Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 4 décembre 2012 | Mise en ligne à 10h10 | Commenter Commentaires (4)

    Encore un peu d’enjeu

    Messi-scores-hat-trick-in-Barcelonas-win-NBHHO7V-x-large

    Le rideau va tomber sur la phase de groupes de la Ligue des champions avec cette sixième journée au cours de laquelle les trois derniers billets pour les huitièmes de finale seront décernés. Voici cinq éléments à surveiller, aujourd’hui et demain.

    Trois places encore en jeu

    Et si le tenant du titre ne parvenait pas à s’extirper de son groupe? La possibilité est réelle puisque Chelsea, en pleine déroute depuis un mois et demi, n’est plus maître de son destin. Pour poursuivre l’aventure et devancer la Juventus de Turin dans le groupe E, les Blues devront battre Nordsjælland et espérer une défaite italienne sur le terrain du Shakhtar Donetsk, déjà qualifié.

    Les clubs les mieux placés pour remporter les deux derniers billets sont le Benfica Lisbonne et Galatasaray qui peuvent se contenter d’un résultat semblable à leurs poursuivants respectifs, le Celtic Glasgow et le CFR Cluj.

    Un record pour Messi?

    À lui tout seul, Lionel Messi a été plus prolifique que bien des clubs, en Europe. Avec 84 réalisations depuis le 1er janvier 2012, l’attaquant du Barça n’est plus qu’à unité d’égaler le record de buts inscrits au cours d’une même année. L’Allemand Gerd Müller avait atteint ce chiffre, il y a exactement 40 ans.

    À seulement 25 ans, Messi grimpe aussi dans la hiérarchie des attaquants en Europe. Avec 56 buts, il est actuellement au huitième rang du classement des meilleurs buteurs de l’histoire des compétitions européennes. En ne totalisant que les buts marqués en Ligue des champions, le numéro 10 remonte en deuxième position et pourrait même battre le chiffre de Raul (71) l’an prochain.

    Le PSG, plus qu’une première place

    Le Paris Saint-Germain est d’ores et déjà qualifié, mais la crise qu’il traverse pourrait s’aggraver en cas de mauvais résultat contre Porto. Plus que la première place du groupe A en jeu, Carlo Ancelotti doit gagner et éteindre les feux qui consument le vestiaire parisien.

    Les trois défaites lors des cinq derniers matchs et l’absence de cohésion pousseraient déjà les propriétaires qataris à envisager l’année 2013 sans l’entraîneur italien ni Leonardo, le directeur sportif. «En ce moment, nous manquons de constance, d’intensité et d’initiative, avait expliqué Ancelotti, ce week-end. Mes joueurs ne forment pas une équipe. Ils restent une somme d’individualités.»

    Le carton plein espagnol

    Valence a beau avoir changé d’entraîneur ce week-end, ses résultats en Ligue des champions ont pris des allures de long fleuve tranquille. Malgré plusieurs départs importants, cet été, Malaga a également surpris sa part d’experts en prenant la tête du groupe C et en devenant l’une des premières équipes à se qualifier pour les huitièmes de finale. Résultat, le soccer espagnol a d’ores et déjà réalisé un carton plein avec la présence de ses quatre clubs lors des prochains tours. La Liga n’avait plus réalisé cette performance depuis 2008-2009 lorsque l’Atlético de Madrid et Villarreal avaient accompagné le FC Barcelone et le Real Madrid.

    Comme l’an dernier, la Premier League pourrait ne compter que sur deux représentants, devancé aussi par les trois équipes issues d’Allemagne.

    La 150e d’Arsène Wenger

    Après son samedi cauchemardesque, cela ne risque pas de lui redonner le sourire. Arsène Wenger dirigera tout de même son 150e match de Ligue des champions, cet après-midi contre l’Olympiakos. À la barre de l’équipe depuis 1996, il n’a jamais gagné la compétition même s’il est parvenu à atteindre les huitièmes de finale lors de 13 saisons consécutives.

    Depuis la cinquième journée, ils sont maintenant quatre entraîneurs à avoir participé à plus de 100 matchs en Ligue des champions: José Mourinho, Ancelotti et Alex Ferguson.


    • Petit bémol, Messi n’a pas tout à fait battu le record de buts par saison de Gerd Müller et il n’est pas en voie de battre son record pour une année, du moins, pas encore. Pourquoi? Regardez le nombre de buts par match, Müller est encore premier.

    • You’re right vene777, Gerd Müller a eu un taux d’éfficacité de 137% il y a 40 ans et Lionel Messi c’est 122%; Müller a joué 11 matchs de moins.La saison 72-73 de Gerd restera donc la meilleure de tout les temps; à moins que Messi marque 20 buts d’ici la fin de l’année. L’honneur reste donc au Bayern et à la Mannschaft. F*** les douches espagnols qui pensent que leur ligue est meilleure, Deushter ist besser.

    • Pour une ligue à 2 équipes La Liga espagnole semble tout à fait surprenante en maintenant ses 4 représentants en ligue des Champions et le gagnant de la ligue d’Europe des deux dernières années qui conserve aisément sa place dans ce championnat encore cette année.

      @vene777
      C’est comme le record de Maurice Richard: 50 en 50 ou 9 saisons consécutives de 50+ buts de Mike Bossy, lequel est le meilleur?

    • frankie123 : Dans ce cas-ci, je considère Messi le meilleur joueur. Müller était le Mario Gomez (en plus efficace) des années 70. Pas très fort techniquement mais toujours au bon endroit au bon moment.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    février 2009
    L Ma Me J V S D
    « jan   mar »
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    232425262728  
  • Archives

  • publicité