Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Vendredi 6 juillet 2012 | Mise en ligne à 20h19 | Commenter Commentaires (19)

    Nesta heureux, l’Impact s’ajuste

    518882-alessandro-nesta-dit-david-beckham

    Avouez-que le bleu lui va quand même bien après des années en noir et rouge. Alessandro Nesta a été présenté à la presse montréalaise, vendredi, et a ensuite effectué un vrai premier entraînement avec ses coéquipiers. Il est évidemment très proche de Marco Di Vaio, mais Felipe et lui semblent également développer une belle relation.

    L’amitié entre Nesta et Di Vaio est bien connue, mais le défenseur central italien a évoqué d’autres raisons, en conférence de presse, pour justifier son accord avec l’Impact. «Je voulais finir ma carrière dans un club affichant une mentalité et une vision proches de la mienne. J’ai vu la passion, le projet du club et cela a été une décision facile de m’engager avec l’Impact.»

    Nesta n’a rien dit de fracassant, mais il a tout de même indiqué que sa réputation était encore en jeu. Malgré son fabuleux palmarès et ses honneurs individuels, il n’est visiblement pas ici en pré-retraite. On peut le croire.

    L’homme a tellement eu de pépins physiques – dont une rupture des ligaments croisés du genou gauche ou une hernie discale avec tassement de deux vertèbres – qu’il compte savourer chaque moment sur un terrain. S’il y a, en plus, quelques amis et compatriotes sur le terrain, dans un nouveau contexte enrichissant, que demander de plus?

    Nesta a aussi ajouté qu’il serait prêt dans deux ou trois semaines. Et oui, il se dit en parfaite santé. «En jouant au plus haut niveau à 36 ans, il est normal d’avoir des petits bobos. Mais je me suis très bien senti l’an dernier avec l’AC Milan. J’y ai joué pas mal de matchs et j’espère en faire autant avec l’Impact.»

    »»» Mon texte

    ***
    Quand on voit les propriétaires véreux qui ont marqué l’actualité en Europe, on peut vraiment dire que l’Impact est chanceux d’avoir un Joey Saputo. Même s’il n’a pas toujours été diplomate envers la partie la plus fidèle de ses supporters, il reste tout de même à l’écoute de son public. Le club n’a ainsi pas attendu la fin de l’année pour revoir sa stratégie.

    Plusieurs nouveaux forfaits, en vigueur dès le match face au Crew de Columbus dimanche, seront ainsi offerts aux partisans.

    «Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis et ma mère n’a pas élevé un imbécile. Nous sommes prêts à reconnaître que nous nous sommes peut-être trompés malgré nos analyses de marché», a d’entrée de jeu convenu le président Saputo, également en conférence de presse.

    Plusieurs forfaits visant les familles, les groupes d’amis, les étudiants et les entreprises ont ainsi été lancés par le club. L’objectif est de regarnir les sections centrales du stade Saputo dont les sièges restent inoccupés match après match. Seulement 12 000 spectateurs ont assisté à la rencontre de mercredi face au Sporting Kansas City.

    «Avec nos prix, les billets de catégories 1 et 2 se trouvent à être un peu moins accessibles que dans le passé, a indiqué le vice-président exécutif Richard Legendre. On veut carrément casser cette perception et rester accessible, ce qui a toujours été notre marque de commerce. Nous entendons finir la saison fort sur le terrain, mais aussi dans les gradins.»

    Dans cette histoire de sièges vides, Saputo craint surtout que l’image de la ville soit écornée. En Amérique du Nord, Montréal est toujours associé aux 55 000 spectateurs qui ont assisté aux quarts de finale de la Ligue des champions, contre Santos Laguna (2009).

    Avant les foules record face au Fire de Chicago et le Galaxy de Los Angeles, l’Impact a également réalisé quelques petits coups d’éclat lors des matchs internationaux. Voilà le genre d’arguments qui peuvent avoir de l’influence pour attirer des joueurs vedettes.

    «La chose la plus inquiétante n’est pas le côté financier, mais l’image que nous avions et que je veux ramener. Une foule de 60 000 personnes au stade olympique ou de 20 000 au stade Saputo peuvent faire une grande différence lorsque nous négocions avec un joueur qui hésite entre l’Impact et une ville américaine», a assuré Saputo.

    Au terme d’un sondage réalisé auprès de ses partisans, l’Impact a également constaté que le calendrier ne correspondait pas vraiment aux habitudes du public montréalais. Le club avait anticipé cette doléance et n’aimait pas plus ce calendrier en début d’année.

    «Quand tu es le dernier venu, tu ne fais pas trop d’exigences. Malheureusement, nous étions coincés avec un calendrier qui n’était pas le plus favorable. Maintenant, nous avons des preuves pour aller devant la ligue et leur dire qu’il n’est pas pertinent de jouer lors de certains week-ends (le 23 juin) ou le dimanche à 19h30»

    Mon texte complet et mon avant-match sont à lire dans le journal de samedi. De retour dimanche!


    • Je viens de remarquer qu’un espoir pour le repechage de la MLS avait signer avec un club de ….. deuxième division suédoise. Étrange. Le niveau est-il similaire à la MLS? Le Bk hacken n’a pas sembler très fort lors du tournois de pré-saison. Pensez-vous qu’il s,agit d’un choix payant?

    • renaud452 : Pas nécessairement. C’est pour se faire voir davantage en Europe.

    • @ renaud452

      Son objectif à moyen/long-terme est probablement l’Eredivisie ou la D2 allemande.

    • Vive Joey!

    • Avec la signature de Nesta, se pourrait-il que Shavar perde son poste….?
      A part passer le ballon a l’autre arrière central je lui vois peu de qualité…ha oui, il est costaud, j’allais oublier….

    • Si la saison se terminait aujourd’hui, l’Impact aurait le 4e choix au prochain repêchage de la MLS. Ce serait surprenant que Toronto ne termine pas dernier, mais le 2e choix est un objectif réaliste pour l’Impact afin de poursuivre la construction de l’équipe.

    • Simon

      L’obejectif de l’Impact est de construire avec des joueurs internationaux comme NESTA – Di Vaio et Ferrari.

      Ils sont pas mal plus intéressant que Wenger et Mattocks réunis.

      D’ailleurs si tu veux parler de jeune, parle-donc de Valentin (21 ans) et surtout Felipe (21 ans)

      Est0ce que tu les connais ? Je ne sais pas car je ne suis pas sûr que tu t’es assis souvent dans tes billets de saisons.

      J,avais 6 paires moi en début de saison et j’ai acheté 3 autres paires déjà.

      Le show est trop bon

      Imaginez l’équipe dans 10 jours:

      Rivas, Ferrari-Di Vaio- Nesta-Wenger-Felipe-Bernier….

      C’est assez solide merci

      Si ces gars là sont en santé, on va se classer parmi les 5 premiers de la conférence et nous serons dangeureux en séries, croyez-moi.

      Snake.

      change tes habitudes pour une fois dans ta vie et vas donc regarder le Mozart Nesta sur youtube…

      Tu verras, tu vas oublier le draft pour quelques minutes…

    • crosbyshow : Le show est trop bon? Qu’est-ce qui arrive si vous regardez la Ligue des Champions? Vous explosez? :P

    • @ snake

      Au foot, on ne construit pas une équipe via le repêchage. C’est via transfert et par le club école avec des jeunes qu’on a signé depuis longtemps. Il y a 1 ou deux très bons joueurs par année dans le repêchage MLS. Rendu en 2e ronde, ça vaut pus vraiment le coup, du moins pour une équipe qui vise une construction rapide, championnat d’ici 2-3 ans. C’est trop long via le repêchage… Dans la NHL, ok. Dans la NFL, ok. Dans la MLB, semi. Au foot, non. L’impact a encore une chance de faire les séries et avec les nouvelles acquisitions (Meilleure défensive de la ligue en perspective), s’ils se faufilent en playoff, tout est possible!!!

      C’est toi aussi qui affirmait en début de saison que le meilleur joueur de l’impact, vois le plus spectaculaire était Nyassi? On est loin du compte… J’aime mieux Felipe et de loin. Bernier, Wenger, pour ne nommer que ceux qui étaient présent au début… Et ne me dis pas que tu ne connaissais pas Felipe, je te répondrai : alors comment pouvais-tu affirmer sans équivoque que Nyassi était le meilleur?

      Joey et NDS savent très bien ce qu’ils font, en attendant un coach qui «fitera» avec le système qu’ils essaient d’implanter!!

      Go IMFC!!!

    • vene777

      Je me fous de la ligue des Champions. Un autre continent. J’encourage Montréal au soccer. D’ailleurs beacoup plus de Montréalais devraient avoir cette fierté…En faites-vous partie ?

      à 20 -25 $ du billet pour ce produit, il y aucune excuse possible pour les Montréalais…aucune.

    • crosbyshow : Fierté? Humm pas vraiment. Je suis un fan de soccer avant tout, je veux donc voir le meilleur produit possible et c’est en Europe que je le trouve. Ça ne m’empêche pas d’avoir du plaisir au Stade Saputo mais je n’ai aucun attachement avec cette équipe.

    • @crosbyshow

      Je partage entièrement votre point de vue.

    • @crosbyshow
      +1
      @vene777
      Prendre du plaisir dans un stade sans histoire ni de fan base historique,un stade creux de trophées historiques,quelle histoire!

    • @vene777 & n-t-m
      Mais, vous vous prenez pour qui de venir sur une blogue qui traite uniquement de l’impact, et de pontifiquer de la sorte?
      “en europe c’est le top! ouais pis après? moi je vis ici et j’aime avoir une équipe à ma portée: financièrement et géographiquement.
      Ça ne m’empêche pas de supporter la Bayerne quand il faut mais je me drape pas dans mes grands drap de fin connaisseur et de lever le nez sur l’impact! Tu pense qu’à Bilbao il se disent, “oh vous savez, moi mon équipe, c’est Barcelone”? Tu pense qu’à Hoffenheim ils disent ” pas d’histoire, pas de trophées je m’en vais supporter Manchester City”
      Vous etes pas des eurosnob, vous etes juste des snobs tout court et drolement pathétique!

    • coachrouge : Wait, what? Hahahaha. J’ai le droit de regarder ce que je veux. Aller au Stade Saputo, c’est plaisant mais sinon, le spectacle est franchement ennuyant. Regarder un match de l’Impact à la télévision n’est pas très plaisant pour moi. Votre argument ne tient pas la route.

    • @vene777
      Argument?
      Parce que je trouve plate d’aller quelque part et de dire, “oh, pauvre petit provinciaux, ceci est tellement meilleur ailleur”?
      Je repete je trouve ça plate et de mauvais gout et démontre une attitude de snob.
      Vous pouvez regarder tout ce que vous voulez, mais il faut juste montrer un peu de classe.

    • coachrouge : Désolé mais je n’ai pas dénigré l’Impact ou les gens qui trippent. J’aime aller voir l’équipe et je suis ce qui se passe même si je ne regarde pas beaucoup les matchs à la télé. Je lis toujours les résumés de M. Milano. Par contre, je suis un fan de soccer professionnel bien et je veux voir le meilleur spectacle possible.

    • @coachrouge
      On garde son calme,cela ne serre a rien de s’enflammer comme vous le faites,ce commentaire est un sarcasme envers vene777(qui doit bien rire).Une vieille histoire car il ne comprenait pas comment on pouvait supporter un club sans histoire historique .Alors entendre vene777 prendre du plaisir sans historique j’en rigole,il a du se rendre compte comme je dis toujours :Tout le monde sait jouer au football.

    • @n-t-m et al
      Ah, que voulez vous, quand je sort, je sort (ancien GK)! Pas de rancune.

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    octobre 2012
    L Ma Me J V S D
    « sept   nov »
    1234567
    891011121314
    15161718192021
    22232425262728
    293031  
  • Archives

  • publicité