Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Samedi 23 mars 2013 | Mise en ligne à 20h04 | Commenter Commentaires (78)

    Quatrième victoire pour l’Impact

    508342-karl-ouimette

    L’Impact fait plus que jamais cavalier seul en tête de l’Association de l’Est après avoir remporté une quatrième victoire d’affilée. Cette fois, les Montréalais ont épinglé les Red Bulls de New York à leur tableau de chasse 1 à 0 grâce à un but de Marco Di Vaio, à la 15e minute. 26 259 spectateurs ont assisté à ce nouveau succès auquel a également pris part Karl W. Ouimette, en défense centrale.

    Di Vaio a donc fait la différence grâce à un but qui symbolise bien ces dernières années, à Bologne, puis à Montréal. Après un long dégagement de Troy Perkins et une tête new-yorkaise, Patrice Bernier a, sans contrôle, lancé l’attaquant italien qui était à la limite du hors-jeu. Comme la semaine précédente face à Toronto, il n’a pas perdu son duel face au gardien adverse, Luis Robles.

    Après de bonnes occasions d’Andres Pisanu et de Romero, Di Vaio aurait facilement pu inscrire un ou deux autres buts dans ce match. Mais que ce soit par maladresse, sur un centre millimétré d’Andres Romero (70e) ou en raison d’arrêts de Robles (73e et 87e), il n’a pu faire grimper son compteur.

    «C’est important de marquer et de faire quelque chose pour l’équipe, a souligné Di Vaio. Aujourd’hui, j’aurais pu marquer minimum deux buts, voire trois en jouant mieux. Mais, je suis content, on a gagné contre une grande équipe.»

    Di Vaio a notamment été dangereux lors de ballons donnés dans la profondeur. Même s’il s’est souvent retrouvé en position de hors-jeu, il a aussi causé de nombreux problèmes à la défense adverse.

    «Aujourd’hui, il était plus frais et a eu beaucoup d’occasions, a jugé Marco Schällibaum. Malheureusement, il n’a pas pu inscrire le deuxième, mais il a beaucoup travaillé. Il a très bon et très rapide dans la profondeur.»

    Les arrêts de Perkins

    Hormis le but de Di Vaio, la meilleure occasion montréalaise de la première période est venue d’une frappe de 20 mètres de Felipe, captée par Robles (22e). En face, les Red Bulls, toujours sans victoire, cette saison, ont attendu près de 40 minutes pour cadrer leur première tentative. Sur un coup-franc de Juninho, Perkins a alors réalisé deux arrêts, dont un sur une tête d’Heath Pearce, avant de voir Peguy Luyindula frapper au-dessus du cadre.

    Perkins a d’ailleurs été l’un des grands protagonistes du début de la deuxième période. À la 59e minute, il s’est notamment interposé devant Fabian Espindola qui s’était frayé un chemin au milieu de la défense de l’Impact. Quatre minutes plus tard, le gardien a aussi été déterminant sur un coup-franc de Juninho qui plongeait dangereusement à ses 5,50 mètres.

    L’expulsion de Brandon Barklage, à la 75e minute, a mis fin aux espoirs new-yorkais face à un Impact mieux organisé que face à Toronto. «On a mis un peu plus de pression et on les a obligés à jouer un peu plus long, a analysé Bernier. On a été beaucoup mieux au niveau de l’organisation alors qu’il y avait eu un peu de cafouillage en première mi-temps. L’énergie et l’engagement étaient là et on aurait pu finir le match avec un deuxième ou un troisième but.»

    L’Impact compte maintenant quatre victoires, un chiffre qu’il avait atteint le 16 juin lors de sa campagne d’expansion. «Évidemment, nous sommes heureux de cela et nous sommes satisfaits, en tant que défenseurs, de la façon dont nous empêchons l’adversaire de marquer, a ajouté Jeb Brovsky. Mais nous savons que le chemin est encore long et qu’il faudra rester humble et concentré. Quand tu es au sommet, tout le monde essaie de te faire tomber.»

    La «surprise» Ouimette

    Schällibaum avait bien caché son jeu au cours de la semaine puisqu’il a finalement décidé d’aligner Ouimette, en défense centrale et de laisser Hassoun Camara et Brovsky sur les côtés. Le Québécois de 20 ans, qui débutait un premier match dans la MLS, a livré une bonne copie dans son positionnement et ses interventions.

    «Il n’a pas fait de faute, il a très solide, concentré et il a joué simple tel que demandé, a assuré l’entraîneur. Pour un premier match, il a très bien joué.»

    Dans le vestiaire, le jeune homme ne cachait pas sa joie d’avoir finalement goûté aux joies de la titularisation. «Que l’on me donne cette confiance et que l’on me dise que je suis partant, cela fait beaucoup de bien tout en mettant aussi beaucoup de pression. C’est le fun.

    «J’était stressé pour un ballon, mais tu fais une première passe simple et tout rentre dans l’ordre», a expliqué Ouimette.

    Dennis Iapichino s’est, quant à lui, assis sur le banc alors que Zarek Valentin a regardé le match depuis les hauteurs du Stade olympique. Schällibaum a ajouté que la composition de son quatuor était aussi un choix tactique. «On savait que le numéro 9 (Espindola) va sur notre côté gauche et qu’il rentre ensuite. Je voulais Jeb (Brovsky), un peu plus expérimenté, de ce côté là avec Matteo qui ferme le couloir à notre gauche.»


    • On va mettre des choses au clair ce soir après cette 4e victoire.

      Je suis très fier de l’exploit de Ouimette et il a relativement bien fait ce soir, par contre la défensive était faisait beaucoup plus peur en l’absence de Nesta. Karl est encore loin de ce niveau, mais laissons lui le temps de ce développer et un bel avenir l’attend.

      Bernier : Je ne vais pas développer longtemps sur son cas, MVP !

      Camara : WOW, gros match de ça part ! Impeccable en défensive en plus de ce prendre les crampons de ces adversaires. Et en offensive, il fait des montés de toutes beautés.

      Brovsky : On va mettre ça au clair une fois pour toute, il n’est pas un latéral offensif ! et ce n’est pas un handicap quand tu fais un travail défensif sans faute comme lors des 4er matchs. Niveau qualité/prix, il est peut-être le 1er dans la ligue. Donc lachez le svp :)

      Finalement, DiVaio…c’est triste, mais il ne cadre pas avec le style prôné par l’Impact. je m’explique : L’impact joue principalement la contre attaque, pour cela il faut un attaquant avec une bonne vitesse pour prendre à revers la défensive adverse qui joue haut pour avoir la possession ce que Marco n’a pas et ce qui le force a commettre des hors-jeux 10x par match.

      Ensuite, en jouant avant 1 seul attaquant, l’Impact a besoin d’un joueur de pointe qui peut gagner des ballons aériens et capable de jouer physique pour conserver des ballons une seconde ou deux pour donner le temps au bloc défensif de remonter pour attaquer.
      Finalement, puisqu’il n’est ni rapide et ni physique, il se doit de capitaliser sur les rares chances que l’Impact lui offre ce qui encore une fois fait défaut à DiVaio (ok il a 2 buts, mais n’importe quelle attaquant en MLS en aurait au moins 3 avec les chances qui lui ont été offerte.)

      Gros début de saison de l’Impact et je souhaite que ça se poursuive =D mais une meilleur possession de balle ne ferait pas de tord.

    • @jepi04

      Exactement ce que je dis depuis des mois concernant Di Vaio.
      Il est très talentueux, mais ne cadre aucunement de façon optimal avec l’équipe, et, possiblement bien malheureusement, en MLS tout court…
      Mais bon, pour certains, il ne faut absolument pas penser faire une critique réfléchit et analytique d’un gars qui à joueur et performer en Série A…
      L’impact sera que plus performante lorsque l’ère Di Vaio sera derière.
      Et, encore une fois, je n’ai rien contre Di Vaio, ce n’est tout simplement pas un bon fit.

      Pour ce qui est de Bernier, bien il est de loin un des plus sous-estimé; un des meilleurs de la ligue sans contre dit.

    • Très beau match de l’Impact.

      Performance plus solide que contre le TFC – le fait de commencer le match avec le même quatuor défensif a sûrement aidé. Ouimette aussi a bien fait, très bien même. De plus, il a des atouts physiques non-négligéables, ce qui fait qu’avec lui, Matteo et Hasson en arrière, les ballons hauts ont moins de chance de percer.

      La tendance est mauvaise pour le sympathique Zarek Valentin par contre… J’ai bien hâte de voir qui sera en arrière demain pour le match de la réserve, surtout en défense centrale.

      Di Vaio a été incisif. Il a parfois occasionné des hors jeux, mais aussi effectué des replis défensifs régulièment, et a aussi été créatif pour ses compagnions de jeu. Il est de plus en plus dangeureux, ce qui est une très bonne nouvelle. Quatre matchs, deux buts, et bcp d’occasions…

      L’attaque a mieux fonctionné de façon générale. Nous avons clairement plus de solutions en avant que nous n’en avions l’an dernier. Felipe n’est plus le seul créateur en haut. Il est maintenant appuyé par Roméro et Pisanu, qui s’établissent tranquillement comme titulaires.

      Perkins a été l’homme du match pour moi, se rachetant pour ses erreurs de la semaine dernière. Patrice a été encore un fois bien solide, deuxième meilleure performance selon moi, et remarquable dans sa vision vers l’avant, cherchant toujours à créér. Quelle passe à Di Vaio pour le but d’ailleurs, un renvoi au vol à la suite d’un dégagement en tête de NY…

      J’ai d’ailleurs remarqué que Schalli avait permuté Felipe et Bernier dans le schéma tactique en début de match, avec Patrice qui était bien haut tactiquement, alors que Felipe était en appui en arrière. Intéressant…

      Quatre victoires, début d’année inespéré.

      Nous avons une très belle équipe à Montréal, bien unie et solide sur tous les plans. Il faudra tenter d’approfondir le banc pendant la saison, car il manque des munitions de ce côté, mais pour une équipe de deuxième année (avec un entraîneur européen de surcroit), chapeau!

      Est-ce que quelqu’un s’ennuie encore de Jessie Marsch?

    • On ne parle que de l’absence de Nesta…

      Mais on oublie Ferrari.

      Gros gros match de Matteo. Depuis que je l’ai vu lors de ce premier match contre le Fire l’an passé il a toujours été l’un de mes favoris.

      Bernier?

      Impérial.

      L’un des meilleurs joueurs de la MLS et je le dis sans chauvinisme.

      Hassoun?

      Indispensable.

    • Bernier le problème c’est qu’il tient 60 min et c’est fini. Comme il est épuisé il disparaît, et un milieu récupérateur qui disparaît ça se ressent très fortement sur les fins de match.

      RedBull par contre c’est une équipe étrange. La défense était minable. Je comprends qu’il manquait tainio, Chahill et Henry mais quand même je ne comprend pas le projet sportif de ce qui devait-être LA grosse équipe de la côte est.

      Bon sinon l’Impact est une excellente équipe de MLS.

    • @Jepi04

      Je n’ai pas vu les mêmes choses que vous pour Di Vaio.

      Moi j’ai vu Arnaud incapable de laisser partir le ballon rapidement à quelques reprises, ce qui forçait Di Vaio à mettre les freins constamment, et à tomber en hors jeu, parce que les défenseurs adverses le voyaient, et s’avançaient.

      Par rapport à Mapp, n’en parlons pas, pire encore…

      Avec les titulaires, les hors jeux de Di Vaio sont souvent une question de timing, qui n’existe pas encore complètement. Pisanu et Romero n’était pas là l’an dernier, et donc la chimie n’a pas encore eu le temps de prendre complètement.

      Il faut aussi se rappeler que Henry cause des hors-jeux, Wondolosky cause des hors-jeux; bref, c’est le propre des attaquants de causer des hors jeux. Le fait d’en provoquer démontre qu’il crée des occasions, comme a dit Schalli.

      Di Vaio a aussi la capacité de la mettre dedans lorsque la pression est là. Il s’est mis en marche bcp plus rapidement que l’an dernier, alors qu’il était en décalage entre les saisons.

      Moi je suis bien content de le compter dans l’alignement, au contraire de Braun.

      Il est un attaquant qui a fait ses preuves, et qui donne un rendement prévisible à l’Impact. Il est aussi un fier compétiteur, qui veut gagner – point barre.

      Si notre prochain attaquant est plus grand et plus rapide que lui, tant mieux, mais nous aurions pû faire pire que Di Vaio comme premier DP.

    • Hassoun, pardon, dans mon premier message.

    • @momo toscano

      Desole mais Di Vaio a bien croque ce soir … un joueur designe de sa trempe n’a pas le droit de rater autant de face a face evidents. Heureusement qu’en face c’etait Peggy le vendangeur plutot que Henry sinon les rates lamentables de Di Vaio nous auraient coute le match. Il a marque mais je reste sur ma faim pour l’efficacite.

      Sinon Bernier a ete imperial. Quelle classe balle au pied. Felipe mauvais , Pisanu incapable de jouer juste aujourd’hui, il joue parphases. Romero pas mal du tout par contre.

      Camara et Ferrai ont ete solides derriere et bien content de la prestation de Ouimette il a joue juste et garde les choses simples. Bravo Karl.

      Mapp a fait un belle entree … on a vu tout de suite qu’on pouvait jouer en possesion et le ballob a bien vircule avec lui en jeu. Pas encore au point au niveau de la rapidite d”execution mais au moins on gardait le ballon.

      Collectivement parlant on ne maitrisr pas encore assez le ballon au milieu mais avec un milieu en ligne a 4 on ne quadrillait pas bien le milieu de terrain par contre ca nous a permis de lancer des contres assassins. On a 12 points sur 12 alors je suis bien content.

      Allez Montreal Allez !

    • Bernier m’a un peu déçu aujourd’hui; beaucoup de déchets, dont un ballon perdu à l’orée de la surface de réparation de l’Impact en première demie.

      Di Vaio a très bien fait dans les circonstances, mal servi souvent par des ballons en retard. Cela dit, il a fait un très beau but et obtenu 2-3 chances qui auraient pu tourner à son avantage.

      Camara, Perkins, Ferrari ont été excellents. Par contre, l’Impact se doit de raffermir son contrôle du ballon. C’est une chose de laisser l’adversaire prendre l’initiative et jouer la contre-attaque; c’en est une autre de constamment remettre le ballon à l’adversaire. La désorganisation en 2e demie (surtout approchant les 90 minutes) faisait très peur.

    • Encore une victoire: génial. Presque tous les joueurs ont été solides, en particulier Perkins, Camara, Bernier et Di Vaio. Et Ouimet partant à 20 ans… Bien heureux d’avoir mes billets de saison.

      Mais… j’aimerais comprendre comment il se fait que pour le 4e match consécutif, l’Impact gagne en étant sous 50% en possession de ballon. À 4 matchs consécutifs, ça n’est plus de la chance, ça devient carrément leur style. Attendre, se défendre avec panache, et contre-attaquer rapidement en tablant sur des habiletés techniques clairement supérieures aux autres clubs.

      Une bonne stratégie pour un club technique mais peu rapide et relativement vieux? Possible. Mais je m’interroge.

      Après 4-5 ans à jouer et suivre l’Impact, je commence à connaître mon foot… mais j’aimerais bien que des vrais “experts” épiloguent sur le sujet. Peut-on vraiment maintenir une fiche gagnante sans avoir le ballon ?!? On voit ça souvent ailleurs dans le monde ? Ça peut tenir sur du long terme ? Merci !

    • @hettrick

      Est-il possible que l’invisibilité offensive et défensive de nos milieu latéraux peuvent peser sur nos joueurs dans l’axe? Je pose la question.

      Sinon, Di Vaio était partout aujourd’hui wow!! Je comprend que Pisanu est un peu blessé mais en ce moment, il a la forme d’un réservice. Il ne met pas l’équipe dans le trouble mais ne fait rien de concret dans les deux sens du jeux. Il est comme effacé, ce qui est bon pour un défenseur mais pas vraiment pour un attaquant…

    • @gv60

      Je suis loin d’être un expert, mais Chelsea, l’an dernier durant la ligue des champions, jouait la contre-attaque et cela fonctionnait très bien (Malheureusement !!!). Avec une défense solide et des joueurs offensifs dont la transition Def-attaque est rapide et si les joueurs sont opportunistes, cela peut mener à la victoire plus souvent qu’autrement.

      Comme on peut le voir ces derniers matchs avec l’impact, ils ont peu de chance offensive, mais quand ils en ont une, elle est presque toujours de qualité !

    • @gv60

      Le meilleur exemple d’une équipe qui a moins de 40% de possession par match, qui contre-attaque de façon mortelle et qui gagne: Borussia Dortmund. L’Impact joue en ce moment un style similaire au BVB, mais la grosse différence c’est qu’eux possèdent les joueurs les plus rapides et endurants au monde. La clé de leur succès passe par les contre-attaques extrêmement rapides, hallucinantes. Si l’Impact ferait de même, il gagnerait encore par plus de 1-0, on parlerait de 3-0. Bernier et Schällibaum l’ont souvent mentionné: il faut avancer vers le but adverse avec plus de vigueur. Selon moi, c’est ce qu’ils essaient de faire, sauf que le style n’a pas encore été complètement assimilé, dès qu’il le sera, l’Impact sera indestructible.

      Mention au Shakhtar Donetsk, au Zenith St-Petersburg et au Bayern Munchën qui sont de bonnes équipes qui jouent les contre-attaques.

    • phillink : En effet. Non seulement Dortmund possède les ailiers rapides et créatifs mais ils ont cet attaquant parfait que l’Impact aurait besoin, Lewandowski. Évidemment, il ne viendra pas ici mais c’est le genre de joueurs qu’ils ont besoin. Lui ou sinon un attaquant plus imposant comme Mario Gomez. Claudio Pizarro qui devrait quitter le Bayern cet été serait un le candidat idéal, il serait plus utile que Di Vaio. Soyons honnêtes, Di Vaio est très ordinaire depuis son arrivée.

      jepi04 : Chelsea était un fluke. C’est plus le facteur chance que leur style de jeu qui les a fait gagner. Regardez la saison précédente ou cette année en LdC, ils ont rien fait.

