Soccer

Soccer - Auteur
  • Charles Dubé

    MLS, Ligue des champions, Premier League, Liga... Charles Dubé vous invite à discuter du ballon rond sous toutes ses formes. Parce que la planète soccer ne s'arrête jamais, il chausse les crampons toutes les semaines pour mieux vous informer. À vos protège-tibias!
  • Lire la suite »

    Partage

    Mercredi 18 avril 2012 | Mise en ligne à 8h43 | Commenter Commentaires (17)

    Les menaces du DC United

    Pascal Milano

    Le DC United, c’est l’indispensable Dwayne De Rosario. C’est aussi Maicon Santos, auteur d’un bon début de saison, lui qui était réputé pour ses «pieds carrés» à Toronto. Mais n’hésitez surtout pas à vous attardez sur Nick DeLeon lors du match opposant l’Impact au club de Washington, ce soir (19h30 TVA Sports).

    Reconnaissable à sa tignasse frisée, le milieu gauche de 21 ans est tout simplement la recrue la plus impressionnante depuis le début de l’année. Sur le banc lors du premier match de la saison, l’ancien de Louisville a fait sa première apparition dans la MLS le week-end suivant au Home Depot Center contre le Galaxy.

    Il a immédiatement inscrit son premier but et n’a pas ralenti depuis. Il a marqué deux buts, offert trois passes décisives à ses coéquipiers et le voilà en tête du très préliminaire classement des candidats au titre de recrue de l’année. (Mon choix était Kelyn Rowe en début d’année)

    Rapide, technique, polyvalent, DeLeon a tous les attributs pour réussir. Son arrivée dans la MLS s’est toutefois effectuée dans un relatif anonymat après un mauvais combine marqué par une blessure au quadriceps. Il ne lui a pas fallu de temps pour s’acclimater à la MLS et convaincre son entraîneur, Ben Olsen.

    «Il possède de bons instincts et il n’a jamais peur. Il n’y a pas beaucoup de faiblesses dans son jeu, si ce n’est qu’il doit jouer et accumuler des minutes afin de s’acclimater aux caractéristiques du niveau pro» a déclaré Olsen au Washington Times. Bref, un autre bon défi pour Zarek Valentin et la défense montréalaise ce soir.


    • Comment se fait-il que DC fasse jouer davantage son 1er choix (De Leon, 343 minutes) que l’Impact (Wenger, 114 minutes) ? Et DC United est un club supérieur à l’Impact. Où est la logique ?

    • @ simon_snake

      Probablement qu’il est plus facile d’encadrer une jeune recrue avec une équipe qui évolue dans la MLS depuis sa création qu’avec une équipe d’expansion qui cherche encore à installer une chimie entre les joueurs. De plus, Wenger est encore aux études.

      De ce que j’ai vu de l’attaque de l’Impact jusqu’à maintenant, Wenger pourrait facilement avoir jouer plus de minutes. On pourrait aussi l’utiliser en défense centrale mais ça ne semble pas être dans les plans de l’Impact. Au repêchage, on nous a vanté sa polyvalence mais on ne le fait jouer qu’à l’attaque…

    • @simon_snake
      Wenger finissait son année universitaire jusqu’à très récemment (il y a 10 jours environ). Donc depuis le début de la saison, il faisait des entrainements, de l’avion (pour aller en Caroline du Nord je crois), des cours…. Pas le niveau pour faire des matchs complets.
      Cela va très certainement changer pour les prochains matchs. Il va devenir un joueur clé.

    • À chaque match, on découvre le calibre de l’adversaire: ses forces et ses faiblesses. À chaque fois, l’Impact apprend quelque chose: sa gestion du match, son niveau de force de caractère, son calibre comparativement aux autres. Le but: s’améliorer et appliquer ce qu’ils ont appris. Je suis curieuse de voir ce que Jesse Marsch a appris lors du dernier match et de voir ce soir ce qu’il va appliquer.

      C’est certain que chaque coach (professionnel ou amateur … incluant les spectateurs qui sont aussi des coachs à leur façon) ont une opinion quant à qui devrait jouer et quel système utiliser. À travers cela, on se pose parfois des questions légitimes.

      Suis-je la seule à croire que Bernardo Corradi ne nous a pas montré son plein potentiel non pas parce qu’il a ralenti à cause de son âge, qu’il n’est pas un joueur rapide ou qu’il n’est pas si bon que ça mais parce qu’il est mal servi par ses milieux de terrain?? Ce type de joueur (attaquant qui joue dos au jeu) doit recevoir des ballons aux pieds ou dans le corridor ( près de lui entre les défenseurs) ou encore sur la tête pour faire dévier à l’autre attaquant plus rapide.
      Présentement, il reçoit majoritairement des ballons dans les espaces derrière les défenseurs ou loin de lui. Si on s’attend à ce qu’il court vite vite vite pour aller gagner ces ballons, c’est certain qu’il n’aura pas l’air d’un bon joueur et qu’il aura l’air lent. En recevant le ballon au pied, il est excellent pour le protéger et donner le temps au reste de l’équipe de monter pour supporter l’attaque . Une déviation au sol ou dans les airs, un 1-2, une remise vers l’arrière pour un tir des milieux de terrain … je pense qu’ainsi, on verrait davantage son plein potentiel. C’est comme ça qu’il faut jouer avec lui sinon, il est presque inutile.

      Une autre question se pose alors: Quel joueur chez l’impact a les habiletés techniques pour servir des ballons de qualité à Corradi? Felipe le fait à l’occasion mais pas régulièrement … surtout que dans les derniers matchs, il a baissé de régime. Je reviens sur le cas Bernier, ceux qui ont suivi sa carrière, l’ont vu jouer à divers niveaux dans diverses compétitions, ceux qui connaissent ses qualités tant athlétiques que techniques savent que l’une des ses forces première est sa vision du jeu. On pense qu’il n’est qu’un milieu défensif, mais détrompez-vous! Il excelle dans l’art de trouver les ouvertures, lire le jeu des attaquants (ceux qui sont créatifs???!!!) et de remettre le ballon au pied. Sa première touche de balle est excellente et dans les petits espaces, il contrôle le ballon très bien. Je crois qu’il est grandement temps de le revoir sur le terrain!! La vitesse d’exécution, ce n’est pas seulement courir vite; c’est être capable de décider rapidement sous pression à qui faire la passe et le faire avec précision (par exemple en une touche de balle).
      Si vous portez attention au jeu, ces habiletés techniques sont rares chez les joueurs. Matteo Ferrari, en tant que défenseur, les possède bien, felipe aussi … et il y a Bernier.
      Le dernier match était faible en ce qui concerne la possession de ballon de qualité et la première touche de balle. On aurait dit du ping pong à l’occasion.

      Ce que je souhaite, c’est que Marsch utilise un système de jeu qui inclu tous ses meilleurs joueurs. Il ne devrait pas penser: Est-ce que je fais jouer Warner ou Bernier? Felipe ou Bernier?? Je pense qu’il devrait trouver le moyen de faire jouer les 3 joueurs en même temps. Par exemple en triangle inversé au centre: Bernier Felipe plus offensif et Warner plus défensif, ou encore Bernier en demi-droit (position qu’il a déjà joué à ses début avec l’impact ou parfois avec l’équipe canadienne) Mais peu importe, il n’y a aucun doute dans mon esprit qu’il doit être du onze partant. On a de la difficuté à marquer … pas seulement parce que les attaquants ne produisent pas, mais parce qu’ils sont mal servis.

      Suis-je aussi la seule à préférer Mapp à gauche plutôt qu’à droite?? Oui quand il joue à droite, il peut faire un crochet vers l’intérieur et ainsi être sur son pied fort (il est gaucher). Mais je trouve qu’ainsi il perd beaucoup de vitesse. Lorsqu’on lui fait une passe à droite, il accepte toujours le ballon avec l’extérieur du pied gauche (normal pour un gaucher) mais de cette façon, il peut difficilement exploiter les espaces derrière les défenseurs ou même battre un défenseur de vitesse sur l’aile.

      Je ne sais pas si je vois des choses qui n’ont pas de bon sens, mais je commence à avoir de la difficulté à comprendre la stratégie de Marsch. Oui la MLS se joue Nord-Sud, et d’autres ligues en Europe ou en Amérique du Sud se jouent davantage Est-Ouest, mais ne peut-on pas faire un mélange des deux??? Marsch a besoin de joueurs sur le terrain qui favorisent la possession de ballon un peu plus que maintenant. Sur ce, on verra ce soir…

    • C’est moi ou Darren Mattocks a juste une minute de jouée?? hahahahaha Troll!

      @myturtle2: Voici ce que j’ai dit cette semaine sur J. Mapp…ça va dans le même sens que vous. (Mais tous laisse croire qu’il sera de retour sur le côté gauche ce soir)
      “Pour J. Mapp. Effectivement il montre de belle chose. Mais encore là…je ne suis pas convaincu que le côté droit est pour lui. Je comprends qu’on semble lui demander de repiquer ver le centre pour être sur son bon pied (le gauche) parce qu’il a une bonne patte. Mais en même temps, son pied droit est pas très fort. Jouer à droite avec son pied gauche…ça se fait dans des ligues de garage, mais au niveau professionnel, je ne suis pas sûr! si vous regardez de nouveau le match de samedi, il ne dribble pratiquement jamais du droit.”

    • @myturtle2

      Non vous n’êtes pas le seul à penser de cette façon. Moi Mapp je le voit également à gauche. Parce qu’il est extra pour centrer, ce qu’il ne peut faire à drite. Et oui il perd beaucoup de vitesse à droite. Pour Corradi, a majorité des passes qu’il reçoit son dans ses dents, alors il fait du mieuxqu’il peut. Et la plus grande qualité de Patice est la jutesse de ses passes. Toujours au pied ou dans la foulée.

      Marsch aime beaucoup le jeu nord-sud comme la plupart des Américains. Ca leur rappele le football USA. Alors il choisit des gars ultra rapides. Sauf que plusieurs, comme Neagle, sont pourris techniquement. Même dans du kick and run, si tu n’as personne pour bien alimenter tu vastojours perdre le ballon. Bernier c’est un gars de possession à l’européenne. Alors devinez pourquoi ca ne clique pas avec Marsch. Camara en es un autre exemple…

      En passant, quelles sont présentement les deux meilleures équpes en MLS? Sporting KC et Real Salt Lake. Et quel style de jeu ont-elles adoptées? Possession de ballon. Beauoup de Sud-Américains dans ces deux équipes.

    • @ myturtle2

      Très bon commentaire. Ton point sur l’utilisation de Corradi est excellent. Les balles qu’il reçoit ne lui permettent effectivement pas de mettre à profit ses habiletés. Pour ce qui est d’un milieu capable de lui remettre de bonnes balles, n’oublie pas Ubiparipovic qui a toute une vision de jeu.

      Je l’ai déjà dit et je le répète, la formation idéale qui permettrait d’aligner nos meilleurs joueurs sur le terrain est la suivante :

      ——–Corradi (Wenger)—-
      Mapp —— Felipe (Ubi) ——- Nyassi (Arnaud)
      —— Warner — Bernier——–
      Wahl — Ferrari—Thomas—Valentin
      —————Ricketts—————

      Malgré tout, le maillon faible demeure encore la défensive.

    • @myturtle2

      Vous m’enlevez les mots de la bouche.

      De plus le foot de possession de balle est tellement plus beau à regarder.

      Rien à dire de plus sauf concernant Camara. Dans son approche du jeu il est de facture Européenne tout comme Ferrari. Il me semble qu’en attendant Rivas il devrait bien s’entendre avec Ferrari donc. Mais non on préfère Thomas qui a tès mal joué contrr Dallas.

      Hâte de voir le XI partant de ce soit.

      Marsch commence à s’adapter ou il s’entête? D’ailleurs pas que lui, tout son staff à part Mauro est Américain.

      Pas très optimiste.

    • @myturtle2

      Wow, excellente analyse ! Je suis entièrement d’accord.

      J’employais moi-même l’expression «ping-pong» pour qualifier le style de jeu de la MLS avant l’arrivée de l’Impact dans cette ligue.
      Mais il me semblait justement que Marsch semblait vouloir établir un style différent pour cette équipe, avec plus de possession et moins de «garrochage». Et il me semblait aussi avoir les joueurs pour : Bernier, Felipe, Ferrari, Corradi, Camara, qui ont tous évolué en Europe, où l’on pratique un jeu plus appliqué et réfléchi, et même Justin Mapp et Ubiparipovic, qui, même s’ils sont issus du foot américain, sont des joueurs adroits et qui possèdent une bonne vision.

      Mais Marsch s’est à mon avis tiré dans le pied en nommant Arnaud capitaine. Celui-ci fait bien souvent avorter des jeux bien construits par ses coéquipiers par ses failles techniques ou son manque de compréhension du jeu. Et puis lorsque les résultats ont tardé à venir, Marsch a paniqué et dérogé de ce qui semblait être son plan en faisant entrer dans l’effectif un joueur comme Warner, qui, s’il a de belles qualités, correspond trop bien au style américain (où le physique, l’athlétique et la vitesse d’exécution prennent le pas sur la tactique). Marsch est moins patient qu’il ne le dit ou ne devrait l’être !

      J’aimerais voir l’Impact revenir à un style plus appliqué et réfléchi. C’est plus long à établir, mais à terme, ça rapporte. Et c’est beaucoup plus intéressant à regarder.

    • Vos commentaires sont très intéressants, en particulier celui de myturtle. Ça fait du bien de lire un blogue où les commentaires intelligents ne sont pas cachés entre 72 messages de trolls… Moi aussi bien déçu du traitement réservé à Bernier. Espérons qu’il perséverera à l’entraînement, Marsh lui donnera bien d’autres chances.

      Par ailleurs, l’Imact a 4 points en 2 matchs à Montréal, et 0 en 5 à l’étranger. Bon, Toronto est très faible (ce match était proche du niveau NASL), mais quand même. Il est temps d’arracher un premier point à l’étranger, à défaut d’une victoire.

      À votre avis, les nombreux buts donnés après la 70e minute sont-ils imputables à la forme physique des joueurs ? J’ai plutôt l’impression d’une mauvaise gestion du stress, et ça, c’est inquiétant, parce que ça pourrait très bien ne pas aller en s’améliorant. Le danger du cercle vicieux (stress, défaite, manque de confiance, stress…) guette, il est temps de casser ça au plus vite.

    • Pour Camara…je ne sais pas si c’est moi, mais ça ne fait pas si longtemps qu’il est revenu de blessure. Il était encore affiché comme blessé dans la liste du 9 avril (mais pas dans celle du 17). Je l’essaierais aussi, mais a-t-il retrouvé le rythme? les Automatismes? On est juste des gérants d’estrade.

      @Le _Piano_ivre: vous êtes beaucoup plus patient avec d’autres joueurs (Lire Brovsky) qu’avec Thomas. Thomas avait très bien fait les matchs d’avant.

      J’apprécie toujours les compos de @Dono! Donnez lui un job au plus cri….!

    • @gv60

      “À votre avis, les nombreux buts donnés après la 70e minute sont-ils imputables à la forme physique des joueurs ? J’ai plutôt l’impression d’une mauvaise gestion du stress, et ça, c’est inquiétant, parce que ça pourrait très bien ne pas aller en s’améliorant.”

      Le stress joue peut-être un rôle, mais je ne crois pas qu’on puisse y voir la cause principales des déboires des fins de match. Selon moi, il s’agit plutôt d’un manque d’expérieuce de l’entraîneur dans les gestion des effectifs et des remplacements. On a vu souvent des changements douteux à partir de, justement, la 70e minute. Le dernier match en est un exemple criant. Le club apprendra de ses erreurs, c’est l’expérience qui rentre comme on dit! :)

    • J’avais écris d’utiliser Corradi comme Cascarino a L’om ou a Nancy en 9 1/2 en retrait avec deux pointes rapides devant lui et jouer en déviation de la tête.En jouant en déviation plus besoin de chercher le dépositaire du jeu en milieu ,muscler son milieu de terrain défensivement,faire sortir l’équipe adverse et opérer en contre.Des équipes fonctionnent comme cela toute une saison car ils se battent avec leurs armes a disposition,l’année ou tu recrute des tueurs devant tu changes de tactique.
      Mais ce qui m’inquiète le plus a l’Impact c’est la condition physique de l’équipe surtout sur les fins de matchs plus le coaching,cela cout quoi de mettre du sang neuf a la 70em minutes;une victoire.

    • @benoitb

      Pas vraiment. Brovsky ne joue pas depuis trois matchs et je n’ai absolument rien dit.

      Je pense que j’ai surtout ses qualités humaines et je les souligne toujours d’ailleurs.

      J’avoue cependant avoir de la misère à comprendre pourquoi Marsch fait tourner son personnel pour certains et pas du tout pour d’autres.

      Mais je ne veux pas en dire plus à part que mon plaisir et ma curiosité sont en baisse.

      Et c’est malheureux mais je n’y peux rien. Il y a des choses que l’on ressent dans la vie et que l’on ne peut raisonner.

    • @gv60
      D’accord avec vous. Mauvaise gestion du stress plutôt que méforme. En situation de stress, les joueurs de l’Impact perdent leurs automatismes. Ils craignent de faire des erreurs. C’est lorsque l’on a peur de gaffer que l’on gaffe. On ne joue plus d’instinct. On le voit lorsqu’ils prennent une avance, ils changent complètement leur style de jeu.

      @benoitb
      Camara a joué lors du dernier match Réserve. Mais je penses comme vous, il n’est pas encore au niveau MLS.

      @marqueur

      C’est Marsch qui a paniqué ou Nick “la gachette facile” DeSantis?

    • @simonolivier
      Très bonne remarque. Je n’écrirai pas ici le surnom que je donne à De Santis, vous allez dire que je suis jaloux…

    • @Le_Piano_Ivre: Je suis d’accord avec vous…j’ai un peu de difficulté à comprendre aussi pour le roulement plutôt “personnel” de Jesse Marsch. Comme ce soir, j’aurais aimé voir Ubi (ou encore Sebrango, mais il n’était pas sur le banc :-S)

    Vous désirez commenter cet article?   Ouvrez une session  |  Inscrivez-vous

    publicité

  • Twitter

  • Catégories

  • Blogues sur lapresse



    publicité





  • Calendrier

    mars 2013
    L Ma Me J V S D
    « fév   avr »
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
  • Archives

  • publicité