Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Dimanche 14 avril 2013 | Mise en ligne à 16h15 | Commenter Commentaires (28)

    Des regrets pour l’Impact

    Photo: Bob Skinner, La Presse

    Photo: Bob Skinner, La Presse

    Avec une récolte de 13 points en six matchs, l’Impact occupe toujours la tête de l’Association de l’Est après avoir obtenu un match nul de 1 à 1 contre le Crew de Columbus, dimanche. Le onze montréalais peut toutefois regretter de ne pas avoir su conserver son avance dans une rencontre longtemps fermée.

    Pour ce premier match au stade Saputo, disputé devant 16 584 spectateurs, tout s’est déroulé en l’espace de quatre minutes, entre la 68e et la 72e minute. Quelques secondes après un premier but refusé pour une position de hors-jeu inexistante, Marco Di Vaio a trompé Andy Gruenebaum en reprenant, sans contrôle, une remise en retrait involontaire de Sanna Nyassi.

    Le Crew a immédiatement réagi par l’intermédiaire de Dominic Oduro. Le Ghanéen a d’abord gagné son duel face à Hassoun Camara avant d’expédier son tir dans la lucarne de Troy Perkins. «Nous sommes déçus par le résultat. C’était l’un de ces matchs où tu sentais que l’équipe qui allait ouvrir la marque allait l’emporter, a indiqué Davy Arnaud. Peut-être méritions-nous plus qu’un point, mais c’est le jeu, parfois.»

    On le sait, le Crew n’est pas l’équipe la plus fantaisiste de la MLS. Derrière le rapide Oduro et le technique Federico Higuain, elle presse, elle limite les espaces et n’hésite pas verser dans le jeu physique. Tout cela peut donner des matchs fermés où la différence se fait sur un seul ballon.

    Dans ce contexte, et avec ses nombreuses approximations en possession, l’Impact n’a obtenu que quelques demi-occasions pendant la première heure de jeu. Seul Justin Mapp a injecté un peu de vie dans le secteur offensif, mais, comme ses partenaires, il s’est montré trop brouillon en bout de ligne.

    «Surtout en première demie, nous aurions pu être plus tranchant dans la passe finale ou sur les centres, a jugé Mauro Biello. La plupart de nos occasions sont venus des côtés, mais cette dernière passe n’était pas assez bonne.»
    Dominateur au niveau de la possession, l’Impact ne l’a toutefois pas été au chapitre des occasions franches. Perkins a été l’homme le plus occupé en sortant deux bons tirs du Crew, en fin de première période. À la 36e minute, il s’est envolé pour dévier en corner une frappe lointaine de Ben Speas. Trois minutes plus tard, il a, cette fois, remporté son duel face à Higuain.

    «Le Crew reste regroupé en arrière et nous avons un peu refait les mêmes erreurs que face au Sporting Kansas City, ce qui leur a donné quelques occasions, a analysé Patrice Bernier. Il y a eu un peu de déchets techniques, mais nous nous sommes un peu mieux ajustés en deuxième période.

    Dans la dernière demi-heure surtout, l’Impact s’est procuré les meilleures occasions par l’intermédiaire de Nyassi, entré en jeu à la place d’Andres Romero, encore décevant. Malgré le manque d’inefficacité devant le but adverse, la performance montréalaise a été plus inspirée. «C’est l’un des premiers matchs où nous avons pris le contrôle, en deuxième période. Nous avons eu plus le ballon qu’eux et nous nous sommes crées des occasions», a jugé Biello, satisfait des problèmes causés par Mapp et Nyassi.

    L’Impact a dû repenser sa défense centrale à la dernière minute lorsque Matteo Ferrari a ressenti une douleur au mollet gauche lors de l’échauffement. Karl W. Ouimette s’est donc joint à Alessandro Nesta. «Je pensais être sur le banc, ce qui requiert un mode de préparation un peu différent, a admis le Québécois. Mais il faut toujours être prêt et j’étais content quand ils m’ont dit que je jouais.»