      Sur l’Impact :

      Ils jouent avec leur feu. Le style de jeu n’est pas l’idéal pour l’effectif de l’Impact. Bernier a besoin d’un partenaire. L’Impact doit changer pour un 4-2-3-1 s’ils veulent garde le même style de jeu. Bernier est trop souvent laissé à lui-même.

    • phillink : J’ajouterais que le Bayern est devenu davantage une équipe de possession de ballon. La preuve, ils sont deuxième en Europe avec une moyenne de 60% de possession par match, seul le Barca (évidemment) fait mieux. Le seul match qu’ils ont fait en bas de 50% est la volée de 3-1 qu’ils ont donné à Arsenal chez eux où ils ont mis l’emphase sur la contre-attaque avec les Müller, Ribéry, Lahm et Alaba qui sont des marchands de vitesse en plus d’être excellent en “crossing”.

    • Le Rubin Kazan est aussi un adepte de cette tactique. Ils ont sorti des bonnes équipes comme l’Atletico Madrid et Levante en Ligue Europa en jouant comme ça.

    • Je suis un peu surpris de lire les critiques envers Di Vaio ce matin. Le gars est menaçant pour la défense adverse et il a déjà deux buts au compteur en 4 matchs. Bien sûr, il pourrait en avoir huit s’il convertissait toutes ses chances. Sauf que je ne connais aucun attaquant au football qui a un grand pourcentage d’efficacité. L’an dernier, le meilleur attaquant (et de loin) en MLS a marqué 27 buts et c’était un record de la ligue. Présentement, Di Vaio est sur un rythme de 17-20 buts.

    • Matière à réflexion…

      L’Impact jouait hier sur le turf du Stade Olympique. Celui-ci a beau être neuf il n’en demeure pas moins que selon les joueurs c’est toujours la surface la plus dure de la MLS.

      Primo ça ne doit pas être facile courir sur du béton durant 90 minutes, dur, dur, pour les jambes, secundo ça explique quant à moi beaucoup de déchets et d’occasion manquées; bonds rapides et capricieux etc…

    • Franchement, c’est ne rien comprendre au foot que de critiquer Di Vaio et nous ramener ces futilités sur les hors jeu et l’attitude, alors qu’il te met le but de la victoire.

      Alors, les hors jeux, ce n’est PAS comme au hockey, lâchez-nous avec ça. On s’en contrefiche des hors-jeux. Les bons attaquants italiens, notamment, jouent très très souvent à la limite du hors jeu.

      C’est une tradition, surtout chez les plus grands, Vieri, Inzhagi, Ravanelli, tous hors jeu 8 fois sur 10. Le but est de rendre la ligne défensive nerveuse, fébrile, chaotique. Alors c’est un CHOIX, pas une mauvais exécution. Tapez-vous au moins un match de Serie A à l’occasion pour voir de quoi il en retourne, bordel… Totti a fait sa carrière a déposer des ballons à des attaquants de la Roma hors jeu 9 fois sur 10. Idem pour Veron à la Lazio. Di Natale ne fait que ça avec l’Udinese depuis 10 ans.

      Sur le match d’hier, la TRÈS bonne nouvelle est que Di Vaio a reçu plus de bons ballons en un match que durant les 3 autres précédents. Donc il n’est plus isolé. Probablement le match où il a été le mieux servi depuis son arrivée. Ça c’est super car, soyons objectifs, Felipe dors au gaz depuis août 2011 – la série de défaites en fin de saison – et n’essuie pas de critique. Mystère. Là, on a vu Camara, Bernier, Romero, Arnaud, Pisanu, bien servir l’attaquant. Si c’est comme ça à tous les matches, c’est du sérieux.

      Au sujet de Brovsky… (censuré par son fan club).

      Vous noterez que le meneur de jeu des Red Bulls, Juninho Pernambucano, a passé son temps a engueuler vertement ses coéquipiers qui ne suivaient pas le jeu et prenaient de mauvaises décisions. C’est le même gars qui a fait souffrir le Real Madrid en Champions à 2 reprises avec des coups francs hallucinants. Des Grosse Bertha comme on en voit rarement. Tiens, un autre joueur désigné à la feuille de route imposante qui est scotché par le décalage de ceux qui l’entourent. Pas que Di Vaio, semble-t-il… Je ne sais pas ce que Ju a mangé mais il a vraiment une sale gueule depuis qu’il a quitté l’OL, où il était mon favori indiscutable. Le Qatar?

      Un petit mot sur Ouimette, assez hermétique en défense mais pas au niveau sur la relance. Ça viendra mais il doit penser à l’action avant de recevoir le ballon, pas après. Les attaquants des Red Bulls l’ont compris et lui coupaient les couloirs de passe, ce qui compliquait la construction.

      Le coach prend de bonnes décisions et, quand on compare avec la saison dernière, on voit la différence entre un pro et un college coach.

      Luyindula a fait mieux que ce que je croyais. Frédéric Lord nous l’a présenté comme un joueur venu du PSG mais, soyons honnêtes, il ne faisait qu’y pratiquer avec la réserve depuis 2-3 ans, sans avoir aucun temps de jeu ou même de banc. Limite, il fut toléré jusqu’à ce que son contrat s’évapore… Une GROSSE coche sous Di Vaio, réjouissez-vous.

      Pierre T.

    • @gv60

      Le temps de possession plus bas ne signifie pas nécessairement moins d’attaque. C’est un peu l’antithèse du Barca qui peut avoir près de 90% de ballon sans réussir à achever l’adversaire (Celtic en LDC). Ils vont faire des dizaines de passe, même souvent au gardien, jusqu’à être satisfait d’une certaine ouverture. Comme s’ils jouent en avantage numérique.

      Dortmund s’apparente au foot américain dans le tempo. Peu importe le type de passe, le jeu va rapidement vers l’avant. Ils vont dominer largement un match 3-0 avec 40% de ballon. Beaucoup d’équipes japonaises jouent de cette façon en laissant d’abord l’adversaire pénétrer très profondément dans leur territoire.

      Dortmund est le monarque contemporain de ce style ce qui est anecdotique vu leur historique de jeu viril de classe ouvrière. La grosse différence avec l’Impact selon moi, en relativisant le talent, sont les latéraux et les jeunes poumons. Le BvB a gagné leur championnats en alignant la plus jeune équipe de l’histoire. Un de leur point fort est un groupe très homogène qui joue souvent ensemble mais c’est aussi leur faiblesse car les remplaçants sont loin du même niveau. En fait, il n’y a pas de défenseurs latéraux remplaçants. Des avants comme Kuba ou Grosskreutz sont désignés, même sur le côté opposé au besoin, juste pour donner une idée de la philosophie offensive.

      Ca peut surprendre mais j’aime bien Arnaud dans ce style. Il ne donne pas le temps à la défense de réagir et ne fait pas de fantaisie inutiles avec le ballon et va directement ver l’avant. Il faut juste vivre avec les jeux avortés dans ce style.

    • Nous aimerions tous voir l’Impact et les joueurs avoir des prestations parfaites.

      Hélas, cela n’est pas possible. Comme le dit MS, l’important c’est les trois points. Et quand l’équipe n’est aussi performant que le veut les joueurs, telle que la 2e demi vs TFC, les joueurs ne célèbrent pas.

      Hier, ce n’était pas le cas. L’équipe a bien jouer durant tout le match. Pas nécessairement de façon égale mais, nous le savons tous, le soccer est un sport d’erreurs.

      MS doit être l’homme du match, suiv de Di Vaio, Bernier, Perkins et Ferrari entre autres. Pourquoi MS? Simplement pcq’il a su trouver LA solution quant à l’absence de Nesta. Ramener Camara au milieu comme il devait le faire la semaine dernière n’était pas une solution. Ça aurait ouvert le jeu du côté droit de la défensive Montréalaise. Ferrari a bien “coacher” Ouimette, qui a bien répondu aux attentes de son entraîneur et de l’équipe.

      Je crois que Pisanu et Romero sont, tranquillement, en train de devenir des rouages importants quant aux appuis de l’attaque. Il reste encore du chemin à parcourir mais je suis satisfait de leur progression et de leur contribution.

      Di Vaio est un attaquant redoutable! Point à la ligne. Malgré certains commentaires, sans lui, l’Impact n’aurait beaucoup d’occasions de marquer qu’ils en ont actuellement. Et Wenger devra prendre son mal en patience. Hier DV aurait pû avoir 3 buts. Allez voir les stats à MLS.com et vous verrez qu’il est très efficace. La plupart des commentaires dans la communauté des analystes foot en MLS sont d’avis qu’il est un buteur plus que dangereux à cause de sa façon d’exploiter l’espace en attaque, avec ou sans le ballon, en rapport à la pression qu’il exerce sur les défensives adverses. Aussi, il est en très grande forme et a très soif de compter des buts. Avec un peu de chance il serait le meilleur buteur en MLS.

      Les milieux sont efficaces mais n’ont pas eu le mordant que j’aimerais voir davantage. Felipe, Pisanu, Romero et Arnaud sont en train de se créer une meilleure chimie. Ca s’en vient tranquillement toutefois. Bernier est bien sûr le meilleur milieu en MLS. Pas seulement actuellement mais pour l’ensemble de son jeu. Ce que j’aime c’est le fait qu’il trouve toujours le moyen de contribuer aux contres et il s’avance de + e + comme l’an dernier quand il était le demi offensif ex-aéquo avec Felipe.

      Défensivement, l’Impact est très solide. Quatre D en milieu avec Nesta, Ferrari, Ouimette et Rivas: cela donne/donnera beaucoup d’options à MS qui préfère garder Camara à l’extérieur – avec raison. Brovsky rassure, Camara domine et appuie l’attaque et Iapichino, Valentin (éventuellement) et Tissot (éventuellement aussi) permet à l’Impact de limiter les dégats avec un système défensif qui est le plus efficace jusqu’à date en MLS.

      Perkins est parfait et inspire confiance.

      La clé de tout ou les clés sont:
      -une colonne vertébrale forte et qui punit en contre-attaque
      -une défensive solide
      -une attaque qui se développe progressivement (voir P et R)
      -un rôle bien défini pour chacun par MS
      -des joueurs qui font équipe
      -un leadership qui commence par l’entraîneur-chef et qui dégouline jusqu’aux joueurs

      Un délice, une équipe qui sera compétitif dans la plupart des matchs et qui pourrait rivaliser pour le Supporters Shield.

      Allez l’Impact!

    • Sur le site MLS : “The difference between the Impact and Red Bulls on Saturday at Olympic Stadium in a 1-0 victory for the home team was Italian forward Marco Di Vaio”

      PT

    • Les gars Di Vaio lui même dit qu’il aurait du marquer deux buts de plus vu le nombre et la qualité des services reçus aujourd’hui. Il est conscient qu’il a raté des occasion qu’un joueur de national aurait concrétisées. Tiens il a fait un Luyindula de lui-même en deuxième période. Certes il a été vif et plus disponible mais il rate encore des face à face tout faits. Pour un joueur de son statut ca fait tache. D’ailleurs plusieurs de mes amis qui ne sont pas des habitués du club et qui sont férus de foot m’ont fait remarquer que Di Vaio a trop raté pour un joueur de son calibre.

      J’ai de grosses attentes envers Di Vaio parce que c’est notre joueur désigné, point à la ligne. Sur le match d’hier on l’a échappé belle car Peggy a raté des occasions en or aussi. Pour Juninho le gars n’a pas été des plus actifs en replis défensifs, l’âge n’aidant certainement pas. Mais ses coups de pied arêtés sont toujours aussi dangereux.

      Je partage l’avis de plusieurs aussi sur le fait que l’on subit trop et que peut être Bernier aurait besoin d’une aide supplémentaire au milieu. Avec un seul milieu défensif et un quadrillage non adéquat du milieu, toute la pression se retrouve sur notre défense. On l’a vu surtout en début de match quand les New Yorkais appliquaient un gros pressing. Notre défense a souffert.

      Soit dit en passant, il faut dire un gros merci a Perkins, le réel homme du match selon moi. le gars a été héroique et sauvé le match.

    • @seb.b et austerlitz

      C’est vraiment pas tant une critique envers Di Vaio que de dire qu’il n’est pas un bon fit; relisez bien la plupart des commentaires.

      Et pour être franc, c’est tout aussi une question de compréhension foot que d’être capable de voir que bien d’autre pourrait mieux exceller que Di Vaio dans les circontances…

    • le_bledard
      “Di Vaio : … raté des occasion qu’un joueur de national aurait concrétisées…”

      Franchement, gardes-toi une gêne, ce commentaire est loufoque, d’autant plus qu’il vient du même auteur qui qualifia Brovsky de “colossal” contre TFC… Ouf.

      PT

    • Nick Sabetti – chez Goal http://www.goal.com/en-ca/news/4172/canada/2013/03/23/3849102/di-vaio-leads-league-leading-impact-to-fourth-consecutive – cite Bernier conc. possession du ballon, quelle façon de nuancer et expliquer pourquoi l’Impact possède moins longtemps dans un match:

      ““We try and play quick. A lot of times when we win the ball their midfield is gone and their defense is playing high and Marco (Di Vaio) is always in good positions. Sometimes I think we overplay and we should relieve the pressure by keeping the ball more, but were successful, we create a lot of chances,” Bernier said.

      We need to be a bit more levelheaded in possession and give our defense a chance to breathe, but I think everybody’s just always looking for Marco because he always seems to be in a good position and its tough not to want to play him the ball. But it’s going well, why stop something that’s successful”?

      J’aime bien.

    • @le_bledard

      Qu’est-ce que Di Vaio devrait faire pour être un bon joueur désigné selon vous? Il a deux buts en quatre matchs. Henry n’a pas encore marqué en trois matchs. Sa meilleure saison en MLS a été de 15 buts. Wondolowski a lui-aussi marqué deux buts en quatre matchs. Il possède le statut de meilleur attaquant de la MLS.

    • Je suis content d’avoir assisté au match live! Se fût une très belle rencontre…mes commentaires:

      - Patrice Bernier = WOW! Comment ce joueur est passé sous le radar de bien des personnes sur cette planète! (même les dirigeants de Soccer Canada!). Oui il a fait une petite erreur en 1ere demie…mais avouons que une erreur sur plusieurs jeux splendides…c’est un très bon Ratio!

      - Parlant de ratio…De loin le meilleur match de Di Viao. Je continue à penser que si ça l’avait été un autre attaquant, i aurait déjà 4 au compteur, mais bon…Aujourd’hui il a davantage participé au jeu collectif du match. Il va finir par me faire changer d’idée sur lui…

      - Camara: Une autre superbe trouvaille…sérieusement…il est énorme!! J’ai bien aimé la formation de Schallibaum! Je croyais revoir Camara en défense centrale (Ce que Marsch aurait fait) mais non…il a remis Camara sur le côté, et se fût un succès. Il est réellement percutant sur le côté…je l’adore!

      - Perkins: Quelle différence par rapport à Ricketts! Personne ne s’ennuie de se dernier hahahaha le vol du siècle cette échange!

      - Ouimette: Il a réellement bien fait! Il ne s’est pas laissé imposé. Il a encore des points à améliorer…mais je le vois déjà un jour être sur l’équipe canadienne (s’ils finissent par mettre du monde compétent en poste). Il a de quoi rassurer pour l’avenir de l’impact…

      - Finalement…un joueur sous-estimé…qui passe sans doute dans l’ombre de Nesta…Ferrari! Ce gars là ne fait jamais de vague…il commet très peur d’erreur, participe a presque tous les matchs…c’est vraiment un joueur sous-estimé! Le succès de l’impact est en grande partie grâce à lui (et la combinaison des autres facteurs évidemment).

      Mapp n’a pas de vision de jeu, c’est dommage. Mais il a temporisé le jeu hier…on avait besoin de ça en fin de rencontre.

      L’impact une des meilleurs défensive de la ligue.

      Allez l’impact allez!!

    • @ LuckeeDandee

      Oui, j’ai bien compris et je respecte ton opinion, bien que je ne la partage pas. Surtout après le match d’hier où il a été très bien servi pour une fois.

      Je ne dis pas qu’un joueur d’un autre style ne pourrait pas ouvrir d’autres options mais la direction a choisi Di Vaio.

      Avec Bernier, meilleur passeur MLS avec 3 passes décisives, et un dispositif offensif qui a visiblement consigne de rechercher DV. Le rythme d’un but aux deux matches est TOUT sauf un mauvais fit, c’est le rythme d’un buteur étoile. Tous les championnats le confirment. Donc, à suivre…

      Pierre T

    • @le_blédard

      Je suis bien d’accord sur le fait que Di Vaio aurait pû en mettre d’autres dedans hier, surtout sur le centre de Romero, bien servi devant le but. Marco a tenté le coup avec son pied droit au lieu de son gauche, et il l’a raté.

      Cependant, je trouve que de ne parler que de cet aspect occulte son apport complet à l’Impact. Il n’est pas simplement un renard qui complète seulement les jeux des autres. Il crée aussi, et destabilise la défense adverse de diverses façons.

      Analyse impartielle sur son jeu ici
      http://www.mlssoccer.com/news/article/2013/03/22/mls-match-preview-montreal-impact-vs-new-york-red-bulls

      Considérant le fait que Philippe Cantin l’a traité de Scott Gomez l’an dernier, et que Pat Leduc lui donne toujours de mauvaises notes même s’il joue bien, je tente simplement d’égaliser la donne.

      Si vous lisez les commentaires sur le site de la MLS de la part d’autres fans, c’est ironique de voir comment il est apprécié ailleurs, mais pas ici (du moins par certains). Comme quoi, nul n’est prophète…

      Pendant ce temps-là, c’est 2 – 0 pour la réserve. Allez l’Impact!

    • ‘Qu’est-ce que Di Vaio devrait faire pour être un bon joueur désigné selon vous?’

      Réponse simple: plus que ce qu’il a apporté depuis qu’il est là.

      Manque de concentration et d’intensité au début. Les choses s’améliorent, il doit maintenant améliorer son synchronisme. Il a plus de potentiel pour s’adapter au niveau des autres que l’inverse. Il a bien joué les 2 derniers matchs même sans parler des buts, mais vous voulez rire quand vous pensez qu’il n’y a pas de place pour amélioration dans son jeu. Regardez son ‘body langage’ quand il manque une occasion. Il est déçu lui-même ce qui est un très bon signe et une bonne évolution.

    • @nosaints

      Je ne dis pas qu’il n’y a pas de choses à améliorer dans son jeu. Juste qu’il faut aussi savoir apprécier ce qu’il fait de bien. Pour moi, c’est toute l’équipe qui doit adapter son jeu pour rendre Di Vaio plus efficace. Hier, c’était déjà beaucoup mieux de ce côté.

      Hier, j’écoutais le match sur la chaîne du NYRB et voici ce qu’on disait de Di Vaio:

      “He will not beat you with his speed. He will beat you with his intelligence and his great positioning versus the defencemen.”

    • @seb.b :

      Très simple, je lui demande de concrétiser ses chances quand il est a quelques mètres des buts adverses seul face au gardien. Honnêtement les défensives adverses sont très naives et Marco a eu des chances en or depuis le début de saison. Deux buts c’est bien, mais lui même doit savoir qu’idéalement c’est 1 but par match qu’il devrait avoir vu la qualité incroyable des occasions obtenues depuis le début de saison.

      Maintenant il n’y a pas que du négatif le concernant, il a une meilleure attitude, se bat plus et je le sens moins crispé envers ses coéquipiers (suis certain que quelqu’un lui a passé le message à l’interne). Maintenant, étant donné qu’il ne presse pas comme un fou donc qu’il ne perd pas d’énergie à défendre, je le veux plus lucide devant le but. Voilà tout.

      Quelqu’un faisait un comparatif avec Henry mais oublions pas que Henry l’an dernier c’est tout de même 15 buts et autant de passes décisives. C’est pas mal du tout.

    • Pour compléter les commentaires, Di vaio a eu un bon match, oui il a raté des buts tout fait mais c’est le cas de tout les attaquants du monde, la prochaine fois il en mettra trois!!! pour ma part, je voudrais signaler les 2 très beau jeux défensifs de Davy Arnaud 2 tacles superbes surtout celui en première mi-temps en pleine surface sans faire de faute. On a encore beaucoup de problèmes à la relance, les gars devant font un bon pressing, on récupère la balle et la passe qui suit est perdue, beaucoup d’efforts pour rien. 4 matchs, douze points. Allez l’Impact. ps: bravo Karl Ouimette !!!

    • @austerlitz:

      Di Vaio lui même dit qu’il aurait du en mettre deux de plus et qu’il doit mieux jouer … CQFD ! Mais bon continue de t’énerver à chaque fois qu’on émet des critiques comme si c’était ton cousin. Olivier Brett dans son commentaire a critiqué Di Vaio en disant qu’un joueur de sa trempe ne pouvait rater des ballons juste des ballons devant le gardien adverse. Plusieurs analystes en demandent plus de Di Vaio, et je partage leur avis.

      Brovsky a effectivement été énorme contre TFC et juste correct hier (il a connu a l’instar de quelques coéquipiers deux trois mauvaises relances et interventions douteuses lors des 20 premières minutes pour se ressaisir par la suite). Je suis capable d’évaluer une performance de manière objective.

    • @ le_bledard
      “Olivier Brett dans son commentaire a critiqué Di Vaio en disant qu’un joueur de sa trempe ne pouvait rater des ballons juste des ballons devant le gardien adverse.”

      Justement, là est toute la manipulation. Il ne l’a pas critiqué mais a juste dit “qu’il devait mettre ces occasions-là dedans” (en particulier le centre de Romero et le tir mal croisé). Je regarde Ibra à tous les matches du PSG et il en loupe 2 ou 3 comme ça par partie! Pourtant… c’est pas Braun.

      “c’est 1 but par match qu’il devrait avoir”

      À 40 buts par saison, on peut parler de fantasme tout court, ce qui n’est pas de mon ressort…

      Bref, il y a une frange de supporteurs de l’Impact qui n’aiment pas les Italiens – l’acharnement sur DV est évident – et c’est souvent assez direct ici sur le blogue. Mettons les choses au clair, sans les Saputo, pas de soccer pro ici. Alors faut vivre avec la philosophie de ceux qui créent les clubs, à défaut d’en mettre soi-même un sur pied.

      Si DV m’en met 15 dedans, je serai fort content et on sera qualifié.

      Pierre T.

    • @ le_bledard

      Pour Brovsky, je trouve qu’il a connu un match semblable à TFC : inconsistant, hyper faible en relance, capable tant du sauvetage que de la perte de couverture, ne fonctionne que sur une demie de terrain. Certes, il mouille le maillot, on ne peut pas lui enlever ça. Bref, pour l’apprécier faut se dire qu’il ne coûte pas cher. Dans une équipe qui cherche à devenir un aspirant au titre – si c’est l’ambition de l’IMFC – un latéral qui ne crée rien en attaque n’est même pas envisageable, même en MLS. On l’a vu avec Camara hier…

      Pierre T.

    • @Osterlitz:

      Wooo Napoléon, descend de ton cheval, t’es tellement prévisible ça en devient triste. La question porte sur les améliorations de MDV, on va pas parler de ses qualités! Quand à tes autres non commentaires…

      Pour ceux qui veulent s’en ternir aux arguments foot, je rajouterais que j’attend d’un DP (pas MDV en particulier) des performances régulièrement irréprochables (ex: Bernier, Perkins) et non un niveau de jeu qui polarise les médias et les fans.

    • @austerlitz

      “Mettons les choses au clair, sans les Saputo, pas de soccer pro ici. Alors faut vivre avec la philosophie de ceux qui créent les clubs, à défaut d’en mettre soi-même un sur pied. ”

      Je suis parfaitement d’accord.
      Par contre, rien n’est parfait et on se doit d’avoir une vision qui vise l’amélioration.
      On ne peut “basher” Di Vaio l’individu, mais on peut remettre en question des choix techniques, tacticques, de personnel en espérant voir une amélioration dans les années à venir pour l’équipe.
      On se doit tout de même de garder cette ouverture dans les argumentations; sinon on tombe vite dans la partisanerie et le non-intérêt du sport comme tel…

    • Pour revenir sur la statistique de la possession de ballon : Match San Jose – Seattle
      Seattle 62,3 % San Jose 37,7%

      Les deux équipes ont presque les mêmes stats pour les tirs au but, les tirs pas cadrés et les corners, le tout à domicile pour San Jose.

      Oui il a le spectacle, mais l’efficacité doit être la priorité selon moi.

    • Si vous vous demandez pourquoi Di Vaio est souvent hors jeu, remarquez la vitesse à laquelle il fait ses passes quand il descend appuyer les milieux. Si on le servait aussi vite qu’il sert les autres, ce qu’il en mettrait, des buts! (À conditions qu’il ne manque pas trop d’occasions comme hier sur le centre de Romero, ça va de soi.)
      Je crois que pour le bien de l’équipe, il faut imiter ce que NY a fait avec Thierry Henri, soit donner un partenaire en avant à DV tout en le faisant reculer un peu. Ce sera le meilleur moyen de maximiser le talent de DV à Montréal. C’est peut-être cette voie qu’on veut emprunter avec la signature éventuelle du jeune Italien de Bologne…
      L’autre option, c’est de faire remonter Bernier en revenant au 4-2-3-1. Ce choix aurait aussi l’avantage de donner à l’Impact une option pour gérer le jeu un peu plus à l’avant. Mais il faudrait sortir Arnaud du terrain. Felipe mériterait probablement plus d’être exclu du 11 partant, mais son entente entre Bernier et Di Vaio est trop précieuse, alors que dans le cas d’Arnaud, c’est dommage pour lui, mais sa titularisation devrait passer uniquement par le 4-1-4-1.

    • Pour ce qui est de la possession de ballon, il ne faut pas oublier que l’Impact avait les devants à la demie dans tous les matchs. Dans ces conditions, il est normal de laisser un peu la possession à l’adversaire et se concentrer sur le bloc défensif.

      Pour MDV, on voit la qualité d’un joueur à sa régularité. Or, il a eu des chances de qualité à tous les matchs. S’il continue comme ça et marque entre 15 et 18 buts, il aura rempli son mandat.

      Je m’inquiète plutôt pour Felipe. Il semble avoir de la misère à trouver sa place. Le manque de ressources offensives à gauche (Brovsky et n’importe qui qui joue à l’aile gauche depuis l’an passée) semble l’affecter. De plus, le jeu se passe de plus en plus à droite avec les qualités de Camara pour la relance. Et quand ça passe par le centre, ça va des défenseurs, à Bernier et directement à Di Vaio ou Pisanu. Il ne semble pas avoir de place pour lui. D’autant plus qu’Arnaud prend beaucoup d’espace dans sa couverture et que Bernier prend tout l’espace avec son volume de jeu (il touche près du double de ballons que Felipe). Mais Shallibaum saura trouver un moyen de le mettre en valeur, soyons patient. Entre-temps, si Felipe pouvait arrêter de plonger pour attirer des fautes, se serait un plus.

