Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Mardi 20 novembre 2012 | Mise en ligne à 19h12 | Commenter Commentaires (6)

    Aux antipodes

    Quand le bon et le mauvais se côtoient lors de la même journée en Ligue des champions, cela donne ceci:

    Le bon

    La Juventus n’a pas fait dans la dentelle en battant Chelsea 3 à 0, à Turin. Fabio Quagliarella, Arturo Vidal et Sebastian Giovinco ont trompé Petr Cech dans ce match à sens unique. Les paris de Di Matteo – Eden Hazard en pointe et Cesar Azpilicueta devant Branislav Ivanovic – n’ont pas donné les résultats escomptés face à une Vielle dame revigorée après son nul contre la Lazio et désormais deuxième du groupe. Pour se qualifier, Chelsea devra battre Nordjaelland et espérer une victoire du Shakhtar Donetsk face à la Juventus.

    Les qualifiés du jour: le Shaktar, le Bayern Munich et Valence qui ont fait match nul 1 à 1 et le Barça sans pitié pour le Spartak Moscou (3-0) grâce à un autre doublé de Lionel Messi. Le voilà avec 80 buts au compteur en 2012. Et il reste un mois de compétition…

    Le mauvais


    szólj hozzá: Nordsjalland vs Shakhtar 1:1 Adriano

    À la 25e minute, Morten Nordstrand de Nordjaelland se blesse. L’arbitre arrête le jeu, après quoi il remet la balle au sol. Tout le monde s’attend à ce que le joueur du Shaktar renvoie le ballon très loin dans le camp danois. Ce qu’il fait sauf que Luiz Adriano poursuit l’action et inscrit le but égalisateur devant des adversaires stupéfaits par ce geste.

    Ce n’est évidemment pas une première en football, mais, il est déjà arrivé que l’équipe qui marque dans ces conditions accepte d’encaisser un but volontairement dans la foulée. Arsenal avait aussi offert à Sheffield United, lors de la FA Cup de 1999, de rejouer un match après un but controversé. L’histoire est ici.

    Le Shaktar n’a pas réagi adéquatement et a finalement remporté le match 5 à 2. La supériorité des Ukrainiens est évidente, mais Luiz Adriano est maintenant catalogué comme «le buteur de la honte». Heureusement pour lui, il n’a pas marqué ce type de but face à une équipe anglaise. Je n’ose pas imaginer le lynchage médiatique.


    • Quel minable et quelle équipe de fond de poubelle.
      Je leur souhaite tout le mal du monde.

    • C’est vraiment “classless” ce que Adriano a fait. Nordjaelland est déjà éliminé et Shakhtar allait gagner le match de toute façon. En faisant ce genre de geste, il donne une mauvaise image à son club. Je suis convaincu qu’on lui a dit à la mi-temps.

      Ceci étant dit, est-ce que Shakhtar et Juve vont jouer le nul pour s’assurer de passer et éliminer Chelsea ou bien ils vont tout donner pour la 1ere place? Je vous rappelle qu’avec une défaite en Ukraine, Juve sera éliminé.

      En terminant, je ne veux pas me vanter mais j’avais prédis que Shakhtar et Juve passerait au tour suivant et que Chelsea allait jouer en Europa. Chelsea est tellement surévalué. Jouer 4-2-3-1 avec Mikel et Ramires en milieux défensifs? RIDICULE!

    • Le geste d’Adriano n’est pas fair-play, mais il faudrait aussi un jour s’attaquer aux blessures feintes dont profite les équipes pour reprendre le ballon ou rallentir le jeu. Ce geste très anti-sportif n’est jamais puni. En fait les équipes devraient refuser de renvoyer le ballon si le joueur blessé adverse n’a pas au moins une double fracture du tibia (je fais des blagues, mais bon).

      Ceci dit on aimera aussi l’attaque d’Adriano sur un chasseur de ballon : http://www.youtube.com/watch?v=JdzRA5Geesw

    • Di Matteo congédié!!!!

      Fan de di Matteo ou pas, quel crétin cet Abramovich.

      Félicitation à Torres pour son quadruplé (nb de manager congédiés)

    • C’est ce que le soccer mérite.

      Tout le monde est à terre, comme si y’avait pas de fierté à rester debout. On joue toujours la faute, et quand on l’a pas, ben on reste à terre et on fait à croire à je sais pas combien de spectateur que le soulier de l’adversaire, qui nous a à peine frôlé, nous a causé une arythmie cardiaque et que l’amputation semble être la seule issue.

      Plein le cul de ça. En fait, TOUT LE MONDE hait ça.

      On abuse du fairplay au soccer comme un adoslescent turbulent abuse de la bonté de sa mère.

      Ça fait pas d’Adriano un héros… Son geste est zéro sportif et il tache la réputation de son club. Mais ça prend ce genre d’action, parfois, pour réaliser le vrai problème derrière tout ça.

    • @kavernn
      “On abuse du fairplay au soccer comme un adoslescent turbulent abuse de la bonté de sa mère. ”

      Que c’est bien dit!

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2010
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité