Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Jeudi 4 avril 2013 | Mise en ligne à 14h49 | Commenter Commentaires (12)

    10 jours pour convaincre

    Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

    Photo: Édouard Plante-Fréchette, La Presse

    L’Impact fera-t-il l’acquisition d’un autre joueur qui a porté les couleurs de Bologne, au cours des dernières années? Daniele Paponi, qui passera les 10 prochains jours à Montréal, espère bien que ce sera le cas.

    Âgé de 24 ans, l’attaquant italien a débuté son audition, jeudi, au Complexe sportif Marie-Victorin. Malgré le nouvel environnement, Paponi a pu s’appuyer sur Marco Di Vaio, un ex-coéquipier, et sur le personnel technique du club qui l’avait déjà vu à l’œuvre lors du stage automnal, en Italie. Il avait d’ailleurs marqué lors du match amical entre Bologne et l’Impact.

    «Il n’a pas beaucoup joué lors des deux derniers mois et, en plus, il n’est arrivé qu’hier (mercredi), à 18 heures. Il avait la fatigue de l’avion, mais il a quand même bien paru en marquant quelques buts, a jugé Mauro Biello qui dirigeait la séance en l’absence de Marco Schällibaum, rentré quelques jours en Suisse. C’est un peu tôt pour trancher, mais on va le suivre et voir ce que cela va donner.»

    Lors de son premier entraînement, Paponi a déjà montré la puissance de sa frappe qui a surpris les gardiens de l’Impact lors de matchs disputés sur un tiers de terrain. S’il a indiqué qu’il pouvait jouer comme attaquant, deuxième attaquant ou sur les côtés, le club le voit comme un véritable numéro 9. Il viendrait donc gonfler un secteur qui ne comprend que Di Vaio et Andrew Wenger.

    «C’est un bon joueur qui apporte quelque chose de différent par rapport à moi et Andrew, a estimé Di Vaio. Il a des mouvements différents et s’il reste avec nous, il pourrait aider l’équipe avec le Championnat canadien et les nombreux matchs qui arrivent.

    «Il garde bien le ballon et combine bien avec l’autre attaquant. Il a aussi une bonne frappe», a confirmé le joueur désigné.

    Relancer sa carrière

    Paponi ne s’en cache pas, sa carrière a pris une tournure peu flatteuse lors de sa dernière année. Formé à Ancona, puis à Parme, il n’a disputé que sept petits matchs, à Bologne, depuis la saison 2011-2012 dont un seul en tant que titulaire. En 21 matchs avec les Rossoblù, il n’a marqué que deux buts.

    Après avoir ses débuts en Serie A à l’âge de 17 ans, puis aussi porté les couleurs de Cesena, Rimini et Pérouse il cherche maintenant une expérience qui pourra le relancer. «J’étais content à Bologne jusqu’à ce qu’un changement d’entraîneur ne survienne. Il est arrivé avec d’autres idées et d’autres joueurs en tête. Maintenant, je veux jouer et je veux que ma carrière aille de l’avant», a-t-il indiqué par l’intermédiaire d’un interprète.

    Pourquoi choisir la MLS? Contrairement aux rumeurs, il n’a jamais été à l’essai avec le Fire de Chicago, l’été dernier. En plus de la bonne relation entre les dirigeants de Bologne et de l’Impact, Paponi estime que la perception change à l’égard du soccer nord-américain. «La MLS a maintenant bonne réputation en Italie. C’est un championnat qui grandit avec beaucoup de grands joueurs qui viennent y jouer, comme ici chez l’Impact. Ce serait une belle et nouvelle expérience pour moi.»

    Paponi a évidemment profité des conseils de Di Vaio qui, avant sa traversée transatlantique, lui a vanté l’esprit de la ville et de l’équipe. Celui qui porte temporairement le numéro 96 est convaincu qu’il pourrait bien s’intégrer. «J’ai vu un bon groupe qui joue bien au ballon et qui montre une belle cohésion. J’espère bientôt faire partie de ce groupe.»


    • “S’il a indiqué qu’il pouvait jouer comme attaquant, deuxième attaquant ou sur les côtés, le club le voit comme un véritable numéro 9. Il viendrait donc gonfler un secteur qui ne comprend que Di Vaio et Andrew Wenger.”

      Heu…Quel est le but d’engager un troisième attaquant dans une équipe qui joue dans un schéma qui ne permet même pas de donner du temps de jeu au deuxième? Je suis très intéressé à mettre Paponi sous contrat comme ailier, pas mal moins comme attaquant de pointe…

      Est-ce qu’il y a quelque chose d’autre qui se prépare chez l’Impact si l’équipe met Paponi sous contrat?