      Dans un autre ordre d’idée, on voit que dans une année comme 2013 (Gold cup, qualifs de Coupe du Monde), il y a un grand avantage à ne pas avoir de joueurs qui jouent pour leur équipe nationale. Certaines équipes manquent jusqu’a 5 joueurs. Et cette année, il seront pour certains appelés 3 fois. Et il y a le risque de blessures, comme Robbie Keane qui s’est blessé vendredi passé pour l’Irlande. Pour nous, il n’y a que Nyassi, on peut vivre avec ça…

    • Juste un petit commentaire sur Hassoun Camara. Selon moi, c’est du pur gaspillage de le garder en défense latéral. Il joue extrêmement bien à ce poste, mais je crois qu’il pourrait apporter encore plus au milieu de terrain. D’ailleurs, lorsque le français bifurque au centre, il devient très dangereux. De plus, Camara n’a pas vraiment les qualités pour jouer sur l’aile (rapide, technique, etc.), mais il se débrouille très bien à cause de son talent.

      Ma solution serait de l’insérer au mileu, à la place de Felipe. Le jeune brésilien ne se démarque pas vraiment depuis le début de la saison à cette position. Je le mettrais plutôt sur l’aile, à la place de Pisanu. Felipe serait plus isolé et pourrait utiliser ses qualités techniques pour se créer des occasions (et Pisanu ne fait pas grand chose…).

      —————–Perkins——
      Valentin—Nesta–Ferrari—Brovsky
      ————–Bernier——————
      Romero—Arnaud–Camara—Felipe
      ————-Di Vaio—————-

      Peut-être que Camara serait plus à l’aise à la place de Bernier, et Bernier serait content de monter d’un cran.
      Je voudrais aussi lever mon chapeau à Arnaud qui est BEAUCOUP plus à l’aise dans l’axe que sur l’aile. Il est maintenant un incontournable pour Schallibaum.

    • J’adore la philosophie du groupe d’entraineurs. Ils travaillent sur les faiblesses constamment. Résultat, l’équipe progresse rapidement. Ils ont su définir un style de jeu qui tire profit du manque technique endémique de la MLS.

      Le soccer progresse bien depuis plusieurs années. Merci à l’Impact, merci à M. Saputo pour son engagement, sa passion et sa détermination.

      Di Vaio courrait comme un fou, essayez donc d’être précis quand le coeur pompe a 200bpm, on en reparlera! Il progresse comme la majorité de l’équipe. Même Félipé était plus impliqué, c’était son seul match décent de la saison d’ailleurs.

      Mapp disponible pour fin de transaction svp !

      Les seules chances des Bulls sont venues d’erreurs individuelles. Ils ne les ont pas créés. La quantité de cartons démontre à lui seul qui dominait.

      Maintenant, si on pouvait avoir des arbitres omniscient, ce serait parfait! Ou presque… L’Impact a un gros défaut. Il y a plein de jeunes joueurs qui semble intéressant mais qui doivent réchauffer le banc. Son défaut est de ne pas être capable d’avoir un 15 partant.

      Je disais max 15% de défaite au début de la saison, je crois de plus en plus avoir surévalué ce nombre…

    • @ bigfredz

      Je pense la même chose pour Camara. Il peut surement être la doublure de Bernier et mérite au moins un test dans l’axe…

      PT

    • Je n’ai vu que la deuxième mi- temps. Les dernière 30 min. on peut constater la grosse fatigue de Bernier et DV les plus remuants ,mais le plus inquiétant est le milieu ,alors peut-être par manque de concentration,fatigue,solidarité par peur de perdre ou vouloir gagner ou erreur de débutant mais comment les joueurs se faisaient aspirer par le ballon et oubliaient le placement. MS en avait pourtant fait sa priorité a son arrivée.
      Mais il n’y a pas péril dans la demeure puisque avec les victoires on travaille sereinement.
      Bravo l’Impact!!

    • @austerlitz:

      Arrête avec les attaques ad hominem, ceux qui critiquent un aspect du jeu de Di Vaio ne le font pas pcarce qu’il est italien voyons. Encore une preuve de tes arguments de sophiste. Personnellement, j’ai grandi avec le grand Milan des Maldini, Baresi, Costacurta, Albertini, Donadoni et cie (ah la bande des Nééerlandais Gullit, Van Basten et Rijkaard), je suivais la serie A et ses joueurs mythiques comme tous les mômes de mon quartier. Ferrari et Nesta sont toujours au point depuis leur arrivée. Matteo est sans contredit la pierre angulaire de notre défense. Et j’ai bien aimé l’apport de Corradi l’an dernier alors que lui véritablement était mal servi durant ses matchs. Bref, ce sera pour moi le point final à ce débat histoire de ne pas prendre ce blogue de qualité en ôtage. Bon vent !

      @bigfredz:

      Moi j’aime bien Camara en latéral, je le trouve très efficace quand il part de loin et qu’il élimine dans la foulée ses adversaire. Jouer plus haut ne lui permettra pas d’avoir du champ pour amorcer ses courses et je ne sais pas s’il peut jouer sur de petits périmètres.

      D’accord par contre pour Felipe, j’essaierais de le mettre sur l’aile droite ou il pourrait percuter un peu plus et combiner avec Camara qui aime bien monter contrairement à Brovsky.

      Idéalement j’aimerais mieux revenir à un milieu défensif à deux éléments et jouer avec un distributeur derrière l’attaquant et deux ailiers. Mais Schallibaum continuera comme ça tant qu’on aura du succès. Et je dois constater et admettre que les contre attaques que son système génère sont léthales. Vu les défenseurs très naifs de MLS, un bon système de contre attaque peut s’avérer payant. Et c’est là qu’on voit la maturité tactique d’un Schallibaum qui a su mettre en place des schémas de jeu pour prendre de vitesse les défenses adverses (en MLS faut les tuer avec des balles en profondeur et les centres en retrait). Par contre je ne peux croire que les équipes adverses ne s’ajusteront pas et ne se mettront pas à rester serrées derrière quand elles joueront chez nous.

    • @bigfredz

      J’aime bien Camara dans son rôle actuel. Il est évident qu’il serait bien placé pour remplacer Bernier si celui-ci devait s’absenter. Je suis assez d’accord avec votre idée d’essayer Felipe sur l’aile. Par contre, je ne ferais qu’échanger les positions de Felipe et Pisanu dans le schéma. Pisanu a eu passablement de succès en Italie en jouant en support à l’attaquant. Je crois que ça pourrait le rendre plus utile et ça permettrait de générer plus d’offensive pour l’équipe.

      ————–Perkins————-
      Camara-Nesta-Ferrari-Brovsky
      ————–Bernier————-
      Felipe-Arnaud-Pisanu-Romero
      ————–Di Vaio————-

    • À tout les fameux gérants d’estrade de ce blogue,

      Vos commentaires sont intelligents et vous essayez donc fort de dire qu’un tel serait meilleur à tel endroit et si ça et si ça, etc., tout serait donc plus extraordinaire.

      Moi je vous dis que MS doit connaître ça un peu parce que l’on a 12 points sur 12.

      Alors divergez mes amis, vous me faites bien rigoler.

      Moi je prends les 12 points et je ferme ma trappe!

    • 4 victoires en 4 et ça veut changer le “shéma tactique”… PIssant !

    • J’ai pas hâte qu’ils en perdent une !

    • @crackerjck
      Il y a le résultat et la façon.
      L’opinion souvent émise dans ce blogue et par les joueurs et le personnel de l’Impact (dans une moindre mesure cette semaine) est que si la façon ne s’améliore pas, le résultat ne suivra pas longtemps.
      Perso, je m’attends non seulement à ce que l’Impact soit premier au niveau des points, mais aussi que l’équipe démontre le jeu le plus intéressant. Ils ont les éléments pour le faire, mais il reste encore des ajustements à faire. Si Felipe peut retrouver son niveau de l’an dernier, c’est clair que le chaînon manquant entre Di Vaio et Bernier sera trouvé dans l’axe serait trouvé.

    • @poutpoutmononcle

      Le sport, c’est pas juste être content quand on gagne et être en cr… quand on perd.

      Dans le cas de l’Impact, si l’adversaire avait fait preuve d’un minimum de réalisme, nous serions 1-0-3. Alors, oui, il y a de quoi discuter “tactique”. Surtout qu’il y a encore 1 ou 2 postes ouverts sur le 11 partant.

      La prochaine fois que vous songez à prendre de votre précieux temps pour dénigrer les intervenants de ce blogue, faites comme vous dites: prenez les 12 points et fermez votre trappe.

      @crackerjack

      Êtes-vous un troll sorti d’une boîte de Cracker Jack?

    • @seb.b et le_bledard

      Je comprends ce que vous dites, vous n’avez pas tord.
      Mais Camara serait beaucoup plus efficace selon moi s’il jouait dans l’axe. Il pourrait ajouter une dimension un peu plus physique à la place de Felipe (qui est complètement effacer depuis le début de la saison).
      Camara n’est pas le joueur le plus rapide et le plus technique, lorsqu’il est dangeureux offensivement en tant que défenseur latéral, c’est lorsqu’il pique au centre. Il utilise très bien son corps pour protéger la balle. Ce gars-là est vraiment excellent et ne commet presque jamais d’erreur… je pense qu’il pourrait être super utile dans l’axe et cela permettrait de placer Felipe sur l’aile à la place de Pisanu.

      Et non à Pisanu dans l’axe. De ce que j’ai vu, il semble fatiguer après 32 secondes de jeu. Avec le système actuel, les milieux centraux doivent se démener (demandez à Arnaud qui est rouge tomate après chaque match) pour revenir en arrière, puis appuyer l’attaque.

      Je ne comprends pas pourquoi Valentin n’est même pas sur le banc. Il jouait très bien l’an passé… ildoit y avoir anguille sous roche ici.
      Pour ce qui est Brovsky, bah, je le trouve très bon lui aussi! Il s’est très bien adapter à son nouveau poste. Il ne fait pas d’erreur! Vraiment très rassurant défensivement. On ne le félicite pas assez selon moi.

    • Pour Valentin, son niveau ne doit pas être top dans les entrainements. Mallace performe durant les entrainements et il a dépassé Warner dans la hiérarchie des milieux de terrain. Le jour où Valentin va dominer pendant la semaine, MS n’aura pas le choix de le faire jouer.

    • bigfredz
      24 mars 2013 17h24

      Hallelujah pour Camara en récupérateur!
      D’ailleur, il me rapelle drôlement un certain Blaise Matuidi, dit: “La pieuvre, ou encore la faucheuse” (toutes proportions gardées évidemment)
      Increvable, toujours bien positionné, rugueux et tenace dans ses duels, propres en relance, bon sur les duels aériens, capable de bouffer du km… Tous de belles qualités pour un millieu récupérateur. Dans un 4-2-3-1, avec Camara positionné plus bas et Bernier qui anime d’avantage l’attaque (devant Nesta et Ferrari), Romero et Pisanu sur les ailes et Felipe dans l’axe, ça pourrait faire de sérieux dégats.

      Concernant Di Vaio, il faut garder à l’esprit que lorsqu’on critique un attaquant pour son manque de réalisme sur des occas franches, c’est un excellent signe. Il faut d’abord réussir à se les créer ces occas. Un attaquant qui n’a pas le niveau, on ne le voit tout simplement pas. MDV est très intelligent dans son positionnement, et demeure d’une efficacité redoutable. Et le plus beau dans tout ça, c’est qu’il monte en puissance. Tous les grosses pointures européenne qui ont fait le saut en MLS ont galéré à leur début. Et pour certain, la solution a été de décrocher d’avantage de la pointe et participer plus activement à la relance (en MLS, on peut battre les gardiens sur des frappes des 25m ;-).
      Mais je ne suis nullement inquiet pour ce fin renard des surfaces, il a selon moi tous les atouts pour s’établir comme un des bons attaquants de la MLS. Only a mather of time…

      Et comme le faisait remarquer un autre intervenant, une moyenne de 0.50 but par match, ça représente l’élite dans tous les championnats. Il n’y a que quelques “extra-terrestres” du genre Messi, Ronaldo, ou autres Ibra qui réussisent à flirter avec le 1 bpm… mais ça demeure l’exeption et non la régle! (un peu comme les saisons de 200 points de la Merveille)

    • @ poutpoutmononcle

      Tu n’as visiblement pas compris ce qu’est un blogue, i.e. un lieu d’échange entre amateurs. J’aime beaucoup les quatre derniers mots de ton paragraphe de 22h23 et je t’encourage à poursuivre dans cette veine anonyme.

      @ le_bledard

      Je ne faisais pas référence à toi mais “at large”.

      Pierre T.

    • crackerjack : Malgré les 4 victoires, l’Impact ne convainc pas. Quand t’as de la misère à battre le TFC à domicile, c’est loin d’être parfait. Je le répète, je déteste le 4-1-4-1. L’Impact devra trouver un partenaire pour Bernier et changer pour le 4-2-3-1. Il y a des limites à se faire dominer à chaque match. Le facteur chance ne sera pas toujours du côté de l’Impact.

    • @ austerlitz

      Bien sûr que je sais ce qu’est un blogue. C’est l’endroit par excellence pour tout ceux qui n’ont pas d’autres plateformes pour se donner un peu d’importance derrière un certain anonymat. C’est des gens, souvent, qui recherche une certaine forme de notoriété en se faisant passer pour connaisseur.

      Heureusement, ce blogue de monsieur Milano ne regorge pas trop de ce genre d’individus.

      J’étais au stade samedi (comme à tous les matchs d’ailleurs) et moi aussi je remettais en question certaines choses. Mais à la fin du match et avec le résultat, tu te dis que MS est justement payé pour prendre des décisions et au vu du résultat, il a pris les bonnes.

      Et le monsieur et son équipe sont 4 en 4. Alors on pourra s’exciter et s’énerver négativement en temps et lieu. Mais pas aujourd’hui!

    • Winston_C : Di Vaio n’a jamais été une grosse pointure, par contre.

    • Camara a vraiment bien joué, mais parfois il lui arrive d’avoir de ces crampes de cerveau…

      Toujours le même genre de situation, il croit qu’il a du temps alors qu’un mec vient le presser rapidement et hop balle perdue.

      Du coup, je préfère le voir en latéral que juste devant la défense, parce que sinon, ce genre de perte de ballon directement dans l’axe… ouch!

      Pour ce qui est du schéma, j’avoue être vraiment content avec le schéma actuel, à part Brovsky, je ne vois pas qui on pourrait bouger. Di Vaio est entrain de trouver ses repères, Romero est entrain de devenir mon joueur favori, Bernier pourrait jouer plus devant, mais je le trouve très bon en récupérateur, il y aurait peut-être Camara, mais il représente un risque.

      Arnaud a connu un mauvais match samedi, mais c’était son 1er de l’année. Pisanu apporte énormément, mais il est cramé après une MT, peut-êrte modifié le schéma quand il sort…

      C’est con, mais celui qui doit absolument commencer à être plus décisif c’est notre 2e MVP de l’an dernier, Felipe. Il a quelques flashs par match, mais il est supposé être notre constructeur, celui qui contrôle le ballon, donc ça prend plus que des flashs dans son cas. Il est clair que c’est un joeur beaucoup plus marqué ette année, reste à voir s’il est capable de s’ajuster.

    • @tous

      Merci à tous les participants de ce blogue. Quel plaisir de lire vos analyses! Ce blogue est de loin supérieur à tout ce qui se fait sur le hockey.

    • Je lis abondement et assidument les commentaires laissés sur le blogue de M. Milano et règle général c’est très instructif. Par contre, il faudrait que les gens laissent leur égo à la porte quand ils interviennent ici. On accuse Austerlitz de faire des attaques ad hominem quand il a nommé personne et au moins 3 personnes se sont sentis directement visées. Si vous avez si peu confiance en votre point de vue que vous tombez automatiquement sur la défensive de façon agressive, prenez une grosse respiration et pensez à défendre votre point de vue de façon logique. Le but du blogue est de créer de la discussion, de créer des désaccords, et d’en débattre. Et dernièrement, c’est un pattern qui est appliqué de façon quasi-systématique par certains intervenants, notamment concernant les interventions d’Austerlitz.

      Sinon Di Vaio a été énorme. Ben oui il a loupé le centre de Romero, mais il a aussi effectué plusieurs bons tirs cadrés. Il s’est aussi fait voler à Portland au 2e match, tellement que notre ami Ricketts s’est vu décerné l’arrêt de la semaine pour son geste face à Di Vaio… Di Vaio occupe constamment 2 ou 3 joueurs en ce moment, ça ouvre le jeu pour les autres. Et le jeu d’un attaquant de pointe, c’est pas juste les buts, pas juste les occasions manquées. C’est aussi beaucoup le jeu dans les espaces, la percussion, les courses qu’il ouvre pour les coéquipiers. Di Vaio accomplit à merveille son rôle présentement.

      Pour le cas Brovsky, certains s’attendent à ce qu’un défenseur joue bien défensivement, et d’autres qu’un défenseur latéral appuie également l’attaque de façon efficace et qu’il participe à la relance/construction du jeu. Brovsky fait bien défensivement, n’apporte à peu près rien offensivement. C’est toujours bien ça de donné. Faut aussi se dire qu’on ne sait pas quelles sont les directives de MS, considérant qu’il a choisi précisément de garder Brovsky à gauche dans son schéma tactique pour solidifier la défense. Reste que lorsque l’on regarde la liberté que prend Camara d’appuyer l’offensive, on se dit qu’il a probablement la même liberté. Je n’ai pas été impressionné par Pisanu et Felipe. Donnons alors crédit aux milieux du NYRB qui les ont menotté.

    • J’aime beaucoup le commentaire de @Winston_C
      Dans la mesure où Camara n’est pas seul dans l’axe. Parce que Camara devant les défenseurs..ça l’a déjà été essayé, et perso, j’aime mieux Bernier. (Si on utilise seulement un milieu défensif).

      Mais je suis comme beaucoup ici, j’aimerais mieux voir un 4-2-3-1, mais MS voit les choses autrement et pour le moment, il a raison!

