Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 1 juin 2013 | Mise en ligne à 11h18 | Commenter Commentaires (3)

    Revanche dans l’air

    FE-LI-PE

    FE-LI-PE

    PASCAL MILANO

    Buteur à Vancouver, mercredi, Felipe n’a pas connu un premier tiers de saison à la hauteur de sa première année dans la MLS. Tout en subissant encore les contrecoups d’une hernie sportive, il a d’abord semblé étouffer dans le 4-1-4-1 aux côtés de l’énergique Davy Arnaud. Il s’est aussi cherché dans le 4-4-2 en losange même s’il a eu une nette progression contre l’Union de Philadelphie (5-3).

    Pour Marco Schällibaum, il ne fait aucun doute que Felipe, déjà buteur contre le Real Salt Lake, est sur une très bonne voie après un problème physique (cela inclut des calculs rénaux) et peut-être mental.

    «Il a redémarré l’année avec sa blessure et il n’a pas trouvé tout de suite ses repères. Mais on a retrouvé le Felipe que l’on connaissait et on sait ce qu’il peut apporter à l’équipe. Et puis, c’est un jeune. Quand tout le monde te dit que tu es bon, c’est plus difficile à vivre que dans le cas d’un joueur qui a plus d’expérience. Ce n’est pas facile d’être toujours prêt pour quelqu’un de son âge (22 ans).»

    Le retour en force de Felipe est une arme inestimable pour l’Impact qui, en plus, compte sur des joueurs de couloir plus efficaces. Justin Mapp, à droite, mais qui aime se promener dans l’axe, est ainsi le meilleur passeur décisif en saison régulière. On ne parle pas de passes à 50 mètres du but adverse, mais souvent d’ouvertures millimétrées pour Di Vaio.

    Mapp et Felipe ont également uni leurs efforts pour permettre à l’Impact d’inscrire deux buts sur des corners lors des deux derniers matchs. On peut remettre en question le marquage des Whitecaps, mercredi sur le deuxième but, mais il faut rappeler que l’Impact avait insisté sur ces phases de jeu, lors de sa dernière pause de 10 jours sans match. Quand un aspect va moins bien, cette année, on sent qu’il est étudié et corrigé.

    «Les balles arrêtées sont très importantes et peuvent faire la différence. On est très solides sur les coups de pied arrêtés défensifs, mais on a aussi commencé à trouver nos repères au niveau offensif. C’est très intéressant pour le futur», a jugé Schällibaum. Et peut-être, ce soir, contre Kansas City qui compte malgré tout sur d’excellents joueurs dans les airs? Mon avant-match est ici.


    • Les changements tactiques (les remplacements durant le match), feront peut-être la différence
      dans ce match…!?

    • Chute d’adrénaline, peu de repos, un bon adversaire sur la route… ça sera difficile. Une défaite serait compréhensible. Mais ils sont si bons cette année qu’ils iront peut-être chercher un ou trois points.

      Schalllïbaum a un beau casse-tête pour le onze: Nesta, Bernier et Di Vaio pourraient peut-être embarquer vers la 60-70e minute, les jambes fraîches, et le reste du club avoir le défi motivant de tenir sans nos trois “vieux talents” d’ici là ?

    • Petite question pour ceux qui suivent l’académie. Est-ce que Messoudi s’enligne dans un rôle de créateur de jeu ?

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2014
    L Ma Me J V S D
    « sept    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité