils s’aguerissent car il est evident que le club semble vouloir des resultats immediats plutot que de lancer les jeunes. Sujet clos en ce qui me concerne.

      PS: Bien content de la signature de Hainault en Allemagne. La D2 allemande c’est quand meme un tres bon niveau, de beaux stades et des supporters fantastiques. Ce sera toute une experience pour lui !

    • dans le message precedent il faut lire “on doit selectionner les meilleurs joueurs qui ont:”

    • @le_bledard

      Le problème c’est que CSA a dit qu’elle préparait l’avenir. Il devient donc illogique de choisir un gars qui a quelques matchs de plus d’expérience en MLS avec un club minable plutôt qu’un jeune qui doit attendre sur le banc parce que son équipe est beaucoup plus forte. Dans 4 ans, les quelques matchs de plus du gars dans l’équipe minable ne voudront rien dire.

    • Hainault signe quand même avec le promu de la D3 (ils ont fini 2e), dont le stade de 11 000 places ne fait peut-être pas rêver tant que ça. Quand même, c’est vrai que c’est un bon niveau et qu’il n’y a pas un joueur québécois qui ferait la fine bouche devant une pareille occasion. Tant mieux pour lui en effet.

      100% d’accord avec le_bledard sur l’équipe canadienne, cela étant. Il ne faudrait quand même pas suranalyser cette équipe qui prend part à la Gold Cup, tant elle semble temporaire. On verra avec le nouveau boss si c’est du sérieux ou pas.

    • Je ne veux pas me mêler du débat…parce que je suis en accord avec des points dans les 2 camps. Je suis pour le virage jeunesse…Je considère que c’est plus difficile pour un joueur de l’Impact (ou des Whitecaps) de percer la formation de la sélection nationale.
      J’ai très hâte de voir que fera le nouveau sélectionneur canadien!

      J’ai 2 questions:
      - Patrice Bernier a-t-il déjà eu une véritable chance en sélection canadienne? De souvenir, il n’a jamais été titularisé sur plusieurs matchs de suite comme partant. Il a toujours été partant ici et là ou encore un remplaçant. Je crois qu’il aurait mérité mieux…(C’est mon avis)

      - Pourquoi 33 ans s’est considéré “vieux” dans le cas de Bernier, mais que certains joueurs de 32 (De Guzman, Rafa Marquez), 33 (Carlos Salcido), 34 (Pirlo, Gerardo Torrado, Zidane, Maldini), 35 (De Rosario) ans, ne sont pas considérés comme trop vieux pour faire partie de la sélection? Évidemment, pour certains, il s’agissait de leur dernière année en sélection nationale, et pour certain, on parle de joueurs d’exception évidemment.

      Mais pour moi, il ne fait aucun doute que Bernier aurait dû être un pilier de la sélection comme un De Rosario ou De Guzman l’ont été. Mais il n’a jamais eu vraiment sa chance…peut-être parce qu’il jouait dans un championnat peu connu, mais il est un des meilleurs de la MLS depuis les 2 dernières saisons. Pourquoi ne pas profiter du fait qu’il a encore du très bon foot dans les jambes?
      De plus, ça aiderait l’intégration de jeunes, comme Piette par exemple.

    • @benoitb Il a été un pilier en selection Bernier, a son apogee il a enchainé les matchs en équipe nationale. Et les spécialistes reconnaissaient meme en lui un element incontournable pendant longtemps. Il a été titulaire en Gold Cup 2007 (quand on s’est fait voler par l’arbitre contre les USA. Deja a l’epoque les Americains etaient beneficiaire d’arbitrage genereux) ou on fait la demi finale et en Gold Cup 2005 et 2009 aussi.

      Il a enchaine les matchs de qualifs de la CONCACAF pour la World Cup. Il a tout de meme 50 selections en equipe nationale, ce qui fait de lui le joueur quebecois le plus cape je crois.

      Sinon un petit souvenir de 2007 : la demi finale face aux USA ou on se fait voler a la derniere minute. C’etait quand meme une belle equipe avec les Staltieri, Hainault, Bernier, DeRo, DeGu, Gerba et Hutchison.
      http://www.youtube.com/watch?v=HBRrvlDJBo8

    • Je ne commente pas souvent sur ce blogue mais je lit toujours. Je ne pouvais seulement pas me retenir à la suite de t’en de critiques ”gratuites” envers la sélection canadienne.

      Premièrement, oui l’équipe canadienne est médiocre (depuis cette fameuse défaite de 8-1 contre le Honduras en octobre dernier) mais avant cette date, nous avions tout de même batu en 2012 le Panama et égalisé les États-Unis et le Honduras. La venu du nouvel entraîneur après la Gold Cup, de même que le retour de plusieurs ”jeunes” cadres comme Hutchinson, Simpson et Hainault devrait améliorer les choses.

      Concernant la sélection de Morgan, Henry et Osorio devant nos jeunes Québecois, je ne peux pas croire que quelqu’un aurait prit un Tissot ou Ouimet, qui n’ont pas joué de l’année, devant les 3 jeunes du TFC, qui joue pratiquement à tout les semaines en MLS. D’ailleurs, il semble y avoir un préjugé très défavorable sur ce blogue envers Morgan, basé sur son match contre l’impact en championnant canadien. Cependant, lors de ce même match, Tissot s’est fait déculotter toute la soirée par un certain John Bostock, qui a depuis été congédié par le TFC.

      Avant de crier au racisme ou au favoritisme de la part de la CSA, regarder plutot la qualité des joueurs que le Québec produit. Comme l’a dit le bledard, les bons on eux leur chance en sélection. Et si Ouimet ou Tissot réussissent à se tailler une place de partant en MLS, je suis certain qu’ils auront leur chance.

    • Concernant la sélection de De Guzman et la non sélection de Bernier (et de De Rosario), les 3 joueurs ne figurent pas dans les plan de la CSA envue de 2018. Pour ajouter un peu d’expérience et de leadership à la sélection pour la GoldCup, le manager à problement opter pour De Guzman, qui est dans la saison morte, au lieu de Bernier ou De Rosario pour ne pas trop nuire à leurs club de la MLS.

    • @d-noy

      Si on prépare la qualification pour la coupe du monde 2018, il n’y a aucune raison de choisir un gars uniquement parce qu’il a quelques matchs de plus d’expérience dans un club médiocre. Par contre, si on veut gagner tout de suite, on doit choisir les meilleurs joueurs. Hors, d’une façon ou d’une autre, il n’y avait pas de raison d’exclure les joueurs québécois.

    • @seb.b

      Au contraire, je crois qu’il n’y avait aucune raison de choisir Tissot ou Ouimet à la place de Henry ou Morgan.

      Si on compare les deux défenseurs centraux: Henry à 20 ans et 36 apparition avec le TFC, Ouimet a 21 ans et 6 apparitions. Pour avoir vu jouer Henry quelques fois, il est beaucoup plus athlétique et puissant que Ouimet.
      Pour les défenseurs latéraux, Morgan à 22 ans et 51 apparition avec le TFC alors que Tissot à 21 ans et seulement 2 apparition avec l’impact!! Encore un fois, Morgan est beaucoup plus rapide que Tissot.

      Et n’oublie pas que la différence entre la première et la dernière équipe en MLS est minime. Il y a beaucoup plus de parité en MLS que dans les championnat européens (voir les récents résultats de L’Impact face à Toronto et Chivas). N’importe qu’elle sélectionneur sensé aurait prit les deux jeunes qui joue à toute les semaine (ou presque) en MLS contre ceux qui jouent en ligue réserve.

      La vrai question est plus: que trouve tu de si merveilleux à Tissot et Ouimet, à part leur nom de famille francophone ?

    • @d-noy
      J’ai regardé les qualifications de la CONCACAF pour les jeux olympiques de Londres, la coupe du monde des U-20 et la coupe du monde u-17, en plus des match du Canada contre le Danemark, les USA, le Japon et le Costa Rica et voici mon analyse.

      Henry est peut-être athlétique et fort, mais il est médiocre en couverture défensive et en relance, en plus d’avoir une mauvaise attitude. Mais je suis d’accord qu’il a plus d’expérience que Ouimette et qu’il mérite plus sa place que lui, pour le moment.

      Morgan, et bien, il a pas grandes qualités, il ne supporte jamais l’attaque, pas capable de centrer, trop prévisible dans son choix de jeux. Même si Tissot a moins d’expérience que Morgan, il lui est nettement supérieur sur l’apport offensif et défensivement, je ferais bien plus confiance à Tissot.

      En ce moment l’équipe Canadienne n’a aucune créativité et aucune animation offensive et ce n’est pas avec des joueurs athlétique et puissant qui n’ont aucune vision de jeu, aucune tactique et aucun esprit du jeu, qu’elle va se sortir du trou.

      Seuls Osorio et Bekker auraient dû être appelés en Sélection.

    • @Dr dre

      Mon but n’est pas de dire que les deux jeunes Québecois sont pourris et que les deux jeunes du TFC sont des prodiges. Je voulais seulement tenter d’expliquer aux personnes qui crient au racisme que la sélection de Henry et Morgan devant Ouimet et Tissot est parfaitement justifiable à ce moment-ci. Qui sera le meilleur dans 4 ans ? Impossible à prévoir, mais de ce que j’ai vu des 4 joueurs, le seul que je vois pouvoir joueur un certain rôle en sélection canadienne dans le futur est Henry. N’oublie pas qu’il ne vient que d’avoir 20 ans…. À cette age, les problème d’attitudes sont pardonable ;)

      au plaisir.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    juin 2010
    L Ma Me J V S D
    « mai   juil »
     123456
    78910111213
    14151617181920
    21222324252627
    282930  
  • Archives

  • publicité