      Pour Felipe…je crois que c’est en grande partie parce qu’il joue dans un milieu de terrain encombré. Il ne touche pratiquement pas de ballon et c’est comme s’il avait de la misère à trouver sa place parmi Arnaud, Romero et Pisanu. Il serait plus libérer dans un 4-2-3-1. D’ailleurs, lors du match de samedi, le moment où il a touché le plus de ballon, c’est lorsqu’il a permuté un petit moment avec Bernier. Arnaud n’a pas touché beaucoup de ballon également Samedi.
      Pout terminer avec Felipe…il n’a pas participé à la construction de l’attaque pour le moment (sauf sa passe décisive) mais il a quand même quelques bons tirs cadrés cette saison. Il a quelques pertes de controle également. Mais bon…il est jeune et s’il était un peu plus opportuniste, en voilà un qui aura déjà 2 buts à sa fiche.

      Pour Brovsky…il est juste invicible. Il ne fait pas d’erreur défensivement, mais il apporte rien offensivement. C’est pas un reproche, mais c’est quand même une position à améliorer selon moi. (et je pense que Tissot, même s’il est jeune, devrait avoir quelques essaies).

      H-S: Depuis le début du camp que je parle de 2 joueurs de l’équipe Réserve: Tissot et…Messoudi. L’équipe réserve à remporter une belle victoire de 3-0 hier. Et il s’emblerait que Messoudi a été sur la plupart des bons coups. Il jouait juste derrière Wenger, en support à l’attaquant. En voilà un autre que j’ai hâte de voir dans le futur… (et qui n’est pratiquement pas utilisé en sélection nationale quand il est appelé…un autre)

    • @vene777 Di Vaio n’a jamais été une grosse pointure, par contre.

      Ha non! Alors expliquez-moi pourquoi il fait partie des 30 meilleurs marqueurs de l’histoire de la Série A?

    • @danose Je seconde votre commentaire de 10H44

    • Pour ce qui est de Brovsky. Le commentaire de MS en dit long
      “On savait que le numéro 9 (Espindola) va sur notre côté gauche et qu’il rentre ensuite. Je voulais Jeb (Brovsky), un peu plus expérimenté, de ce côté-là avec Matteo qui ferme le couloir à notre gauche”

      Brovsky devait se limiter dans son apport offensif pour ne pas risquer d’être débordé par Espindola. Il appuie peu mais j’ai vraiment l’impression que ce fut la consigne de MS

      Et pour Karl Ouimet…Message à Tony Fonseca. Karl ou A. Morgan?

    • @echte:

      Ce sera ma derniere transgression du sujet mais sous-entendre que ceux qui critiquent Di Vaio sur ce blogue le font pcq il est italien et qu’ils ont des problemes avec les Italiens c’est assez maladroit, on s’attaque aux messagers plutot qu’au message.

      Et ne vous en faites pas, j’ai amplement confiance en mes arguments et je n’en demords pas, j’en attends plus de Di Vaio meme si je note une amelioration dans l’attitude depuis le debut de saison.

      En passant, austerlitz apporte de bons points mais je trouve qu’il est dans le champ et-ou trop categorique sur d’autres points. Mais c’est ca l’esprit d’un blogue et des debats contradictoires.

    • @le_bledard @echte:

      Yup, ben d’accord avec le_bledard. Les gens ici peuvent s’entretuer d’arguments foot et ça en serait que plus plaisant. Pour lire des fabulations ou de tristes allégations répétitives on est capable de prendre un abonnement pour un blogue de Réjean Tremblay…

    • Je ne suis toujours pas convaincu par l’Impact, c’est beau de vouloir jouer la contre attaque mais pour ça il faut être très serrein en défense, ce que je n’ai toujours pas vu. Il faut se compter chanceux que l’on n’a pas encore affronter de grosses pointures, SKC et un 4-3-3 la semaine prochaine j’ai hate de voir les modifications dans le jeu de l’Impact, car après ce sera semaine de congé.

      J’ai surtout remarqué plusieurs poteaux et manque d’opportunisme chez l’adversaire, je m’attends à un peu plus de solidité en defense de la part des milieux latéraux.

    • @simonolivier

      Si vous voulez voir des joueurs québécois en matchs internationaux, il va falloir Équipe Québec.

    • simonolivier : Tout dépend de la définition de grande pointure. Selon moi, une grande pointure est un joueur qui fait parti des meilleurs de sa génération comme Henry, par exemple. Di Vaio n’a jamais été en mesure de s’imposer dans un grand club.

    • Simplement un court commentaire à propos de Davy Arnaud … même s’il n’a jamais été mon joueur préféré, il est agréable de remarquer qu’il commence à ”penser” lorsqu’il joue. L’an passé, ce travailleur acharné courait comme une poule sans tête sur le terrain et s’énervait pour tout et rien. Même s’il ne sera JAMAIS un grand joueur technique, on voit que son travail acharné l’aide à répondre aux exigences de MS soit de réfléchir davantage sur le terrain. Ses petits progrès sont dignes de mention … quoiqu’un autre joueur plus précis de façon constante dans ses passes et capable de garder la possession du ballon plus longtemps aiderait la transition entre la défensive, Bernier et et l’attaque (puisque Felipe a de la misère cette année).
      Avec 4 matchs de joués … Bravo MS!! Souhaitant que cette progression constante continue tout au long de l’année!!

    • @vene777
      Henry une grosse pointure,maison que ne faut-il pas lire,je saigne des yeux.

      MS est prudent il fait ce qu’il peut avec ce qu’il a et il le fait bien. Mais je rejoints tout les com. qui demande un joueur pour épauler Bernier.

    • @Winston_C

      Je suis d’accord. Mais je ne changerais pas le schéma tactique pour le moment. Et Arnaud ne peut être enlevé du 11 partant.
      Voilà pourquoi je placerais Felipe sur l’aile à la place de Pisanu. Camara, Bernier et Arnaud serait dans l’axe.
      Avec Bernier ou Camara un cran plus bas.

    • Rien à redire sur Arnaud depuis le début de la saison, il fait son boulot à l’intérieur de ses limites. Ce repositionnement axial orchestré par MS est une belle réussite.

      PT

    • Mon objectif n’est pas de défendre Di Vaio coûte que coûte. Oui, il a raté des occasions en or, et il aurait dû en mettre au moins deux au dernier match. Mais tous les buteurs ratent des occasions. L’important, c’est d’en créer, et là-dessus, le dernier match est très encourageant (surtout que ses coéquipiers commencent à le trouver de plus en plus facilement). À ce rythme, ne vous inquiétez pas, il connaîtra une saison très productive.

      Et un dernier détail : s’il tirait les penaltys de son équipe, comme la plupart des meilleurs buteurs de leurs équipes, il aurait probablement maintenant 3 buts à sa fiche. Loin de mois l’idée de soutirer cette tâche à Bernier, mais si Di Vaio marque entre 15 et 20 buts sans tirer les penalties, eh bien ce sera un excellent résultat. L’an dernier, 4 des 27 buts (record de la MLS) de Chris Wondolowski ont été marqué sur penalty.

      Bien content de voir Arnaud (qui m’a souvent fait damner) bien faire dans son nouveau rôle. À défaut d’être technique, il est très intelligent et sait s’adapter, en plus de son énergie et son acharnement incontestable. Chapeau. Chapeau aussi au coach qui sait tirer le meilleur de ses joueurs.

      Un qui a de la difficulté à s’adapter, par contre, c’est Felipe. Malgré des qualités techniques impressionnantes, nous pouvions voir l’an dernier qu’il y avait beaucoup de déchets dans son jeu. Seul en milieu offensif, ça peut passer, puisque à la quantité de ballons qu’il touchait, il pouvait se permettre d’improviser pour nous sortir quelques superbes gestes, quitte à y aller de quelques déchets de temps à autres. Mais avec ce nouveau schéma, ça ne pardonne pas. Il touche beaucoup moins de ballons et a moins d’espace. À la place qu’il occupe dans ce schéma, il faut être précis, faire le bon geste, rapidement. Espérons qu’il pourra s’adapter. Sinon, je le verrais bien à gauche, à la place de Pisanu, qui lui a, je crois, les qualité pour évoluer dans l’axe (il lui faudrait cependant améliorer sa forme physique pour augmenter son volume de jeu).

      Je ne vois pas Camara comme milieu axial offensif, mais alors là pas du tout. Je crois qu’il est parfait à droite : il est beaucoup plus technique et rapide qu’il en a l’air. Samedi, il débordait souvent, et s’il est si efficace quand il pique au centre, c’est qu’il a de l’élan, qu’il crée un surnombre et qu’il a de l’espace. Il n’aurait certainement pas autant de temps s’il jouait milieu offensif axial.

      Bien content pour Ouimette, mais c’est surtout Tissot que j’ai hâte de voir. Il semble que c’est plutôt ce dernier que M.S. voulait “essayer” au dernier match, mais que par malchance, il se soit blessé. Je crois qu’il répond à un besoin plus évident de l’Impact (latéral gauche rapide amenant un apport offensif). Brovsky peut être solide et colmate une brèche, mais c’est une doublure de luxe, sans plus (surtout à gauche).

    • L’Impact annonce être sur le point de s’entendre avec le club norvégien FK Bodø/Glimt pour le prêt de Valentin pour 1 an.

      Intéressant…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    décembre 2012
    L Ma Me J V S D
    « nov   jan »
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930
    31  
  • Archives

  • publicité