    • Selon Philippe Germain de Soccer Plus, Wenger aurait demander plus de temps de jeu. L’arrivée de Paponi n’aidera pas sa cause. Le départ de Valentin entraîne un effet en chaîne, les joueurs moins utilisé vont commencé à demander plus de temps de jeu.

      http://soccerplus.ca/2013/04/03/impact-le-revers-de-la-stabilite/

    • Énorme Hors-Sujet: Avec cette coupe de cheveux, je parie fort qu’il se cherche un appartement dans le vieux-longueuil! ;-) (ou encore, il pourrait aller vivre en chambre chez le @Le_piano_ ivre :-P hahahaha)

    • @benoitb

      Que voulez-vous, c’est la mode en Italie et ce sera la mode au Québec d’ici un an. Je ne serais même pas surpris de vous voir avec cette coupe d’ici peu ;-).

      En passant, j’ai entendu dire que Mapp lui a demandé qui était son coiffeur. À suivre…

    • Moi, je veux voir Wenger jouer. Il a l’un des meilleur tir de l’équipe autant du droit que du gauche. Il a voulu terminer ses études l’an dernier (et tout le mérite lui revient) mais qui sait, peut-être que s’il avait joué avec le club en partant, il serait aujourd’hui partant.

      Je n’ai jamais été un fan du 4-1-4-1. En fait, depuis le début de l’année, je ne veux pas le dire mais je trouve l’Impact moins plaisant à regarder que l’an dernier. Quoiqu’en y repensant bien, les 5 premières parties de l’an dernier étaient assez pénibles avec tous les ballons aériens envoyés un peu tout croche à Corradi.

      Peu importe, un 4-4-2 ou un 4-2-3-1 ferait plus mon affaire mais bon, l’équipe gagne alors shut…

    • Pour Totti, je crois qu’il demeurera en Italie.

      Malgré son âge, il performe encore très bien en Italie et je crains qu’il diminuerait son jeu d’un cran en arrivant en MLS, chose qui n’arriverait jamais s’il demeure à Rome car un italien, c’est orgueilleux et fier.

    • Je dirais qu’il a plutôt une coupe de cheveux argentine…
      Pour ce qui est de la pertinence de sa présence ici, l’Impact ne perd rien à le mettre à l’essai et conserve ainsi de bonnes relations avec Bologne. En cas de blessure et avec le Championnat canadien, il pourrait être utile.

    • Si Paponi reste, il va se retrouver à gauche je crois. Avec les “visionnaires” qui jouent à gauche en ce moment, on va juste s’améliorer.

      @dono

      Moi aussi j’irais en 4-2-3-1 en reculant Arnaud pour laisser de la place à Felipe en attendant d’aller chercher un vrai distributeur de ballons.

      En passant, Mapp a déjà un coiffeur, il s’appèle Gracian Formula.

    • @benoitb

      Comme coupe de cheveux ça déjà été pire dans son cas…

      Ce n’est plus la coupe Longueuil mais plutôt la coupe euh… Bologne?

      http://www.bolognafc.it/calciatore-dett.asp?id=23&idstagione=3

    • @M.Milano

      Pouvez-vous nous expliquer en quoi consiste les schemas tactique possible avec l’addition d’un numéro 9? Merci

      Et sur une note plus personnel, l’avez-vous vu joué Paponi et si oui, comment le trouvez-vous?

    • @M.Milano

      Une erreur c’est glissé dans ma question précédente, je voulais dire, l’avez-vous vu pratiquer?

    • hahahaha Je ne pensais pas faire jaser autant avec mon Hors-Sujet ;-)

      Malgré ce qu’en pense @Dono, je doute fortement que je vais me retrouver avec cette coupe là prochainement!

      Pour Paponi, j’aurais aimé qu’il soit mis à l’essai en même temps que Pisanu. J’aurais fait un choix entre les 2. Paponi est plus jeune que Pisanu, et ce dernier me semble toujours “out of shape” (toujours dans le sens “a-t-il déjà été en forme ce Andrea?”). Paponi semble un joueur versatile offensivement, ce qui manque cruellement à l’impact. Pisanu ne l’est pas. Wenger non plus (offensivement).

      Tout le monde parle de Wenger, mais moi c’est Pisanu que je ciblerais avec l’essai de Paponi. Pisanu fait des matchs corrects, il est doué pour centrer mais sans plus. Il n’est pas rapide, a une technique bonne mais pas extraordinaire et il n’a pas de cardio. Je le trouve juste…correct. J’avais comme des attentes plus grandes pour ce joueur. Tant qu’à avoir un joueur correct, j’aime mieux un mec de 24 ans que de 31.

      Attendons de voir ce qu’il a à offrir cette ptite perruque!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2009
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     1234
    567891011
    12131415161718
    19202122232425
    262728293031  
  • Archives

  • publicité