Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 8 février 2013 | Mise en ligne à 20h34 | Commenter Commentaires (6)

    Enfin un premier match pour l’Impact!

    MarcoS

    Quinze entraînements plus tard, l’Impact va enfin disputer son premier match, samedi après-midi (15h) contre le Sporting Kansas City, dans le cadre de la Classique Disney, à Lake Buena Vista.

    Avec autant de travail physique accompli depuis le 21 janvier, tout l’encadrement montréalais avait hâte de passer à cette deuxième étape du camp d’entraînement. «Nous sommes comme des acteurs qui travaillons la semaine et qui allons ensuite en scène le samedi et le dimanche, a illustré Marco Schällibaum. C’est à ce moment que nous devons être forts. C’est le message que nous avons tenu.»

    Sous un soleil matinal déjà brulant, vendredi, l’entraîneur de l’Impact a haussé le ton à quelques reprises, notamment face à Zarek Valentin et Hassoun Camara. Cette ultime répétition a été axée sur le travail tactique et l’aspect offensif avec un accent mis sur la recherche de la profondeur.

    «On doit aider l’attaquant, que ce soit Marco (Di Vaio) ou Andrew (Wenger) pour qu’ils aient plus de soutien. J’ai mis d’autres joueurs plus haut pour avoir cet appui», a expliqué Schällibaum, encore essoufflé par une partie de tennis-ballon disputé avec d’autres membres du personnel d’entraîneurs. Concrètement, Camara sera positionné devant la défense, octroyant à Patrice Bernier un peu plus de libertés offensives. Davy Arnaud et Sanna Nyassi seront les milieux extérieurs avec Di Vaio, seul en pointe.

    Schällibaum abordera le travail défensif, de manière plus sobre, sur un tableau noir, ce matin. Seuls changements par rapport à 2012, Valentin et Dennis Iapichino seront les arrières latéraux, avec Matteo Ferrari et Alessandro Nesta dans l’axe.

    En plus de la mise en pratique de ses idées, le Suisse compte sur ce match pour remettre tranquillement ses joueurs dans le bain. Il effectuera ainsi ses premiers changements à la mi-temps – cinq ou six – avant de procéder à une autre série de remplacements, après l’heure de jeu. Car le duel face à Kansas City lance un marathon de quatre matchs en une semaine dont un à Jacksonville contre l’Union de Philadelphie «Mercredi, vendredi et samedi, j’aimerais bien que tout le monde puisse au moins jouer 90 minutes», précise Schällibaum.

    Il est difficile de dire si, comme l’an dernier, Kansas City alignera son équipe B, mais, sur papier, il est l’adversaire idéal pour mettre le moteur en marche. Sa réputation de groupe qui effectue un pressing soutenu et qui joue rapidement n’est plus à faire.

    «Ils jouent de façon physique et ils ne te laissent pas respirer lorsque tu as le ballon, a rappelé Davy Arnaud qui a joué au Sporting, entre 2002 et 2011. C’est ce style de jeu que nous allons encore voir cette année dans la Ligue, chaque semaine. «Même si nous les connaissons et qu’il s’agit d’une excellente équipe, nous allons nous concentrés sur notre performance», a ajouté le capitaine.

    L’Impact fait du groupe B de la compétition, en compagnie de DC United, du Sporting et des Rowdies de Tampa Bay, champions en titre de la NASL. Un quatrième match face à un adversaire du groupe A permettra ensuite d’établir le classement final de l’épreuve.

    Les petits nouveaux

    Andres Romero a essentiellement travaillé son physique avec Paolo Pacione. En tendant l’oreille, j’ai pu entendre que le préparateur physique expliquait à l’Argentin ce que signifiait le mot tabarn.. Vous avez compris, non?

    Eber, quant à lui, a montré la qualité de sa frappe en toute fin de séance: puissante et précise. Il a également frappé quelques coups de pied arrêtés. Parlant de cela, cela ne devrait plus être Di Vaio qui se chargera des corners, mais Patrice Bernier.


    • Pascal vous avez bien fait de parler à Arnaud.

      Arnaud n’est plus une jeunesse et n’est pas un as tacticien sur le terrain mais…

      Mais il a quelque choses que les autres membres de l’Impact n’ont pas: Depuis le départ de Marsch il est celui qui connaît le mieux la MLS maintenant.

      En fait il est à peu près le seul qui la connaît bien. Certains diront Mauro… mais il n’a même pas encore vu tout les clubs de la MLS alors…

      Arnaud peut être une source d’information inestimable pour Marco Schällibaum et selon Patrice Bernier sur RDS il est un joueur respecté dans le vestiaire, surtout par les joueurs Américains.

      Pour toutes ces raisons je crois qu’Arnaud débutera la saison avec l’Impact.

      Quant au tabarn… mon épouse m’affirme que les Argentins ont des gros mots pas piqué des vers eux non plus :-)

      Ce qui me fait réaliser que même Pacione parle français.

      Du vrai bonheur pour les journalistes francophones car tous les membres du staff technique de l’Impact parlent cette année francais: Schälli, Eullafroy, Youssef, Mauro et Pacione.

      Sans doute une première pour un club professionnel à Montréal.

      Sacré Joey ;-)

    • Bonjour, je suis un lecteur assidu et je me demandais, sur la scene mondiale, la MLS ce classe à quelle niveau ? pour avoir vécu en France presque une demi année, je crois que la plupart des équipes se débrouillerait très bien contre les équipes de bas de classement de la ligue 1, est-ce que je me trompe ?

      Vous avez raison, les joueurs font aussi la même analyse: deuxième moitié de L1/haut de L2.
      P.M

    • @Le_Piano_Ivre: Perkins? Mapp? On peut très bien vivre sans Arnaud!

      @Mr Milano: Bon séjour en Floride…maudit chanceux! ;-) Je semble tomber souvent dans vos “courriers indésirables” parce qu’hier mon commentaire, fait avant celui d’un autre intervenant, est apparu APRÈS le sien héhéhé Qu’est-ce que j’ai fait pour mériter le titre “d’indésirable”? hahahaha

      Go Impact Go!

    • @benoitb

      Après avoir vu le match contre Kansas City j’ai comme l’impression que Mapp va partir avant Arnaud.

      En tout cas Di Vaio n’avait pas l’air de bonne humeur avec lui encore une fois…

      Pas gagné de points aujourd’hui celui-là.

    • c’est sure l’Impact ne jouera pas en contre.

    • En parlant de gagner ou perdre des points auprès de l’entraîneur…

      Quelle passe de Tissot !!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2008
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031  
  • Archives

  • publicité