    ***
    Avant même de parler du match nul contre le Crew de Columbus, Biello a tenu à remercier les 200 personnes qui s’étaient relayées, depuis vendredi, pour remettre en état la pelouse du stade Saputo. Aucune trace de la tempête n’était visible lors du coup d’envoi donné sous un beau soleil. «Ils ont travaillé très fort pour nettoyer la neige et même notre président (Joey Saputo) était là. Avec Roch Poulin (le gestionnaire de la pelouse), tout le monde a travaillé durant la nuit pour tout enlever», a révélé Biello.

    Dans les circonstances climatiques, les rebonds indésirables sur plusieurs parties du terrain étaient un moindre mal. La surface de réparation du côté des gradins ouest était la plus abimée. «Le terrain était bien. Je pensais que cela allait être catastrophique, qu’il y aurait de la boue et que cela n’allait pas être jouable, a expliqué Ouimette. Mais c’était bien. C’est certain qu’il y avait quelques bosses, mais c’est normal après plusieurs mois d’hiver.»

    Le report de 24 heures du match avait obligé l’Impact à programmer une légère séance d’entraînement, samedi matin. Les joueurs ont toutefois assuré que ce changement de dernière minute n’a pas changé grand chose à leur préparation.

    Ce match contre Columbus marquait aussi une première pour Biello qui dirigerait l’Impact en raison de l’expulsionde Marco Schällibaum, à Kansas City. L’an dernier, Mike Sorber avait remplacé Jesse Marsch dans un contexte similaire.

    «Cela s’est déroulé comme prévu, a assuré Biello. Toute la semaine, nous avions préparé l’équipe avec tout le staff et, aujourd’hui, mon travail était d’encourager l’équipe et de gérer le rythme du match.»

    L’Impact profitera maintenant d’une dizaine de jours de repos avant d’entamer le Championnat canadien, au BMO Field de Toronto. Voilà une autre longue pause, après celle de deux semaines crée par le report du match à Los Angeles.


    • Je suis un peu déçu de la manière mais heureux du résultat même si l’Impact aurait du gagner ce match. Le faux hors-jeu est inacceptable dans une ligue majeure, vraiment chapeau à l’arbitre assistant pour avoir manquer autant de jugement.

      Brovsky ne semble plus s’améliorer, son apport offensif est piteux. Défensivement très fiable mais avec peu d’impact offensivement. Je prendrais un défenseur un peu moins bon défensivement avec de meilleurs qualités offensives, genre Tissot. Le kid a bien paru, quelques belles passes.

      Felipe a travaillé plus fort aujourd’hui mais reste encore une fois très brouillon.

    • Mon 5 cents sur l’equipe :

      - Il est grand temps de reintegrer Colen Warner en compagnie de Bernier. Collen, a l’instar de Bernier, est capable de mettre le pied sur le ballon. Et a deux pour recuperer et relayer, notre qualite de possession de balle ne sera que meilleure.

      - La contre attaque ne peut fonctionner de facon optimale contre des equipes regroupees et travailleuses comme Columbus, il faut trouver un moyen de garder le ballon et changer de schemas offensifs. A cet egard, Nyassi, meme s’il est brouillon et maladroit, peut apporter d’autres alternatives et sera plus utile qu’un Romero au rendement tres irregulier.

      - On doit minimiser les erreurs de relance dans notre moitie de terrain, en premiere demie Bernier, Camara et Brovsky ont relance comme des pee wee ou ont trop tente de garder le ballon pour finalement se faire contrer.

      - Nesta a bien fait encore, quelle classe balle au pied ou dans ses tacles precis. Felipe est completement hors sujet. Il est partie integrante des problemes de construction de l’equipe. Il faut qu’il retrouve son niveau de la saison derniere (la premiere moitie). De Santis devrait peut-etre prendre une marche avec lui dans le Vieux Port :-)

      PS: La condition physique des nouveaux venus est vraiment ridicule ! Meme Mapp a l’air d’un coureur de fond ethipien en comparaison.

    • L’arbitrage est la grosse faiblesse de la MLS. Tant que cela ne s’améliorera pas, la MLS va demeurer un circuit mineur.

      Certains diront que la MLS a son style de jeu propre, plus physique, mais les règlements sont les mêmes.

      Je me mets à la place de Di Vaio et des autres grands joueurs internationaux, ils doivent se demander comment un tel arbitrage pourri peut être toléré.

      Je pense que la MLS devrait mettre le paquet pour aller chercher des arbitres en Europe et en Amérique du Sud. Ça ne sert à rien d’augmenter le calibre du jeu si l’arbitrage est déficient.

      P.Bédard
      Montréal

    • Le niveau du match était de piètre qualité à tous les égards. Je ne m’intéresse à la MLS que depuis 3 ou 4 ans mais je croyais le championnat plus fort. J’ai visionné aujourd’hui 2 matches de Ligue 1 impliquant Troyes, Brest, Reims, à peu de choses près le fond du tonneau. Pourtant largement au-dessus du calibre MLS, qui reste à situer en milieu de Ligue 2. Vitesse, exécution, positionnement, intelligence de jeu, action, centres, exploits techniques, tout à un gros niveau au-dessus.

      Pour en revenir à la rencontre de cet après-midi, Brovsky, Arnaud, Felipe, Romero à dormir de bout, Camara remet une piètre copie et Di Vaio a reçu 2 bons ballons qu’il a mis dans le but. Dommage que le juge de touche dormait sur le premier. Nyassi, très Ritalin, a vendangé 2 incroyables occazes. Reste Mapp, qui réussit souvent à percuter sur l’aile et … centre un bon ballon sur 10.

      Bref, le problème récurrent du fond de jeu s’accentue et Felipe ne fait plus du tout le boulot, étant passé au camp des nuisibles.

      Nesta a bien dirigé le bateau et Ouimette a le gabarit pour s’imposer. Bonne entrée de Tissot, qui a réussi plus de passes vers l’avant en 5 minutes que Brovsky en 90. J’exagère mais vous voyez le tableau.

      Petit commentaire d’avant-match de TSN pour faire réfléchir les anti-Di Vaio : “he’s already got 2 goals in 5 games…”. C’est maintenant 3 en 6 et ça devrait être 4.

      Pierre T.

    • J’ai été surpris de voir Felipe sur le terrain jusqu’à la fin…je le voyais sortir vers l’hrs de jeu! mdr

      Il manque cruellement d’animation offensive. Bernier a été très ordinaire aujourd’hui. On a failli voir une attaque à 2 attaquants…finalement, on devra se contenter d’un 3-4 minutes avec 2 attaquants lol

      Ubiparipovic est-il encore disponible? Ça nous prend vraiment quelqu’un pour animer l’attaque dans L’axe sérieusement. Di Viao a été superbe sur son but! Tissot a fait une belle entrée, dans un poste qui est très intéressant pour lui.

      Les changements ont trop tardé selon moi

      Et je le répète, j’aime mieux voir un Nyassi manqué (lire vendanger) 3-4 chances, qu’un autre joueur rien apporter du tout.

    • Je voudrais également souligner la belle prestation de Mapp et Di Vaio. Sans l’incompétence du juge de touche, Marco aurait un but de plus aujourd’hui. Il a joué comme un buteurd e haut niveau aujourd’hui Marco, il a maximisé toutes les occasions obtenues.

      Quant a Mapp, il confirme que c’est un bon joueur de ballon, il a une belle conduite de balle et ses services ont été plus précis.

    • Je n’ai pas vu le match mais comment le but de Di Vaio a-t-il pu être refusé? Au moment où le ballon quitte le pied du joueur de l’Impact, il est exactement à côté du défenseur…

    • J’étais dans les estrades et je trouve que Ouimette a eu pas mal de difficultés en arrière.
      Mai bon, ça doit être tout un feeling de travailler à coté de Nesta

    • Ça commence à être déprimant de regarder l’Impact. Adaptation tactique en cours de jeu: zéro depuis le début de l’année.

      Mapp a reçu son lot de critiques depuis le début de la saison. Aujourd’hui il a été le seul à animer ce club d’endormis (du moins dans les deux derniers matchs). Je le savais bon du point de vue technique et course; s’il gagne en confiance dans la distribution du ballon et dans ses choix tactiques, ça va solidifier un peu plus le milieu.

