Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 20 février 2013 | Mise en ligne à 17h07 | Commenter Commentaires (18)

    L’AC Milan surprend le FC Barcelone

    SOCCER : Milan AC vs Inter de Milan - Calcio - 10/07/2012

    À la surprise générale, le FC Barcelone a été battu 2 à 0 par l’AC Milan, mercredi, en huitième de finale de la Ligue des champions. Rarement avait-on vu le grand favori de l’épreuve aussi imprécis et impuissant face à des Italiens qui ont réalisé le match parfait.

    Kevin Prince-Boateng et Sulley Muntari ont marqué les buts des Milanais qui se rendront au Camp Nou, le 12 mars, avec un coussin inattendu. Sur le premier but, la défense du Barça s’est arrêtée après que le ballon eut frappé la main du défenseur central milanais, Cristian Zapata, avant de retomber dans les pieds de Boateng (57e). D’une volée, Muntari a doublé la mise après avoir été parfaitement décalé par un lob astucieux de Stephan El Sharaawy (81e).

    Le scénario du match s’est déroulé comme prévu avec un FC Barcelone dominateur et un AC Milan bien regroupé défensivement, à l’image d’un Massimo Ambrosini tentaculaire. Avec une possession de plus de 65%, les Catalans n’ont cependant inquiété le gardien Christian Abbiati qu’en de très rares occasions. Ils n’ont ainsi cadré que deux frappes dont une tentative lointaine de Xavi, à la 20e minute. À quelques minutes du coup de sifflet final, Carles Puyol a aussi expédié sa tête à quelques centimètres de la cage d’Abbiati.

    De leur côté, les Italiens ont bénéficié de plusieurs bonnes contre-attaques dont le dénominateur commun a souvent été El Sharaawy. Aligné sur le côté gauche, le «Petit Pharaon» a pu mettre sa vitesse à profit dans le couloir de l’arrière latéral Dani Alves, plus reconnu pour ses montées que son marquage strict. El Sharaawy, par ailleurs très impliqué défensivement, a souvent réussi à se démarquer dans l’axe, mais les centres milanais ont manqué de précision.

    Dans l’autre huitième de finale disputé mercredi, Galatasaray et Schalke 04 ont fait match nul 1 à 1, à Istanbul.

    Démonstration bavaroise

    Mardi, le Bayern Munich a marqué les esprits en l’emportant à l’Emirates Stadium, 3 à 1. Le résultat est logique et la manière a été saluée un peu partout en Europe. Déjà, on parle de deuxième finale d’affilée pour les Bavarois, fluides en attaques et solides en défense. La bourde de Manuel Neuer est une exception lorsqu’on considère les 10 derniers matchs.

    Encore plus que l’an dernier, il y a aussi ce sentiment d’immense profondeur. Qui était sur le banc, mardi? Arjen Robben (le Bayern a-t-il encore besoin de lui?), Mario Gomez, Luis Guztavo, Rafinha, Anatoli Timoshchuk et Xherdan Shaqiri…

    Voilà une Ligue des champions 2012-2013 très ouverte.


    • Peut-être que mes connaissances de foot sont limité, mais j’ai eu l’impression que durant 50min le Barca ne faisait que circuler le ballon à 40m du but sans (presque) jamais essayer d’aller en profondeur ou d’aller sur les ailes pour faire un centre… toujours le même jeu dans l’axe qui na pas fonctionner de toute la game.

      Depuis l’an passé que je me dis qu’il leur manque un attaquant (style LLorente) pour réussir a gagner les gros matchs où que leur style de jeu habituel ne fonctionne pas.

    • Je ne suis pas surpris du résultat; Barcelone ne faisait que faire des passes sans avancer, comme d’habitude. Quand on affronte le Barça, on n’a qu’à faire un mur défensif et on est sur de gagner, car Barcelone s’entête qu’à faire 80 passes de suite sans aller au but de façon agressive, vive, rapide. Ils n’ont mis aucune pression sur la cage de Milan. Barcelone aurait pu réajuster son plan de match à l’heure de jeu, mais ils ne l’ont pas fait et cela leur coûtera une place en quart de finale.

      S’il n’y a pas de surprise: Turin, Paris, Manchester, Dortmund, Munich, Porto, Schalke et Milan devraient passer aux quarts.

    • Étant un blaugrana fini je ne peux que me désolé de la performance de mon Barca. Bien que le Barca ne méritait pas de gagné, je crois pas qu’il méritait pour autant de perdre. Le Milan on joué de façon impécable en défense et on su rendre Messi invisible. Il reste qu’il y avait une main flagrante sur le 1er but de Milan et que la défaite du Barca vient de ce but. Je me croise les doigts pour un 3-0 au Camp Nou mais j’ai bien du mal a y croire.

    • Avec les bons joueurs, le tiki taka est une arme redoutable pour contrôler le jeu, dicter le rythme et éventuellement protéger une avance. Toutefois, quand c’est votre seule arme, bonne chance pour revenir de l’arrière contre les autres grosses pointures. À la 80-85e, le Barça, Xavi en tête, a eu une très belle occasion de contre. Mais plutôt que d’y aller à fond la caisse, Xavi a choisi de ralentir le jeu, laissant ainsi à l’AC Milan le temps de replacer son mur défensif. Pourtant, avec Sanchez et Pedro (et Messi), il y avait assez de vitesse et d’habileté en avant pour tenter un jeu direct. Mais non…
      En fait je dis «choisi», mais dans le cas barcelonais il faudrait plutôt parler de conditionnement. Cela dit, compte tenu des succès que cette équipe a obtenu et continue d’obtenir, cette critique a sommes toutes bien peu de poids…

    • Si le Barca avait perdu 2-0 à domicile, je serais plus inquiet pour eux. On sait à quel point l’avantage du terrain est énorme en Ligue des Champions. Tant qu’une équipe ne perd pas à domicile, ça va. La surface de jeu sera en meilleure condition au Camp Nou. Ils seront en mesure d’accélérer le jeu et battre une défense milanaise ordinaire, selon moi.

      S’il y a une équipe qui est foutue, c’est Arsenal. Perdre 3-1 à domicile? Ils n’ont aucune chance de revenir. Ils doivent maintenant battre le Bayern de façon convaincante à Munich, même un miracle ne serait pas suffisant.

    • Bah, finalement Berlusconi avait raison. Il a dit a Allegri de bien couvrir Messi et de mettre Pazzo en avant flanqué du Pharaon et de Boateng. La sauce a bien prise et la pasta oups…les pâtes sont cuites.

    • @vincent_paquette

      Une main flagrante sur le premier but de Milan? Si vous parlez d’une faute de main de Jordi Alba, oui. Sinon, regardez la reprise : http://i.minus.com/ibcKx36owXsO6H.gif

    • Sur les sites européens, la “faute de main” sur le but est une tête au super-ralenti. Donc, le braillage catalan n’est pas sérieux. En fait, c’est plus facile d’en mettre douze habillé en matador et en prenant des clichés à Majorque, Vigo ou Saragosse, dont les clubs sont exangues et de très faible niveau, que de traverser Milan.

      J’ai trouvé El Sharaawy très bon en défense, vraiment approximatif en attaque, sauf sur sa passe décisive. Messi, pour une légende, était particulièrement invisible. Parions qu’il en mettra 3 contre Osasuna ce week-end…

      Le match retour sera intéressant.

      Pour Arsenal, ouf. La défense a à peine le niveau pour jouer les cadors en Premiership alors il va de soi qu’elle n’est pas de niveau pour le Top 16 européen. Sagna, pour un, est tellement surestimé, médiocre à tous les niveaux et hyper mauvais sur les centres – à quoi sert-il donc?

      Pierre T.

    • Bonne occupation de terrain de l’AC Milan qui n’a laisser aucunes brèches au Barca et qui dit pas de brèches dit problème pour le Barca. Un chose est sûre ,le match retour sera chaud bouillant.

    • @phillink
      “Quand on affronte le Barça, on n’a qu’à faire un mur défensif et on est sur de gagner”. C’est ce que toutes les équipes en Liga et dans les autres compétitions ont tenté cette année, sans succès. Vous n’avez qu’à regarder leur fiche. Ils réussissent pratiquement tout le temps à trouver la faille dans la défense adverse. L’AC Milan avait l’expérience et le talent pour réussir.

    • Quel plaisir de voir le Barca perdre!

      Encore plus jouissif de voir Messi invisible (encore) dans un match important.
      J’ai qq amis qui sont des fans finis du Barca mais moi, j’en ai soupé du tiki-taka
      S’ils ne réussissent pas l’exploit dans 2 semaines, ils pourront se consoler avec leur ‘championnat’…
      2 ans de suite de ‘failure’ en Champions League pour les blaugrana? Yes Please!

    • Je suis admirateur de Barcelone et de son style, mais j’ai de moins en moins de plaisir à les voir jouer. Ça sert à quoi de monopoliser le ballon si on ne s’approche pas du but adverse? L’AC Milan a utilisé la même recette que Chelsea l’an dernier: défense à 11 et contre-attaques. Victoire pleinement méritée, leur 2e but était joli.

      Pourquoi le Barça n’a-t-il pas tenté quelques tirs de loin, quelques longs ballons dans la surface? Autre suggestion, une véritable hérésie considérant le philosophie de jeu catalane: laisser le ballon à l’adversaire plus souvent pour le faire avancer dans le terrain et le prendre à contre-pied. Imaginez une contre-attaque menée par Xavi, Iniesta et Messi.

    • gordonpym : Ils n’ont jamais joué un autre système. C’est leur défaut. Barca est incapable de changer leur plan de match. Ils gagnent et perdent avec le tiki-taka. Avec tous les trophées gagnés sous Guardiola, c’est pas si mal.

    • @gordonpym
      vous résumez bien ma pensée.

    • Le Milan a fait 50% du travail. Reste au match retour de sortir un match parfait en défense,plier sans rompre.

    • Quand je vous disais que le système qui consiste à garder al possession du ballon en le faisant toourner ad vitam aeternam ne m’excitait pad trop…

      Bien vous avez eu une démonstration du pourquoi mercredi.

      Bien que je n’aime pas le Milan, faut tout de même leur donner que la C1 est inscrit dans leur ADN!

      Moi ce que j’apprécie, c’est que ça va faitre taire un petit peu (je dis bien un eptit peu) les détracteurs du foot italien!

      N’empêche, le géant Espagnol qui domine outrageusement le championnat, pas foutu de gagner contre le Celtic et perd contre le Milan, 3e de Serie A.

      Perso, je pense que ça en dit long sur le niveau global de la Liga…

    • littleviking26 : Si le Barca démolit Milan 5-0 (c’est une réelle possibilité au Camp Nou), personne ne se souviendra de cette performance exceptionnelle d’un AC Milan nettement inférieur (au niveau talent) que les grandes équipes qu’ils ont eu par la passé.

      Si les chances de victoire était de 10% avant mercredi, c’est maintenant 50%. Le plus difficile est à venir : contenir le Barca au Camp Nou. Ils ne devront pas seulement être exceptionnels en défence mais aussi chanceux. De plus, ils risquent de jouer à 10.

    • Ce nouveau ACMilan m’a bien plu. Ils ont joué avec détermination et dominé Barcelone sur le plan physique. (J’aurais aimé qu’on leur envoie un Keita dans les jambes pour les calmer un peu, mais bon…) J’ai l’impression que Milan a quelques jeunes joueurs dont on pourrait réentendre parler (Muntari, Constant…). Berlusconi devrait lâcher la politique et se consacrer uniquement au soccer…

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2013
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728  
  • Archives

  • publicité