      Romero… m’a donné un peu d’espoir sur une course le long de la ligne… puis terminé. Refuse en plus l’engagement physique.

      Camara a essayé aujourd’hui de débloquer le jeu, mais il essaie de trop en faire. Sur le but contre, désolé, mais quel geste d’amateur de sa part. Il avait le temps de se déplacer entre le ballon et son but et mettre tout son corps pour bloquer.

      Bernier devient prévisible, et le schéma tactique ne va pas l’aider. Aujourd’hui Nesta était là et les deux s’en sortent bien. Autour d’eux, rien. Je l’ai déjà dit, sans l’un d’eux, exit l’Impact. Sur les postes clés, pas de profondeur.

      DiVaio est de plus en plus rassurant. Tant mieux. Et, enfin, je le vois servir d’appui dos au but plus souvent que d’habitude. En plus, il a daigné un applaudissement à Mapp…. du jamais vu ah ah ah!

      Finalement, le joueur qui nous est cher à tous: Perkins. Disons qu’avec Ricketts, l’Impact serait peut-être au même point que l’année dernière.

    • Je trouve que le Crew a disputé un bon match, ce sont eux qui devraient avoir des regrets après les multiples occasion ratées en 1er demi. Perkins n’a pas été nommé l’homme du match pour rien, il a fait les arrêts au bon moment.

      C’est dommage, les juges de ligne ont maintenant le reflex de donner un hors jeu sur chacune des actions de Di Vaio. Ce dernier a du reculer pour marquer son but, il était sur de ne pas être hors jeu à ce moment là. En Europe, les arbitres font des erreurs aussi, il y a eu des buts qui n’étaient pas bons, c’est donc une façon de favoriser l’offensive contrairement à la MLS. :-)

      Nyassi apporte beaucoup en fin de match, il rate beaucoup d’occasion, mais il va finir par en mettre. Mapp a fait de bonnes actions, tant qu’à envoyer le ballon n’importe où, il devrait se donner du temps pour regarder comme il l’a fait sur la passe à Nyassi.

      Le match contre Toronto, quel formation devrait utiliser l’Impact ?
      On sait qu’il y a un match 3 jours plus tard contre Chicago. Je pense que le match du championnat canadien est le plus important. Alors, Di Vaio joue contre Toronto et Wenger contre Chicago.

    • @austerlitz

      Pour un eurosnob, y a assez de ligues dans le monde pour que tu ne gaspilles pas ton temps (et le nôtre) avec la MLS

    • @ imrahil

      As-tu une analyse personnelle du match à proposer?

      Parce que même en enlevant la partie sur la comparaison MLS/Ligue 1, austerlitz a 13 lignes de pertinence d’avance sur toi.

    • @tous
      Ne soyez pas trop sévères avec l’arbitre. Il doit juger un joueur en plein sprint, par rapport à un défenseur qui bouge, le tout en écoutant/regardant le ballon partir dans un stade avec 15000 personnes qui font du bruit. Oui, il a manqué ce jeu, mais c’est une question d’une fraction de seconde…à peine un dixième. La MLS a récemment instauré un programme d’arbitrage à temps plein, pour une partie de ses officiels. Il reste du travail à faire, mais je ne crois pas que l’arbitrage soit si minable qu’on le dit. Plusieurs arbitres de la MLS sont sur la liste FIFA, et tous sont très encadrés et supervisés.

    • Sérieusement, on a peut-être le nez collé un peu trop sur la vitrine. L’Impact saison 1 (je veux dire à partir de l’été et non celle avec les Wahl, Braun, etc.) et l’Impact saison 2 présentent les mêmes problèmes. Et c’est tout à fait normal, puisqu’il s’agit de la même équipe à peu de chose près. Quelles étaient les forces de l’équipe en 2012? Surtout le jeu dans l’axe avec une bonne charnière centrale en défense et des milieux axiaux dynamiques et offensifs. Quelles étaient la faiblesse de cette équipe? Évidemment, l’impuissance en fin de match et les coups de pied arrêtés (ce qui a été corrigé par le nouveau personnel d’entraîneur). Mais au niveau du personnel, la faiblesse était clairement sur les flancs. Tant les arrières que les milieux latéraux n’apportaient rien offensivement.

      Qu’en est-il en 2013? La même chose avec un axe très incisif et des latéraux prévisibles. Ce n’est pas mêlant, les équipes adverses cadenassent le centre et laissent les latéraux faire le jeu. Tant que ceux-ci ne feront pas la différence, il y aura deux joueurs en permanence sur Felipe et Bernier. Force est d’admettre que jusqu’à maintenant les solutions au niveau du personnel n’ont pas été concluantes. Pisanu est en piètre condition physique et n’est pas capable de jouer 60 minutes. Romero est comme une éclipse solaire, on est rarement témoin de sa présence. Rarement vu quelqu’un d’aussi transparent deux matchs de suite.

      L’IMFC doit trouver une manière de créer le jeu. Après avoir vu le match, qui aurait affirmé que le onze montréalais a eu 60% de la possession? C’est dire que parfois notre possession est stérile et peu animée.

      Bon étant donné qu’il ne faut pas se suicider ce soir, il y a bien quelques côtés positifs. N’eut été de l’arbitre assistant, l’IMFC aurait pu l’emporter 2-1. Pas mal compte tenu que le jeu ne s’est animé que dans la dernière demi-heure. Nyassi rate des occasions, mais au moins il en provoque (je ne reviendrai pas sur Romero, mais…). Tissot en cinq minutes à montrer qu’il n’a pas froid aux yeux. Il a une volonté de créer. En espérant qu’il puisse remplacer Brovsky plus tôt que tard. Felipe n’a pas joué un grand match mais mine de rien, il a trois chances de marquer (il me semble). Perkins solide. Nesta excellent en relance et la classe en défensive.

      En plus, vite de même, le staff n’hésite pas à faire confiance aux jeunes. Ouimette a 3 départs. Tissot a joué ses premières minutes. Déjà trois Québécois qui récoltent des minutes. Blake Smith l’a fait récemment. Aujourd’hui l’ensemble des substituts avait 25 ans et moins (Warner, Tissot, Lefebvre, Wenger, Nyassi et Mallace).

      Enfin, un gros bravo aux sections latérales du Stade Saputo qui ont répondu aux « Montréal Impact Olé » des Ultras. On est en train de développer quelque chose :)

    • Beau petit match a regarder en arrière plan. Les ballons se perdaient tout le temps! Higuain était vraiment dominant.

      Camara à causer les 2 bonnes chances de marquer du CC en 1ère demi suite a de mauvaises passes et en 2e demi il voulait trop en faire. Ah et monter le ballon en traversant le milieu du terrain pour ensuite le perdre et ne pas faire mieux que trotter tranquillement vers sa position alors que l’équipe adverse contre-attaque, ça ne fait pas très sérieux. Son couloir était béant, un changement d’aile du Crew aurait exploité ce beau maillot jaune seul et en surnombre de surcroit.

      Felipe et Romero doivent apprendre à protéger le ballon… Beaucoup de fautes non accordés parce qu’ils tombent sans être combatif!

      Belle combativité de Wenger et j’ai bien apprécié l’entrée de Tissot!

      Nous avons une pelleté de milieu mais lesquels peuvent afficher un niveau de jeu assez élevé pour générer de l’attaque, finir au besoin et bien anticiper pour la défense ? Jusqu’à maintenant il manque d’options entre Bernier et Wenger/Di Vaio et Browsky/Ouimette doivent encore développer leur relance.

      Qui d’autres aimeriez vous voir combler ce trou béant ?

      Camara-Ouimette-Nesta-Tisso
      Bernier
      Smith-Autres options ??
      Di Vaio – Wenger

    • Ferrari a beaucoup manqué à l’Impact. Les trois semaines d’inactivités de Nesta ont paru. Désolé, mais dire que Nesta a été fiable en relance, c’est prendre beaucoup de liberté avec la réalité. Sérieux, je suis un grand fan de Nesta, mais je dois admettre qu’il est passé totalement à côté de son match. Il n’a pas cessé de faire des passes à personne ou pire, à des joueurs en jaune, comme l’ensemble de ses coéquipiers d’ailleurs. Sauf qu’eux n’ont pas gagné la Coupe du monde et ne sont pas considérés comme les meilleurs de leur génération à leur position.
      Broski a été très, très ordinaire. Je ne comprends pas pourquoi on passait toujours par lui alors que de l’autre côté, un certain Walh sévissait à la défense du Crew. On est davantage passé à droite en deuxième demi, et les résultats ont été probants.

      Très très moyen dans la relance, en effet. Je me rappelle d’au moins cinq longs ballons en touche, en première mi-temps.
      P.M

    • Nul pas très surprenant, contre une bonne équipe typifiant le modèle MLS, avec plusieurs joueurs solides et physiques, qui a préconisé un pressing agressif et un modèle très compact en arrière, on aurait pu parler de catenaccio de Columbus par moments. À ce modèle solide, ils ont ajouté un milieu créateur en Huguain (beau joueur, imaginons pour un instant s’il était ici, à la place de Felipe), et des attaquants doués. Belle petite équipe Columbus, devrait bien se défendre cette saison.

      L’Impact m’a fait penser à nos Canadiens de Montréal, équipe plus talentueuse, mais avec trop de joueurs petits (Di Vaio, Felipe, Nyassi…). J’aurais fait rentrer Wenger plus rapidement si j’avais été le coach, afin d’ajouter une autre dimension au jeu de l’équipe, car tout ballon plus haut que les épaules était perdu d’avance.

      J’espère que Wenger pourra être développé dans ce rôle, ce qui lui donnera la chance d’adopter un rôle précis et de le bâtir, lui qui a joué comme défenseur central pendant le gros de sa carrière. Sinon, on risque de gaspiller notre premier choix au repêchage, ce qui serait dommage, car Wenger représente bcp d’atouts intéressants pour être un bon joueur à long terme.

      Di Vaio a été solide encore une fois, variant son jeu, battant en repli et construisant par moments. Felipe et lui ont tenté un triangle qui a avorté, en début de match, et je pensais qu’on allait en voir d’autres, mais non. C’est dommage, car ces deux-là provoquaient des flammèches l’an dernier de cette façon, et Mapp et Arnaud n’ont pas la technique pour jouer de cette façon.

      Par exemple, lors d’une relanche, j’ai vu Arnaud faire deux contrôles sur le ballon avant même de lever les yeux et de regarder le jeu vers l’avant. Cette perte de temps fait constamment la différence lors de la phase construction, car elle permet à la défense de s’ajuster et de couper les allées, la seule vraie option pour Di Vaio.

      Les problèmes de jeu du milieu de l’Impact restent entiers, et j’appuie le_blédard dans son optique de titulariser Warner, afin de libérer Bernier. On voit que Patrice a la touche technique et la vision afin de relancer vers l’avant, mais hier il était trop loin pour alimenter les attaquants (voir catenaccio). Notre Huguain à nous jouait devant les défenseurs, alors que le leur était une menace…Something is wrong with this picture.

      L’Impact est toujours en mode construction selon moi, et malheureusement Romero et Pisanu, quoique mieux que les Neagle de ce monde, déçoivent un peu et ne représentent pas une solution automatique en ce moment.

      Curieux de voir si nous allons signer Paponi, et si oui, quel sera son rôle…Pourrait-il être tréquartista, et aider dans la phase construction et alimenter Di Vaio (l’ancien rôle de Felipe), ou bien est-il une pointe pure?

      Les prochains entraînements devraient être bien intéressants…

    • Quelques autres points :
      1. En deuxième demie, l’Impact s’est lui-même aspiré sur le côté droit. L’idée de construire à droite étai lat bonne, mais faut s’assurer de quand même pouvoir utiliser tout le terrain et surtout de ne pas laisser l’espace à l’adversaire pour le faire. Sur le but du Crew, Mapp et Brovski étaient aux abonnés absent. Le joueur de Colombue (Williams, je crois) a traversé le terrain seul et a pu centrer alors que près de dix mètres le séparaient encore de Brovski, réapparu à la dernière minute. Si t’es pour être nul en relance, faut au moins assurer en couverture défensive.

      2. Nyassi qui obtient une passe décisive sur un geste individuel manqué : on ne peut mieux résumer son style! Blague à part, avec Wahl à gauche, j’aurais fait entrer Nyassi à la 55e minute. Il a quand même pesé sur la défense et a créer du mouvement.

      3. Parlant de mouvement, si l’Impact veut jouer à une ou deux touches, faudra dire aux joueurs de se déplacer davantage plutôt que de rester statiques. Et à ceux qui bougent, faudra dire de s’approcher du porteur du ballon et non de s’en éloigner. J’ai l’impression que l’Impact est victime de ses succès en contre et que l’équipe a oublié comment construire le jeu : passe par passe, mètre par mètre, comme un jeu d’échecs.

      4. J’ai beaucoup aimé Tissot. Il a un pourcentage de passes réussies très élevé et semble savoir
      quoi faire avec le ballon. À réessayer un peu plus longtemps, à la place de Brovski si possible.

    • Est-ce que le match contre TFC est télédiffusé?

      PT

    • J’aimerais rajouter 2-3 points….

      - Je l’ai déjà dit…j’ai trouvé que les changements sont venus trop tard au dernier match. Mais bon, avec MS dans les tribunes, Biello a sûrement suivi le plan pré-établi.

      - La semaine dernière j’ai soulevé le point que le joueur en danger suite à une possible signature de Paponi, ce n’est pas Wenger…mais plutôt Pisanu! Qui d’ailleurs, n’était même pas sur le banc pour le match face au Crew.

      - Higuain: je ne comprends pas trop le buzz autour de lui. Oui il est techniquement supérieur à la plupart des joueurs de cette ligue…mais il ne m’a pas impressionné dimanche. Il a conservé le ballon trop longtemps à plusieurs reprises! Bon, souvent par manque de solution…mais quand même. Le crew n’a pas été beaucoup plus menaçant que l’impact sérieusement. Il y a eu la chance arrêté par Perkins parce que Ouimette a eu une bulle au cerveau. Sinon, se fût quelques cafouillages sur corner et le but de Oduro où Camara a été très très brouillon.

      - Nesta n’a pas eu un grand match. Ouimette non plus. J’ai d’ailleurs l’impression que les équipes adverses pressent davantage Nesta…et que Ouimette ne saisit pas la chance de prendre le terrain qui lui ai offert. Je le trouve trop timide (p-e avec raison, parce que les fois qu’il a essayé de relancer, ses passes on manqué de précision)

      - J’ai aimé qu’on fasse entrer Tissot dans un rôle plus haut sur le terrain parce que ça lui enlève une pression de faire une erreur défensive. Évidemment qu’il a un boulot défensif à faire…mais les boulettes défensives ont toujours l’air plus désastreuses lorsque c’est un gardien ou un défenseur qui la fait. Je continue à croire que l’ascension de Tissot est plus proche que nous le croyons.

    • Pour débuter, je n’ai pas vu le match de dimanche mais il est cependant temps de ‘’shaker” un peu la recette.
      Je le dis d’emblée j’ai une préférence pour le 4-2-3-1 ou le 4-3-3 qui se jouent aussi bien en possession de balle qu’en contre.

      Qu’est-ce qu’un bon entraineur? C’est quelqu’un qui sait bien gérer ses effectifs afin de mettre la meilleure équipe possible sur le terrain, pour ce, il me semble qu’il faut débuter avec les 11 meilleurs éléments individuels et essayer de les placer afin d’en tirer le maximum possible.

      Donc les 11 meilleurs joueurs sont selon moi : Perkins, Ouellette, Nesta, Ferrari, Camara, Bernier, Warner, Felipe, Di Vaio, Arnaud et Wenger. Une fois arrivé avec ceci il faut les placer sur un terrain.
      4-3-3
      Ouellette, Nesta, Ferrari, Camara
      Warner-Bernier-Arnaud
      Felipe-DiVaio-Wenger

      4-2-3-1
      O,N,F,C
      Warner,Arnaud
      Felipe-Divaio-Bernier
      Wenger

      Avez-vous vu les matchs de SKC, leur force est qu’ils jouent rapidement et proche l’un de l’autre, leur 4-3-3 est super.

      L’an dernier TFC faisait rire d’eux à travers la MLS car tout le monde jouait le 4-4-2, alors que cette année plusieurs sont passés au 4-3-3.

      De toute façon tout ceci n’est que des stratégies sur papier, c’est sur le terrain que ça se passe, j’aimerais voir plus d’harge.
      C’est selon moi ce qui manque à l’IMFC pour réussir en MLS car ils font trop dans la ”dentelle” et pas assez physique. C’est fou comme ça change alors que IMFC 1.0 était tout l’inverse avec Jesse Marsh.

    • @austerlitz Le match de IMFC contre TFC sera diffusé à TVA sports. Tous les matchs du championnat canadien sont à TVA sports.

    • Au moins lors de la 2e demi on a vu de la volonté et le désir de gagner, ce qu’on avait pas vu contre New York et contre Toronto. Que peut-être que Columbus a peu reculé aussi, ce qui nous a ouvert la porte pour attaquer.

      Je veux voir Tissot sur le terrain le plus rapidement possible. Il est en confiance présentement, il faut en profiter.

    • On a 13 points en 6 matchs, on est toujours premier dans l’Est, oui? C’est pas l’impression que j’ai en lisant les commentaires ici!
      Est-ce que j’aime le 4-1-4-1? Aucune importance, ce qui importe c’est que l’on joue en fonction des joueurs que l’on a dans l’équipe et non pas y aller avec 4-3-3…
      Il y a des points à améliorer, les ailles sont encore la faiblesse cette, on croise les doigts pour que Pisanu et Romero puisse augmenter leur niveau de jeux un peu. Felipe est invisible, mais est-ce bien la faute au système de jeux?

      On souhaite tous voir jouer une belle équipe séduisante en offensive, qui met le pied sur le ballon et qui dicte à la perfection tous les matchs, mais on en est très loin, alors on se réjouit des résultats, peu importe les moyens pour y parvenir et on se console en se disant que les jeunes de l’académie on tout de même la possibilité de jouer dans un atmosphère qui est loin de celle du TFC des dernières années.

    • Je n’ai vu la dernière demi heure et d’un œil mais le joueur qui m’a choqué par sa non-combativité c’est l’ailier Romero mais peut-être était-il cramé? Pour les relances il n’y avait aucune disponibilité des joueurs et donc pas beaucoup de solution. Je lis dans les différentes compo. Ouillette a la place de Camara dans ce cas je monterai Camara d’un cran au côté de Bernier. Et devant pour bénéficier de la vision de jeu de Di Vaio je le ferai jouer 9 1/2 avec une pointe devant lui,plus près du milieu il aura moins d’effort à fournir à remonter le ballon tout seul avec un appui devant lui.

    • A ce stade-ci de la compétition, ya pas de soucis…

      Par contre, comme plusieurs l’ont souligné, les nouveaux recrutés n’ont pas l’air très très frais. Pisanu et Romero, à l’évidence savent jouer, mais n’ont pas l’air d’être capable de courir…

      S’ils ne peuvent pas suivre, on n’a pas besoin d’eux.

      L’an dernier, ça nous a pris presque la saison complète pour se virer de bord. J’espère que nous serons en mesure de le faire plus rapidement cette année. Il serait dommage de ne pas profiter des résultats inespérés obtenus lors des 5 premiers matchs.

      Loin d’être négatif, je pense que les amateurs veulent simplement s’assurer que les problèmes de l’équipe seront adressés convenablement, sans complaisance.

      Il ne nous manque vraiment pas grand choses pour passer à l’échelon suivant… mais encore faut-il en être conscient. Dans la victoire … comme dans la défaites… et même les nuls ;)

    • @ blacknight

      Merci!

      PT

    • Ça fait plusieurs fois que je vois cette erreur…c’est Karl OUIMETTE.

      Ouellette, Ouillette…Il doit vouloir changer son nom de famille pour Tremblay le pauvre! Même Ubiparipovic et Kreamalmeyer se faisaient moins “maganer” que ça! ;-)

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    avril 2013
    L Ma Me J V S D
    « mar   mai »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    2930  
  • Archives

  • publicité